Teamsters Canada

Teamsters Canada

20 mars 2006 21h00 HE

Teamsters Canada : Les employés de Fenplast mis en lock-out par leur employeur

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 20 mars 2006) - Les employés de la compagnie Fenplast ont eu la surprise de leur vie le 14 mars dernier lorsqu'ils furent mis en lock-out par leur employeur malgré la négociation d'une convention collective qui se déroulait sans problème. Le lock-out a été ordonné suite au dépôt d'une contre-offre dite finale par l'employeur le 13 mars dernier et cela avant même que les syndiqués ne puissent se prononcer sur son contenu.

"Nous n'avons pas eu le temps de présenter cette offre et de la faire accepter par nos membres en 24 heures, tel qu'exigé par la partie patronale. Cela était impossible", de s'insurger Yves Perreault, permanent syndical affecté à la négociation pour la Section locale 973 des Teamsters (FTQ).

Une fois le lock-out décrété, l'offre fut rejetée à 85 % par les employés et un mandat de grève a été accordé à l'exécutif syndical par 100 % des travailleurs de cette entreprise située à Delson sur la Rive-Sud de Montréal.

"Le geste posé par la compagnie est d'autant plus inexplicable que Fenplast entre dans la période la plus achalandée de l'année", de souligner Yves Perreault.

Mentionnons en terminant que Fenplast est, entre autres, le fournisseur exclusif de fenêtres pour les maisons construites par les industries Bonneville.

Renseignements

  • Yves Perreault
    (514) 943-3702