20-20 Technologies Inc.
TSX : TWT

20-20 Technologies Inc.

12 juin 2007 08h35 HE

Technologies 20-20 Inc. annonce ses résultats pour le deuxième trimestre de l'exercice 2007

LAVAL, QUEBEC--(Marketwire - 12 juin 2007) - Technologies 20-20 Inc. (TSX:TWT), le chef de file mondial des logiciels de conception 3D et de gestion de fabrication pour l'industrie du design d'intérieur et du meuble, a annoncé aujourd'hui ses résultats du deuxième trimestre terminé le30 avril 2007. A moins d'indication contraire, tous les montants sont en dollars américains.

Faits saillants du deuxième trimestre :

- Augmentation des produits de 8,6 % pour atteindre 17,5 millions $

- Augmentation du bénéfice d'exploitation de 31,5 % pour atteindre 2,5 millions $

- BAIIA atteint 4,3 millions $, soit une augmentation de 33,5 %

- Produits européens augmentent de 20,1 % pour atteindre approximativement un tiers des produits consolidés

- BPA stable à 0,09 $ par action en dépit de l'effet négatif de la forte baisse du dollar U.S. par rapport au dollar canadien.

" Les revenus records ainsi que les bénéfices d'exploitation soutenus obtenus par 20-20 au second trimestre de 2007 ont essentiellement été générés par une croissance organique ", mentionne Jean Mignault, Coprésident du conseil d'administration et chef de la direction. " La réussite de notre performance financière renforce notre engagement à saisir d'autres occasions de croissance dans des marchés nouveaux et émergents et d'optimiser notre performance opérationnelle. "

" Notre offre de produits ainsi que la distribution géographique sont plus diversifiées suite à nos récentes acquisitions dans le secteur manufacturier ", note Jean-François Grou, Président et chef de l'exploitation de la compagnie. " Nous prévoyons obtenir de nouveaux clients et introduire de nouveaux produits ainsi que des produits éxistants, suivant l'établissement de notre présence dans ces nouveaux marchés. Par exemple, en Europe, où nous constatons une croissance de nos revenus, nous allons graduellement introduire quelques produits de notre portefeuille nord-américain ".

Produits

Les produits se sont accrus de 8,6 % atteignant 17,5 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2007. L'augmentation est attribuable à une croissance organique de $1,1 million $ ainsi que 0,3 million $ provenant d'acquisitions. Il importe de souligner qu'en 2006, les produits du deuxième trimestre comprenaient les ventes réalisées lors de la foire K/BIS, la plus importante foire commerciale en Amérique du Nord dans le secteur des cuisines et salles de bains, alors qu'elle a eu lieu au troisième trimestre en 2007. Sur une base organique, à l'exclusion des produits provenant des acquisitions au cours du trimestre et de l'incidence des ventes réalisées lors de la foire K/BIS, les produits ont grimpé de 10,1 % par rapport à la période correspondante de 2006. Les produits provenant de la vente de licences demeurent essentiellement les mêmes, s'établissant à 6,7 millions $. Sur une base organique, rajustées pour tenir compte de l'incidence de la foire K/BIS, les ventes de licences pour le trimestre se sont accrues de 5,6 % par rapport à la même période de 2006. Les produits tirés de la maintenance et autres services récurrents ont augmenté de 13,4 % pour s'établir à 6,9 millions $. Sur une base organique, ces produits se sont accrus de 10,8 % en regard de la période correspondante de l'exercice précédent. Les produits tirés des services professionnels ont progressé de 18,6 %, pour atteindre 3,9 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2007. Sur une base organique, ces produits se sont accrus de 17,3 % par rapport à 2006.

Les produits ont continué de provenir principalement de l'Amérique du Nord, qui compte pour 66,5 % du total des produits pour le deuxième trimestre et 67,0 % du total des produits pour le semestre terminé le 30 avril 2007. Les produits générés dans les pays européens ont augmenté de 20,1 % pour le deuxième trimestre de 2007 pour représenter 31,2 % du total des produits pour le trimestre. La croissance est en partie attribuable aux fortes devises européennes.

Les produits pour le premier semestre de l'exercice 2007 se sont accrus de 17,5 % atteignant 33,1 millions $ par rapport à 28,2 millions $ l'an dernier. La croissance organique pour la même période a été de 11,6 %, une fois ajusté pour les acquisitions et pour la foire K/BIS.

Bénéfice d'exploitation

" Nos frais d'exploitation ont diminué légèrement pour atteindre 10,4 millions $ au cours du deuxième trimestre de 2007 " note Steve Perrone, Chef de la direction financière. " Nous prévoyons que dans un avenir rapproché les frais d'exploitation demeureront relativement stables sur une base séquentielle de trimestre à trimestre. Cette prévisibilité nous permettra de croître notre bénéfice net en parallèle avec nos produits ".

Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 31,5 % pour s'établir à 2,5 millions $ au deuxième trimestre de 2007, ce qui représente 14,0 % du total des produits, comparativement à 1,9 million $, ou 11,6 % du total des produits pour la période correspondante de 2006.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, le bénéfice d'exploitation s'est accru de 28,3 % pour s'établir à 3,1 millions $ ou 9,4 % des produits par rapport à 2,4 millions $ ou 8,6 % pour la même période en 2006.

Bénéfice net

En raison de la baisse en valeur du dollar U.S. par rapport au dollar Canadien et la baisse relative de la valeur du dollar canadien envers l'euro et la livre sterling, 20-20 a enregistré une perte non réalisée de change de près de 0,5 million $ par rapport aux actifs monétaires nets détenus par la société dans chacune de ces devises, en particulier, le dollar U.S.

Par conséquent, le bénéfice net pour la période est demeuré essentiellement le même, s'établissant à 1,7 million $ ou 9,7 % du total des produits pour le trimestre comparativement à 1,7 million $ ou 10,8 % du total des produits de la période correspondante de l'exercice 2006. Le bénéfice par action pour le trimestre se chiffre à 0,09 $ par action par rapport à 0,09 % par action l'année dernière, sur une base diluée dans les deux cas.

Pour les six mois, le bénéfice net est demeuré essentiellement le même à 2,5 millions $ par rapport à 2006. Pour le semestre, le bénéfice par action est demeuré inchangé comparativement à la même période en 2006, soit 0,13 $ par action, sur une base diluée dans les deux cas.

Le BAIIA(i) a augmenté de 33,5 % pour atteindre 4,3 millions $ au cours du deuxième trimestre de l'année financière 2007 comparé à 3,2 millions $ pour la même période l'an dernier. Le BAIIA(i) pour les six mois terminés le 30 avril 2007 s'est accru de 39,7 % pour atteindre 6,7 millions $ comparativement à 4,8 millions $ pour la même période en 2006.

" La Société est sujette à la fluctuation des taux de change entre le dollar U.S. et le dollar canadien " mentionne Steve Perrone. " Nous révisons notre politique de change qui consiste en couverture de risque transactionnel suite à notre diversification géographique qui ajoutera de nouvelles devises à notre profil de risque. Nous évaluerons le besoin de couvrir le risque de conversion des états financiers avec la croissance de nos actifs et passifs monétaires détenus en devises étrangères ".

Téléconférence

Technologies 20-20 tiendra une téléconférence à 17 h 00 HNE aujourd'hui, le 12 juin 2007, afin de présenter ses résultats. On peut accéder à la téléconférence en composant (514) 807-8791 ou 1 800-731-5319. La téléconférence sera diffusée en direct sur le web, à www.2020technologies.com. Un enregistrement de la téléconférence sera disponible jusqu'à minuit, mardi le 14 août 2007. Pour accéder à l'enregistrement, composer (416) 640-1917 et entrer le code 21235043#.

A propos de Technologies 20-20 Inc.

Technologies 20-20 est le chef de file mondial des logiciels de conception, de vente et de fabrication assistés par ordinateur pour les industries du design d'intérieur et de l'ameublement. Les marchands et détaillants utilisent les versions locales ou en ligne de nos produits et solutions, et ce tant au niveau des marchés résidentiel et commercial. 20-20 offre une solution complète exclusive intégrant l'ensemble des principales fonctionnalités destinées à l'industrie du design d'intérieur en une seule plateforme. Elle fournit un lien pour la communication des données en provenance d'un point-de-vente au manufacturier et vers les principaux progiciels de gestion intégrés (ERP), incluant les logiciels d'ingénierie assistée par ordinateur et d'automatisation d'atelier de fabrication. Opérant dans 13 pays avec plus de 500 employés, 20-20 est une société ouverte (TWT) cotée à la Bourse de Toronto (TSX) qui célèbre cette année, son 20ième anniversaire. Pour plus d'information, visitez le site www.2020technologies.com.

(i)Mesures non conformes aux PGCR

Les références dans ce communiqué au ''BAIIA'' est liée aux résultats en trésorerie et est défini à cette fin comme le bénéfice d'exploitation majoré de l'amortissement. Le BAIIA est une mesure non conforme aux PGCR du Canada et pourrait ne pas être comparable à d'autres mesures semblables utilisées par d'autres sociétés.

Enoncés prospectifs

Certains énoncés qui figurent dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières.

Ces renseignements contiennent implicitement des hypothèses sur les produits et les charges prévus de la Société, plus particulièrement à propos de ses résultats d'exploitation et de sa performance économique futurs. Ces hypothèses, bien que la Société les ait jugées raisonnables au moment de leur formulation, pourraient se révéler inexactes. Le lecteur doit tenir compte du fait que les résultats d'exploitation et la performance économique futurs de la Société sont assujettis à un certain nombre de risques et d'incertitudes, notamment la conjoncture de l'économie et des affaires et de l'état du marché en général, et qu'ils pourraient différer sensiblement des prévisions actuelles.

