Stella-Jones Inc.
TSX : SJ

Stella-Jones Inc.

15 mars 2006 11h53 HE

Stella-Jones atteint des résultats records pour le quatrième trimestre et la fin d'année

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 15 mars 2006) - Stella-Jones Inc. (TSX:SJ)



- Hausse du chiffre d'affaires du quatrième trimestre de 41 %,
atteignant 37,4 millions de dollars
- Hausse du bénéfice net du quatrième trimestre de 148%
- Chiffre d'affaires record pour la fin de l'exercice, atteignant
157,1 millions de dollars - hausse de 22 %
- Augmentation de 69 % du bénéfice net en moyenne annuelle,
atteignant 12,3 millions de dollars
- Vigueur des marchés de base - poteaux pour services publics et
traverses de chemin de fer


Stella-Jones Inc. annonce aujourd'hui d'excellents résultats pour le quatrième trimestre et la fin de l'année se terminant le 31 décembre 2005. La Société a enregistré un chiffre d'affaires et un bénéfice net records en 2005 grâce au rendement de ses marchés de base de poteaux destinés aux sociétés de services publics et de traverses de chemin de fer, à l'amélioration continue de l'efficacité opérationnelle et à l'acquisition de la nouvelle usine de traitement de traverses de chemin de fer à Bangor, au Wisconsin.

La Société a également annoncé qu'à la lumière des bons résultats financiers obtenus au cours de l'exercice 2005 et des perspectives de croissance pour 2006, le conseil d'administration a décidé d'augmenter le prochain dividende semestriel à 0,06 $ par action ordinaire. Le dividende est payable le 16 mai 2006 aux actionnaires inscrits en date du 4 avril 2006.

La croissance des produits de base fait grimper le chiffre d'affaires et la rentabilité

Le chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre s'élève à 37,4 millions de dollars, une hausse de 41,1 % comparativement aux 26,5 millions de dollars enregistrés pour la même période en 2004. Le bénéfice net a atteint 3,2 millions de dollars, soit 0,29 $ par action, comparativement à un bénéfice net de 1,3 million de dollars, ou 0,12 $ par action, au quatrième trimestre de 2004. Le chiffre d'affaires de l'exercice 2005 a atteint un record de 157,1 millions de dollars, soit un bond de 28,1 millions de dollars ou de 21,8 % par rapport aux 129,0 millions de dollars du dernier exercice. Le bénéfice net de fin d'année s'élève à 12,3 millions de dollars, soit 1,18 $ par action, comparativement à 7,3 millions de dollars, ou 0,72 $ par action, en 2004. En moyenne annuelle, cela représente une hausse de 5,0 millions de dollars ou de 69,0 % du bénéfice net.

"Notre rendement au cours du quatrième trimestre vient clore une année très positive pour Stella-Jones; une année durant laquelle nous avons réussi à accroître considérablement notre chiffre d'affaires ainsi que le bénéfice net à chacun des trimestres par rapport aux périodes respectives de l'année précédente," affirme Brian McManus, président et chef de la direction de Stella-Jones Inc. "Compte tenu des occasions soutenues dans les marchés intérieurs de base de poteaux pour services publics et de traverses de chemin de fer, de notre présence accrue aux Etats-Unis, ainsi que de notre impressionnant carnet de commandes et notre réseau efficace d'usines, nous sommes confiants du potentiel de croissance de la Société pour 2006."

La hausse importante du chiffre d'affaires, tant au quatrième trimestre que pour l'exercice entier, découle des ventes élevées dans les deux catégories de produits de base de la Société : les traverses de chemin de fer et les poteaux pour services publics. Le chiffre d'affaires a subi une croissance, tant à l'interne que par l'acquisition concrétisée en 2005. En effet, la croissance interne des marchés de poteaux pour services publics et de traverses de chemin de fer représente près des deux tiers de la hausse du chiffre d'affaires de 28,1 millions de dollars pour l'année. La nouvelle usine de traverses de chemin de fer à Bangor, au Wisconsin, a également contribué à cette hausse. Son chiffre d'affaires s'élève à 9,8 millions de dollars en 2005, sur les quatre mois d'activités suivant l'acquisition le 31 août 2005. La hausse du chiffre d'affaires a été atténuée par la chute des ventes dans les catégories du bois traité à usage industriel, du bois d'oeuvre à usage résidentiel et de l'exportation outre-mer des poteaux destinés aux sociétés de services publics. Les ventes de bois traité industriel ont chuté par rapport aux données du quatrième trimestre de l'an dernier, lequel affichait des ventes exceptionnellement élevées sur la côte est. Ce phénomène ne s'est pas reproduit en 2005. La chute des ventes de bois d'oeuvre à usage résidentiel est en partie attribuable à la lente mise en train de la période de rénovation estivale dans l'Est du Canada et aux retards d'ouverture de nouveaux centres de détails. La baisse du chiffre d'affaires de poteaux pour les sociétés de services publics à l'étranger reflète, pour sa part, la décision de la Société de miser davantage sur le marché intérieur.

