Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

25 mai 2015 08h15 HE

Stabilité des mises en chantier à Winnipeg jusqu'en 2016

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwired - 25 mai 2015) - Selon l'édition du printemps 2015 de Perspectives du marché de l'habitation pour Winnipeg publiée aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le nombre total de mises en chantier dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Winnipeg devrait demeurer semblable à celui de 2014 et atteindre 4 225 d'ici la fin de l'année, avant de diminuer à 4 200 en 2016.

« La demande de logements neufs sera soutenue par la croissance de l'emploi et des salaires, mais l'augmentation des stocks et la diminution de la migration au cours de la période de prévision ralentiront l'accroissement de la production, a indiqué Dianne Himbeault, analyste principale de marché à la SCHL pour Winnipeg. Le recul du segment des logements collectifs sera compensé par de faibles hausses de la production de maisons individuelles », a-t-elle ajouté.

Après avoir réduit de 15 % leur production en 2014, les constructeurs de maisons individuelles de Winnipeg ont observé une diminution des stocks, ce qui les incite à maintenir ce niveau de production en 2015, qui devrait représenter 1 875 mises en chantier de maisons individuelles. Selon les prévisions, la croissance continue de l'emploi et la forte migration soutiendront une légère augmentation de la production en 2016, à 1 900 logements.

Après quatre années consécutives de progression, la construction de logements collectifs (jumelés, maisons en rangée et appartements) a diminué de 4,7 % en 2014 pour s'établir à 2 371. Les stocks élevés inciteront les constructeurs à continuer de réduire leur production au cours de la période de prévision, mais la construction de logements collectifs demeurera robuste par rapport aux données historiques étant donné un déplacement de la demande vers les options à plus forte densité. Le rythme des mises en chantier dans ce segment ralentira de 1 % en 2015, à 2 350 logements, et devrait ralentir de 2 % en 2016, à 2 300 unités.

Les ventes d'habitations existantes dans la RMR de Winnipeg ont été stables en 2014, affichant une hausse de moins de 1 %. Les facteurs soutenant la demande de logements existants, notamment la croissance de l'emploi et des salaires, se renforceront en 2015, ce qui donnera lieu à une augmentation des transactions de 1,3 % en 2015, pour se chiffrer à 12 300, et de 0,8 % en 2016, alors qu'elles atteindront le chiffre de 12 400.

Puisque la croissance modérée des ventes et l'augmentation du nombre d'inscriptions équilibrent le marché, le prix MLS® moyen devrait connaître sa plus légère progression en plus d'une décennie, soit 1,3 % en 2015 et 1,4 % en 2016, pour atteindre 281 000 $.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché du logement et du système financier, elle vient en aide aux Canadiens dans le besoin et elle fournit des résultats de recherches et des conseils objectifs aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation.

Pour en savoir davantage, rendez-vous au www.schl.ca ou composez le 1-800-668-2642. Les rapports standards d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement au www.schl.ca/marchedelhabitation.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca

Données supplémentaires disponibles sur demande

(Also available in English)

Renseignements

  • Centre d'analyse de marché
    Dianne Himbeault, analyste principale de marché
    204-318-1754
    dhimbeau@cmhc-schl.ca

    Relations avec les médias
    Dan Toth, conseillère, Relations publiques
    403-515-2976
    dtoth@cmhc-schl.gc.ca