Stornoway Diamond Corporation
TSX : SWY

Stornoway Diamond Corporation

14 juil. 2010 11h24 HE

Stornoway annonce la teneur en diamant modélisée de renard 65

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITTANIQUE--(Marketwire - 14 juillet 2010) - Stornoway Diamond Corporation (TSX:SWY) a le plaisir d'annoncer les résultats du contenu en diamant provenant de l'exercice de modélisation entrepris pour la plupart des lithologies de la cheminée de kimberlite de Renard 65 du projet diamantifère Renard. Le projet diamantifère Renard est une coentreprise à parts égales avec SOQUEM INC. (« SOQUEM »), une filiale à part entière de la Société générale de financement du Québec (« SGF »), la principale société de développement industriel et de financement du gouvernement du Québec.

Renard 65 est la plus grosse cheminée de kimberlite que l'on retrouve dans l'essaim du projet Renard, avec une superficie d'environ 1,7 hectare. En 2003, un gros diamant de qualité gemme d'un poids de 4,04 carats a été récupéré d'une carotte de forage, un événement extrêmement rare dans l'exploration diamantifère. Toutefois, l'échantillonnage ultérieur à plus grande échelle par forage à circulation inversée (« CI ») et par creusage de tranchées en surface, a démontré une teneur moins élevé en diamants que celle obtenue aux sites de Renard 2, 3, 4 et 9 et par conséquent, le site Renard 65 n'a pas été intégré dans la mise à jour récente de l'évaluation préliminaire du projet Renard (Stornoway, communiqué de presse du 22 mars 2010). Néanmoins, Stornoway estime que le site Renard 65 a le potentiel de contribuer aux ressources minérales futures compte tenu de son emplacement, de la possibilité d'exploitation à ciel ouvert et des données récentes suggérant que sa taille et sa teneur en diamant peuvent avoir été sous-estimées. À cette fin, Stornoway a initié un programme de modélisation de la teneur en diamant utilisant la banque de données en macro-diamant appuyé par l'échantillonnage de micro-diamant, et intégrant la récente modélisation géologique. Les faits saillants de cet exercice sont les suivants :

  • Des teneurs en diamant modélisées se situant entre 26 et 38 carats par cent tonnes (« cpct ») pour les diamants de taille commerciale dans les quatre différentes lithologies de kimberlite, soit une amélioration substantielle sur les résultats d'échantillonnage antérieurs.
  • Une distribution de la fréquence de la taille des diamants pour Renard 65 qui est semblable aux autres cheminées de kimberlite de Renard, confirmant une population unique de diamants précédemment caractérisé par de gros diamants gemmes de grande valeur.

La modélisation géologique préliminaire de Renard 65 rapportée précédemment suggère un gisement minéral potentiel entre 12,6 et 24,0 millions de tonnes de kimberlite calculé respectivement de la surface jusqu'à une profondeur de 280 mètres et de la surface jusqu'à une profondeur 700 mètres. Les récents forages ont confirmé un potentiel d'accroissement additionnel de la taille du corps en profondeur. Les nouveaux modèles fournissent maintenant une interprétation plus officielle du contenu en diamant. Le lecteur est prié de noter que la quantité et la teneur potentielle de tout gisement minéral potentiel sont de nature conceptuelle et il n'est pas certain que des travaux d'exploration plus poussée résulteront que la cible soit définie comme étant une ressource minérale.