L'accent sur l'efficacité opérationnelle fait grimper les marges bénéficiaires brutes

Les marges bénéficiaires brutes ont affiché une hausse considérable en 2005, tant en termes monétaires qu'en pourcentage du chiffre d'affaires. La marge brute au quatrième trimestre a progressé de 3,5 % en terme de pourcentage du chiffre d'affaires, atteignant 7,8 millions, ou 20,9 % du chiffre d'affaires, comparativement à 4,6 millions de dollars, ou 17,4 % du chiffre d'affaires pour la même période l'an dernier. Pour l'année, les marges bénéficiaires brutes ont grimpé à 32,0 millions de dollars, ou 20,4 % du chiffre d'affaires, comparativement à 23,2 millions de dollars, ou 18,0 % du chiffre d'affaires en 2004. Ces progressions s'expliquent par la maîtrise des frais généraux, la spécialisation des usines, les prix de ventes moyens plus élevés et les économies d'échelle possible grâce à l'expansion du volume global des marchés de base de la Société.

"Durant l'année, nous avons maintenu le cap sur l'efficacité organisationnelle afin d'optimiser notre rentabilité par la maîtrise des frais généraux et la spécialisation des usines," affirme George Labelle, premier vice-président et chef des finances. "Ces mesures se reflètent dans la hausse des marges bénéficiaires brutes qui ont également profité d'une hausse de notre levier d'achat grâce aux volumes de ventes plus élevés dans les marchés de poteaux destinés aux sociétés de services publics et de traverses de chemin de fer."

Les frais de vente et d'administration ont grimpé de 100 000 $ au cours du quatrième trimestre pour se chiffrer à 1,8 million de dollars par rapport au trimestre correspondant en 2004. Les frais de vente et d'administration terminent l'année 2005 à 8,4 millions de dollars, une hausse de 1,1 million de dollars comparativement aux 7,3 millions de dollars de l'année précédente. Cette hausse des dépenses, tant au quatrième trimestre qu'à la fin de l'année, est attribuable aux dépenses supplémentaires liées au régime de participation aux bénéfices des employés, aux frais de vente et d'administration liés à la nouvelle installation de Bangor et aux dépenses exceptionnelles reliées à la dernière année du programme de conformité aux documents de recommandations techniques (" DRT ") d'Environnement Canada.

"Comme nous l'annoncions plus tôt cette année, nous avons absorbé en 2005 davantage de dépenses en matière d'environnement puisqu'il s'agissait de la dernière année accordée pour répondre aux exigences d'Environnement Canada à la suite des évaluations de base menées auprès de l'ensemble des usines canadiennes de préservation du bois en 2000. En outre, durant l'année, 3,8 millions de dollars ont été consacrés aux dépenses en immobilisations pour affaires environnementales connexes aux évaluations des DRT. Nous devrions recevoir la confirmation en 2006 à l'effet que nos sept usines de traitement canadiennes sont conformes aux DRT," explique M. Labelle.

Evénement subséquent



- Le 9 février, la Société annonçait qu'elle poursuivait des
discussions avec les actionnaires de Bell Lumber & Pole Company ("
Bell") relativement à l'acquisition possible de la totalité des
actions de Bell par la société Stella-Jones Inc. ou une société
affiliée ("Stella-Jones"). Bell, une société fermée, fabrique des
poteaux en bois pour les entreprises de services publics au Canada
et aux Etats-Unis et poursuit des activités de seconde
transformation et de traitement du bois d'oeuvre de dimensions
usuelles en Alberta. Bell enregistre des ventes annuelles d'environ
60 millions de dollars US.


