Suncor Energy Inc.
TSX : SU
NYSE : SU

Suncor Energy Inc.

08 nov. 2011 20h45 HE

Suncor Energie annonce son plan de dépenses en immobilisations et ses perspectives de production pour 2012

(Les informations financières sont présentées en dollars canadiens, sauf indication contraire.)

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 8 nov. 2011) - Suncor Énergie Inc. a annoncé aujourd'hui ses perspectives pour 2012, qui comprennent des dépenses en immobilisations de 7,5 milliards $ et une production moyenne planifiée de 530 000 à 580 000 barils par jour. Cela inclut une augmentation prévue d'environ 12 % de la production tirée des sables pétrolifères et une croissance planifiée de plus de 30 % de la production de pétrole brut synthétique peu sulfureux.

Environ 3,6 milliards $, soit presque la moitié des dépenses en immobilisations pour 2012, devraient être affectés aux projets de croissance. Environ 60 % du financement de la croissance sont destinés aux projets reliés à l'exploitation des sables pétrolifères de la Société, et des investissements importants sont également prévus dans les activités extracôtières sur la côte Est du Canada et en mer du Nord.

« Les dépenses en immobilisations planifiées pour 2012 cadrent avec notre stratégie de gestion disciplinée de la croissance à long terme et d'investissement de nos flux de trésorerie disponibles de façon à optimiser le rendement pour nos investisseurs, a indiqué Rick George, président et chef de la direction. Nous continuerons de mettre l'accent sur le maintien d'un solide bilan et, en nous fondant sur les prix à terme actuels, et nous prévoyons financer l'ensemble du plan de dépenses en immobilisations de l'an prochain à l'aide des flux de trésorerie internes. »

Maintenant que la phase 3 du projet d'expansion de Firebag est opérationnelle et que la production continue d'augmenter, la plus grande partie des dépenses de croissance pour 2012 sera affectée à la phase 4 de ce même projet, dont la production devrait débuter au premier trimestre de 2013. La Société prévoit aussi affecter du capital de croissance aux projets d'exploitation minière des sables pétrolifères Fort Hills et Joslyn et à l'usine de valorisation Voyageur, des éléments clés de la stratégie de croissance à plus long terme de la Société.

Dépenses en immobilisations (en millions de $)

Dépenses en immobilisations
Perspectives pour 2012 Maintien Croissance
8 novembre 2011
Sables pétrolifères 5 085 2 885 2 200
Activités de base des Sables pétrolifères 1 780 1 555 225
In Situ 1 830 860 970
Coentreprises des Sables pétrolifères 1 475 470 1 005
E et P 1 400 255 1 145
Raffinage et commercialisation 600 590 10
Services généraux 415 140 275
Total 7500 3 870 3 630

Note : Le montant des dépenses en immobilisations de maintien pour les Coentreprises des Sables pétrolifères représente des estimations des dépenses internes de Suncor et inclut des estimations qui ne sont pas encore finalisées ni approuvées par les coentrepreneurs.

« Nous croyons que notre position est solide du point de vue des projets de croissance des sables pétrolifères, car nous possédons une excellente base de ressources, une vaste expérience et des partenaires de grande qualité, ainsi qu'un très bon bilan, poursuit M. George. Nous continuerons à mettre l'accent tout d'abord et avant tout sur la gestion des coûts, la qualité des projets et le développement durable afin d'optimiser le rendement pour nos investisseurs. »

Bien que la croissance de Suncor repose principalement sur ses importantes ressources de sables pétrolifères, une somme de plus de 1,1 milliard $ sera destinée en 2012 aux projets de croissance dans le secteur Exploration et production. On s'attend à ce que plus de la moitié de cette somme fasse avancer de nouveaux développements comme Golden Eagle dans le secteur britannique de la mer du Nord, Hebron sur la côte Est du Canada et les travaux d'exploration et de délimitation en Norvège. La Société prévoit également continuer d'accroître son portefeuille de sources d'énergie renouvelable.