Matt Manson, président et chef de la direction, a déclaré : « Ce travail représente un exemple de d'intégration de la géologie et de l'analyse du diamant que nous utilisons de plus en plus pour acquérir une compréhension détaillée de la distribution des diamants dans les kimberlites du projet Renard. Nous croyons maintenant que le site Renard 65 a le potentiel d'ajouter de la valeur à une exploitation de diamant au projet Renard, lequel se développerait initialement à partir des corps à hautes teneurs de Renard 2, 3 et 4. Sans un échantillon en vrac au site Renard 65, aucune réserve minérale ne peut être établie à court terme, et aucun changement dans le plan conceptuel de la mine Renard n'est envisagé pour le moment. Toutefois, l'implication de ce travail est que le tonnage important de kimberlite potentiellement viable se situe à proximité des infrastructures minières, entraînant un faible coût de décapage ainsi qu'une ouverture en profondeur. Par conséquent, les développements futurs du site de Renard 65 seront pris en considération à l'intérieur du design actuel de la mine et des travaux supplémentaires seront entrepris afin de mieux comprendre la distribution potentielle de la teneur à l'intérieur de la kimberlite, plus particulièrement en profondeur. »

Modèles de teneur en diamant de Renard 65

Les estimations modélisées de la récupération des diamants de catégorie commerciale sont présentées dans le tableau 1. Les modèles sont construits en utilisant la totalité des données des micro et macro diamants disponibles pour chaque lithologie, lesquelles comprennent des données de macro-diamants récupérés par séparation en milieu dense (« SMD »), provenant de campagnes successives de carottage, de forage à CI, et des tranchées de surface en plus des données annoncées aujourd'hui portant sur les micro-diamants. Les modèles utilisent les courbes de fréquence de distribution selon la taille pour estimer la présence probable de diamants dans toutes les catégories de taille commerciale (maille de tamis +1 DTC ), avec des ajustements pour tenir compte de la perte typique de petits diamants dans une usine pilote de production.

Tableau 1: Modèles des teneurs en diamant par lithologie de kimberlite de Renard 65

     
R65 Geological Unit Diamond grade models 1,2,3 (cpct)4
Un-Diluted Diluted5
Kimb65a 60 26
Kimb65b 37 30
Kimb65c 40 38
Kimb65d 47 31
Kimb65e n/a n/a
1The estimated diamond content, expressed as carats per hundred tonnes, may not be representative of the overall diamond content of the body due to a number of factors, including location and size of the samples or drill holes
2For commercial sized stones retained on a +1 or greater DTC screen
3Adjusted for commercial plant small diamond non-recovery
4Carats per hundred tonnes    
5Represents the measured dilution in the samples processed for microdiamonds. May not be representative of the lithological unit sampled

Les travaux pétrologiques en cours suggèrent que Renard 65 est composé de plusieurs cheminées d'unités variant de volcanoclastiques à cohérentes (« Kimb65a », « Kimb65b », « Kimb65d » et « Kimb65e ») et d'une unité distincte de kimberlite hypabyssale (« Kimb65c »). Ces cinq lithologies ont des similitudes avec celles des autres cheminées de kimberlite du projet Renard. La modélisation géologique préliminaire suggère que l'unité volcanoclastique de kimberlite Kimb65a, qui représente le faciès le plus dilué des lithologies de Renard 65 et représente entre 55% et 65% de la cheminée kimberlitique jusqu'à une profondeur de 240 mètres. Toutefois, les proportions relatives de chaque unité en dessous de cette profondeur ne sont pas connues à ce jour. A Renard 2, les forages en profondeur ont révélé que la kimberlite cohérente moins diluée et de meilleur teneur devenait la lithologie dominante en-dessous de 300 mètres de profondeur verticale. Les deux types de kimberlite, la kimberlite cohérente et les brèches kimberlitiques tuffisitiques ont été recoupées dans le seul trou de forage qui a atteint cette profondeur à Renard 65.

Les courbes de fréquence de distribution selon la taille générées dans cet exercice de modélisation pour Renard 65 ressemblent beaucoup à celles générées antérieurement pour Renard 2, 3, 4 et 9. Cela confirme à nouveau la conclusion, déjà indiquée, qu'il existe une population de diamant unique dans les cheminées kimberlitiques du projet Renard, et que bien que la teneur en diamant peut varier au sein de chaque cheminée en fonction de la lithologie et du niveau de dilution, la fréquence de la distribution selon la taille de la population de diamants, et par conséquent la valeur des diamants est identique dans toutes les cheminées. Selon la récente estimation des ressources minérales NI 43-101, cette valeur des diamants a été estimée à 117 $ USD par carat («scénario de référence » du modèle, estimé à partir d'un tamis DTC de dimension +1) avec une sensibilité variant de 131 $ USD à 103 $ USD par carat, à la suite d'une mise à jour des prix effectué par WWW International Diamond Consultants Ltd en septembre 2009 à partir de l'échantillon en vrac de 6,900 carats recueilli à Renard.

