Stella-Jones Inc.
TSX : SJ

Stella-Jones Inc.

08 nov. 2013 07h00 HE

Stella-Jones publie ses résultats du troisième trimestre

- Ventes de 268,1 M$, en hausse de 37,2 % par rapport à 195,4 M$ l'an dernier

- Progression de 21,2 % du résultat opérationnel qui s'élève à 38,6 M$, contre 31,8 M$ au T3 2012

- Hausse de 33,7 % du résultat net qui atteint 27,7 M$, comparativement à 20,7 M$ lors du précédent exercice

- Résultat dilué par action de 0,40 $, en hausse par rapport à 0,32 $ un an auparavant

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 8 nov. 2013) - Stella-Jones Inc. (TSX:SJ) (« Stella-Jones » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui les résultats financiers de son troisième trimestre clos le 30 septembre 2013. Dans le présent communiqué de presse, toutes les références aux actions ordinaires émises et en circulation ainsi qu'aux données par action reflètent un fractionnement d'actions à raison de 4 pour 1 qui a pris la forme d'un dividende en actions en vertu duquel les actionnaires ont reçu trois actions ordinaires supplémentaires pour chaque action ordinaire qu'ils détenaient. La date de versement du dividende en actions était le 25 octobre 2013.

« Les efforts déployés par Stella-Jones en vue d'accroître l'efficacité opérationnelle de l'ensemble de son réseau ont produit de solides résultats d'exploitation au troisième trimestre. La robuste performance des activités opérationnelles de McFarland Cascade Holdings, Inc. (« McFarland ») a permis d'augmenter notre pénétration du marché des poteaux destinés aux sociétés de services publics aux États-Unis. D'autre part, l'un des clients de la Société, qui exploite des lignes de chemin de fer de catégorie 1 et qui n'utilisait, jusqu'à maintenant, que nos services de traitement du bois, adhérera désormais à un programme de « services complets » en vertu duquel la Société lui fournira une gamme intégrée de produits et services. Cette transition a eu un effet de décalage sur les livraisons et donné lieu à une baisse des ventes de traverses de chemin de fer d'un exercice sur l'autre. Enfin, nous sommes heureux que les activités de traitement du bois à notre nouvelle usine de Cordele, en Géorgie aient démarré selon l'échéancier prévu et contribué aux ventes à hauteur d'environ 2,3 millions de dollars, » a déclaré Brian McManus, président et chef de la direction.

Faits saillants financiers Trimestres clos les 30 sept. Neuf mois clos les 30 sept.
(en milliers de dollars canadiens, sauf les données par action) 2013 2012 2013 2012
Ventes 268 087 195 435 758 287 558 149
Résultat opérationnel 38 550 31 799 109 180 88 469
Résultat net de la période 27 663 20 683 72 846 56 524
Par action - de base ($) 0,40 0,32 1,06 0,88
Par action - dilué ($) 0,40 0,32 1,05 0,88
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles 1 43 514 35 291 126 024 98 434
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (de base, en milliers) 68 687 63 957 68 681 63 899
1 Avant les variations des éléments du fonds de roulement sans effet de trésorerie, les intérêts versés et les impôts payés sur le résultat.

RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE

Pour le trimestre clos le 30 septembre 2013, les ventes se sont élevées à 268,1 millions de dollars, en hausse de 37,2 % par rapport aux ventes de 195,4 millions de dollars réalisées lors de l'exercice précédent. Les installations d'exploitation acquises de McFarland le 30 novembre 2012 ont contribué aux ventes à hauteur d'environ 86,2 millions de dollars, tandis que l'effet de conversion résultant des fluctuations de la valeur du dollar canadien, la monnaie de présentation de Stella-Jones, par rapport au dollar américain, a eu un impact positif de 4,7 millions de dollars sur la valeur des ventes libellées en dollars américains par rapport au troisième trimestre du précédent exercice.

