Ressources Sphinx ltée
TSX CROISSANCE : SFX

Ressources Sphinx ltée

20 déc. 2016 07h00 HE

Sphinx et SOQUEM identifient des anomalies de sol de zinc-plomb non forées, fortes et étendues sur le projet Calumet-Sud, au Québec

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 déc. 2016) - Ressources Sphinx ltée (« Sphinx » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:SFX) et son partenaire SOQUEM sont heureux de rapporter de nouveaux résultats positifs pour le zinc et le plomb issus d'un programme d'échantillonnage pédogéochimique sur le projet Calumet-Sud (le « Projet »). Ces résultats ont été obtenus dans le cadre du suivi du levé aéroporté HELITEM30C MULTIPULSE™ complété plus tôt cette année. La Zone Sonny et une nouvelle zone parallèle (la « Zone Sonny Ouest »), située à 150 m à l'ouest de la Zone Sonny, sont délimitées par des valeurs fortement anormales dans le sol pour le zinc et le plomb. La découverte de la Zone Sonny a d'abord été signalée dans le communiqué de presse daté du 25 juin 2015. Les deux zones ne sont pas testées par forage.

Les données d'échantillonnage combinées de la zone Sonny et de la zone Sonny Ouest comprenaient 1 034 échantillons de sol (horizon B) sur une superficie totale d'environ 0,8 km2 (voir la Figure 1 ci-jointe) prélevés en deux phases, d'abord en mai 2014, puis en septembre 2016. Les protocoles d'échantillonnage et d'analyse sont comparables et consistent en une maille de 100 m par 100 m régionalement et d'environ 25 m sur 25 m entre et dans les deux zones. L'échantillonnage n'a pas été effectué au sud de la zone anomale.

Les résultats significatifs pour la Zone Sonny, identifiée en 2014, sont les suivants:

  • Des valeurs élevées de zinc supérieures à 1 000 ppm délimitent une zone anomale mesurant au moins 300 m de long et 150 m de largeur, avec une valeur maximale de 15 600 ppm Zn; et
  • Un certain nombre d'échantillons en rainures d'un mètre de longueur (l'épaisseur réelle de la minéralisation ne peut pas être déterminée) dans des roches carbonatées qui ont retourné : Tranchée n° 1 - 1,9% Zn sur 5 m, 3,7% Zn sur 4 m, dont 5,4% Zn sur 2 m et Tranchée # 2 - 3% Zn 10 m dont 6,9% Zn sur 1 m.

La nouvelle Zone Sonny Ouest se caractérise comme suit:

  • Dans les sols, le zinc hautement anomal (90 valeurs> 2 000 ppm Zn) et le plomb (14 valeurs> 200 ppm Pb) forment une zone anomale de 1 800 m de longueur et de largeur variant de 150 à 300 m, avec une valeur maximale de 37 200 ppm Zn (3,7%);
  • La zone est coïncidente avec une résistivité anomale (réponses haute et basse) et deux corridors parallèles de conducteurs électromagnétiques identifiés à partir du levé aéroporté de 2016;
  • La sphalérite disséminée dans la roche carbonatée a été identifiée à un endroit; et
  • Les anomalies pédogéochimiques sont conformes à l'orientation des strates de roche carbonatée. Ces strates sont globalement orientées Nord-Sud et ont un faible pendage vers l'Est. Ces strates sont plissées isoclinalement ce qui explique la répétition des zones Sonny et Sonny Ouest en deux bandes parallèles Nord-Sud.

Ces anomalies géochimiques sont inédites et n'ont pas été forées. Les deux zones mentionnées ci-dessus sont parallèles et ont une direction nord-sud cohérente avec l'orientation du socle rocheux dans la région et les réponses du levé aéroporté de 2016. La zone est couverte par une couche mince de sol et de roche altérée. Les deux zones sont encaissées dans des roches carbonatées métamorphisées.

Sphinx et SOQUEM ont entrepris un levé gravimétrique et de polarisation provoquée au sol sur les cibles de zinc de la Zone Sonny et de la Zone Sonny Ouest. Ces levés géophysiques visent à identifier les meilleures cibles pour un programme de forage à l'hiver ou au printemps 2017.

Le travail de terrain a été mené sous la supervision de Michel Gauthier, Ph.D. (géo) et administrateur de la Société. Les échantillons de sols ont été analysés par ALS Global, Val d'Or. Le cuivre et le zinc ont été analysés par la mise en solution par l'eau régale avec finition par plasma inductif couplé à la spectroscopie d'émission atomique (ICP-AES). MB Geosolutions de Fossambault-sur-le-Lac, Québec, en collaboration avec le personnel technique de Sphinx et SOQUEM, a défini les zones cibles à la suite d'une analyse des données. Tous les échantillons ont d'abord été analysés grâce à un Niton XRF portatif.

Le Projet se compose de 21 claims couvrant une superficie de 12 km2 optionné à SOQUEM en 2016. En vertu de l'entente d'option et de coentreprise avec SOQUEM, Sphinx accorde à SOQUEM l'option d'acquérir une participation indivise de 50% du Projet. Si l'option est exercée, une coentreprise sera créée entre Sphinx et SOQUEM. SOQUEM opère le programme d'exploration du Projet. Le Projet est adjacent au projet Green Palladium détenu à 100% par Sphinx, qui comprend une longueur significative de la stratigraphie d'intérêt.

Les données techniques qui figurent dans le présent communiqué ont été approuvées par Normand Champigny, président et chef de la direction de Sphinx et personne qualifiée au sens du Règlement 43-101.

Au sujet de SOQUEM

SOQUEM, filiale d'Investissement Québec, est un acteur de premier plan dans l'exploration minière au Québec. SOQUEM a pour mission de favoriser l'exploration, la découverte et la mise en valeur de propriétés minières au Québec. Elle a participé à plus de 350 projets d'exploration et pris part à d'importantes découvertes d'or, de diamants, de lithium et de plusieurs autres minéraux.

Au sujet de Sphinx

Sphinx est une société axée sur la génération et l'acquisition de projets d'exploration de métaux précieux au Québec, une province canadienne qui est reconnue à l'échelle mondiale comme une juridiction minière attrayante.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent de responsabilité quant au caractère adéquat ou à l'exactitude du présent communiqué. Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui sont assujettis à des risques et à des incertitudes connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les activités et les résultats réels diffèrent considérablement des résultats attendus et des activités prévues. Ces risques et incertitudes comprennent ceux qui sont décrits dans les rapports périodiques de Sphinx, y compris le rapport annuel, ou les documents que Sphinx dépose à l'occasion auprès des autorités en valeurs mobilières.

Renseignements