Données antérieures relatives aux diamants du site Renard 65

Les résultats antérieurs de récupération de diamants par SMD à partir d'échantillons de plus grande taille à Renard 65 sont indiqués dans le tableau 2. La teneur en diamants estimée dans le présent exercice de modélisation de Renard 65 est significativement plus élevée que quatre des cinq échantillons antérieurs. De récentes études de fracturation des diamants, entrepris dans le cadre de la récente estimation des ressources minérales conformes NI 43-101, ont indiqué un « important » niveau de fracturation des diamants au cours de la collecte et du traitement de plusieurs échantillons antérieurs. Les diamants recueillis au cours du programme de forage à CI de Renard 65, entrepris en début de projet, présentent le plus haut niveau de fracturation, avec des pertes de poids implicites en diamants d'au moins 38%. Le niveau élevé de fracturation constaté dans l'historique des échantillons de Renard 65 est compatible avec la teneur en diamants maintenant dans les nouveaux modèles de Renard 65.

Tableau 2: Résultats historiques des échantillons de SMD de Renard 65

           
Disclosure Date Sample Type Dry Weight (tonnes) Carats Diamond Content1 (cpht)2 Largest Diamonds (carats)
March 4, 2008 Trench 266.08 51.774 19 2.06, 1.54
February 21, 20053 RC Chips 24.79 5.805 23 0.53, 0.49
September 2, 20043 RC Chips 122.59 26.695 22 0.83, 0.82
August 11, 20043 Drill Core 17.89 4.055 23 0.88, 0.67
August 28, 20033 Drill Core 18.49 10.066 54 4.047, 0.92
1The estimated diamond content, expressed as carats per hundred tonnes, may not be representative of the overall diamond content of the body due to a number of factors, including location and size of the samples or drill holes
2Carats per hundred tonnes          
3Reported by Ashton Mining of Canada Inc.
4Represents only stones retained on a +1 or greater DTC screen, as discussed below
5Represents only stones retained on a +1.18 mm square mesh screen
6Represents only stones retained on a +0.85 mm square mesh screen
7Represents an estimated weight of a diamond still embedded in drill core
8Dry weight
9Wet weight

Afin d'augmenter la quantité de données disponibles en diamants de Renard 65, un total de 1,7 tonne de kimberlite a été recueilli à partir de cinq trous de forage réalisés depuis avril 2008. Cet échantillon a été soumis à un procédé standard de dissolution caustique pour en récupérer les diamants. La lithologie « Kimb65e » n'était pas présente dans cet échantillonnage. Les résultats du procédé caustique, exprimés comme un ensemble de données composites tirés d'un tamis à mailles carrées standards, sont indiqués dans le tableau 3, et résumés par lithologie dans le tableau 4.

Tableau 3 : Résultats composites en micro-diamant par taille de tamis

                   
0.106 to 0.150mm 0.150 to 0.212mm 0.212 to 0.300mm 0.300 to 0.425mm 0.425 to 0.600mm 0.600 to 0.850mm 0.850 to 1.18mm 1.18 to 1.70mm 1.70 to 2.36mm Total Stones
79 66 51 44 23 12 8 5 4 292

Tableau 4 : Données des micro-diamants selon la lithologie de kimberlite

  Kimb65a Kimb65b Kimb65c Kimb65d Total
Microdiamond Sample Weight (kg) 737,20 256,75 192,43 704,21 1690,58
Microdiamond Sample Dilution (%) 57% 20% 4% 32% 35%
Total Microdiamond Stones 43 34 65 150 292
Undilted Stones per 10kg 1,87 1,66 3,52 3,15 2,66