Perspectives

"Nous demeurons enthousiastes quant au potentiel de croissance interne de nos quatre secteurs de marché, plus particulièrement dans nos marchés clés de poteaux destinés aux sociétés de services publics et de traverses de chemin de fer," ajoute M. McManus. "L'industrie ferroviaire nord-américaine connaît une solide croissance. D'ailleurs, bon nombre de sociétés de transport ferroviaire nationales et d'intérêt local enregistrent des niveaux records d'achalandage. Cette tendance se traduit par une forte demande en matière de traverses de chemin de fer pour permettre aux sociétés d'accroître leurs capacités dans les couloirs engorgés et d'assurer le maintien des infrastructures courantes. Stella-Jones jouit d'une position de chef de file en matière de traverses de chemin de fer au Canada et est aujourd'hui l'un des principaux fournisseurs aux Etats-Unis. Pour la première fois dans l'histoire de la Société, nous prévoyons que les traverses de chemin de fer traitées représenteront notre plus important segment de marché en 2006, excédant celui des poteaux destinés aux sociétés de services publics. Stella-Jones est reconnue comme l'un des principaux joueurs sur le marché canadien des poteaux pour services publics, où nous remarquons le maintien de la demande accumulée de poteaux destinés aux sociétés de services publics. En effet, d'importants efforts de modernisation sont inévitables pour remplacer les poteaux de bois vieillissants actuellement en exploitation. Nous nous attendons également à une hausse de nos activités dans le secteur du bois à usage industriel et résidentiel."

"Les acquisitions stratégiques continuent de jouer un rôle de premier plan dans le plan de croissance de Stella-Jones, comme en témoigne la récente annonce relative à l'acquisition potentielle de Bell Lumber & Pole Company. La Société possède la capacité financière lui permettant de favoriser la consolidation de l'industrie et nous poursuivrons toute initiative d'acquisitions répondant à nos critères rigoureux d'investissement," conclut M. McManus.

A PROPOS DE STELLA-JONES

Stella-Jones Inc. (TSX:SJ) est l'un des chefs de file nord-américain dans la production et la commercialisation de produits industriels en bois traité sous pression et elle se spécialise dans la fabrication de traverses de chemin de fer traités sous pression et de poteaux en bois pour servir les entreprises de services publics dans le domaine de l'électricité et des télécommunications. Ses autres principaux produits comprennent les pilotis pour constructions maritimes, les pieux pour les fondations, le bois de construction, les glissières de sécurité pour les autoroutes et du bois traité pour des ponts. De plus, la Société offre des services personnalisés aux sociétés de bois de construction et aux grossistes pour le traitement du bois en vue d'applications résidentielles extérieures. Les actions ordinaires de la Société sont inscrites à la Bourse de Toronto.

Visitez notre site web : www.stella-jones.com

A l'exception de l'information historique, ce communiqué de presse peut contenir des assertions prospectives en ce qui a trait au rendement futur de la Société. Fondées sur le jugement légitime qu'exerce la direction en évaluant les éventualités, ces assertions comportent certains risques et incertitudes. Parmi les facteurs susceptibles de causer un écart dans les résultats figurent, entre autres, toute variation dans les résultats financiers trimestriels, toute évolution de la demande pour les produits et services de la société, toute incidence de la concurrence sur les prix et sur le marché en général, ainsi que tout éventuel revers qui pourrait affecter la conjoncture économique. Par conséquent, le lecteur est avisé qu'un écart pourrait survenir entre les résultats effectifs et les résultats prévisionnels.



AVIS

Les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés de
Stella-Jones Inc. pour le quatrième trimestre se terminant le 31
décembre 2005 n'ont pas été examinés par les vérificateurs externes
de la Société.

(Signé)

George Labelle
Premier vice-président et chef des finances

Westmount (Québec)
Le 15 mars 2006


BILANS CONSOLIDES

2005 2004
aux 31 décembre 2005 et 31 décembre 2004 ($) ($)
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

ACTIF


ACTIF A COURT TERME
Comptes débiteurs 21 059 721 13 205 649
Stocks 77 316 420 52 769 898
Frais payés d'avance 1 611 755 857 582
Impôts futurs 550 000 522 000
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

100 537 896 67 355 129
IMMOBILISATIONS CORPORELLES 37 003 106 30 543 495
IMPOTS FUTURS 350 000 301 000
---------------------------------------------------------------------

