Suncor Energy Inc.
TSX : SU
NYSE : SU

Suncor Energy Inc.

20 nov. 2013 17h45 HE

Suncor Énergie annonce son programme de dépenses en immobilisations et ses perspectives de production pour 2014

La production de pétrole devrait augmenter de 10 %

(Les informations financières sont présentées en dollars canadiens, sauf indication contraire.)

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 20 nov. 2013) - Suncor Énergie a annoncé aujourd'hui ses prévisions pour 2014, qui comprennent des dépenses en immobilisations de 7,8 milliards de dollars et une production moyenne planifiée de 565 000 à 610 000 barils équivalent pétrole par jour. La production tirée des sables pétrolifères devrait augmenter de plus de 14 %, ce qui compense largement la production moins élevée du secteur Activités terrestres - Amérique du Nord à la suite de la cession d'actifs du secteur Gaz naturel en 2013. La production totale de pétrole sur 12 mois devrait augmenter d'environ 10 %.

Environ 4,2 milliards de dollars des dépenses en immobilisations pour 2014 devraient être affectés aux projets de croissance, dont 1,9 milliard de dollars destinés à l'avancement de projets de valorisation des sables pétrolifères, tels que la coentreprise Fort Hills et les initiatives de désengorgement et d'expansion à court terme, comme MacKay River 2. Le capital de croissance est également destiné aux projets du secteur Exploration et production, incluant des investissements dans Golden Eagle en mer du Nord et le développement des actifs de la côte Est du Canada, comme Hebron. Le capital de croissance du secteur Raffinage et commercialisation de 220 millions de dollars sera affecté en grande partie à des projets visant à préparer la raffinerie de Montréal pour l'approvisionnement en pétrole brut intérieur.

« Notre programme d'immobilisations pour 2014 démontre notre engagement continu à faire preuve de discipline en matière d'investissement, a souligné Steve Williams, président et chef de la direction de Suncor. Comme en témoigne nos initiatives de désengorgement et la récente approbation du projet Fort Hills, nous nous engageons à poursuivre avec diligence uniquement les projets qui, selon nous, procureront à nos actionnaires de la valeur à long terme. Cette approche s'applique non seulement à notre vision des investissements dans l'exploitation des sables pétrolifères, mais également aux autres occasions dans notre importante série de projets de croissance. »

Dépenses en immobilisations (en millions de $) (1)
Capital (2)
Perspectives 2014MaintienCroissance
20 novembre 2013
Total - Sables pétrolifères4 4502 5251 925
Sables pétrolifères2 8502 270580
Coentreprises des Sables pétrolifères1 6002551 345
Exploration et production2 0001201 880
Raffinage et commercialisation960740220
Services généraux390185205
Total7 8003 5704,230
(1) Les dépenses en immobilisations ne tiennent pas compte des charges financières incorporées de 400 millions $à 500 millions $.
(2) Pour les définitions de dépenses de croissance et de maintien, se reporter à la rubrique « Mise à jour des dépenses en immobilisations » du rapport de gestion pour le troisième trimestre de 2013 daté du 30 octobre 2013.

Environ 3,6 milliards de dollars des dépenses en immobilisations pour 2014 devraient être destinés à des investissements de maintien visant à accroître la fiabilité des actifs de la Société, à maintenir la capacité de production actuelle grâce à des activités de maintenance planifiées et à assurer la sécurité et l'efficacité des activités existantes.

Perspectives de production pour 2014

« L'énergie que nous déployons pour atteindre l'excellence opérationnelle continue de donner des résultats, a souligné Steve Williams. En l'absence de révisions planifiées d'envergure dans le secteur Sables pétrolifères en 2014 et grâce aux occasions de désengorgement à venir, nous sommes bien positionnés pour connaître une solide année quant à la croissance soutenue de la production. De plus, en continuant de nous concentrer sur la fiabilité et la gestion des coûts, nous prévoyons que nos décaissements d'exploitation des activités liées aux sables pétrolifères se situeront sous les 35 $ par baril. »

Les perspectives pour le secteur Exploration et production - International s'appuient sur une production provenant des actifs dans le secteur britannique de la mer du Nord et sur une pleine production des actifs en Libye. La production libyenne est conditionnelle à la résolution l'agitation politique. Ces données ne tiennent pas compte de la production en Syrie en raison de l'agitation politique dans le pays.