Pour obtenir plus de renseignements sur ces risques et incertitudes, consultez notre notice annuelle la plus récente, que vous trouverez à l'adresse www.sedar.com. Les énoncés prospectifs qui figurent dans le présent rapport sont fondés sur les estimations, les attentes et les prévisions actuelles de la direction qui, selon celle-ci, sont raisonnables en date des présentes. Le lecteur ne devrait pas accorder une importance indue aux énoncés prospectifs, ni s'y fier à quelque moment que ce soit. Bien que nous puissions choisir de le faire, nous ne sommes pas tenus, à quelque moment que ce soit, de mettre à jour ces renseignements et nous ne nous engageons pas à le faire, à moins que la loi sur les valeurs mobilières en vigueur ne nous y oblige.

Les principales informations financières consolidées présentées ci-dessous pour les trois et six mois terminés les 30 avril 2007 et 2006 sont tirées de nos états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés. Les informations suivantes doivent être lues avec nos états financiers non vérifiés et les notes y afférentes.

RESULTATS CONSOLIDES

(Montants en milliers de dollars américains, sauf le bénéfice par action, non vérifié)



---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Trois mois terminés Six mois terminés
les 30 Avril les 30 Avril
---------------------------------------------------------------------------
2007 2006 2007 2006
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Produits
Ventes de licences 6 729 6 769 12 094 11 301
Maintenance et autres
produits récurrents 6 895 6 081 13 482 11 260
Services professionnels 3 901 3 290 7 527 5 615
---------------------------------------------------------------------------
17 525 16 140 33 103 28 176
---------------------------------------------------------------------------
Coûts liés aux produits
Ventes de licences 672 733 1 391 1 082
Maintenance et services 4 006 2 800 7 781 5 324
---------------------------------------------------------------------------
4 678 3 533 9 172 6 406
---------------------------------------------------------------------------
Marge brute 12 847 12 607 23 931 21 770
---------------------------------------------------------------------------
Frais d'exploitation
Ventes et marketing 4 898 5 151 9 629 9 493
Recherche et développement 2 433 2 011 4 930 3 105
Généraux et administratifs 3 008 3 518 6 086 6 532
Charge au titre de
rémunération à base
d'actions 51 59 165 208
---------------------------------------------------------------------------
10 390 10 739 20 810 19 338
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice d'exploitation 2 457 1 868 3 121 2 432
---------------------------------------------------------------------------
Frais financiers (revenus) 336 (401) (1) (601)
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts sur
les bénéfices 2 121 2 269 3 122 3 033
---------------------------------------------------------------------------
Impôts sur les bénéfices
Exigibles 298 275 555 89
Futurs 129 247 93 424
---------------------------------------------------------------------------
427 522 648 513
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 1 694 1 747 2 474 2 520
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Nombre moyen pondéré
d'actions
ordinaires en circulation
De base 18 825 515 18 789 327 18 815 106 18 769 627
Dilué 19 085 869 19 080 385 19 065 049 19 093 167
Bénéfice par action
De base 0.09 0.09 0.13 0.13
---------------------------------------------------------------------------
Dilué 0.09 0.09 0.13 0.13
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------



BILANS CONSOLIDES
(Montants en milliers de dollars américains)

---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
30 avril 31 octobre
---------------------------------------------------------------------------
2007 2006
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
(Non vérifié)
$ $
ACTIF
Actif à court terme
Espèces et quasi-espèces 7 820 5 337
Placements temporaires 27 473 29 937
Débiteurs 16 591 13 908
Contrats en cours 613 556
Frais payés d'avance 1 571 1 229
Impôts futurs 245 873
---------------------------------------------------------------------------
54 313 51 840
Immobilisations 3 567 3 731
Actifs incorporels 3 382 3 384
Frais de développement 12 677 11 599
Autres actifs 1 795 1 454
Ecarts d'acquisition 25 088 24 157
Impôts futurs 257 414
---------------------------------------------------------------------------
101 079 96 579
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
PASSIF
Passif à court terme
Créditeurs 8 910 8 625
Impôts sur les bénéfices à payer 792 1 853
Produits reportés 15 485 12 672
Crédit reporté 116 1 037
Dette à long terme 64 53
---------------------------------------------------------------------------
25 367 24 240
Dette à long terme 457 568
Avantages incitatifs relatifs aux contrats de
location 325 308
Impôts futurs 3 623 3 375
---------------------------------------------------------------------------
29 772 28 491
---------------------------------------------------------------------------

CAPITAUX PROPRES
Capital-actions 57 989 57 886
Options d'achat d'actions ordinaires 1 836 1 847
Surplus d'apport 966 966
Bénéfices non répartis 3 431 896
Cumul des autres éléments du résultat étendu 7 085 6 493
---------------------------------------------------------------------------
71 307 68 088
---------------------------------------------------------------------------
101 079 96 579
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------



FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES
(Montants en milliers de dollars américains, non vérifié)
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Trois mois Six mois
terminés les terminés les
30 avril 30 avril
---------------------------------------------------------------------------
2007 2006 2007 2006
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
ACTIVITES D'EXPLOITATION
Bénéfice net 1 694 1 747 2 474 2 520
Eléments hors caisse
Amortissements 1 826 1 342 3 541 2 338
Avantages incitatifs relatifs aux
contrats de location 6 41 14 53
Rémunération à base d'actions 51 59 165 208
Intérêts capitalisés sur la dette à
long terme 12 - 12 -
Impôts futurs 129 247 93 424
Gain non réalisés sur futurs contrats
de changes (549) (62) (248) (88)
Variations d'éléments du fonds de
roulement (1 104) (726) (1 383) (2 142)
---------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux activités
d'exploitation 2 065 2 648 4 668 3 313
---------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES D'INVESTISSEMENT
Acquisitions d'entreprises - (3 787) (800) (8 194)
Placements temporaires 688 3 496 2 544 24 758
Immobilisations (344) (353) (586) (551)
Frais de développement - internes (1 598) (1 532) (3 186) (3 121)
Autres actifs (147) 149 (319) 105
---------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux activités
d'investissement (1 401) (2 027) (2 347) 12 997
---------------------------------------------------------------------------
ACTIVITES DE FINANCEMENT
Dette bancaire - - - (59)
Remboursements d'emprunts à long terme (19) (700) (27) (767)
Options exercées 17 34 17 70
---------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux activités de
financement (2) (666) (10) (756)
---------------------------------------------------------------------------
Incidence des variations du taux de
change
sur les
espèces détenues en devises étrangères 425 346 172 876
---------------------------------------------------------------------------
Augmentation nette des espèces et
quasi-espèces 1 087 301 2 483 16 430
Espèces et quasi-espèces au début 6 733 21 663 5 337 5 534
---------------------------------------------------------------------------
Espèces et quasi-espèces à la fin 7 820 21 964 7 820 21 964
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


Rapport de gestion

(Pour le deuxième trimestre terminé le 30 avril 2007)

Le présent rapport daté du 7 juin 2007 commente les résultats financiers et la situation financière de Technologies 20-20 Inc. ("20-20" ou la "société") pour les deuxièmes trimestres terminés les 30 avril 2007 et 2006. Ces commentaires doivent être lus en parallèle avec les principales informations financières consolidées présentées dans ce rapport et avec nos états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés et les notes y afférentes. Ces états financiers ont été dressés selon les principes comptables généralement reconnus du Canada ("PCGR du Canada") et sont présentés en dollars américains du fait qu'une partie importante des produits de la société sont comptabilisés en dollars américains. Les états financiers de la société résultent de la conversion de la monnaie de mesure, soit le dollar canadien, en dollars américains selon la méthode du taux courant. D'autres renseignements portant sur 20-20, y compris la notice annuelle, le rapport annuel et les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés de la société et les rapports de gestion y afférents pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 avril 2007, sont disponibles sur le site Web de SEDAR à l'adresse www.sedar.com ainsi que sur le site Web de la société à l'adresse www.2020technologies.com, section Relations avec les investisseurs. L'information contenue dans ce rapport est soumise aux commentaires sur les énoncés prospectifs présentés ci-après.

Sauf indication contraire ou si le contexte indique autrement, "20-20", la "société", "nous", "notre" et "nos" font référence à Technologies 20-20 Inc. et à ses filiales directes et indirectes. Sauf indication contraire, tous les montants en dollars dans ce rapport sont exprimés en dollars américains. Les symboles de dollar ou de dollar US font référence à des dollars américains, et le symbole de dollar CA fait référence à des dollars canadiens. La communication de l'information dans ce rapport a été limitée à ce que la direction a déterminé comme "important", à savoir que toute omission ou inexactitude de cette information pourrait influencer ou changer une décision raisonnable de la part d'un investisseur d'acheter, de conserver ou de vendre des titres de la société.

Enoncés prospectifs

Certains énoncés qui figurent dans le présent rapport sont des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières.

Ces renseignements contiennent implicitement des hypothèses sur les produits et les charges prévus de la société, plus particulièrement à propos de ses résultats d'exploitation et de sa performance économique futurs. Ces hypothèses, bien que la société les ait jugées raisonnables au moment de leur formulation, pourraient se révéler inexactes. Le lecteur doit tenir compte du fait que les résultats d'exploitation et la performance économique futurs de la société sont assujettis à un certain nombre de risques et d'incertitudes, notamment la conjoncture de l'économie et des affaires, l'état du marché en général, et qu'ils pourraient différer sensiblement des prévisions actuelles.

Pour obtenir plus de renseignements sur ces risques et incertitudes, consultez notre notice annuelle la plus récente, que vous trouverez à l'adresse www.sedar.com. Les énoncés prospectifs qui figurent dans le présent rapport sont fondés sur les estimations, les attentes et les prévisions actuelles de la direction qui, selon celle-ci, sont raisonnables en date des présentes. Le lecteur ne devrait pas accorder une importance indue aux énoncés prospectifs, ni s'y fier à une autre date. Bien que la société puisse choisir de le faire, elle n'est pas tenue, à quelque moment que ce soit, de mettre à jour ces renseignements et ne s'engage pas à le faire, à moins que la loi sur les valeurs mobilières en vigueur ne l'y oblige. En plus de présenter une analyse des deuxièmes trimestres terminés les 30 avril 2007 et 2006, le présent rapport traite de certains événements importants qui se sont produits entre cette date et le 7 juin 2007.

