Stornoway Diamond Corporation
TSX : SWY

Stornoway Diamond Corporation

18 mars 2011 09h30 HE

Stornoway accueille avec enthousiasme l'annonce du financement par Québec du prolongement de la route 167 fournissant un accès permanent à Renard

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 18 mars 2011) - Stornoway Diamond Corporation (TSX:SWY) accueille avec plaisir la récente annonce faite dans le cadre de la lecture du budget 2011 du Québec que le gouvernement du Québec s'engage au développement du prolongement de la route 167 sous l'égide du Plan Nord, une initiative stratégique visant à développer le Nord du Québec. Le prolongement de la route 167 (aussi connue comme la "Route des Monts Otish") permettra l'accès par route tout au long de l'année au projet diamantifère Renard de Stornoway via les localités de Mistissini et de Chibougamau. Le début de la construction est prévu pour cette année.

Le projet diamantifère Renard est une coentreprise à parts égales avec DIAQUEM INC. ("DIAQUEM"), une filiale à part entière de SOQUEM INC. ("SOQUEM"), elle-même une propriété exclusive de la Société générale de financement du Québec ("SGF"), le principal holding financier et industriel du gouvernement du Québec. Le 10 février 2011, Stornoway annonçait que ses actionnaires avaient approuvé l'accord pour l'acquisition de la participation de 50 % de DIAQUEM dans le projet diamantifère Renard et que la clôture de la transaction était prévue pour le 1er avril 2011, date à laquelle Stornoway deviendra unique propriétaire du projet. Une étude de faisabilité bancaire et une évaluation de l'impact social et doivent être complétées d'ici la fin du 3e trimestre de 2011.

En présentant le budget 2011 à l'Assemblée Nationale le 17 mars 2011, le ministre des Finances, M. Raymond Bachand, a déclaré que : "Le Plan Nord facilitera les investissements privés sur le territoire, tout en les encadrant. D'abord, en rendant celui-ci accessible, avec la contribution financière des développeurs. De grands travaux d'infrastructures de transport terrestre, maritime et aérien désenclaveront ce territoire, pour faciliter aussi bien le développement touristique que le développement minier ou énergétique. Pour prendre un seul exemple, le prolongement de la route 167 au nord de Mistissini vers les gisements de diamants des monts Otish, rendra accessible un vaste territoire pour le développement de mines comme pour le développement d'activités touristiques. Les travaux y débuteront dès cette année."

Le ministre Bachand a continué en disant : "J'annonce que le gouvernement du Québec est prêt à investir, au cours des cinq prochaines années, jusqu'à 500 millions de dollars en participations dans des projets privés, porteurs et structurants sur le territoire du Plan Nord. A l'instar des investissements déjà effectués par la Société générale de financement du Québec, comme sa participation à la société diamantifère Stornoway, ces investissements viseront la rentabilité."

Il s'agira d'une route à deux voies avec chaussée de gravier, longue de 260 km et où la vitesse sera limitée à 70 km/h et dont la construction sera sous la supervision du ministère des Transports du Québec. Considérée comme une route provinciale multiservice, elle reliera Renard à la limite actuelle de la route 167 au Lac Albanel (Témiscamie) et permettra l'accès à de nombreux autres projets miniers prometteurs ainsi qu'au nouveau parc Albanel-Témiscamie-Otish. Il est prévu que plus de détails sur la nature et l'échéancier de construction de la route seront rendus disponibles sous peu.

A propos du projet diamantifère Renard

Le projet de diamant Renard est situé à environ 250 km au nord de la communauté crie de Mistissini et à 350 km au nord de Chibougamau dans la région de la Baie James, dans le Centre-nord du Québec. En mai 2010, Stornoway a déposé un rapport technique conforme au Règlement 43-101 portant sur l'évaluation préliminaire au projet Renard indiquant que le potentiel de production du projet était estimé à environ 30 millions de carats de diamant sur une durée d'exploitation minière de 25 ans, ayant une valeur actualisée nette avant impôt de 885 M$ CA (selon un taux d'actualisation de 8 %) et un taux de rendement interne de 24,8 %. Les ressources minérales indiquées et présumées conformément au Règlement 43-101 s'établissent actuellement à 23,8 millions et à 17,5 millions de carats, respectivement, plus de 23,5 millions à 48,5 millions de carats étant classés comme "gisement minéral potentiel". Toutes les kimberlites demeurent ouvertes en profondeur. Les immobilisations totales ont été évaluées à 511 M$ CA avec des coûts d'exploitation moyens de 67 M$ par année et une main d'oeuvre de 300 personnes. Pour de plus amples renseignements et d'autres hypothèses concernant le projet, les lecteurs peuvent consulter le rapport technique à l'égard du projet diamantifère Renard.

