State Street Corporation

State Street Corporation

17 mars 2005 13h30 HE

State Street Corporation: Le gouvernement canadien propose l'élimination des plafonds d'investissements étrangers


COMMUNIQUE TRANSMIS PAR CCNMatthews

POUR: STATE STREET CORPORATION

Symbole NASDAQ: STT

LE 17 MARS 2005 - 13:30 ET

State Street Corporation: Le gouvernement canadien
propose l'élimination des plafonds d'investissements
étrangers

BOSTON, MASSACHUSETTS--(CCNMatthews - 17 mars 2005) - State Street
Corporation (NASDAQ:STT)

Liberté d'allocation pour les fonds exonérés d'impôts

Lorsque le gouvernement canadien a annoncé sa proposition d'éliminer le
plafond de 30 % de biens étrangers s'appliquant aux placements détenus
dans les fonds d'épargne exonérés d'impôts, y compris les régimes
enregistrés d'épargne-retraite (REER), les fonds de pension enregistrés,
les régimes de retraite à participation différée aux bénéfices, et les
fonds de revenu de retraite, la réaction des marchés s'est traduite par
une chute du dollar canadien à 80,5 cents US. Alors que certains
analystes prévoient d'autres chutes pour la devise canadienne, il est
improbable qu'une fuite des capitaux se concrétise et que le cours de la
monnaie poursuive sa chute.

Malgré l'assouplissement dans le passé du plafond de biens étrangers
dans les REER et autres fonds d'épargne exonérés d'impôts, les
investisseurs canadiens ont démontré une préférence marquée pour les
placements nationaux. Au cours de la période 1995-99, les Canadiens ont
investi en moyenne 17 milliards de dollars (CAD) par an dans des
placements étrangers. En l'an 2000, sous l'influence de la bulle
technologique particulièrement intense du côté américain, ce chiffre
s'est gonflé à 64 milliards de dollars (CAD), soit l'équivalent de 6,5 %
du PNB, avant de retomber graduellement pour atteindre à peine 16
milliards de dollars (CAD) en 2004. Entre-temps, les flux de capitaux
étrangers au Canada ont atteint un niveau record de 53 milliards de
dollars (CAD).

Dans une certaine mesure, les investisseurs canadiens ont souffert de
cette préférence pour les placements dans leur propre pays. Au cours de
la période 1980-2000, les matières premières ont évolué dans un marché
baissier de longue durée, reflétant une tendance désinflationniste à
l'échelle mondiale. Indication peu surprenante, l'indice canadien
S&P/TSX, fortement pondéré sur ces ressources, a enregistré une
contre-performance. Mais au cours des cinq dernières années-la longue
période de désinflation et de déclin des matières premières tirant à sa
fin-les actions canadiennes ont obtenu de meilleures performances que
les actions internationales.

Les résultats macroéconomiques ont joué un rôle important dans le
soutien aux investissements canadiens. Par exemple, les comptes courants
du Canada sont passés d'un déficit de 3,4 % du PNB en 1990 à un surplus
de 2,6 % en 2004-à comparer avec un déficit des comptes courants aux
Etats-Unis de plus de 5,5 % du PNB en 2004.

-- Le Canada bénéficierait d'une hausse à long terme du marché des
matières premières

Le Canada est aujourd'hui mieux placé que la plupart des pays développés
pour tirer parti d'une hausse à long terme du marché des matières
premières, alimentée par une forte demande de produits de base en Asie,
région en pleine expansion. Cette hausse pourrait entraîner une
surperformance des actions canadiennes et faire monter le dollar
canadien, attirant ainsi davantage de capitaux étrangers au Canada et
conservant les capitaux canadiens investis au pays.

Notre recherche

State Street Global Markets, la division de recherche et d'analyse
financière de State Street Corporation, développe sa propre recherche,
utilisant des données collectées sur plus de 15 % des actifs négociables
dans le monde entier.

En assemblant et analysant les positions, les flux et les emprunts
effectués par les investisseurs institutionnels dans le monde, notre
recherche fournit une perspective unique sur le comportement des
investisseurs institutionnels et leur interaction avec les marchés
financiers internationaux.

State Street Corporation

State Street Corporation (NYSE : STT) est le leader mondial des services
financiers aux investisseurs institutionnels, spécialisé dans les
services d'investissement et de gestion d'actifs, de recherche et
d'analyse financière et de courtage. Avec 9,5 billions de dollars US(a)
d'actifs conservés (soit 7,6 billions d'euros) et 1,4 billions de
dollars US(a) d'actifs sous gestion (soit 1,12 billions d'euros), State
Street intervient dans 25 pays et sur plus d'une centaine de places
financières dans le monde.

(a) Au 31 décembre 2004

-30-

Renseignements

  • POUR PLUS D'INFORMATIONS, COMMUNIQUER AVEC:
    State Street Toronto
    Liz Power
    (416) 956-2449