Ressources Sphinx ltée
TSX CROISSANCE : SFX

Ressources Sphinx ltée

21 mai 2015 08h30 HE

Sphinx découvre de la minéralisation Ni-Cu-platinoïdes à haute teneur à Preissac et fournit une mise à jour de son programme d'exploration

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 21 mai 2015) - Ressources Sphinx ltée (« Sphinx » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:SFX) est heureuse d'annoncer que de la minéralisation nickel-cuivre-platinoïdes (« Ni-Cu-platinoïdes ») à haute teneur a été intersectée dans le cadre du programme de forage au diamant effectué sur le projet Preissac détenu entièrement par la Société. Ce projet est situé dans la région de l'Abitibi au Québec. Les résultats comprennent une première intersection de sulfures nickélifères sur le projet. Celle-ci a titré 1,41% Ni, 0,05% Cu, 0,30 g/t Pd et 0,04 g/t Pt sur 0,5 m. Cette intersection à haute teneur est entourée par des valeurs de Ni-Cu-platinoïdes anormales dans les sulfures présents dans des roches ultramafiques et des tufs à lapilli intermédiaire (voir photo www.sphinxresources.ca). Cette zone minéralisée demeure ouverte dans toutes les directions.

# trou
profondeur totale
UTM E
NAD 83
UTM N
NAD 83
Pendage /
Direction
(vrai Nord °)
De
(m)
À
(m)
Intervalle
(m) *
Ni
(%)
Cu
(%)
Pt
(g/t)
Pd
(g/t)
SR-15-01273 m 704941 5358319 -52 / 158 54 203 149 Principalement
roches ultramafiques
Pas de valeurs significatives
SR-15-02150 m 705568 5358912 -48 / 158 57 60 3 Principalement
roches ultramafiques
Pas de valeurs significatives
SR-15-04220 m 707590 5357935 -49.5 / 181 66 79 13 Principalement
roches ultramafiques
Pas de valeurs significatives
SR-15-06192 m 707590 5357850 -44 / 184
including
56,4
60,0
60,5
60,5
4,1
0,5
0,29
1,41
0,04
0,05
NA
0,04
NA**
0,30
* Les intersections de forages rapportées sont apparentes. Les données sont insuffisantes par rapport à la géométrie de la minéralisation pour permettre de calculer de véritables orientations dans l'espace.
** Non analysé.

Le programme, annoncé le 19 mars 2015, a testé des cibles de forage identifiées par l'intégration de l'information historique, des résultats du levé géophysique VTEMplus et des résultats des travaux de prospection réalisés en 2014 ainsi que les résultats du levé géophysique au sol TDEM-ARMIT réalisé sur la partie est du projet au cours de l'hiver 2015. Quatre (4) sondages ont été complétés pour un total de 917 m forés (deux (2) sondages prévus n'ont pas été terminés: SR-15-03 a été abandonné à 82 m dans le mort-terrain et SR-15-05 a été reporté en raison de la débâcle du printemps).

Les quatre (4) sondages complétés ont confirmé la présence d'un volume plus important que prévu de roches ultramafiques intrusives (péridotite) dans la partie orientale du secteur du projet. Les roches ultramafiques appartiennent probablement aux dykes nourriciers des coulées de komatiite connues dans le secteur. La minéralisation à haute teneur est directement associée à la péridotite. Elle est accompagnée par d'autres intervalles avec des valeurs anormales en nickel dans des sulfures. Pour tester les extensions potentielles des sulfures nickélifères à haute teneur, des levés EM en forage ont été effectués dans deux (2) sondages pour aider à établir des cibles de forage futurs. Plusieurs cibles de forage prioritaires ont été identifiées. L'objectif est de découvrir des gisements de sulfures de nickel à hautes teneurs typiques de la mine Raglan (Québec) et de type Kambalda (Australie de l'ouest).

Les levés VTEMplus et TDEM-ARMIT ont été effectuées par Abitibi Géophysique et les échantillons de carottes de sondage ont été analysés par AGAT Laboratories, les deux basés à Val d'Or, Québec. Le forage a été réalisé par Forages Rouillier basé à Amos, Québec alors que la supervision du programme de forage a été effectuée par Services forestiers & d'exploration GFE basé à La Motte, Québec.