137 891 002 98 199 624
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

PASSIF

PASSIF A COURT TERME
Endettement bancaire 21 311 735 11 420 760
Comptes créditeurs et charges 17 452 438 13 878 043
Impôts sur le revenu 2 227 785 1 774 917
Partie à court terme de la dette à long
terme 4 061 370 3 699 048
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

45 053 328 30 772 768
DETTE A LONG TERME 21 139 874 12 485 436
IMPOTS FUTURS 5 089 000 4 784 000
AVANTAGES SOCIAUX FUTURS 978 649 872 380
---------------------------------------------------------------------

72 260 851 48 914 584
---------------------------------------------------------------------

CAPITAUX PROPRES
CAPITAL-ACTIONS 26 228 300 20 954 892
ECART DE CONVERSION CUMULATIF (201 646) ---
BENEFICES NON REPARTIS 39 603 497 28 330 148
---------------------------------------------------------------------

65 630 151 49 285 040
---------------------------------------------------------------------

137 891 002 98 199 624
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------



RESULTATS CONSOLIDES

trois mois terminés douze mois terminés
le 31 déc., le 31 déc.,
2005 2004 2005 2004
($) ($) ($) ($)
non vérifié non vérifié
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

VENTES 37 363 273 26 454 186 157 128 551 128 972 067
---------------------------------------------------------------------

DEPENSES
Coût des ventes 29 553 835 21 844 183 125 100 344 105 745 054
Frais de vente et
d'administration 1 832 042 1 729 143 8 439 612 7 319 579
(Gain) perte sur
les devises
étrangères (301 966) 145 692 (150 768) 360 008
Amortissement des
immobilisations
corporelles 873 221 841 949 3 277 093 3 076 849
Radiation des
immobilisations
corporelles --- --- --- 273 956
(Gain) perte à
l'aliénation
d'immobilisations
corporelles (14 698) (126 936) 17 383 (520 320)
---------------------------------------------------------------------

31 942 434 24 434 031 136 683 664 116 255 126
---------------------------------------------------------------------

BENEFICE
D'EXPLOITATION
5 420 839 2 020 155 20 444 887 12 716 941
INTERETS SUR LA
DETTE A LONG
TERME 325 487 228 403 1 005 647 943 631
AUTRES INTERETS 317 105 139 199 940 379 725 201
---------------------------------------------------------------------

BENEFICE AVANT LES
IMPOTS SUR LE
REVENU

4 778 247 1 652 553 18 498 861 11 048 109
---------------------------------------------------------------------

CHARGE D'IMPOTS
SUR LE REVENU
1 607 689 374 000 6 172 000 3 757 000
---------------------------------------------------------------------

BENEFICE NET
DE LA PERIODE 3 170 558 1 278 553 12 326 861 7 291 109
---------------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------------

BENEFICE NET
PAR ACTION
ORDINAIRE 0,29 0,12 1,18 0,72

BENEFICE NET
DILUE PAR
ACTION ORDINAIRE 0,27 0,12 1,13 0,70
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
voir les Notes afférentes ci-jointes



BENEFICES NON REPARTIS CONSOLIDES
2005 2004
pour les exercices terminés le 31 décembre ($) ($)
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

SOLDE AU DEBUT DE L'EXERCICE 28 330 148 21 846 564
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net de l'exercice 12 326 861 7 291 109
Dividendes sur les actions ordinaires (1 053 512) (807 525)
---------------------------------------------------------------------

SOLDE A LA FIN DE L'EXERCICE 39 603 497 28 330 148
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
voir les Notes afférentes ci-jointes



FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES


trois mois terminés douze mois terminés
le 31 déc., le 31 déc.,
2005 2004 2005 2004
($) ($) ($) ($)
non vérifié non vérifié
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

FLUX DE TRESORERIE
LIES AUX
ACTIVITES
D'EXPLOITATION

Bénéfice net de
la période 3 170 558 1 278 553 12 326 861 7 291 109
Ajustements pour :
Amortissement des
immobilisations
corporelles 873 221 841 949 3 277 093 3 076 849
Radiation des
immobilisations
corporelles --- --- --- 273 956
(Gain) perte à
l'aliénation
d'immobilisations
corporelles (14 698) (126 936) 17 383 (520 320)
Avantages sociaux
futurs 1 269 30 613 106 269 86 863
Rémunération à
base d'actions 5 955 4 312 18 955 17 244
Impôts futurs 374 000 203 000 228 000 693 000
---------------------------------------------------------------------

