Chambre immobilière du Grand Montréal

Chambre immobilière du Grand Montréal

08 nov. 2011 10h06 HE

Statistiques résidentielles MLS(MD) de la région métropolitaine de Montréal/Octobre : le meilleur mois sur le marché de la revente depuis le début de l'année

ÎLE-DES-SOEURS, QUÉBEC--(Marketwire - 8 nov. 2011) -

Note importante

La Chambre immobilière du Grand Montréal publie ses statistiques de ventes MLS® selon le territoire de la région métropolitaine de Montréal, tel que défini par Statistique Canada lors du dernier recensement. On peut consulter la liste des municipalités qu'elle regroupe sur le site www.statcan.ca.

Aussi, la Chambre immobilière du Grand Montréal utilise le prix médian pour mesurer l'évolution du prix des propriétés. Le prix médian est celui qui est au milieu, c'est-à-dire que la moitié des transactions ont eu lieu à un prix inférieur et l'autre moitié à un prix supérieur.

Selon les données du système MLS®, la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) indique que le nombre de transactions conclues dans la région métropolitaine de Montréal en octobre 2011 a augmenté de 7 % par rapport à octobre 2010. Il s'agit de la meilleure croissance des ventes sur le marché de la revente depuis le début de l'année.

Statistiques résidentielles MLS®
Région métropolitaine de Montréal
Octobre 2011 versus octobre 2010
Variation
Inscriptions en vigueur 25 628 +15 %
Nouvelles inscriptions 6 707 +8 %
Ventes totales 3 019 +7 %
Maisons unifamiliales 1 720 +5 %
Copropriétés 954 +13 %
Plex (2 à 5 logements) 342 +6 %
Volume des ventes 958 713 962 $ +10 %
Prix médian
Maisons unifamiliales 268 000 $ +3 %
Copropriétés 228 900 $ +5 %
Plex (2 à 5 logements) 410 000 $ +8 %
Source : Chambre immobilière du Grand Montréal par Centris®

« C'est un bon temps pour acheter une propriété », indique Patrick Juanéda, président du conseil d'administration de la CIGM. « En effet, les taux hypothécaires se maintiennent à un bas niveau et l'inventaire de propriétés est en hausse, ce qui offre un plus grand choix aux acheteurs. Les consommateurs prennent d'ailleurs un peu plus leur temps pour acheter, comme le démontre les conditions du marché qui sont maintenant équilibrées dans plusieurs secteurs. »

Tous les grands secteurs ont affiché des hausses des ventes, mise à part la Rive-Sud. Laval est en tête avec une augmentation de 12 % de son nombre de transactions, suivi de près par l'île de Montréal et la Rive-Nord, qui affichent des hausses respectives de 10 % et 9 %. Vaudreuil-Soulanges a vu le nombre de transactions augmenter de 4 % alors que la Rive-Sud subit une nouvelle baisse, avec une diminution des ventes de 2 % par rapport à octobre 2010.

Pour un sixième mois consécutif, la copropriété a affiché une hausse des ventes marquée, soit une augmentation de 13 % en octobre 2011. L'unifamiliale a enregistré pour sa part une hausse de 5 %, tandis que les plex affichent une augmentation de 6 %.

Au chapitre des prix, le plex mène le bal avec une hausse de son prix médian de 8 % en octobre 2011 par rapport au même mois l'an dernier, pour s'établir à 410 000 $. Le prix médian des copropriétés a augmenté de 5 % pour atteindre 228 900 $, alors que celui d'une maison unifamiliale s'élevait à 268 000 $, une hausse de 3 %. Pour l'unifamiliale, il s'agit de la croissance de prix la plus modeste depuis le mois de septembre 2010.

Pour l'ensemble de la région métropolitaine de Montréal, le nombre d'inscriptions en vigueur a augmenté de 15 % par rapport au mois d'octobre 2010. Il s'agit de la 14e hausse mensuelle consécutive, mais l'ampleur de la hausse a été moindre que celles des derniers mois. L'île de Montréal et la Rive-Nord ont respectivement affiché des augmentations de 13 % et 14 % alors que le nombre de propriétés à vendre était de 24 % et 20 % plus élevé sur la Rive-Sud et à Vaudreuil-Soulanges.

Par catégorie de propriété, ce sont les plex qui ont affiché la plus forte hausse des inscriptions, soit 19 %. Les copropriétés ont suivi de près avec une augmentation de 18 % alors que le nombre d'unifamiliales inscrites au système MLS® a augmenté de 13 % par rapport à octobre 2010.

À propos de la Chambre immobilière du Grand Montréal

La Chambre immobilière du Grand Montréal est une association à but non lucratif qui compte près de 11 000 membres; courtiers immobiliers. Deuxième plus grande chambre au Canada, sa mission est de promouvoir et protéger activement les intérêts professionnels et d'affaires de ses membres afin qu'ils accomplissent avec succès leurs objectifs d'affaires.

Pour accéder à tous les tableaux de statistiques d'octobre 2011, cliquez ici : (http://communications.centris.ca/Tableaux/2011/Tableaux_Communiques_CIGM_2011M10.pdf).

Pour accéder à tous les tableaux de statistiques cumulatifs de 2011, cliquez ici : (http://communications.centris.ca/Tableaux/2011/Tableaux_Communiques_CIGM_2011M10cum.pdf).

Renseignements