Perspectives pour l'exercice
2014 complet
20 novembre 2013
Production totale deSuncor (bep/jour) (1) 565 000 - 610 000
Sables pétrolifères (b/j) 400 000 - 430 000
Syncrude (b/j) 32 000 - 36 000
Exploration et production - Canada (bep/j) 53 000 - 58 000
Exploration et production - International (bep/j) (1) 80 000 - 86 000
(1) La production du secteur Exploration et production - International comprend une année complète de production d'environ 42 000 bep/j tirée de ses activités en Libye. Au moment de la publication, la production libyenne était interrompue en raison de de l'agitation politique.

Pour plus de détails sur les perspectives et le programme de dépenses en immobilisations de Suncor, veuillez consulter suncor.com/guidance.

Les prévisions de Suncor fournissent les perspectives de la direction pour 2014 dans certains secteurs d'activité clés. Les résultats réels peuvent différer de façon importante des cibles énoncées dans les renseignements de nature prospective ci-joints. Les lecteurs sont donc avertis de ne pas se fier indûment à ces perspectives.

Mise en garde - renseignements de nature prospective

Ce communiqué de presse renferme certains renseignements et énoncés prospectifs (collectivement appelés « énoncés prospectifs » aux présentes) au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes et américaines applicables. Les énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles, les estimations, les projections et les hypothèses que Suncor a formulées à la lumière des informations qui étaient à sa disposition au moment où ces énoncés ont été formulés, et en fonction de l'expérience de Suncor et de sa perception des tendances historiques, notamment les attentes et hypothèses au sujet de l'exactitude des estimations des réserves et des ressources; les prix des marchandises, les taux d'intérêt et les taux de change; la rentabilité des capitaux et les économies de coûts; les taux de redevances applicables et les lois fiscales; les niveaux de production futurs; la suffisance des dépenses en immobilisations budgétées pour l'exécution des activités planifiées; la disponibilité et le coût de la main-d'œuvre et des services; et la réception en temps utile des approbations des autorités de réglementation et des tiers.

Les prévisions de Suncor sont fondées sur les hypothèses suivantes relativement aux prix du pétrole : WTI, Cushing de 93,00 $ US le baril; Brent, Sullom Voe de 100,00 $ US le baril; et WCS, Hardisity de 70,00 $ US le baril. En outre, les prévisions sont fondées sur les hypothèses suivantes relativement au prix du gaz naturel (AECO - C Spot) de 3,86 $ CA par gigajoule et un taux de change ($ US/$ CA) de 0,97 $. Les hypothèses posées pour établir les perspectives de production des Sables pétrolifères et de Syncrude pour 2014 incluent celles ayant trait aux initiatives de fiabilité et d'efficacité opérationnelle qui devraient réduire la maintenance non planifiée pour 2014. Les hypothèses posées pour établir les perspectives de production des secteurs Côte Est du Canada et International pour 2014 incluent celles ayant trait au rendement des gisements, aux résultats de forage et à la fiabilité des installations et la reprise réussie de la production après les activités de maintenance planifiées. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les prévisions de Suncor pour 2014 incluent, sans toutefois s'y limiter, les suivants :

• Approvisionnement en bitume. L'approvisionnement en bitume pourrait varier selon les travaux de maintenance non planifiés devant être effectués à l'égard du matériel minier et des usines d'extraction, de la qualité du minerai, du stockage des résidus et du rendement des gisements in situ.

• Pipelines de tiers. Les estimations de production sont susceptibles d'être touchées par des perturbations du service de pipelines de tiers pouvant entraîner une répartition de la capacité ou la fermeture de pipelines, qui pourraient nuire à la capacité de la Société de commercialiser son pétrole brut.

