Minéraux rares Quest Ltée
TSX : QRM

Minéraux rares Quest Ltée
Straightline Aviation

Straightline Aviation

16 nov. 2016 13h01 HE

Straightline Aviation exploitera des dirigeables hybrides à la mine de Quest dans le nord du Québec

Minéraux rares Quest et Straightline Aviation signent un protocole d'entente au Sommet de l'aérospatiale canadienne pour apporter une solution éco-efficace aux défis de transport dans les régions éloignées au Canada.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 16 nov. 2016) - Minéraux rares Quest Ltée (TSX:QRM) (Quest) a annoncé une entente avec Straightline Aviation (SLA) pour fournir des services de transport aérien pour acheminer le concentré de minerai, les fournitures et le personnel à bord de dirigeables hybrides fabriqués par Lockheed Martin. Les dirigeables assureront le service de navette entre le site minier du complexe Lac Strange de Quest dans le nord du Québec et Schefferville, une ville possédant une liaison ferroviaire directe vers le port de Sept-Îles.

En vertu du protocole d'entente, SLA exploitera une flotte de sept des premiers dirigeables hybrides de transport de charge lourde au monde, le LMH-1. Les dirigeables transporteront le personnel, les fournitures essentielles aux opérations minières et plus de 200 000 tonnes métriques par année de concentré de minerai de terres rares destiné aux installations de raffinage de Quest à Bécancour. Les métaux de terres rares sont essentiels à des centaines d'applications de haute technologie, dont beaucoup ont une incidence directe sur notre mode de vie et favorisent l'émergence des technologies vertes.

Développé et construit par Lockheed Martin, le LMH-1 est bien adapté aux défis que présente l'accès isolé du site minier de Quest situé dans le Nord du Québec. Le dirigeable a la capacité d'atterrir sur pratiquement n'importe quelle surface, y compris la neige, la glace, le gravier et même l'eau, sans pistes requises ou d'autres infrastructures coûteuses. Gonflé à l'hélium, le dirigeable est plus lourd que l'air et peut transporter 20 tonnes métriques de marchandises et jusqu'à 19 passagers. La Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis et Transports Canada se sont entendus sur les nouveaux critères de certification du dirigeable hybride, qui sont utilisés pour terminer le type de certificat. Les premières livraisons commerciales sont prévues en 2019.

Les dirigeables hybrides combinent la technologie des aéronefs plus légers que l'air, les avions, les hélicoptères et les aéroglisseurs. L'hélium fournit 80 pour cent de la portance du dirigeable, tandis que le reste provient de la forme aérodynamique de l'aéronef et de la poussée vectorielle de ses quatre moteurs. Le dirigeable est doté de l'unique « Air Cushion Landing System », basé sur la technologie des coussins d'air des aéroglisseurs qui facilite l'atterrissage et agrippe fermement le dirigeable au sol.

Les dirigeables représentent une solution de transport économique et respectueuse de l'environnement pour Quest. Le LMH-1 est non seulement conçu pour consommer moins de carburant, émettre moins de dioxyde de carbone et produire moins de bruit que les avions conventionnels, il ne nécessite pas d'infrastructure coûteuse au sol, évitant ainsi un impact sur l'habitat faunique comparativement au transport routier par camion qui serait requis pour se rendre jusqu'à la côte de la mer du Labrador.

Cette nouvelle solution de transport stimulera également les possibilités d'emploi et d'affaires pour les collectivités régionales et autochtones, augmentant ainsi les retombées socioéconomiques dans la région du site minier.
L'entente de services représente une valeur d'environ 850 millions $ US, incluant les coûts du carburant, sur une période de 10 ans commençant en 2019, avec des prolongations allant jusqu'à 20 ans, conformément à la durée de vie projetée de la mine.

CITATIONS

Pierre Lortie, président exécutif du conseil, Quest

« Quest et SLA sont des partenaires idéaux - nous sommes en bonne position pour pleinement maximiser tout le potentiel du LMH-1 tant sur les plans du rendement que de l'environnement. Nous sommes très heureux d'être parmi les premières entreprises à mettre en œuvre une telle solution de transport innovante. »

Mark Dorey, chef de l'exploitation, Straightline

« Nous nous réjouissons à la perspective de travailler avec Quest et sommes convaincus que nos dirigeables hybrides apporteront des avantages importants en permettant d'atteindre une région éloignée telle que le complexe Lac Strange. L'élimination de la nécessité d'avoir une infrastructure coûteuse et intrusive, constitue une étape importante dans la redéfinition d'une nouvelle feuille de route pour le transport dans les régions éloignées. »

Rob Binns, Président directeur général, Hybrid Enterprises

« Le dirigeable hybride de Lockheed Martin représente une révolution dans la livraison de fret à distance. Le projet de Lac Strange de Quest est un excellent exemple de la façon dont notre dirigeable hybride apporte une solution rentable et respectueuse de l'environnement pour accéder à des gisements miniers stratégiquement importants. »

Charles Bouchard, chef de la direction, Lockheed Martin Canada

« Je suis ravi de voir que la technologie de pointe de Lockheed Martin arrive dans la province de Québec et est en fait recherchée pour résoudre les problèmes de transport dans certaines des régions les plus isolées et du nord du Canada. Ce pays est idéal pour utiliser les dirigeables hybrides très novateurs et je salue la collaboration entre Hybrid Enterprises, Straightline Aviation et Minéraux rares Quest dans la poursuite d'une telle solution écologique au Canada. »