4 410 305 2 231 491 15 974 561 10 918 701
---------------------------------------------------------------------
VARIATION DES
ELEMENTS HORS
CAISSE DU FONDS
DE ROULEMENT
Diminution
(augmentation)
des Comptes
débiteurs 4 022 217 5 852 985 (5 217 107) (1 231 826)
Stocks (5 036 604) (2 748 766)(11 280 636) (2 734 331)
Frais payés (1 222 828) (442 434) (746 628) (324 657)
d'avance
Augmentation
(diminution) des :
Comptes créditeurs
et charges (1 957 981) (1 189 031) 2 921 435 631 023
Impôts sur
le revenu 693 371 (274 832) 452 868 1 638 439
---------------------------------------------------------------------

(3 501 825) 1 197 922 (13 870 068) (2 021 352)
---------------------------------------------------------------------
908 480 3 429 413 2 014 493 8 897 349
---------------------------------------------------------------------

Activités de
financement
(Diminution)
augmentation
de l'endettement
bancaire (4 067 674) (2 718 268) 9 890 975 (8 106 832)
Augmentation de
la dette à long
terme 14 213 013 999 940 20 379 008 5 759 829
Versements sur la
dette à long
terme (10 025 213) (677 094)(12 826 522) (2 358 201)
Dividendes sur les
actions ordinaires (541 394) (406 705) (1 053 512) (807 525)
Emissions d'actions
ordinaires 106 450 163 082 5 254 453 498 460
---------------------------------------------------------------------
(314 818) (2 639 045) 21 644 402 (5 014 269)
---------------------------------------------------------------------
Activités
d'investissement
Acquisition d'une
entreprise (121 332) 22 948 (17 953 798) (1 883 704)
Nouvelles
immobilisations
corporelles (578 453) (1 316 517) (6 107 522) (2 914 542)
Produit à
l'aliénation
d'immobilisations
corporelles 24 698 503 201 231 000 915 166
---------------------------------------------------------------------
(675 087) (790 368)(23 830 320) (3 883 080)
---------------------------------------------------------------------
EFFET DE L'ECART
DE CONVERSION 81 425 --- 81 425 ---
---------------------------------------------------------------------
VARIATION NETTE DE
LA TRESORERIE ET
DES EQUIVALENTS
DE TRESORERIE
AU COURS
DE LA PERIODE --- --- --- ---
---------------------------------------------------------------------
TRESORERIE ET
EQUIVALENTS DE
TRESORERIE AU
DEBUT ET A LA
FIN DE LA
PERIODE --- --- --- ---
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

INFORMATIONS
SUPPLEMENTAIRES
Intérêts payés 567 645 437 558 1 770 887 1 668 924
Impôts sur le
revenu payés 538 757 490 126 5 168 398 1 433 060
---------------------------------------------------------------------
voir les Notes afférentes ci-jointes


Voir les Notes afférentes ci-jointes

NOTES AFFERENTES AUX ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES
non vérifiées

NOTE 1 - Conventions comptables

Ces états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été préparés selon les mêmes conventions comptables utilisées lors de la préparation des états financiers consolidés vérifiés du 31 décembre 2004. Ces états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés et les notes afférentes devraient être lus conjointement avec les derniers états financiers consolidés annuels de la Société.

NOTE 2 - Avantages sociaux futurs

Pour les trois mois terminés le 31 décembre 2005, la charge nette au titre des avantages sociaux futurs a totalisé 4 080 $ (2004 - 37 083 $). Pour les douze mois terminés le 31 décembre 2005, la charge nette au titre des avantages sociaux futurs a totalisé 122 041 $ (2004 - 101 669 $).

NOTE 3- Acquisition d'une entreprise

Le 31 août 2005, la filiale américaine en propriété exclusive de la Société, soit Stella-Jones Corporation, a fait l'acquisition des éléments d'actif de Webster Wood Preserving Company, société en commandite du Minnesota ("Webster"). Webster était une société fermée de production et de commercialisation de traverses de chemin de fer en bois traité sous pression, laquelle est établie à Bangor au Wisconsin aux Etats-Unis. Les éléments d'actif acquis comprennent l'usine de production de Webster à Bangor au Wisconsin ainsi que tous les stocks et débiteurs connexes. L'acquisition a été constatée en ayant recours à la méthode de l'acquisition et, en conséquence, le prix d'achat a été réparti aux éléments d'actif acquis et aux éléments de passif pris en charge en fonction de l'estimation par la direction de leur juste valeur à la date d'acquisition. Les résultats de l'exploitation de l'usine de Bangor ont été inclus dans les états financiers consolidés à compter de la date d'acquisition.