« L'investissement dans des projets à rendement élevé dans notre secteur Exploration et production appuie nos plans de croissance à long terme, car il permet de soutenir une source de production relativement peu coûteuse et qui génère des flux de trésorerie élevés, a précisé M. George. Parallèlement, l'expansion continue des projets liés à l'énergie renouvelable nous aidera à maintenir notre position d'être l'un des plus importants investisseurs dans ce secteur en croissance de l'énergie. »

Les dépenses en immobilisations de maintien représentent environ la moitié du budget total de dépenses en immobilisations de Suncor pour 2012, et seront largement consacrées à la sécurité, la fiabilité et l'efficacité des activités existantes. Elles comprennent aussi des éléments non récurrents, notamment les coûts associés au déploiement de la technologie de remise en état TRO(MC)de Suncor et d'autres activités de remise en état, ainsi qu'à des travaux majeurs de maintenance planifiée.

Perspectives pour 2012

« Nous avons entrepris et exécuté avec succès des travaux majeurs de maintenance à nos installations de sables pétrolifères en 2011, et nous avons considérablement progressé dans la mise en œuvre d'un système de gestion de l'excellence opérationnelle à l'échelle de la Société, a déclaré M. George. La poursuite des efforts visant à améliorer la fiabilité et l'augmentation de la production de la phase 3 de Firebag permettront à Suncor de garder nos usines de valorisation en pleine activité et d'optimiser la production de pétrole brut synthétique de plus grande valeur en 2012. »

« La gestion des coûts restera bien sûr une priorité pour nous l'année prochaine. Nous continuerons de cibler des charges décaissées des sables pétrolifères s'établissant autour de 35 $, mais il y aura une pression à la hausse sur les coûts au cours des neuf premiers mois de l'exercice alors que nous exploiterons une zone de minerai de qualité moindre et que nous assumerons le coût intégral de la phase 3 de Firebag dont la production continuera d'augmenter », a ajouté M. George.

La fourchette de production internationale suppose des volumes provenant des éléments d'actif dans le secteur britannique de la mer du Nord et en Syrie. La Société fait preuve d'un optimisme prudent relativement à l'élaboration de son plan de reprise des activités et collabore avec son partenaire de coentreprise, qui travaille à rétablir la production. À l'heure actuelle, les perspectives de Suncor pour 2012 ne tiennent compte d'aucune production en Libye pour 2012.

Les perspectives de Suncor prévoient des cibles pour la direction en 2012 dans certains secteurs d'activité clés. Les résultats réels peuvent différer de façon importante des cibles énoncées dans les renseignements de nature prospective ci-joints. Les lecteurs sont donc avertis de ne pas se fier indûment à ces perspectives.

Production (barils d'équivalent pétrole par jour) Perspectives pour
l'exercice 2012 complet
Sables pétrolifères de Suncor 325 000 à 355 000
Quote-part de la production de Syncrude 36 000 à 38 000
Activités terrestres – Amérique du Nord 52 000 à 57 000
Côte Est du Canada 50 000 à 55 000
Secteur International 67 000 à 75 000
Production totale 530 000 à 580 000

Pour plus de détails sur les perspectives et le plan de dépenses en immobilisations de Suncor, veuillez consulter www.suncor.com/guidance-fr.

Mise en garde – renseignements de nature prospective

Certaines informations contenues dans ce communiqué constituent des « énoncés prospectifs » au sens attribué à ce terme par le United States Private Securities Litigation Reform Act of 1995 et des « informations prospectives » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables régissant les valeurs mobilières (collectivement, les « énoncés prospectifs »). Tous les énoncés prospectifs pour l'exercice 2012 sont fondés sur les attentes, estimations, projections et hypothèses actuelles de Suncor qui tiennent compte de l'expérience de Suncor et de sa perception des tendances historiques, notamment les attentes et hypothèses au sujet de l'exactitude des estimations des réserves et des ressources; les prix des marchandises et les taux d'intérêt et les taux de change; la rentabilité des capitaux et les économies de coûts; les taux de redevance applicables et les lois fiscales; les niveaux de production futurs; la suffisance des dépenses en capital budgétées pour l'exécution des activités planifiées; la disponibilité et le coût de la main-d'œuvre et des services; et la réception en temps utiles des approbations des autorités réglementaires et des tiers. Ces énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties de la performance future et comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont certains sont similaires à ceux d'autres entreprises pétrolières et gazières et d'autres qui sont propres à notre entreprise. Les résultats réels de Suncor pourraient être sensiblement différents de ceux qui sont exprimés ou sous- entendus par les énoncés prospectifs et les lecteurs sont prévenus de ne pas leur accorder une confiance indue. Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué incluent des références à ce qui suit :