Taille potentielle de Renard 65

Dans le récent rapport de l'estimation des ressources conforme à la NC 43-101 pour le projet diamantifère Renard (Communiqué de presse de Stornoway daté du 8 décembre 2009), Renard 65 est considéré comme un gisement minéral potentiel contenant entre 2,9 et 7,9 millions de carats de diamant contenu dans 12,6 à 24,0 millions de tonnes de roche à une teneur variant de 23 à 33 cpct. La faible étendue et la forte étendue du gisement minéral potentiel de Renard 65 sont déterminées en projetant raisonnablement le volume de kimberlite de la surface jusqu'à 280 mètres et de la surface jusqu'à 700 mètres de profondeur respectivement. Les teneurs étaient basées sur des travaux historiques rapportés précédemment et aucune répartition n'a été effectuée pour accroitre le potentiel résultant de sous- récupération en usine ou de fracturation de diamant.

Au cours du programme de forage de l'hiver 2010 au projet Renard (Stornoway, communiqué de presse daté du 14 avril 2010), Stornoway a signalé la réalisation d'un seul trou de forage à Renard 65 lequel était destiné à tester l'extension verticale et la dimension est-ouest à un niveau inférieur que ceux des forages précédents. La bordure est de la cheminée a été délimité avec succès à 486 mètres au long du trou, à 166 mètres au-delà de son emplacement précédemment modélisé à une profondeur verticale de 383 mètres. Ces nouvelles données de forage ont suggéré qu'à cette profondeur, les dimensions transversales de Renard 65 pourraient être d'environ 100 x 300 m comparées aux dimensions de 25 x 300 m présumées dans le modèle précédent. Des forages supplémentaires seront nécessaires pour confirmer cette hypothèse.

Prochaines étapes

Des études pétrographique et géochimique sur les carottes de forage disponible de Renard 65 sont en cours, et un modèle géologique révisé est en préparation. D'autres forages profonds de la kimberlite de Renard 65 seront entrepris dans le cadre du programme d'exploration de l'été 2010. Des évaluations préliminaires sont en cours pour mieux comprendre le scénario de développement optimal de la kimberlite si une ressource minérale officielle était établie à partir des travaux en cours. Présentement, aucun autre échantillonnage d'envergure n'est envisagée à Renard 65 avant le début de la production au projet.

Données scientifiques et techniques

Les données par dissolution caustique décrites ci-dessus sont basées sur le travail accompli par Microlithics Laboratories, Thunder Bay, en Ontario, un laboratoire indépendant de traitement minéralogique. Dans le cadre des programmes d'AQ / CQ de Stornoway en cours, tous les matériaux sont soumis à des vérifications, et toutes modifications importantes seront communiquées lorsque disponibles.

Les résultats antérieurs relatifs aux diamants rapportés dans ce communiqué sont basés sur le traitement d'échantillons par SMD qui ont été effectués entre avril 2002 et Janvier 2008. Les détails du processus et de la récupération sont fournis dans la parution NC 43-101 « 2009 Mineral Resource Update, Renard Diamond Project, Northern Quebec, Canada » déposé sur SEDAR en date du 21 janvier 2010 et disponible sur le site internet de Stornoway.

Les programmes d'exploration de diamant de Stornoway sont effectués sous la direction de Robin Hopkins, P.Geol.(NT/NU), Vice-président Exploration, une personne qualifiée selon la Norme Canadienne 43-101. M. Hopkins a passé en revue le contenu de ce communiqué de presse.

STORNOWAY DIAMOND CORPORATION

Stornoway Diamond Corporation est l'une des plus importantes sociétés d'exploration et de mise en valeur de diamant au Canada. Elle a pris part à la découverte de plus de 200 kimberlites dans sept districts diamantifères au Canada. La Société profite d'un portefeuille diversifié de propriétés diamantifères, d'une solide situation financière, de gestionnaire et de techniciens d'expérience, et ce, pour chacune des étapes de la production de diamant, de l'exploration à la commercialisation.

