Ressources Strateco inc.
FRANKFURT : RF9
OTC Bulletin Board : SRSIF
TSX : RSC

Ressources Strateco inc.

17 janv. 2011 14h31 HE

Strateco procède à la nomination d'un nouvel administrateur

BOUCHERVILLE, QUÉBEC--(Marketwire - 17 jan. 2011) - Ressources Strateco inc. (TSX:RSC)(FRANCFORT:RF9)(OTCBB:SRSIF) (« Strateco ») est heureuse d'annoncer que son conseil d'administration a nommé, le 13 janvier 2011, monsieur Paul-Henri Couture, CFA, au titre d'administrateur de la société. M. Couture comble un des deux postes vacants cette année au conseil d'administration de l'entreprise.

Dans le cadre du placement privé réalisé le 27 janvier 2010 par le Groupe Sentient («Sentient»), un fonds privé d'investissement indépendant qui gère plus de 1,3 milliard $US dans le domaine des ressources naturelles, la direction de Strateco s'était engagée à appuyer la nomination d'un candidat suggéré par Sentient.

Le président et chef de la direction de Strateco, M. Guy Hébert, a déclaré : « La longue expérience de Paul-Henri Couture dans le milieu financier, de l'investissement et des ressources naturelles arrive à point pour les prochaines phases de développement de la société. Sa présence et sa contribution seront sans aucun doute un atout majeur pour le conseil ».

M. Couture a plus de 30 années d'expérience comme professionnel de la gestion financière et de l'investissement. De 1983 à 2009, il a occupé divers postes de gestion à la Caisse de dépôt et placement du Québec. À son départ, il était responsable des portefeuilles des Ressources naturelles, du Redressement et de la restructuration ainsi que des Nouveaux produits. Depuis 2009, M. Couture est président de Fonds de gestion Sentient Canada Ltée, une société du Groupe Sentient.

M. Couture possède un baccalauréat du HEC Montréal en administration des affaires en plus de détenir l'attestation d'Analyste financier certifié (CFA).

Ce communiqué de presse renferme certains "énoncés prospectifs" qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés prospectifs se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le formulaire du rapport annuel déposé auprès des commissions des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, de l'Ontario et du Québec et dans le rapport annuel dans le formulaire 10-K déposé auprès de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis.

Renseignements