1. Modifications de conventions comptables

Le 1er novembre 2006, la société a adopté les recommandations du chapitre 1530, "Résultat étendu"; du chapitre 3855, "Instruments financiers - comptabilisation et évaluation"; du chapitre 3861, "Instruments financiers - informations à fournir et présentation"; du chapitre 3865, "Couvertures"; et du chapitre 3251, "Capitaux propres", du Manuel de l'Institut Canadien des Comptables Agréés (Manuel de l'ICCA). Ces chapitres s'appliquent aux exercices ouverts le ou après le 1er octobre 2006 et contiennent des normes sur la comptabilisation, l'évaluation et la présentation des actifs financiers, des passifs financiers et des dérivés non financiers de même que sur les informations à fournir. Ils précisent en outre quand et comment on peut appliquer la comptabilité de couverture. Le chapitre 1530 fournit des normes sur la communication d'information sur le résultat étendu et la présentation de celui-ci; le résultat étendu correspond à la variation des capitaux propres, découlant d'opérations et d'autres événements et circonstances sans rapport avec les propriétaires. Les autres éléments du résultat étendu sont définis comme les produits, les charges, les gains et les pertes qui sont comptabilisés dans le résultat étendu, mais qui sont exclus du résultat net, conformément aux principes comptables généralement reconnus.

Selon ces nouvelles normes, tous les actifs financiers sont classés comme détenus à des fins de transaction, placements détenus jusqu'à leur échéance, prêts et créances ou disponibles à la vente. Egalement, tous les passifs financiers doivent être classés comme détenus à des fins de transaction ou autres passifs financiers. Tous les instruments financiers sont enregistrés au bilan consolidé à leur juste valeur. Après leur évaluation initiale, les instruments financiers doivent être mesurés à leur juste valeur, sauf les placements détenus jusqu'à leur échéance, les prêts et créances et les autres passifs financiers, lesquels doivent être comptabilisés à leur coût amorti. L'intérêt effectif lié aux passifs financiers, ainsi que tout gain ou toute perte entraîné par une variation de la juste valeur d'un actif financier ou d'un passif financier, classé comme détenu à des fins de transaction, sont comptabilisés en résultat net dans la période au cours de laquelle ils surviennent. Si un actif financier est classé comme disponible à la vente, le gain ou la perte doit être comptabilisé dans les autres éléments du résultat étendu, jusqu'à ce que l'actif financier soit décomptabilisé, moment où le gain ou la perte cumulatif sera comptabilisé en résultat net.

La société a classé ses espèces et quasi-espèces ainsi que ses placements temporaires comme détenus à des fins de transaction. Les débiteurs, les dépôts sur loyer et le solde de prix de vente à recevoir ont été classés comme prêts et créances, et les créditeurs et la dette à long terme ont été classés comme autres passifs financiers. L'évaluation initiale a donné lieu à un gain de 86 615 $ pour la dette à long terme, à un taux d'intérêt de 4,5 %, de même qu'à une perte de 25 558 $ pour les placements temporaires à leur juste valeur. Ce gain net de 61 057 $ est présenté au solde d'ouverture des bénéfices non répartis. L'écart de conversion cumulatif de 6 493 000 $, présenté au bilan consolidé au 31 octobre 2006, a été reclassé au poste Cumul des autres éléments du résultat étendu.

La société conclut des contrats de change à terme pour vendre des montants de devises dans l'avenir à des taux de change prédéterminés. La juste valeur nette des contrats de change a été comptabilisée à titre de perte de change en résultat net, puisque la société n'utilise pas les règles de la comptabilité de couverture. Le gain couru de 253 733 $ (perte courue de 3 248 $ au 31 octobre 2006), est comptabilisé dans les débiteurs. Les coûts de transaction, liés aux actifs financiers et aux passifs financiers, sont comptabilisés dans les frais financiers.

Un dérivé incorporé est une composante d'un instrument hybride qui comprend également un contrat hôte non dérivé, ce qui a pour effet de faire varier une partie des flux de trésorerie de l'instrument composé d'une façon semblable à celle d'un dérivé autonome. Si certaines conditions sont réunies, un dérivé incorporé est séparé du contrat hôte et comptabilisé en tant que dérivé au bilan, à sa juste valeur. La société a choisi de comptabiliser les dérivés incorporés à son bilan consolidé, le cas échéant. Cette règle n'a aucune incidence sur les états financiers de la société.