A propos de Stornoway Diamond Corporation

Stornoway Diamond Corporation est l'une des plus importantes sociétés d'exploration et de mise en valeur de propriétés diamantifères au Canada. Elle a pris part à la découverte de plus de 200 kimberlites dans sept districts diamantifères au Canada. La Société dispose d'un portefeuille diversifié de propriétés diamantifères, jouit d'une solide situation financière et peut compter sur des équipes de gestionnaires et de techniciens d'expérience, et ce, pour chacune des étapes de la production du diamant, de l'exploration jusqu'à la commercialisation.

A propos de la SGF

La Société générale de financement du Québec (sgfqc.com) est un holding industriel et financier qui a pour mission d'entreprendre des projets de développement économique, particulièrement dans le secteur industriel, en collaboration avec des partenaires et dans le respect des exigences de rentabilité approuvées et de la politique de développement économique du gouvernement du Québec. Dans le cadre de son mandat, la SGF est autorisée par le gouvernement du Québec à aller au-delà de son rôle traditionnel d'investisseur en offrant des solutions complémentaires, par exemple des prêts, des débentures ou des actions préférentielles ou convertibles.

La SOQUEM, filiale en propriété exclusive de la Société générale de financement du Québec, a pour mission de réaliser des travaux d'exploration, de mise en valeur et d'exploitation de propriétés minières dans l'ensemble du territoire du Québec.

En septembre dernier, le gouvernement a annoncé le regroupement des activités de la Société générale de financement du Québec et d'Investissement Québec, qui entrera en vigueur le 1er avril 2011. Ce regroupement permettra de réunir la grande expertise des deux sociétés, d'élargir l'éventail de solutions offertes aux entreprises du Québec et de mieux accompagner ces dernières, depuis le démarrage jusqu'à l'exportation.

Au nom du conseil d'administration

STORNOWAY DIAMOND CORPORATION

Matt Manson, Président et chef de la direction

Le présent document contient des "énoncés prospectifs" au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes et du terme "forward-looking statements" dans la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des Etats-Unis. Cette information et ces énoncés prospectifs, appelés dans les présentes "énoncés prospectifs", sont préparés à la date du présent document, et la Société n'entend pas les mettre à jour et n'a aucune obligation de le faire, sauf si elle y est tenue par la loi.

Les énoncés prospectifs se rapportent à des événements futurs ou à un rendement futur ; ils reflètent les attentes ou les opinions actuels concernant des événements futurs et ils comprennent, sans s'y limiter, des énoncés à l'égard (i) de la quantité de ressources minérales et du gisement minéral potentiel; (ii) de la quantité de la production future pour une période donnée; (iii) de la valeur actualisée nette et du taux de rendement interne de l'opération minière proposée; (iv) des coûts en capitaux et des coûts d'opération; (v) de l'expansion potentielle de la mine et de son espérance de vie; et (vi) des délais prévus pour la délivrance des permis et des approbations réglementaires, l'achèvement d'une étude de faisabilité et de la prise de décision de production. Toute déclaration qui exprime ou implique des discussions en ce qui concerne les prévisions, attentes, croyances, plans, projections, objectifs, hypothèses ou événements futurs ou au rendement (souvent, mais pas toujours, en utilisant des mots ou expressions tels que "s'attend à", "anticipe", "planifie", "projette", "estime", "suppose", "avoir l'intention de", "stratégie", "buts", "objectifs" ou des variantes de ceux-ci ou en indiquant que certaines actions, événements ou résultats "peuvent", "pourraient", "devraient" ou "seraient" pris, surviennent ou sont atteints, ou la forme négative de l'un de ces termes et autres expressions similaires) ne sont pas des énoncés de faits historiques et peuvent être des énoncés prospectifs.

Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les opinions actuelles de Stornoway ou de ses consultants ainsi que sur diverses hypothèses qu'ils ont posées et sur des renseignements dont ils disposent actuellement. Bon nombre de ces hypothèses sont énoncées dans le communiqué de presse et comprennent : (i) des estimations de la valeur nette actualisée et du taux de rendement interne; (ii) des estimations quant à la production possible et à la durée de vie de la mine; (iii) une date estimative de réalisation de l'étude de faisabilité; (iv) les dépenses en immobilisations requises et les besoins estimatifs en matière de main-d'oeuvre; (v) la réception des approbations réglementaires selon des modalités acceptables dans des délais habituels; (vi) l'hypothèse selon laquelle les partenaires prendront une décision de production et que cette décision sera positive; (vii) le calendrier prévu de mise en production de la mine; et viii) le calendrier prévu de clôture de l'acquisition de la participation restante.

Renseignements