  • Dépenses en immobilisations prévues;
  • Volumes et composition de production prévus;
  • Décaissements d'exploitation prévus;
  • Prévision selon laquelle Suncor financera l'ensemble de son plan de dépenses en immobilisations de l'an prochain à l'aide des flux de trésorerie internes;
  • Prévision selon laquelle la production de la phase 4 de Firebag débutera au cours du premier trimestre de 2013; et
  • Croyance que la poursuite des efforts visant à améliorer la fiabilité et l'augmentation de la production de la phase 3 de Firebag permettront à Suncor de garder les usines de valorisation en pleine activité et d'optimiser la production de pétrole brut synthétique de plus grande valeur.

Les perspectives de Suncor sont fondées sur un prix du pétrole (WTI, Cushing) de 90,00 $ US le baril, un prix du gaz naturel (AECO – C Spot) de 4,09 $ CA par gigajoule et un taux de change de ($ US/$ CAN) de 1,00 $. Les hypothèses posées pour établir les perspectives du secteur Sables pétrolifères pour l'ensemble de l'exercice 2012 comprennent les projets visant à améliorer la fiabilité et accroître l'efficience des activités qui, selon nous, devraient réduire au minimum les travaux de maintenance non planifiée pour 2012. Les hypothèses posées pour établir les perspectives du secteur Activités terrestres – Amérique du Nord, Côte Est du canada et secteur International pour l'ensemble de l'exercice 2012 comprennent le rendement des gisements, les résultats de forage, la fiabilité des installations et l'exécution réussie des révisions de maintenance planifiée. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les perspectives d'exploitation de Suncor pour 2012 incluent, sans toutefois s'y limiter, les suivants :

  • Rendement des installations nouvellement mises en service. Les taux de production à la suite du démarrage de nouveaux équipements sont difficiles à prévoir et susceptibles d'être touchés par des activités de maintenance non planifiée.
  • Maintenance non planifiée. Les estimations de production sont susceptibles d'être touchées si des travaux non planifiés sont nécessaires – mines, installations de production, usines de valorisation, raffineries, pipelines ou plateformes extracôtières.
  • Révisions planifiées. Les estimations de production sont susceptibles d'être touchées si les révisions planifiées ne sont pas exécutées avec efficacité.
  • Prix des marchandises. Des diminutions des prix des marchandises sont susceptibles de modifier nos perspectives de production et (ou) réduire nos plans de dépenses en immobilisations.
  • Activités à l'étranger. Les activités de Suncor à l'étranger et les actifs afférents sont assujettis à un certain nombre de risques politiques, économiques et socio-économiques. Les activités de Suncor en Syrie peuvent être restreintes par l'agitation politique.

Les risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient toucher les résultats de Suncor comprennent, entre autres, l'instabilité du marché qui nuit à la capacité de Suncor d'obtenir du financement à des taux acceptables sur les marchés des capitaux d'emprunt; la capacité de découvrir et de mettre en valeur de façon soutenue et concurrentielle des réserves pouvant être exploitées de façon rentable; la réussite des stratégies de couverture; le maintien d'un ratio approprié de dette par rapport aux flux de trésorerie; l'évolution de la conjoncture économique et commerciale générale; notre capacité de financer les dépenses d'investissement visant à remplacer les réserves ou à accroître la capacité de traitement dans une conjoncture volatile au chapitre du prix et du crédit; les variations de l'offre et de la demande pour les produits de Suncor; les prix des marchandises, les taux d'intérêt et les taux de change; la volatilité du prix du gaz naturel et de celui des liquides n'est pas prévisible et peut avoir une incidence importante sur les revenus; la capacité de Suncor de s'adapter à l'évolution des marchés et d'obtenir à temps les approbations des organismes de réglementation; la mise en œuvre réussie en temps opportun des projets d'investissement, y compris les projets de croissance et les projets réglementaires; les risques et les incertitudes associés à la consultation des parties intéressées et à l'obtention des autorisations réglementaires pour exercer des activités d'exploration et de mise en valeur dans nos zones d'exploitation (ces risques pourraient entraîner des coûts accrus, des retards ou l'abandon de projets); l'exécution efficace des révisions planifiées; l'exactitude des estimations de coûts, dont certaines sont fournies au stade de la conception ou à d'autres stades préliminaires des projets et avant le commencement ou la conception des études techniques détaillées nécessaires à la réduction de la marge d'erreur et à l'augmentation du degré d'exactitude; l'intégrité et la fiabilité des immobilisations de Suncor; l'effet cumulatif de la mise en valeur d'autres ressources; les coûts afférents à la conformité aux lois environnementales actuelles et futures; l'exactitude des estimations des réserves, des ressources et de la production futures de Suncor et son succès au chapitre des activités de forage d'exploration et de mise en valeur et des activités connexes; le maintien de relations satisfaisantes avec les syndicats, les associations d'employés et les partenaires en coentreprises; les mesures prises par les sociétés concurrentes, y compris la concurrence accrue d'autres sociétés pétrolières et gazières ou de sociétés qui fournissent des sources d'énergie de remplacement.