2. Sommaire des activités

Fondée en 1987, 20-20 est le premier fournisseur mondial de logiciels de conception, de vente et de fabrication assistée par ordinateur conçus spécifiquement pour l'industrie du design d'intérieur. Ses logiciels offrent aux détaillants et aux chaînes de rénovation des capacités de pointe en matière de conception, de spécification, de photo réalisme, de visualisation 3D et de gestion de la fabrication de produits configurables ou non configurables dans les marchés du design d'intérieur résidentiel, commercial et récréatif. La solution complète exclusive de la société intègre l'ensemble des processus de l'industrie en matière de conception, de vente, d'approvisionnement et de fabrication, et inclut une plateforme d'intégration qui relie les fonctions de vente et de fabrication, aux logiciels d'ingénierie assistée par ordinateur et d'automatisation du travail en atelier personnalisés selon les besoins des fabricants du secteur des cuisines, des salles de bain et du meuble. Par ailleurs, nous créons, gérons, publions et mettons à jour des catalogues électroniques qui contiennent des éléments graphiques 3D, des spécifications et des finis de produits, des données sur les prix et les codes des produits configurables pour le compte de nos clients fabricants.

Les solutions offertes par 20-20 sont disponibles sur tout environnement informatique et Internet. 20-20 commercialise et vend ses produits et services à l'échelle mondiale par l'intermédiaire d'une équipe de vente et marketing dans divers endroits, ainsi que par un réseau de consultants en Amérique du Nord et de distributeurs dans le reste du monde. 20-20 est le plus grand fournisseur à l'échelle internationale de logiciels dédiés exclusivement au secteur du design d'intérieur, avec une présence dans les marchés de l'Asie Pacifique et de l'Amérique latine.

Produits

Les produits tirés de la vente de licences proviennent surtout de l'octroi de licences visant nos logiciels pour ordinateurs de bureau et de solutions d'entreprises client-serveur, comme il est décrit précédemment. Chaque licence de logiciel, pour laquelle les utilisateurs paient des frais uniques, est perpétuelle de par sa nature. Chaque licence est utilisable par un seul utilisateur et n'est pas transférable. Les produits tirés de la vente de licences se sont élevés à 6,7 millions $, ou 38,4 % du total des produits, au deuxième trimestre de l'exercice 2007, et à 12,1 millions $, ou 36,5 %, pour le semestre terminé le 30 avril 2007. Les produits tirés de la maintenance et autres services récurrents proviennent du soutien à la clientèle, des mises à jour de logiciels et de catalogues électroniques, de services Web, et des frais annuels d'utilisation des logiciels. Les contrats types de services de maintenance et autres services récurrents sont d'une durée de 12 mois et sont renouvelables au gré du client. Les produits de nature récurrente se sont élevés à 6,9 millions $, ou 39,3 % du total des produits, au deuxième trimestre de l'exercice 2007, et à 13,5 millions $, ou 40,7 %, pour le semestre terminé le 30 avril 2007. Enfin, les produits tirés des services professionnels incluent les produits provenant des services de formation, de création de catalogues électroniques et de maintenance, et des services d'intégration tels que la consultation et la personnalisation d'applications, ainsi que la revente de matériel. Ces produits ont totalisé 3,9 millions $, ou 22,3 % du total des produits, pour le trimestre considéré, et 7,5 millions $, ou 22,7 %, pour le semestre terminé le 30 avril 2007.

Le bénéfice d'exploitation de la société est obtenu après déduction des coûts liés aux produits et des frais d'exploitation, comme il est expliqué ci-après.

Coûts liés aux produits

Les coûts liés aux produits tirés de la vente de licences englobent principalement : i) les coûts des produits logiciels proprement dits, y compris les reproductions, les manuels et les encarts ainsi que l'emballage; ii) les coûts de revente de logiciels de tiers; et iii) les redevances payables sur les ventes de certaines licences à des tiers utilisés dans des logiciels de 20-20. Les coûts liés aux produits tirés de la maintenance et des services professionnels se composent principalement de frais de personnel et d'autres coûts connexes engagés pour le soutien aux clients, les mises à niveau de logiciels (autres que les frais de recherche et de développement), la création, la mise à jour et la gestion de catalogues électroniques, les services Web, la formation, l'intégration et le matériel.

Frais d'exploitation

Les frais d'exploitation englobent : i) les frais de vente et de marketing, qui comprennent principalement les coûts liés au personnel et aux activités de vente et de marketing, y compris les salaires et les commissions versés à notre équipe de vente ainsi que les commissions versées aux consultants dans le secteur, les frais de livraison, et les frais relatifs à la publicité, au télémarketing, aux foires commerciales et aux autres activités et documents promotionnels; ii) les frais de recherche et de développement (incluant l'amortissement des dépenses capitalisées de recherche et de développement), qui comprennent principalement les coûts liés au personnel pour le développement de nouveaux produits, à l'amélioration des produits existants, aux activités d'assurance de la qualité ainsi qu'aux outils et à l'équipement nécessaires à la création de logiciels (les frais de recherche et de développement sont présentés, déduction faite des crédits d'impôt à l'investissement applicables); iii) les frais généraux et administratifs, qui comprennent principalement les coûts liés aux fonctions administratives, informatiques et financières, les honoraires juridiques et professionnels, les assurances et les autres charges du siège social; et iv) la charge de rémunération à base d'actions, qui comprend le coût des attributions à base d'actions au profit des employés, imputé selon la méthode de l'amortissement linéaire sur la durée d'acquisition des droits et le coût lié aux unités d'actions différées émises trimestriellement aux administrateurs de la société.