SGF

La SGF est la principale société de développement industriel et de financement du gouvernement du Québec. Sa mission est d'entreprendre des projets de développement économique dans le secteur industriel, en collaboration avec des partenaires et dans le respect des politiques de développement économique du gouvernement du Québec. Comme partie intégrante de son nouveau mandat, la SGF est autorisée par le gouvernement du Québec à aller au-delà de son rôle traditionnel à titre d'investisseur en offrant des solutions complémentaires, tel que des prêts, débentures ou actions préférentielles.
SOQUEM, une filiale en propriété exclusive de la Société générale de financement du Québec, vise à explorer, développer et réaliser ses activités minières partout dans la province de Québec.

Au nom du conseil d'administration

STORNOWAY DIAMOND CORPORATION

Matt Manson, Président et chef de la direction

Le présent documentcontient des « énoncés prospectifs » au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes et du terme « forward-looking statements » dans la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis. Ces énoncés prospectifs sont faits à la date du présent document, et la Société n'entend pas les mettre à jour et n'a aucune obligation de le faire, sauf si elle y est tenue par la loi.

Les énoncés prospectifs se rapportent à des événements futurs ou à un rendement futur; ils reflètent les attentes ou les opinions concernant des événements futurs et ils comprennent des énoncés à l'égard : i) de la quantité de ressources minérales et de gisements minéraux potentiels; ii) de la quantité de la production future pour une période donnée; iii) de la valeur actualisée nette et des taux de rendement interne des activités d'exploitation minière proposées; iv) des coûts des immobilisations, y compris les coûts liés à la mine et les coûts d'exploitation; v) des valeurs des diamants et des accroissements de celles-ci; vi) des ratios de recouvrement, des taux d'extraction de kimberlite et des taux d'exploitation minière; vii) l'expansion potentielle de la mine; (viii) du potentiel d'exploration du projet, (ix) de la construction de routes et des coûts d'exploitation, et (x) des délais prévus pour l'achèvement de la délivrance de permis et d'approbations régulatrices, d'une étude de faisabilité et de la prise d'une décision de production. Toute déclaration qui exprime ou implique des discussions en ce qui concerne les prévisions, attentes, croyances, plans, projections, objectifs, hypothèses ou événements futurs ou rendement (souvent, mais pas toujours, en utilisant des mots ou expressions tels que «s'attend à», «anticipe», « planifie », « projette », « estime », « suppose », « à l'intention de », « stratégie », « cibles », « objectifs » ou leurs variantes ou en indiquant que certaines actions, événements ou résultats« peuvent », « pourraient », «devraient», «pourraient» ou «seront » prises, surviendront ou seront atteints, ou la forme négative de l'un de ces termes et autres expressions similaires) ne sont pas des énoncés de faits historiques et peuvent être des énoncés prospectifs.

Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les opinions actuelles de Stornoway ou de ses consultants ainsi que sur des hypothèses qu'ils ont posées et sur des renseignements dont ils disposent actuellement. Bon nombre de ces hypothèses sont énoncées dans le communiqué et comprennent : i) la présence et la continuité de diamants dans les roches encaissantes du projet aux teneurs modélisées; ii) les valeurs des diamants et les facteurs liés à l'augmentation du prix des diamants; iii) les taux d'actualisation; iv) la structure et les coûts de financement; v) des réserves pour les éventualités raisonnables; vi) le rendement financier anticipé; vii) l'obtention d'approbations réglementaires à des conditions acceptables assorties d'échéances communes; viii) le règlement d'une entente sur les répercussions et les avantages selon des conditions acceptables et un échéancier raisonnable. Bien que la direction considère ces hypothèses comme raisonnables d'après les renseignements dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes. La formulation d'un grand nombre d'énoncés prospectifs tient pour acquis que les autres énoncés prospectifs sont exacts, comme les énoncés au sujet de la valeur actualisée nette et du taux de rendement interne, lesquels se fondent sur la plupart des autres énoncés prospectifs et hypothèses contenus dans les présentes. L'information relative aux coûts est également préparée à partir de valeurs actuelles, alors que les coûts seront engagés ultérieurement, et il est présumé que les coûts demeureront stables durant la période pertinente.

