Stella-Jones Inc.
TSX : SJ

Stella-Jones Inc.

01 avr. 2008 17h16 HE

Stella-Jones acquiert The Burke-Parsons-Bowlby Corporation et ajoute cinq usines de production américaines à son réseau d'installations de traitement du bois

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 1 avril 2008) - Stella-Jones Inc. (TSX:SJ) a annoncé aujourd'hui qu'elle avait conclu l'acquisition de la société The Burke-Parsons-Bowlby Corporation ("BPB"), un producteur de produits de bois traité destinés principalement à l'industrie ferroviaire. L'acquisition a été structurée comme une fusion entre une filiale en propriété exclusive de Stella-Jones située aux Etats-Unis et BPB. Cette acquisition, la plus importante de l'histoire de Stella-Jones, comprend les cinq usines de traitement de BPB situées à DuBois en Pennsylvanie, Goshen en Virginie, Spencer en Virginie-Occidentale ainsi qu'à Stanton et Fulton au Kentucky. A la suite de cette transaction, l'infrastructure nord-américaine de traitement du bois de Stella-Jones compte désormais 15 installations, dont sept sont situées aux Etats-Unis.

Le prix d'achat total s'élève à environ 33,0 millions de dollars US et est versé aux actionnaires existants de BPB par le biais de la conversion de chaque action ordinaire en circulation de BPB en un droit de recevoir 47,78 $ US en espèces, auquel s'ajoute un paiement supplémentaire équivalant au bénéfice net vérifié de BPB pour son exercice financier se terminant le 31 mars 2008, et dont sera soustraite toute distribution versée aux actionnaires au cours de cette période. Les parties ont placé en mains tierces 3,0 millions de dollars US jusqu'à ce que le montant du paiement supplémentaire ait été déterminé. Stella-Jones prend également en charge le passif de BPB d'environ 34,0 millions de dollars US en date du 31 décembre 2007, ce qui porte la valeur totale de la transaction à environ 70,0 millions de dollars US. Le financement de l'opération a été garanti par des facilités de crédit existantes et supplémentaires.

Par ailleurs, trois anciens dirigeants de BPB ont conclu des ententes de non-concurrence avec Stella-Jones pour une période de six ans suivant la fusion, en contrepartie d'honoraires annuels de non-concurrence de 416 667 $ US par individu.

BPB, qui a commencé ses activités en 1955, a enregistré des ventes d'environ 100,0 millions de dollars US pour la période de douze mois terminée le 31 décembre 2007.

"Cette acquisition stratégique fera de Stella-Jones le deuxième joueur en importance sur le marché des traverses de chemin de fer en Amérique du Nord," a déclaré Brian McManus, président et chef de la direction de Stella-Jones. "Cette transaction, qui contribuera immédiatement aux bénéfices, cadre avec notre objectif de n'acquérir que des entreprises oeuvrant dans nos principales catégories de produits."

A PROPOS DE STELLA-JONES

Stella-Jones Inc. (TSX:SJ) est l'un des chefs de file nord-américains dans la production et la commercialisation de produits industriels en bois traité sous pression et elle se spécialise dans la fabrication de traverses de chemin de fer traitées sous pression et de poteaux en bois pour servir les entreprises de services publics dans le domaine de l'électricité et des télécommunications. Ses autres principaux produits comprennent les pilotis pour constructions maritimes, les pieux pour les fondations, le bois de construction, les glissières de sécurité pour les autoroutes et du bois traité pour des ponts. De plus, la Société offre des produits de bois d'oeuvre traité et des services personnalisés aux détaillants et aux grossistes en vue d'applications résidentielles extérieures. Les actions ordinaires de la Société sont inscrites à la Bourse de Toronto.

Visitez notre site Web : www.stella-jones.com

Exception faite de l'information historique, ce communiqué de presse peut contenir des assertions prospectives en ce qui a trait au rendement futur de la Société. Fondées sur le jugement légitime qu'exerce la direction en évaluant les éventualités, ces assertions comportent certains risques et incertitudes. Parmi les facteurs susceptibles de causer un écart dans les résultats figurent, entre autres, toute variation dans les résultats financiers trimestriels, toute évolution de la demande pour les produits et services de la société, toute incidence de la concurrence sur les prix et sur le marché en général, ainsi que tout éventuel revers qui pourrait affecter la conjoncture économique. Par conséquent, le lecteur est avisé qu'un écart pourrait survenir entre les résultats effectifs et les résultats prévisionnels.

Renseignements