3. Rétrospective du deuxième trimestre

La société, qui célébrera son vingtième anniversaire en 2007, a continué de poursuivre ses initiatives et ses objectifs stratégiques clés au cours du deuxième trimestre, conformément à l'utilisation qu'elle prévoyait faire du produit tiré de son PAPE. La direction continue de se concentrer sur la réalisation de synergies à tous les niveaux de l'entreprise afin d'accroître la rentabilité et d'améliorer la valeur pour les actionnaires.

Au cours du trimestre, les produits de la société se sont accrus de 8,6 % surtout grâce à l'effet d'une solide croissance organique et par acquisition, atteignant 17,5 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2007. Le bénéfice net s'est établi à 1,7 millions $, ou 9,7 % du total des produits, pour la période. En comparaison, pour la période correspondante de 2006, les produits et le bénéfice net avaient été respectivement de 16,1 millions $ et de 1,7 million $, ou 10,8 % du total des produits. Le rendement enregistré au deuxième trimestre de l'exercice 2007 est attribuable aux produits totalisant 313 000 $ apportés par les acquisitions au cours de l'exercice 2007 de même qu'à des produits de 1,1 million $ résultant de la croissance organique. Il importe de souligner qu'en 2006, les produits comprenaient les ventes réalisées lors de la foire K/BIS, la plus importante foire commerciale en Amérique du Nord dans le secteur des cuisines et salles de bains, commanditée par la National Kitchen and Bath Association ("NKBA"). Cette foire a eu lieu au troisième trimestre de 2007. La croissance organique de 10,1 %, rajustée pour tenir compte de l'incidence de la foire K/BIS, reflète la vigueur soutenue des volumes de vente aux clients dans les marchés commerciaux ainsi que dans les secteurs de la fabrication.

Des variations relativement importantes des taux de change se sont également produites au deuxième trimestre. En ce qui a trait aux devises européennes, les variations ont contribué à la croissance des produits pour le trimestre, contribuant pour 3,3 points de pourcentage à la croissance organique dont il est question plus haut.

Les ventes de licences aux clients dans le marché commercial (bureaux) ont également affiché une forte croissance par rapport à 2006. Nous continuons de déployer des efforts en matière de développement des affaires et de marketing, et nous investissons dans l'intégration de toutes nos solutions logicielles et de nos outils de création de catalogues destinés au marché commercial afin d'optimiser le potentiel de notre bibliothèque de catalogues.

Nos solutions de fabrication ont également contribué à cette croissance avec une augmentation de 14,9 % pour le trimestre, excluant les contributions des taux de change. Toutefois, ces gains ont été en partie contrebalancés par une baisse des ventes de licences des logiciels de la société aux revendeurs et aux détaillants dans le marché résidentiel par rapport à la période correspondante en 2006.

4. Aperçu du rendement

Les produits pour le deuxième trimestre terminé le 30 avril 2007 ont totalisé 17,5 millions $, soit une hausse de 1,4 million $, ou 8,6 %, par rapport aux produits comptabilisés au cours de la même période de l'exercice précédent. La hausse des produits est attribuable aux produits totalisant 313 000 $ provenant de l'acquisition de PSI (le 1er janvier 2007); aux produits récurrents supplémentaires tirés des services de soutien et de maintenance attribuables au nombre grandissant de détenteurs de licences et à la hausse des ventes de catalogues et de matériel. Les produits pour le premier semestre de l'exercice 2007 se sont élevés à 33,1 millions $, ce qui représente une hausse de 4,9 millions $, ou 17,5 %, par rapport aux produits constatés à la même période de l'exercice 2006. Cette hausse reflète les produits de 2,2 millions $ générés par des entreprises récemment acquises y compris MBI (le 1er décembre 2005), Data One (le 1er décembre 2005), VSI (le 1er février 2006) et PSI (le 1er janvier 2007).

Sur une base organique, à l'exclusion des produits provenant des acquisitions au cours du trimestre et de l'incidence des ventes réalisées lors de la foire K/BIS, les produits ont grimpé de 10,1 % par rapport à la période correspondante de 2006. La croissance organique pour le semestre terminé le 30 avril 2007 a été de 11,6 % par rapport à la période correspondante de 2006.

