Stella-Jones inc.
TSX : SJ

Stella-Jones inc.

02 mai 2013 07h00 HE

Stella-Jones publie de solides résultats au premier trimestre : L'assemblée annuelle des actionnaires se tiendra cet avant-midi

- Ventes de 217,0 M$, en hausse de 36,7 % par rapport à 158,8 M$ un an auparavant

- Hausse de 25,0 % du résultat net qui atteint 18,8 M$, soit 1,09 $ par action, sur une base pleinement diluée, comparativement à 15,0 M$, ou 0,94 $ par action, sur une base pleinement diluée, lors du précédent exercice

- Augmentation de 7,2 M$, ou 26,3 %, des flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles avant les variations des éléments du fonds de roulement sans effet de trésorerie, les intérêts versés et les impôts payés sur le résultat

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 2 mai 2013) - Stella-Jones Inc. (TSX:SJ) a annoncé aujourd'hui les résultats financiers de son premier trimestre clos le 31 mars 2013. Il s'agit du premier trimestre complet qui inclut les résultats opérationnels de McFarland Cascade Holdings, Inc. (« McFarland »), acquise le 30 novembre 2012.

« Les résultats du premier trimestre témoignent de la demande soutenue pour les principaux produits de Stella-Jones, soit les traverses de chemin de fer et les poteaux destinés aux sociétés de services publics, malgré le fait que l'évolution saisonnière de la demande en 2013 ait été plus conforme à la tendance habituelle que lors du précédent exercice. Les installations d'exploitation acquises de McFarland ont généré de solides revenus. Comme prévu, les marges moins élevées dégagées de ces activités opérationnelles ont eu pour effet de réduire le résultat opérationnel exprimé en pourcentage des ventes. L'intégration des activités de McFarland à notre réseau, tout comme la construction et le démarrage de notre nouvelle usine de traitement du bois à Cordele, en Géorgie, progressent selon les plans. Ces initiatives renforceront encore davantage notre présence dans le marché des produits en bois traité, » a déclaré Brian McManus, président et chef de la direction de Stella-Jones.

Faits saillants financiers Trimestres clos les 31 mars
(en milliers de dollars canadiens, sauf les données par action) 2013 2012
Ventes 217 039 158 795
Résultat opérationnel 29 671 24 090
Résultat net de la période 18 757 15 006
Par action - de base et dilué ($) 1,09 0,94
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles 1 34 339 27 180
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (de base, en milliers) 17 169 15 959
1 Avant les variations des éléments du fonds de roulement sans effet de trésorerie, les intérêts versés et les impôts payés sur le résultat.

RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE

Les ventes ont atteint 217,0 millions de dollars, en hausse de 58,2 millions de dollars, ou 36,7 %, par rapport aux ventes de 158,8 millions de dollars réalisées lors de la même période, l'an dernier. Les installations d'exploitation acquises de McFarland ont contribué aux ventes à hauteur d'environ 65,0 millions de dollars, tandis que l'effet de conversion résultant des fluctuations de la valeur du dollar canadien, la monnaie de présentation de Stella-Jones, par rapport au dollar américain, a eu un impact positif de 0,5 million de dollars sur la valeur des ventes libellées en dollars américains par rapport à la même période, l'an dernier. Si l'on exclut ces facteurs, les ventes ont reculé d'environ 7,3 millions de dollars, en raison d'un début d'exercice plus lent pour les produits industriels connexes au secteur ferroviaire et d'une évolution saisonnière de la demande plus conforme à la tendance habituelle pour les poteaux destinés aux sociétés de services publics et le bois d'œuvre à usage résidentiel au premier trimestre de 2013, comparativement à la même période l'an dernier.

Les ventes de traverses de chemins de fer se sont élevées à 96,5 millions de dollars, en hausse de 0,5 % par rapport aux ventes de 96,0 millions de dollars réalisées un an plus tôt, ce qui traduit la demande soutenue du marché. Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics ont atteint 90,8 millions de dollars, en hausse par rapport aux ventes de 43,5 millions de dollars réalisées lors de la période correspondante du précédent exercice. Cette progression est principalement attribuable à l'apport des activités de McFarland dont les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics ont atteint 50,7 millions de dollars. Les ventes de produits industriels se sont chiffrées à 11,9 millions de dollars, comparativement à 15,2 millions de dollars l'an dernier, en raison essentiellement du début d'exercice plus lent qu'ont connu les produits industriels utilisés dans les projets ferroviaires, comparativement au premier trimestre de l'an dernier. Enfin, les ventes de bois d'œuvre à usage résidentiel ont totalisé 17,9 millions de dollars, en hausse par rapport aux ventes de 4,2 millions de dollars réalisées à la même date, un an auparavant. Cette augmentation reflète les ventes supplémentaires de bois d'œuvre à usage résidentiel de 14,1 millions de dollars générées par les activités de McFarland.

Le résultat opérationnel s'est chiffré à 29,7 millions de dollars, soit 13,7 % des ventes, contre 24,1 millions de dollars, ou 15,2 % des ventes, un an auparavant. L'augmentation, en dollars absolus, reflète essentiellement l'ajout des activités de McFarland, tandis que la baisse, exprimée en pourcentage des ventes, découle principalement des marges moins élevées générées par les activités de McFarland.