Sphinx emploie un programme de contrôle de l'assurance et de la qualité pour le programme de forage, afin d'assurer l'application de pratiques de pointe durant l'échantillonnage et l'analyse des carottes de forage. Cela comprend l'insertion de standards certifiés et d'échantillons stériles dans le flux de l'échantillon. Les échantillons pour analyse sont prélevés sur des carottes de forage de taille NQ sciées en deux; une moitié est envoyée au laboratoire commercial et l'autre moitié est conservée pour référence future. Les méthodes d'analyse sont l'ICP-OES après la mise en solution par l'eau régale pour la détermination des éléments multiples, le borate de lithium avec finition par fusion XRF pour la détermination des oxydes et la pyroanalyse et finition ICP-OES pour la détermination des métaux précieux et des platinoïdes.

Le projet Preissac, détenu à 100% par Sphinx, comprend 78 claims couvrant une superficie de 39 km2 situé dans une région qui chevauche les municipalités de La Motte, Preissac, Rivière-Héva ainsi que le quartier de Cadillac dans la ville de Rouyn-Noranda.

Mise à jour de l'exploration

Projet Green Palladium (détenu à 100%)

Le projet Green Palladium comprend 210 claims couvrant une superficie d'environ 126 km2. Il est situé dans la MRC de Pontiac, adjacent à la région de l'Abitibi-Témiscamingue au Québec. Ce nouveau projet montre une minéralisation de palladium en surface qui n'a pas été détectée par les explorateurs précédents durant les années 1950 et 1960. Trois (3) échantillons choisis en périphérie d'une petite fosse et comprenant des brèches de sulfures massifs ont révélé des valeurs de 3,3 g / t, 2,3 g / t et 0,6 g / t Pd ainsi que de 3,2%, 3,3% et 0,2% Cu, respectivement (voir le communiqué du 21 janvier 2015). L'environnement géologique du projet rappelle le grand camp minier de Ni-Cu-platinoïdes de Norilsk en Russie, le plus grand producteur de palladium dans le monde.

Sphinx a effectué plus tôt cette année un levé de polarisation provoquée et électromagnétique (8 km linéaires) ainsi que d'un levé magnétique (20 km linéaire) sur ce projet. Les résultats des levés sont à l'étape finale de l'interprétation et le forage au diamant devrait commencer avant la fin du mois de mai sur des cibles géophysiques prioritaires définies près de la fosse dynamitée de 1958 riche en Pd-Cu.

Projet Samson avec Midland Exploration (« Midland »)

Le projet Samson, en partenariat avec Midland, est constitué de 512 claims couvrant une superficie d'environ 284 km2 à environ 50 km à l'ouest de la ville Matagami, dans la région de l'Abitibi au Québec. Ce projet à fort potentiel de Ni-Cu-platinoïdes et d'or est situé à environ 5 km au sud de la récente découverte de Ni-Cu-platinoïdes par Balmoral Resources Ltd. (« Balmoral ») sur le projet Grasset. Récemment, Balmoral a annoncé la découverte d'une nouvelle zone à haute teneur de Ni-Cu-platinoïdes incluant des valeurs de 1,79 % Ni, 0,19 % Cu, 0,42 g/t Pt et 1,04 g/t Pd sur 45,28 m et incluant un intervalle de 10,6 % Ni, 0,45 % Cu, 2,04 g/t Pt et 5,23 g/t Pd sur 1,10 m ainsi que 1,62 % Ni, 0,18 % Cu, 0,36 g/t Pt et 0,88 g/t Pd sur 54,08 m (voir les communiqués de presse de Balmoral datés du 20 mai 2014 et du 18 août 2014).

Ce projet couvre, sur plus de 20 km, une série de roches intrusives très magnétiques situées immédiatement au sud de la faille régionale de Lower Detour, reconnue également pour son potentiel aurifère. Des données lithogéochimiques provenant de forages historiques ont confirmé la présence de roches intrusives de composition ultramafique, confirmant ainsi le potentiel pour des minéralisations magmatiques en Ni-Cu-platinoïdes sur le projet Samson.