• Rendement de projets nouvellement mis en service, incluant les nouvelles installations, les infrastructures de stockage et de distribution, les projets de désengorgement ou les plateformes de puits. Les taux de production pendant la période de mise en service et de démarrage sont difficiles à prévoir et susceptibles d'être touchés par des travaux de maintenance non planifiés. Les taux de production de bitume sont tributaires de la réussite de l'accroissement de la production des installations et des plateformes de puits nouvellement mises en service.

• Maintenance non planifiée. Les estimations de production sont susceptibles d'être touchées si des travaux non planifiés sont nécessaires - mines, installations d'extraction, de valorisation, de traitement in situ, de raffinage, de pipelines ou de plateformes extracôtières.

• Maintenance planifiée. Les estimations de production, incluant la composition des produits, sont susceptibles d'être touchées s'il y a des imprévus au moment de la maintenance planifiée ou si celle-ci n'est pas exécutée avec efficacité. L'exécution réussie des travaux de maintenance et le démarrage des activités des actifs extracôtiers, notamment, peuvent être touchés par des conditions météorologiques difficiles, en particulier pendant l'hiver.

• Prix des marchandises. Des diminutions des prix des marchandises sont susceptibles de modifier nos perspectives de production et (ou) réduire nos programmes de dépenses en immobilisations.

• Activités à l'étranger. Les activités de Suncor à l'étranger et les actifs afférents sont assujettis à un certain nombre de risques politiques, économiques et socio-économiques.

Tous les énoncés de nature prospective et les autres renseignements traitant de prévisions ou de projections au sujet de l'avenir ainsi que les autres énoncés et renseignements au sujet de la stratégie de croissance de Suncor, de ses prévisions courantes et futures en matière de dépenses, des prix des marchandises, des coûts, des calendriers, des volumes de production, des résultats opérationnels et des résultats financiers, et de l'incidence prévue des engagements futurs, constituent des énoncés de nature prospective. Certains énoncés de nature prospective se reconnaissent à l'emploi d'expressions comme « prévu », « prévisions », « planifie », « perspectives », « continue », « se concentre sur », « pourrait », « potentiellement » et autres expressions analogues. Les énoncés de nature prospective dans ce communiqué incluent des références à ce qui suit : les programmes de dépenses en immobilisations de Suncor et les taux prévus de production pour 2014; la prévision de Suncor de faire preuve d'une diligence relativement aux projets qui procurent à nos actionnaires de la valeur à long terme; la prévision de Suncor selon laquelle il n'y aura pas de révisions planifiées d'envergure dans le secteur Sables pétrolifères pour 2014, ce qui, combiné aux occasions de désengorgement, nous positionne pour une solide année quant à la croissance soutenue de la production et la prévision selon laquelle les décaissements d'exploitation des activités liées aux sables pétrolifères se situeront sous les 35 $ par baril.

Les énoncés de nature prospective ne sont pas des garanties d'un rendement futur et comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont certains sont similaires à ceux qui touchent d'autres sociétés pétrolières et gazières et d'autres sont propres à Suncor. Les résultats réels de Suncor pourraient différer de façon importante de ceux exprimés ou suggérés de manière implicite dans les énoncés de nature prospective; les lecteurs sont donc avertis de ne pas s'y fier indûment.