Par nature, les énoncés prospectifs comportent des incertitudes et des risques inhérents, tant généraux que spécifiques, et il y a un risque que les estimations, les prévisions, les projections et les autres énoncés prospectifs ne se concrétisent pas ou que les hypothèses ne reflètent pas la réalité future. Nous avertissons les lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés, étant donné que différents facteurs importants pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des opinions, des plans, des objectifs, des attentes, des prévisions, des estimations, des hypothèses et des intentions qui sont exprimés dans ces énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque peuvent être résumés de façon générale comme le risque que les hypothèses et les estimations exprimées plus haut ne se concrétisent pas, y compris l'hypothèse posée dans bon nombre d'énoncés prospectifs à savoir que d'autres énoncés prospectifs seront justes, mais comprennent plus particulièrement, sans s'y limiter, les risques liés aux variations de teneur, de lithologies kimberlitiques et de contenu de roches encaissantes dans les matériaux s en tant que ressources minérales par rapport aux prévisions, les variations par rapport aux taux de récupération et de fracturation, l'incertitude accrue entourant les gisements minéraux potentiels, les faits nouveaux relatifs sur les marchés mondiaux du diamant, les hausses plus lentes que prévu des évaluations des diamants, les risques associés aux fluctuations du dollar canadien et d'autres monnaies par rapport au dollar américain, les augmentations des coûts des dépenses en immobilisations et d'exploitation proposés, les hausses des coûts de financement ou les changements défavorables sur le plan des conditions du financement disponible, le cas échéant, des taux d'imposition ou de redevances plus élevés que prévus, les résultats d'exploration dans les domaines d'expansion potentielle des ressources, les changements visant les plans de mise en valeur ou d'exploitation minière en raison de changements visant d'autres facteurs ou les résultats d'exploration de Stornoway ou de ses coentreprises partenaires, les changements visant les paramètres de projet alors que la mise au point des plans se poursuit, les risques liés à l'obtention d'approbations réglementaires ou au règlement d'une entente sur les répercussions et les avantages, les incidences de la concurrence sur les marchés où Stornoway exerce des activités, les risques d'exploitation et d'infrastructure et les risques additionnels décrits dans la notice annuelle et les rapports de gestion annuel et intermédiaire récemment déposés par Stornoway, ainsi que l'anticipation de la part de Stornoway par rapport à la gestion des risques décrits plus haut et l'efficacité avec laquelle elle les gère. Stornoway prévient le lecteur que la liste de facteurs qui précède qui peuvent influer sur les résultats futurs n'est pas exhaustive. Lorsqu'ils se fient à nos énoncés prospectifs pour prendre des décisions concernant Stornoway, les investisseurs et les autres parties doivent soigneusement considérer les facteurs ainsi que les autres incertitudes et événements potentiels évoqués plus haut. Stornoway ne s'engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs, qu'ils soient écrits ou verbaux, qui peuvent être faits de temps à autre par elle ou en son nom, sauf si elle y est tenue par la loi.

Renseignements

  • Stornoway Diamond Corporation
    Matt Manson
    Président et chef de la direction
    416-304-1026
    ou
    Stornoway Diamond Corporation
    Nick Thomas
    Directeur des relations auprès des investisseurs
    604-983-7754 ou sans frais, au 1-877-331-2232
    ou
    Stornoway Diamond Corporation
    M. Ghislain Poirier
    Vice-président affaires publiques
    418-780-3938
    gpoirier@stornowaydiamonds.com
    www.stornowaydiamonds.com