Le résultat net pour le premier trimestre de 2013 a atteint 18,8 millions de dollars, soit 1,09 $ par action, sur une base pleinement diluée, comparativement à un résultat net de 15,0 millions de dollars, ou 0,94 $ par action, sur une base pleinement diluée, au premier trimestre de 2012, ce qui représente une augmentation de 25,0 % sur douze mois. Les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles, avant les variations des éléments du fonds de roulement sans effet de trésorerie, les intérêts versés et les impôts payés sur le résultat, ont progressé de 26,3 % pour s'établir à 34,3 millions de dollars.

SITUATION FINANCIÈRE SOLIDE

Au 31 mars 2013, la situation financière de la Société demeurait solide avec une dette totale de 382,6 millions de dollars. À cette même date, le ratio de la dette totale sur la capitalisation totale s'établissait à 0,44:1, soit un niveau stable par rapport au 31 décembre 2012.

En raison de l'augmentation de l'activité commerciale vers la fin du premier trimestre, conformément aux tendances saisonnières habituelles de la demande, la valeur des débiteurs atteignait 128,5 millions de dollars au 31 mars 2013, en hausse par rapport à 89,6 millions de dollars trois mois plus tôt. Les stocks s'élevaient à 425,6 millions de dollars au 31 mars 2013, contre 413,4 millions de dollars au 31 décembre 2012 en raison de la constitution saisonnière habituelle de stocks en prévision de l'accroissement de la demande durant la période de pointe des deuxième et troisième trimestres.

DIVIDENDE TRIMESTRIEL DE 0,20 $ PAR ACTION

Le 1er mai 2013, le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,20 $ par action ordinaire, payable le 28 juin 2013, aux actionnaires inscrits aux registres de la Société à la fermeture des affaires le 3 juin 2013.

PERSPECTIVES

« Le rôle que joue Stella-Jones comme fournisseur de composantes de base de l'infrastructure continuera de bien nous servir et nous nous attendons à ce que la demande demeure vigoureuse pour nos principaux produits durant tout le reste de l'exercice 2013. À court terme, l'intégration des activités de McFarland à notre réseau et le démarrage de notre nouvelle usine en Géorgie constituent nos priorités. Nous mettrons à profit les nouvelles capacités que nous procure l'élargissement de notre réseau afin de mieux servir nos clients et saisir de nouvelles occasions d'affaires. À long terme, nous maintenons notre engagement à l'égard de notre approche disciplinée d'expansion du réseau, tout en continuant à dégager des synergies et d'optimiser notre productivité grâce à ces initiatives. L'exécution précise de cette stratégie créera davantage de valeur pour nos actionnaires, » a conclu M. McManus.

TÉLÉCONFÉRENCE

Stella-Jones tiendra une conférence téléphonique le jeudi 2 mai 2013 à 13 h 30, heure de l'Est, pour discuter de ces résultats. Les personnes intéressées peuvent se joindre à l'appel en composant le 647-427-7450 (pour les participants de Toronto ou d'outremer) ou le 1-888-231-8191 (pour tous les autres participants d'Amérique du Nord). Si vous êtes dans l'impossibilité d'y participer, vous pourrez avoir accès à un enregistrement de la conférence téléphonique en téléphonant au 1-855-859-2056 et en entrant le code 34056092 sur votre clavier téléphonique. L'enregistrement sera accessible à compter de 17 h 30, heure de l'Est, le jeudi 2 mai 2013, jusqu'à 23 h 59, heure de l'Est, le jeudi 9 mai 2013.

MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX IFRS

Le résultat opérationnel et les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles sont des mesures financières qui n'ont pas de sens normalisé prescrit par les IFRS. Il est donc peu probable que l'on puisse les comparer avec des mesures du même type présentées par d'autres émetteurs. La direction considère toutefois que ces mesures sont une information utile pour les investisseurs avertis désirant évaluer la capacité de la Société à générer des fonds.

À PROPOS DE STELLA-JONES

Stella-Jones Inc. (TSX:SJ) est un chef de file dans la production et la commercialisation de produits en bois traité sous pression. La Société fournit des traverses de chemin de fer, des poutres et des services de recyclage aux exploitants de chemins de fer de l'Amérique du Nord et des poteaux aux sociétés de services publics d'électricité et aux entreprises de télécommunications à l'échelle du continent. Stella-Jones fournit également des produits et services industriels pour des applications de construction et maritimes, de même que du bois d'œuvre à usage résidentiel aux détaillants et aux grossistes en vue d'applications extérieures. Les actions ordinaires de la Société sont inscrites à la Bourse de Toronto.

À l'exception de l'information historique, ce communiqué de presse peut contenir de l'information et des déclarations de nature prospective en ce qui concerne la performance future de la Société. Ces déclarations se fondent sur des hypothèses et des incertitudes, ainsi que la meilleure évaluation possible de la direction en ce qui a trait aux événements futurs. Parmi les facteurs susceptibles de causer un écart dans les résultats figurent, entre autres, les fluctuations des résultats trimestriels, l'évolution de la demande pour les produits et services de la Société, l'incidence de la concurrence sur les prix, la capacité de la Société à se procurer les capitaux nécessaires à la réalisation d'acquisitions ainsi que les tendances générales du marché ou les changements de la conjoncture économique. Par conséquent, le lecteur est avisé qu'un écart pourrait survenir entre les résultats réels et les résultats prévisionnels.

Avis aux lecteurs : Les états financiers complets non audités du premier trimestre peuvent être consultés sur le site Web de Stella-Jones au www.stella-jones.com

Renseignements