Les risques additionnels, les incertitudes et les autres facteurs susceptibles d'influer sur les résultats financiers et opérationnels de tous les secteurs et activités de Suncor incluent, entre autres, les changements dans la conjoncture économique, les conditions du marché et les conditions commerciales touchant notamment le prix des marchandises, les taux d'intérêt et les taux de change; les fluctuations de l'offre et de la demande pour les produits de Suncor; la mise en œuvre réussie et en temps opportun des projets d'investissement, y compris les projets de croissance et les projets réglementaires; les mesures prises par les sociétés concurrentes, y compris la concurrence accrue d'autres sociétés pétrolières et gazières ou de sociétés qui fournissent des sources d'énergie de remplacement; les pénuries de main-d'œuvre et de matériel; les mesures prises par les pouvoirs publics en matière d'imposition ou les modifications apportées aux frais et aux redevances, et les modifications aux règlements dans le domaine de l'environnement et d'autres domaines; la capacité et la volonté des parties avec qui Suncor a des liens importants de s'acquitter de leurs obligations à l'égard de la Société; la survenance d'imprévus, tels que des incendies, pannes de matériel et autres événements semblables touchant Suncor ou d'autres parties dont les activités ou actifs se répercutent directement ou indirectement sur Suncor; les risques d'atteintes à la sécurité des systèmes informatiques de Suncor par suite d'attaques de pirates informatiques ou de cyberterroristes et la non-disponibilité ou l'incapacité des systèmes de fonctionner comme prévu par suite de telles infractions; notre capacité de découvrir et de mettre en valeur de nouvelles réserves pétrolières et gazières de façon rentable; l'exactitude des estimations des réserves, des ressources et de la production future de Suncor; l'instabilité du marché qui nuit à la capacité de Suncor d'obtenir du financement à des taux acceptables sur le marché des capitaux d'emprunt; le maintien d'un ratio dette/flux de trésorerie optimal; le succès des initiatives de gestion du risque déployées par la Société à l'aide d'actifs et de passifs dérivés et d'autres instruments financiers; les coûts afférents à la conformité aux lois environnementales actuelles et futures; les risques et les incertitudes associés à la clôture d'une transaction d'achat ou de cession d'actifs pétroliers ou gaziers, notamment en ce qui a trait à la contrepartie à verser ou à recevoir pour cette transaction, la capacité des contreparties à remplir leurs obligations en temps opportun et à obtenir toute autorisation requise et habituelle pour ce type de transaction des autorités de réglementation ou des tierces parties, ce qui est indépendant de la volonté de Suncor; et l'exactitude des estimations de coûts, dont certaines sont fournies au stade de la conception ou à d'autres stades préliminaires des projets et avant le commencement ou la conception des études techniques détaillées nécessaires à la réduction de la marge d'erreur et à l'augmentation du degré d'exactitude. Tous ces facteurs importants ne sont pas exhaustifs.

Le rapport de gestion de Suncor daté du 30 octobre 2013, et la notice annuelle de Suncor sur formulaire 40-F, datée du 1er mars 2013, le rapport annuel aux actionnaires et les autres documents qu'elle dépose périodiquement auprès des autorités en valeurs mobilières décrivent des risques additionnels, des incertitudes, des hypothèses importantes et d'autres facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels et de tels facteurs sont incorporés aux présentes par voie de référence. On peut se procurer gratuitement des exemplaires de ces documents en écrivant à Suncor au 150, 6th Avenue S.W., Calgary, Alberta T2P 3E3, en téléphonant au 1-800-558-9071, en en faisant la demande par courriel à info@suncor.com ou en consultant le profil de la Société sur SEDAR au Accueil de SEDAR ou EDGAR au www.sec.gov. Sauf dans les cas où les lois applicables sur les valeurs mobilières l'exigent, Suncor se dégage de toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses renseignements de nature prospective, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres.

Certains volumes de gaz naturel ont été convertis en barils équivalent pétrole (bep) en supposant qu'un baril est l'équivalent de six mille pieds cubes de gaz naturel. Les mesures exprimées en bep peuvent être trompeuses, surtout si on les considère isolément. Le ratio de conversion d'un baril de pétrole brut ou de liquides de gaz naturel à six mille pieds cubes de gaz naturel repose sur une méthode de conversion d'équivalence énergétique applicable surtout à la pointe du brûleur et ne représente pas nécessairement une équivalence de la valeur à la tête du puits. Étant donné que le ratio de valeur basé sur le prix actuel du pétrole brut par rapport à celui du gaz naturel diffère considérablement de l'équivalence d'énergie de 6:1, l'utilisation d'un ratio de conversion de 6:1 peut être trompeuse comme indication de la valeur.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière classique et extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro-Canada. Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu'un portefeuille croissant de sources d'énergie renouvelable. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Pour plus d'information à propos de Suncor Énergie, visitez notre site Web à suncor.com, suivez-nous sur Twitter @SuncorEnergy ou consultez notre blogue FSP.

Renseignements