Stellar Pacific Ventures Inc.
TSX CROISSANCE : SPX

Stellar Pacific Ventures Inc.

17 juin 2010 10h48 HE

Stellar présente des résultats sur le projet de Balandougou (Guinée) et planifie 5 000 m de forage

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 17 juin 2010) - Stellar Pacific Ventures Inc. (TSX CROISSANCE:SPX) (« Stellar » ou la « Société ») annonce des résultats positifs pour le levé de géochimie de sol détaillé effectué sur une zone de 65 km2 dans la zone d'excavation artisanale de Solotomo du projet de Balandougou. Ces résultats confirment la présence de trois grandes anomalies aurifères majeures dans la zone visée par le levé. L'échantillonnage de tranchées et en rainure des zones les plus prometteuses est en cours, et une campagne de forage par circulation inverse sur 5 000 m suivra afin de vérifier les extensions des meilleures structures.

Une forte anomalie aurifère délimitée tout juste à 2 km à l'est du site d'excavation artisanale de Solotomo constitue la première priorité. Cette anomalie est interprétée comme étant à l'intersection de deux structures, d'orientations NE-SO et NO-SE, respectivement. Ces deux structures présentent une forte signature aurifère représentée par de nombreuses valeurs supérieures à 1,0 g Au/t dans les échantillons de sol.

L'anomalie orientée NE-SO fait plus de 1,5 km de longueur et 900 m de largeur. Elle est particulièrement régulière et présente, sur la plupart des lignes, certains larges alignements de valeurs élevées consécutives allant de 0,2 g Au/t à 76 g Au/t dans les échantillons de sol. De nombreuses valeurs dépassent 1,0 g Au/t, ce qui est rare pour ce type de levé. L'anomalie orientée NO-SE fait plus de 1 km de longueur sur jusqu'à 500 m de largeur et présente également une forte signature aurifère comprenant de nombreuses valeurs consécutives de plus de 1 g Au/t.

Les activités de prospection et d'évaluation initiales menées par la société dans cette zone ont également confirmé la présence en affleurement de veines de quartz métriques minéralisées en or et de quelques stockwerks de veinules de quartz subhorizontales (millimétriques à centimétriques) dans un schiste à séricite, dont des échantillons provenant des groupes de tranchées ST et CQ creusées dans cette zone en 1999 par Hereford Securities ont produit des teneurs économiques de 34,2, 5,21, 1,36, 1,32, et 1,09 g Au/t. En 2007, Goldenfrank Resources avait également signalé une importante intersection de 12,4 g Au/t sur 4,0 m dans un échantillon de rainure de la tranchée CQ-4 prélevé dans le cadre de l'évaluation de la propriété (rapport technique conforme au Règlement 43-101, par Pierre Trudel, Ph.D., ingénieur géologue, Evaluation of the Auriferous Potential of the Balandougou Property, Prefecture of Siguiri,Guinea, West Africa, révision de mai 2008).

La deuxième priorité est une anomalie qui présente un possible prolongement orienté S-SO sur 600 m, parallèlement à la direction des fosses artisanales de Solotomo. Des mineurs locaux travaillent périodiquement au site de Solotomo et ont enregistré de manière informelle la production de 15 t d'or (450 000 oz) depuis 2006 d'une fosse à ciel ouvert de 250 m sur 25 m et de 30 m de profondeur et d'ouvrages souterrains.

Les 1 597 m de forage par circulation inverse effectué initialement par Goldenfrank Resources au site d'exploitation artisanal de Solotomo en mai 2009 ont confirmé les prolongements vertical et vers le sud-est de la structure minéralisée.

Dans son rapport, M. Trudel a décrit la géologie du site d'excavation de Solotomo comme étant un stockwerk de veinules de quartz d'attitudes variées. L'observation directe des parois des fosses suggérait que le réseau dominant est composé de veinules subhorizontales et que des veines de quartz plus épaisses (jusqu'à 1 m) sont présentes dans la roche mère. Une de ces veines, en exploitation au moment de la mission, avait une orientation N-S et une plongée sub-verticale. Une teneur de 33,9 g Au/t a été obtenue d'un échantillon de cette veine contenant des paillettes d'or visible. Cette description concorde avec celles de structures observées dans les différentes tranchées de la zone d'anomalies aurifères située à l'est.

La troisième priorité consiste en une anomalie de 600 m de longueur qui se prolonge vraisemblablement hors de la zone ayant fait l'objet du levé et sur 2,5 km vers le nord-est, parallèlement à l'anomalie constituant la première priorité.

Quelque 6 500 échantillons de sol ont été prélevés à 50 m d'intervalle le long de lignes distantes de 200 m les unes des autres, dans la zone de 65 km2 ayant fait l'objet du levé. Ces échantillons ont été prélevés et préparés par du personnel du bureau d'Ultragold Holding à Norassoba, et des aliquots de 500 g ont été envoyés au Laboratoire SGS à Siguiri et ont fait l'objet d'un contrôle de la qualité adéquat. Tous les lots qui présentaient un écart inacceptable ont été analysés de nouveau à la satisfaction de la société. La méthode analytique utilisée par SGS est la lixiviation par cyanuration accélérée (BLEG61K).

Huit tranchées totalisant plus de 500 m sur les principales zones de l'anomalie de première priorité sont en cours de restauration et font l'objet d'un échantillonnage en rainure par des géologues de la société aux fins d'une évaluation de surface. À ce jour, d'importantes veines de quartz métriques ont été recoupées dans les tranchées, et les résultats des prélèvements sont attendus sous peu.

Une campagne de forage de 5 000 m suivra afin de définir les prolongements latéraux et verticaux des anomalies les plus prometteuses.

Maurice Giroux, président et chef de la direction et personne qualifiée aux termes du Règlement 43-101 a déclaré : « Je suis heureux des impressionnants résultats du levé de géochimie de sol. Après 15 ans d'exploration dans cette région de l'Afrique de l'Ouest et après avoir participé à des découvertes d'or et la mise en valeur de mines basés sur l'interprétation de nombreux levés de sol, je n'ai jamais encore vu une anomalie aussi forte et régulière. Son ampleur indique également que les dimensions et les teneurs de la source d'or pourraient être importantes. Je suis impatient de forer cette anomalie pour confirmer nos attentes. La géochimie de sol est considérée comme étant la meilleure méthode d'exploration aurifère dans les milieux latéritiques et elle a mené à la découverte de la plupart des grands gisements aurifères de l'Afrique de l'Ouest.

Au sujet de Stellar Pacific Ventures

Stellar Pacific Ventures (TSX CROISSANCE:SPX) est une société d'exploration minière canadienne dont la mission première est de cibler, d'explorer et de mettre en valeur des gisements aurifères au Canada et en Afrique.

Stellar est vouée à la création de croissance par la découverte et l'exploitation de ressources minérales, de manière efficiente et responsable sur le plan environnemental.

Le contenu technique du présent communiqué a été révisé et approuvé par M. Maurice Giroux, personne qualifiée aux termes du Règlement 43-101.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements

  • Maurice Giroux, président et chef de la direction
    Stellar Pacific
    514-866-6299
    514-866-8096 (FAX)
    Ress.stellar@bellnet.ca