Sur le projet Samson, Midland a complété six (6) sondages au diamant pour un total foré de 1 625,5 m en partenariat avec Sphinx afin de tester une série de conducteurs électromagnétiques au sol aux contacts d'anomalies fortement magnétiques. Deux de ces sondages (SAM-15-01 et SAM-15-06) ont confirmé la présence de roches intrusives ultramafiques sur une distance de plus de 15 km dans la partie nord du projet. Le sondage SAM-15-01 a retourné une valeur de 101 ppb Au et 263 ppb Pd sur 1,0 m de 240,0 à 241,0 m provenant d'une fracture dans les roches ultramafiques. À environ 15 km à l'est et juste au sud de ces roches ultramafiques, le sondage SAM-15-05 a intersecté une séquence de mudstones graphitiques et de tuffites cherteuses minéralisées en pyrite anomale en or ayant rapporté 0,12 g/t Au sur 1,0 m (146,0 à 147,0 m) et 0,20 g/t Au sur 1,0 m (150,0 à 151,0 m). De plus, le sondage SAM-15-06 montre le début d'une faible anomalie "Off-Hole" vers la fin du trou. Les résultats d'analyses du sondage SAM-15-06 sont toujours en attente.

Projet Adam avec Midland

Le projet Adam, en partenariat avec Midland est situé à environ 65 km à l'ouest de la ville de Matagami et à environ 15 km à l'est de la Zone B26 qui est détenue par SOQUEM et à environ 20 km à l'est de l'ancienne mine Selbaie qui a produit historiquement 56,5 millions de tonnes à des teneurs de 1,9 % Zn, 0,9 % Cu, 38,0 g/t Ag et 0,6 g/t Au. Il comprend un total de 182 cellules couvrant une superficie d'environ 100 km2 en Abitibi, Québec. Les gîtes d'or et de cuivre B26 et Zone Est, détenus et travaillés activement par SOQUEM, contiennent respectivement des ressources de 600 000 tonnes métriques à une teneur de 2,9 g/t Au et 2,8 % Cu et 750 000 tonnes métriques à 2.0 % Cu et 0,4 g/t Au (Source: site web de SOQUEM). De plus, des travaux de forage effectués par Excellon Resources Inc. (« Excellon ») en 2012 sur la propriété Beschefer (Zone B-14) située à moins de 7 km à l'ouest du projet Adam, avaient retourné des intersections à haute teneur jusqu'à 13,07 g/t Au sur 8,75 m, incluant 58,5 g/t Au sur 1,50 m (Source: communiqué de presse d'Excellon daté du 17 avril 2012). Cette nouvelle acquisition à fort potentiel en or et en cuivre couvre sur plus de 8 km, le contact régional entre les roches volcaniques tholéitiques du Groupe de Enjalran et les roches volcaniques calco-alcalines du Groupe de Brouillan ainsi qu'un assemblage de roches volcaniclastiques felsiques.

Un levé héliporté électromagnétique VTEM totalisant environ 225 km linéaires a été complété en décembre 2014. L'interprétation finale de ce levé est en cours mais les résultats préliminaires montrent la présence de plusieurs nouveaux conducteurs situés le long du contact régionale entre le Groupe de Enjalran et le Groupe de Brouillan.

La divulgation de l'information technique présentée dans ce communiqué a été approuvé par Normand Champigny ing., président et chef de la direction de Sphinx et personne qualifiée selon la Norme canadienne 43-101. La personne qualifiée de la Société n'a pas vérifié les informations sur les projets Grasset, B26, zones Est et B-14 et les informations ne sont pas nécessairement représentatives de la minéralisation sur les projets Samson et Adam.

À propos de Sphinx

Sphinx est une société d'exploration axée sur le développement de projets d'exploration minérale au Québec, principalement au moyen d'acquisitions. La Société s'est engagée à l'application de pratiques de pointe en matière de santé, sécurité, relations communautaires et gestion environnementale.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs assujettis à des risques connus et inconnus ainsi qu'à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats et activités réels diffèrent de façon importante des résultats cibles et de la planification. Ces risques et incertitudes incluent ceux qui sont décrits dans les rapports périodiques de Sphinx, y compris le rapport annuel ou les documents que Sphinx dépose à l'occasion auprès des autorités en valeurs mobilières.

Renseignements