Les ventes de traverses de chemins de fer se sont chiffrées à 99,4 millions de dollars, comparativement aux ventes de 114,7 millions de dollars réalisées l'an dernier. Comme il est expliqué plus haut, cette baisse traduit essentiellement le passage de l'un de nos clients, qui exploite des lignes de chemin de fer de catégorie 1, à un programme de « services complets ». Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics ont atteint 112,8 millions de dollars, en hausse par rapport aux ventes de 53,1 millions de dollars réalisées lors de la période correspondante en 2012. Cette progression est principalement attribuable à l'apport des activités de McFarland dont les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics se sont chiffrées à 59,9 millions de dollars. Les ventes de bois d'œuvre à usage résidentiel ont atteint 39,3 millions de dollars, en hausse par rapport aux ventes de 12,3 millions de dollars réalisées un an plus tôt. Cette augmentation est attribuable aux ventes supplémentaires de bois d'œuvre à usage résidentiel de 25,0 millions de dollars générées par les activités de McFarland, ainsi qu'à la forte demande imprévue pour du bois d'œuvre à usage résidentiel dans le sud de l'Alberta à la suite des inondations survenues plus tôt cette année. Enfin, les ventes de produits industriels se sont chiffrées à 16,5 millions de dollars, comparativement à 15,4 millions de dollars un an auparavant, en raison essentiellement de l'apport de 1,3 million de dollars des activités de McFarland.

Le résultat opérationnel a augmenté de 21,2 % pour s'établir à 38,6 millions de dollars, soit 14,4 % des ventes, contre 31,8 millions de dollars, ou 16,3 % des ventes, l'an dernier. Bien que l'augmentation, en dollars absolus, reflète essentiellement l'ajout des activités de McFarland, la diminution, en pourcentage des ventes, découle d'une composition des ventes moins avantageuse et d'un accroissement des frais d'expédition lié à la forte demande imprévue pour du bois d' œuvre à usage résidentiel dans le sud de l'Alberta. Ces frais résultent des livraisons plus importantes effectuées à partir des installations de Stella-Jones situées dans l'est du Canada dans le but de répondre adéquatement aux besoins des clients.

Le résultat net pour la période a augmenté de 33,7 % pour atteindre 27,7 millions de dollars, soit 0,40 $ par action, sur une base pleinement diluée, comparativement à un résultat net de 20,7 millions de dollars, ou 0,32 $ par action, sur une base pleinement diluée, au troisième trimestre de 2012. Les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles, avant les variations des éléments du fonds de roulement sans effet de trésorerie, les intérêts versés et les impôts payés sur le résultat, ont progressé de 23,3 % pour se chiffrer à 43,5 millions de dollars.

RÉSULTATS DES NEUF PREMIERS MOIS

Pour la période de neuf mois close le 30 septembre 2013, les ventes ont atteint 758,3 millions de dollars, en hausse de 35,9 % par rapport à la même période un an auparavant. Les activités de McFarland ont contribué aux ventes à hauteur d'environ 226,1 millions de dollars, tandis que l'effet de conversion résultant des fluctuations de la valeur du dollar canadien, par rapport au dollar américain, a augmenté la valeur des ventes libellées en dollars américains de 7,1 millions de dollars par rapport à l'exercice précédent.

Le résultat opérationnel s'est établi à 109,2 millions de dollars, soit 14,4 % des ventes, comparativement à 88,5 millions de dollars, ou 15,9 % des ventes, l'an dernier. Le résultat net pour la période a atteint 72,8 millions de dollars, soit 1,05 $ par action, sur une base pleinement diluée, en hausse de 28,9 % par rapport à 56,5 millions de dollars, ou 0,88 $ par action, sur une base pleinement diluée, un an plus tôt. Les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles, avant les variations des éléments du fonds de roulement sans effet de trésorerie, les intérêts versés et les impôts payés sur le résultat, ont progressé de 28,0 % pour atteindre 126,0 millions de dollars.

RÉDUCTION DE LA DETTE À LONG TERME DE 55,3 MILLIONS DE DOLLARS

Au 30 septembre 2013, la dette à long terme de la Société, y compris la partie courante, s'élevait à 318,4 millions de dollars, en baisse de 55,3 millions de dollars par rapport à 373,7 millions de dollars trois mois plus tôt. Cette réduction traduit essentiellement une diminution des besoins en fonds de roulement au troisième trimestre de 2013. Par conséquent, le ratio de la dette totale sur la capitalisation totale s'établissait à 0,37:1 au 30 septembre 2013, en baisse par rapport à 0,41:1 trois mois auparavant.

Au cours du troisième trimestre de 2013, Stella-Jones a investi 6,9 millions de dollars dans l'acquisition d'immobilisations corporelles, principalement pour diverses mises à niveau d'équipement ainsi que pour accroître sa capacité en prévision d'une forte demande. Ce montant comprend 2,0 millions de dollars pour terminer la construction de la nouvelle usine de traitement à Cordele, en Géorgie, ainsi qu'un montant de 0,9 million de dollars pour un nouveau cylindre de traitement à l'usine de New Westminster, en Colombie-Britannique.

