Ressources naturelles Canada

Ressources naturelles Canada

14 oct. 2005 23h59 HE

Super E® : Le procédé de construction canadien cible le marché chinois

BEIJING, le 14 oct. 2005 - Un procédé canadien de construction à
ossature de bois élargira bientôt son influence en Chine. Le ministre du
Revenu national et ministre des Ressources naturelles, l'honorable John
McCallum, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada investira
750 000 $ pendant trois ans pour mieux développer le marché des maisons Super
EMC en Chine. M. McCallum en a fait l'annonce lors d'une réception donnée à
Beijing pour les constructeurs de bâtiments et les responsables
gouvernementaux chinois et canadiens.

"La maison Super E est l'un des procédés de construction les plus avancés
qui soient offerts au grand public à l'heure actuelle, a lancé le ministre
McCallum. Ce procédé élaboré au Canada mise sur une technologie et des
caractéristiques éconergétiques et saines, et permet de construire rapidement
en utilisant du bois canadien. Je suis persuadé que les ménages chinois qui
habiteront ces maisons apprécieront le confort chaleureux et sain que
procurent les matériaux employés."

Le financement du programme par Ressources naturelles Canada et la
Société canadienne d'hypothèques et de logement a pour but de faire des
maisons Super E le premier choix des constructeurs et des promoteurs
immobiliers chinois qui veulent répondre aux besoins de la classe moyenne de
leur pays, en pleine croissance. Le financement accordé contribuera à
diversifier les marchés d'exportation du bois d'oeuvre de résineux canadien.

La construction à ossature de bois Super E s'appuie sur les meilleures
technologies et pratiques de construction domiciliaire au Canada. Elle répond
au besoin d'habitations à haut rendement énergétique de la Chine et à
l'intérêt des consommateurs de là-bas pour des maisons saines. Chaque maison
contient 60 % de matériaux canadiens et arrive toute équipée : depuis les
appareils de chauffage et les fenêtres éconergétiques jusqu'aux armoires de
cuisine - le tout fabriqué au Canada ou à partir de matériaux canadiens. Les
maisons Super E sont beaucoup plus éconergétiques que les constructions
chinoises conventionnelles en béton et peuvent réduire les coûts de chauffage
et procurer un meilleur confort à leurs occupants.

Jusqu'à présent, plus de 300 maisons Super E ont été construites dans le
monde ou sont en chantier, une valeur de 20 millions de dollars pour les
entreprises canadiennes. Actuellement, 30 entreprises canadiennes sont membres
du programme, en partenariat avec 50 membres venant de l'étranger.

Les fonds octroyés appuient le leadership international du Canada dans le
secteur des ressources naturelles, un secteur névralgique de l'économie et de
la société canadiennes. Ils appuient aussi l'engagement du gouvernement du
Canada à miser sur les forces vives de notre pays et des gens qui l'habitent.


POUR LES DIFFUSEURS :

Le gouvernement du Canada investira 750 000 $ pendant trois ans pour
mieux développer le marché des maisons Super EMC en Chine. La construction à
ossature de bois Super E s'appuie sur les meilleures technologies et pratiques
de construction domiciliaire au Canada. Les fonds proviendront de Ressources
naturelles Canada et de la Société canadienne d'hypothèques et de logement.

Renseignements

  • Les journalistes peuvent communiquer avec :
    Ghyslain Charron
    Relations avec les médias
    Ressources naturelles Canada, Ottawa,
    (613) 992-4447

    Tom Ormsby
    Directeur des communications
    Cabinet du ministre
    Ressources naturelles Canada, Ottawa
    (613) 996-2007

    Les communiqués et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media