Stella-Jones Corporation est un établissement étranger autonome et les éléments d'actif et de passif seront convertis en dollars canadiens au taux de change à la fin de la période. Les produits d'exploitation et les dépenses seront convertis au taux de change moyen pondéré pour la période. Les gains et pertes non réalisés sur le placement net seront reportés et inclus dans l'écart de conversion cumulatif aux capitaux propres. Au 31 décembre 2005, l'écart de conversion cumulatif correspondait à une perte non réalisée de 201,646 $.

Le tableau qui suit résume les éléments d'actif nets acquis à leurs justes valeurs indiquées :



------------------------------------------------
En dollars
------------
Eléments d'actif acquis
Actif à court terme 16 331 198
Immobilisations corporelles 3 997 577
------------------------------------------------
20 328 775
------------------------------------------------
Eléments de passif pris en charge
Passif à court terme 744 428
Dette à long terme 1 475 590
------------------------------------------------
2 220 018
------------------------------------------------
18 108 757
------------------------------------------------
Contrepartie

Espèces, incluant des frais
d'opération de 787 642 $ 18 108 757
------------------------------------------------


Le financement de l'opération a été réalisé au moyen d'un placement privé de 5,0 millions de dollars effectué par l'actionnaire majoritaire de la Société, Stella-Jones International S.A., moyennant un prix de 9,00 $ l'action ordinaire, grâce à de nouveaux prêts à terme de 4,0 millions de dollars consentis par les banques canadiennes de la Société et au moyen d'un prêt à terme de 1,3 million de dollars (1,1 million de dollars U.S.) consenti par la banque américaine de Stella-Jones Corporation. Le solde du prix d'achat a été financé au moyen du prêt existant à l'exploitation remboursable à vue au Canada de la Société, le financement permanent du fonds de roulement pour les activités américaines étant assuré par une nouvelle marge de crédit à l'exploitation de 11,6 millions de dollars (10,0 millions de dollars US) octroyée par la banque américaine de Stella-Jones Corporation.

NOTE 4 - Données relatives aux actions

Au 31 décembre 2005, le capital-actions émis et en circulation se composait de 10 880 840 actions ordinaires
(10 234 639 au 31 décembre 2004).

NOTE 5 - Caractère saisonnier

Les activités intérieures de la Société suivent une tendance saisonnière; les expéditions de poteaux, de traverses et de bois à des fins industrielles étant plus élevées au cours du deuxième et troisième trimestres afin d'approvisionner en produits les utilisateurs industriels pour leurs projets d'entretien estivaux. Le chiffre d'affaires à l'égard du traitement du bois destiné aux consommateurs suit également la même tendance saisonnière. Les niveaux des stocks de traverses de chemins de fer et de poteaux de services publics sont habituellement plus élevés au cours du premier trimestre, en anticipation de la saison d'expédition estivale. Les premier et quatrième trimestres produisent habituellement des chiffres d'affaires semblables.

NOTE 6 - Evénement postérieur à la date du bilan

Le 9 février 2006, la Société a annoncé qu'elle poursuivait des discussions avec les actionnaires de Bell Lumber & Pole Company ("Bell") relativement à l'acquisition possible de la totalité des actions de Bell par la Société ou une société affiliée. Bell, une société fermée, fabrique des poteaux en bois pour les entreprises de services publics au Canada et aux Etats-Unis et poursuit des activités de seconde transformation et de traitement du bois d'oeuvre de dimensions courantes en Alberta. Bell enregistre des ventes annuelles d'environ 60 millions de dollars US.

La Société et les actionnaires de Bell ont conclu une lettre d'intention sans obligation relativement au projet d'acquisition qui est assujetti aux conditions habituelles, notamment la conclusion d'ententes définitives et l'exécution de vérifications diligentes préalables par la Société. Le cas échéant, on estime que la transaction proposée pourrait se concrétiser d'ici le 30 juin 2006.

Renseignements