DIVIDENDE TRIMESTRIEL DE 0,05 $ PAR ACTION

Le 7 novembre 2013, le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,05 $ par action ordinaire, payable le 20 décembre 2013, aux actionnaires inscrits aux registres de la Société à la fermeture des affaires le 2 décembre 2013.

PERSPECTIVES

« La demande pour les produits et services de Stella-Jones devrait demeurer saine au cours des trimestres à venir, puisque les données fondamentales dans nos marchés de base demeurent favorables. Bien que l'adhésion de l'un de nos clients à un programme de « services complets » aura, à court terme, un effet de décalage sur les ventes réalisées auprès de ce client jusqu'au premier trimestre de 2014, nous sommes heureux d'avoir cette opportunité de démontrer notre capacité à fournir à ce client une gamme exhaustive de produits et services. À long terme, notre stratégie axée sur l'expansion à l'échelle continentale reste intacte, comme en témoigne notre acquisition proposée de trois installations de traitement du bois situées en Oregon, au Nevada et en Arizona. Advenant la conclusion de cette transaction, l'élargissement de son réseau permettra à Stella-Jones d'augmenter sa pénétration de marché, de réaliser des synergies et d'accroître encore davantage son efficacité opérationnelle, » a conclu M. McManus.

TÉLÉCONFÉRENCE

Stella-Jones tiendra une conférence téléphonique le 8 novembre 2013 à 10 h, heure de l'Est, pour discuter de ces résultats. Les personnes intéressées peuvent se joindre à l'appel en composant le 647-427-7450 (pour les participants de Toronto ou d'outremer) ou le 1-888-231-8191 (pour tous les autres participants d'Amérique du Nord). Si vous êtes dans l'impossibilité d'y participer, vous pourrez avoir accès à un enregistrement de la conférence téléphonique en téléphonant au 1-855-859-2056 et en entrant le code 74539942 sur votre clavier téléphonique. L'enregistrement sera accessible à compter de 13 h, heure de l'Est, le vendredi 8 novembre 2013, jusqu'à 23 h 59, heure de l'Est, le vendredi 15 novembre 2013.

MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX IFRS

Le résultat opérationnel et les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles sont des mesures financières qui n'ont pas de sens normalisé prescrit par les IFRS. Il est donc peu probable que l'on puisse les comparer avec des mesures du même type présentées par d'autres émetteurs. La direction considère toutefois que ces mesures sont une information utile pour les investisseurs avertis désirant évaluer la capacité de la Société à générer des fonds.

À PROPOS DE STELLA-JONES

Stella-Jones Inc. (TSX:SJ) est un chef de file dans la production et la commercialisation de produits en bois traité sous pression. La Société fournit des traverses de chemin de fer et des poutres aux exploitants de chemins de fer nord-américains, ainsi que des poteaux aux sociétés de services publics d'électricité et aux entreprises de télécommunications à l'échelle du continent. Stella-Jones fournit également du bois d'œuvre à usage résidentiel aux détaillants et aux grossistes en vue d'applications extérieures, de même que des produits industriels pour des applications de construction et maritimes. Les actions ordinaires de la Société sont inscrites à la Bourse de Toronto.

À l'exception de l'information historique, ce communiqué de presse peut contenir de l'information et des déclarations de nature prospective en ce qui concerne la performance future de la Société. Ces déclarations se fondent sur des hypothèses et des incertitudes, ainsi que la meilleure évaluation possible de la direction en ce qui a trait aux événements futurs. Parmi les facteurs susceptibles de causer un écart dans les résultats figurent, entre autres, les fluctuations des résultats trimestriels, l'évolution de la demande pour les produits et services de la Société, l'incidence de la concurrence sur les prix, la capacité de la Société à se procurer les capitaux nécessaires à la réalisation d'acquisitions ainsi que les tendances générales du marché ou les changements de la conjoncture économique. Par conséquent, le lecteur est avisé qu'un écart pourrait survenir entre les résultats réels et les résultats prévisionnels.

Avis aux lecteurs : Les états financiers condensés consolidés intermédiaires non audités du troisième trimestre peuvent être consultés sur le site Web de Stella-Jones au www.stella-jones.com

Renseignements