Les pénuries de main-d'œuvre et de matériel; les incertitudes découlant des retards ou des changements de plans relativement aux projets ou aux dépenses en immobilisations; les mesures prises par les pouvoirs publics en matière d'imposition ou les modifications apportées aux frais et aux redevances; les modifications aux règlements dans le domaine de l'environnement et d'autres domaines (comme nos négociations avec le ministère de l'Énergie de l'Alberta au sujet de la réglementation concernant la méthode d'évaluation du bitume; l'examen par le gouvernement du Canada de la réglementation proposée à l'égard des émissions de gaz à effet de serre); la capacité et la volonté des parties avec qui Suncor a des liens importants de s'acquitter de leurs obligations à l'égard de la Société (notamment en ce qui a trait aux cessions d'actifs prévues); les risques et les incertitudes liés à la capacité des parties à remplir les conditions exigées pour la clôture de toute cession d'actifs prévue de Suncor, ou de les remplir dans les délais requis, y compris la capacité des contreparties à remplir leurs obligations en temps opportun et à obtenir toute approbation requise des autorités de réglementation ou de tierces parties, ce qui est indépendant de la volonté de Suncor; la survenance d'imprévus, tels que des incendies, éruptions, gels, pannes de matériel et autres événements semblables touchant Suncor ou d'autres parties dont les activités ou actifs se répercutent directement ou indirectement sur Suncor; le risque de ne pas réaliser les synergies ou les économies de coûts prévues; les risques liés à l'intégration des deux entreprises par suite de la fusion de Suncor et de Petro-Canada et l'évaluation inexacte des valeurs de Petro-Canada. Ces facteurs importants ne sont pas exhaustifs.

Le communiqué sur les résultats, le rapport trimestriel, le rapport de gestion de Suncor pour le troisième trimestre de 2011, ainsi que la dernière notice annuelle déposée par Suncor sur formulaire 40-F, le rapport annuel aux actionnaires et les autres documents qu'elle dépose périodiquement auprès des autorités en valeurs mobilières décrivent les risques, incertitudes et hypothèses importants et les autres facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels et de tels facteurs sont incorporés aux présentes par voie de référence. On peut se procurer gratuitement des exemplaires de ces documents en écrivant à Suncor au 150, 6th Avenue S.W., Calgary, Alberta T2P 3E3, en téléphonant au 1-800-558-9071, en en faisant la demande par courriel à info@suncor.com ou en consultant le profil de la Société sur SEDAR au www.sedar.com ou EDGAR au www.sec.gov. Sauf dans les cas où les lois applicables sur les valeurs mobilières l'exigent, Suncor se dégage de toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses renseignements de nature prospective, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres circonstances.

Certains volumes de pétrole brut et de liquides de gaz naturel ont été convertis en millions de pieds cubes d'équivalent gaz naturel (Mpi3e) sur la base de un baril pour six mille pieds cubes. De plus, certains volumes de gaz naturel ont été convertis en barils d'équivalent pétrole (bep) sur la même base. Les mesures exprimées en Mpi3e et en bep peuvent être trompeuses, surtout si on les considère isolément. Le ratio de conversion de six mille pieds cubes de gaz naturel pour un baril de pétrole brut ou de liquides de gaz naturel repose sur une méthode de conversion d'équivalence énergétique applicable surtout à la pointe du brûleur et ne représente pas une équivalence de la valeur à la tête du puits.

Suncor Énergie Inc. est la plus importante société énergétique du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière classique et extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro- Canada. Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu'un portefeuille croissant de sources d'énergie renouvelable. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter notre site Web à www.suncor.com.

Renseignements