Transcontinental Inc.
TSX : TCL.B
TSX : TCL.A
TSX : TCL.PR.D

Transcontinental Inc.

18 déc. 2013 06h00 HE

TC Media dévoile son dossier exclusif sur l'état du patrimoine religieux au Québec

Une nouvelle vocation pour près de 300 églises

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 18 déc. 2013) - TC Media présente son dossier exclusif sur l'état du patrimoine religieux au Québec, signé par Marie-Eve Shaffer, journaliste au journal Métro Montréal. Le dossier est publié aujourd'hui dans près de 80 journaux locaux de la province et sur leurs sites web. De plus, le journal Métro Montréal propose cette semaine une série complète sur le sujet. Les données obtenues par TC Media révèlent qu'au cours de la dernière décennie, pas moins de 285 églises du Québec ont changé de vocation ou sont en voie de transformation.

La majorité de ces églises ont été converties. Elles ont été mutées en centres communautaires, en bibliothèques, en salles de spectacle ou même en immeubles à logements abordables, d'après une compilation scrupuleuse du Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ), un organisme à but non lucratif qui veille à la conservation et la mise en valeur des biens et des immeubles de l'Église. Parfois, les nouvelles fonctions de ces églises sont multiples. Par exemple, l'Église Sainte-Germaine-Cousin, à Montréal, abritera sous peu une salle communautaire ainsi qu'un centre de la petite enfance. À la place de l'ancien presbytère, un immeuble à logements pour des personnes âgées sera construit. Les activités de culte ne sont pas nécessairement écartées des projets. Plusieurs communautés religieuses ont d'ailleurs racheté ces églises. Dans d'autres cas, un espace plus restreint a été accordé aux religieux.

D'après la professeure titulaire à la Faculté de théologie et des sciences de la religion à l'Université de Montréal et la titulaire de la Chaire religion, culture et société, Solange Lefebvre, le Québec est en avance sur plusieurs pays, notamment européens, lorsqu'il est question de trouver un nouvel usage aux églises. « On est plus avancé dans la mesure où on en a déjà converti, a-t-elle dit. On a assumé déjà le fait qu'il fallait [convertir ces églises]. » Mme Lefebvre a notamment souligné la création de la Fondation du patrimoine religieux du Québec, en 1995, qui est devenue en 2007 le CPRQ, ainsi que le rapport de la Commission de la culture déposé en 2006, Croire au patrimoine religieux du Québec. Le gouvernement du Québec a en plus consacré près de 275 M$ dans la restauration du patrimoine religieux depuis 1995.

Près d'une église par semaine est fermée, vendue ou transformée

La conversion des églises n'est pas nouvelle, mais au fil des ans, la cadence s'est accélérée. Depuis près d'un siècle, des églises du Québec sont vendues, transformées sinon démolies. Certaines ont été rayées de la carte pour laisser place à des développements immobiliers et routiers. D'autres sont devenues inutiles en raison de la fusion de deux communautés religieuses. De 1900 à 2003, près de 250 églises ont été converties, a évalué la Chaire de recherche en patrimoine urbain de l'Université du Québec à Montréal. Aujourd'hui, près d'une église par semaine est fermée, vendue ou transformée au Québec. Entre 2003 et 2013, 285 églises ont changé de vocation ou ont amorcé une transformation et 40 églises ont été démolies.

« On ne peut pas tout sauver, a indiqué le chargé de projet du CPRQ, Denis Boucher. Tout dépend de l'état physique du bâtiment. Vient un temps où il faut évaluer les défis techniques qui se présentent. Il y a aussi une logique financière qui doit s'imposer, à savoir jusqu'où on peut aller collectivement pour sauver un bâtiment. Il faut que l'investissement qu'on va faire pour le bâtiment puisse servir de levier pour la communauté et non pas lui ajouter une charge à long terme. »

LES ÉGLISES AU QUÉBEC EN CHIFFRES

Données recensées par le Conseil du patrimoine religieux du Québec

Églises fermées, transformées ou en cours de transformation depuis 2003 Démolie
Églises ayant conservé leur vocation depuis 2003
Bas-Saint-Laurent 15 0 140
Saguenay-Lac-Saint-Jean 14 0 97
Capitale-Nationale 18 7 151
Mauricie 14 1 99
Estrie 30 4 194
Montréal 58 5 405
Outaouais 8 3 162
Abitibi-Témiscamingue 15 2 89
Côte-Nord 4 0 64
Nord-du-Québec 0 0 18
Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 4 0 100
Chaudière-Appalaches 17 1 176
Laval 1 0 41
Lanaudière 5 1 88
Laurentides 21 2 156
Montérégie 47 14 345
Centre-du-Québec 14 0 101
TOTAL 285 40 2426

Source : Le Conseil du patrimoine religieux du Québec. Les chiffres sont basés sur un inventaire des lieux de culte réalisé en 2003 et mise à jour régulièrement par le CPRQ.

L'ensemble du dossier, des analyses d'experts ainsi que de tableaux comparatifs sont disponibles dans près de 80 journaux locaux de TC Media au Québec, sur le Web (mesnouvelleslocales.ca) de même que dans le journal Métro Montréal (journalmetro.com). Les résultats du reportage seront aussi présentés dans le cadre de l'émission Ça commence bien! diffusée sur les ondes de V, ce mercredi matin à 6 h 50.

Ce dossier fait partie d'une série de dossiers exclusifs publiés chaque mois par TC Media. Les équipes rédactionnelles de nos différentes propriétés, incluant nos journaux locaux du Québec, le journal Métro Montréal et le journal Les Affaires, en collaboration avec l'émission matinale Ça commence bien!, proposent des dossiers originaux sur des sujets riches et inédits touchant les régions de la province.

À propos de TC Media

Chef de file de solutions médias et d'activation marketing au Canada, employant plus de 3500 personnes, TC Media rejoint 24 millions de consommateurs au Canada à travers son offre intégrée multiplateforme qui inclut les médias imprimés et numériques, la production de magazines, de journaux, de livres et de contenus sur mesure, le marketing de masse et personnalisé, les applications mobiles et interactives, et la distribution de porte en porte.

TC Media est une division de Transcontinental inc. (TSX:TCL.A)(TSX:TCL.B)(TSX:TCL.PR.D), qui compte plus de 9000 employés au Canada et aux États-Unis, et des revenus de 2,1 milliards de dollars canadiens en 2013. Site www.tc.tc

Renseignements

  • Sylvain Poisson, Directeur, Affaires divisionnaires
    Solutions Communautés locales
    TC Media
    514-899-5885, poste 4110
    Cellulaire : 514 949-9280
    sylvain.poisson@tc.tc