À PROPOS

Minéraux rares Quest Ltée (Quest) est une société canadienne qui vise à devenir un producteur intégré d'oxydes d'éléments de terres rares, et d'être un acteur important dans la chaîne mondiale d'approvisionnement de métaux de terres rares. Quest est dirigée par une équipe de gestionnaires qui possède une vaste expérience dans le traitement chimique et métallurgique. Quest se concentre sur le développement d'importantes installations d'hydrométallurgie et de raffinage à Bécancour (Québec) pour séparer et produire des oxydes d'éléments de terres rares. Ces installations industrielles traiteront le concentré de minerai extrait de ses propriétés minières du complexe Lac Strange dans le nord du Québec, ainsi que le recyclage des luminophores pour lampes utilisant le procédé de « sulfatation sélective thermique (SST) »1 de Quest - un procédé efficace et respectueux de l'environnement.

Straightline Aviation (SLA) dont le siège social est au Royaume-Uni et ayant également des bureaux à New York et Los Angeles a été cofondé par une équipe de dirigeants hautement expérimentés en aviation et en aéronautique dans le seul but de lancer la mise en service des dirigeables hybrides. Le chef de la direction, Mike Kendrick, a précédemment fondé et dirigé les intérêts étendus du Groupe Virgin, y compris le Virgin Airship and Balloon Company (VABC). Mark Dorey était le directeur de l'exploitation de VABC et est maintenant le Chef de l'exploitation de SLA. David Tait OBE, président des activités américaines de SLA, a été membre fondateur de l'équipe qui a créé Virgin Atlantic Airways et a été vice-président à la direction des activités des États-Unis de Virgin Atlantic Airways pendant 18 ans.

Hybrid Enterprises, dont le siège social est à Atlanta (Géorgie), est le revendeur exclusif des dirigeables hybrides de Lockheed Martin. Hybrid Enterprises est composé de professionnels de l'industrie qui ont vendu, loué et exploité des avions-cargo dans plus de 120 pays et six continents. Hybrid Enterprises se consacre exclusivement à la vente et à la commercialisation des dirigeables hybrides de Lockheed Martin.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS DE QUEST

Le présent communiqué contient des déclarations qui peuvent constituer de l'« information prospective » ou des « déclarations prospectives » au sens de la législation canadienne applicable en matière de valeurs mobilières. L'information et les déclarations prospectives peuvent inclure, entre autres, des déclarations concernant les plans futurs, les objectifs ou la performance de Quest, notamment la préfaisabilité économique ou technique du projet de terres rares du complexe Lac Strange, un financement futur par Quest ou toutes hypothèses sous-jacentes à ce qui précède. Dans ce communiqué, des mots tels que « peut », « serait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention », « planifier », « estimer » et des mots similaires et leur forme négative, servent à identifier les déclarations prospectives. Les énoncés prospectifs ne doivent pas être interprétés comme des garanties de rendement ou de résultats futurs et ne sont pas nécessairement des indications exactes à savoir si, à quel moment ou par qui, telle performance future sera atteinte. Aucune assurance ne peut être donnée indiquant que les événements anticipés dans l'information prospective se produiront, comprenant la réalisation du projet de terres rares du complexe Lac Strange ou tout financement par Quest, ou que si l'un d'eux se produit, quels avantages en tirera Quest.

Tout énoncé prospectif ou autre information est basé sur l'information disponible au moment donné ou est de la bonne foi de la direction quant aux événements futurs qui sont assujettis à des risques, de l'incertitude, de la présomption et d'autres facteurs imprévisibles, plusieurs d'entre eux étant indépendants de la volonté de Quest. Ces risques et incertitudes comprennent, mais sans s'y limiter, ceux qui sont décrits dans la notice annuelle de Quest datée du 25 janvier 2016 à la rubrique « Facteurs de risque » et dans le rapport de gestion de Quest pour l'exercice terminé le 31 octobre 2015 à la rubrique « Facteurs de risque », deux documents disponibles sur les sites Internet SEDAR (www.sedar.com), et ils pourraient faire en sorte que les faits ou les événements réels diffèrent sensiblement de ceux indiqués dans tout énoncé prospectif. Quest n'a pas l'intention ni ne s'engage d'aucune façon, à mettre à jour ou à réviser tout énoncé prospectif ou information prospective contenus dans ce communiqué pour refléter des événements, des circonstances ou d'autres éléments futurs, à moins d'en être contrainte par la loi.

Photo de la cérémonie de signature

Aperçu du projet de Quest (en anglais)

Introduction aux terres rares (en anglais)

Présentation de Straightline Aviation (en anglais)

1 Brevet déposé

Renseignements

  • Pour information immédiate :
    Howard Fremeth
    Conseiller Agence National
    +613-854-5336

    Minéraux rares Quest Ltée
    Julie Masse
    Vice présidente, Communication
    + 514-502-8837
    info@questrareminerals.com

    Straightline Aviation
    Mark Dorey
    Chef de l'exploitation
    Bur. : + 44 1384 904035
    Cell. : + 44 7 771 365 807
    info@straightlineaviation.com