La marge brute de la société s'est améliorée de 240 000 $, ou 1,9 %, pour atteindre 12,8 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2007, contre 12,6 millions $ pour la période correspondante de 2006, représentant respectivement 73,3 % et 78,1 % du total des produits. La baisse de la marge brute globale (en pourcentage des produits) est principalement attribuable à la variation de la composition des produits au deuxième trimestre de 2007 en regard du trimestre correspondant de 2006, et elle est expliquée plus en détails à la section 6 du présent rapport.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, les marges brutes se sont améliorées de 2,2 millions $, ou 9,9 %, pour s'établir à 23,9 millions $ comparativement à 21,8 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui représente respectivement 72,3 % et 77,3 % du total des produits. Cette baisse de la marge brute (en pourcentage des produits) est attribuable essentiellement aux mêmes facteurs que ceux décrits ci-dessus pour le deuxième trimestre de l'exercice 2006.

Le bénéfice d'exploitation pour le trimestre terminé le 30 avril 2007 s'est accru de 31,5 % pour s'établir à 2,5 millions $ comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui représente 14,0 % et 11,6 % du total des produits pour chaque période respective. La hausse du bénéfice d'exploitation est notamment attribuable à : i) l'augmentation en dollars de la marge brute, résultat entre autres des volumes de ventes au deuxième trimestre de 2007 par rapport à la même période de 2006; ii) la baisse des commissions sur les licences et les ventes, ainsi que des frais de marketing attribuables à la foire K/BIS et autres foires qui ont été inclus dans les résultats de 2006, mais non dans ceux du trimestre écoulé; et iii) une hausse des honoraires professionnels et des frais d'inscription en Bourse de la société, ainsi que des coûts liés aux exigences de conformité. Ces progrès ont été compensés en partie par la hausse des frais de recherche et développement découlant de l'amortissement accru lié aux coûts capitalisés des périodes antérieures.

Le bénéfice net pour la période est demeuré essentiellement le même, s'établissant à 1,7 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2007 comparativement à la période correspondante de l'exercice 2006. La charge d'impôts consolidée pour le deuxième trimestre de l'exercice 2007 s'est élevée à 427 000 $, ou 20,1 % du bénéfice avant impôts, comparativement à 522 000 $, ou 23,0 % en 2006.

5. Principales informations financières consolidées

Les principales informations financières consolidées présentées ci-dessous pour les périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 avril 2007 et 2006 sont tirées de nos états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés. Les informations suivantes doivent être lues avec nos états financiers non vérifiés et les notes y afférentes.

Données tirées des états des résultats consolidés
(En milliers de dollars américains, sauf les données sur les actions et les données par action)


---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Trimestres Semestres
terminés les 30 avril terminés les 30 avril
17 525 16 140 33 103 28 176
---------------------------------------------------------------------------
2007 2006 2007 2006
---------------------------------------------------------------------------
(non- (non- (non- (non-
vérifié) vérifié) vérifié) vérifié)
$ $ $ $

Produits
Ventes de licences 6 729 6 769 12 094 11 301
Maintenance et autres
services récurrents 6 895 6 081 13 482 11 260
Services professionnels 3 901 3 290 7 527 5 615
17 525 16 140 33 103 28 176
---------------------------------------------------------------------------
Coûts liés aux produits
Ventes de licences 672 733 1 391 1 082
Maintenance et services 4 006 2 800 7 781 5 324
---------------------------------------------------------------------------
4 678 3 533 9 172 6 406
---------------------------------------------------------------------------
Marge brute 12 847 12 607 23 931 21 770
Marge brute (%) 73,3 % 78,1 % 72,3 % 77,3 %
---------------------------------------------------------------------------
Frais d'exploitation
Ventes et marketing 4 898 5 151 9 629 9 493
Recherche et développement 2 433 2 011 4 930 3 105
Frais généraux et
administratifs 3 008 3 518 6 086 6 532
Charge de rémunération
à base d'actions 51 59 165 208
---------------------------------------------------------------------------
10 390 10 739 20 810 19 338
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice d'exploitation 2 457 1 868 3 121 2 432
Bénéfice d'exploitation (%) 14,0 % 11,6 % 9,4 % 8,6 %

Frais financiers (revenus) 336 (401) (1) (601)
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts
sur les bénéfices 2 121 2 269 3 122 3 033
---------------------------------------------------------------------------
Impôts sur les bénéfices
Exigibles 298 275 555 89
Futurs 129 247 93 424
---------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net 1 694 1 747 2 474 2 520
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Bénéfice par action(1)

Bénéfice netattribuable
auxporteurs d'actions
ordinaires 1 694 1 747 2 474 2 520
Nombre moyen
pondéré de base
d'actions ordinaires 18 825 515 18 789 327 18 815 106 18 769 627
Bénéfice de base par
action 0,09 $ 0,09 $ 0,13 $ 0,13 $
Nombre moyen pondéré
dilué d'actions
ordinaires 19 085 869 19 080 385 19 065 049 19 093 167
Bénéfice dilué par
action 0,09 $ 0,09 $ 0,13 $ 0,13 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


1) Se reporter à la note 5 afférente aux états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés pour en savoir davantage sur le calcul du bénéfice de base et dilué par action.

6. Comparaison des trimestres terminés les 30 avril 2007 et 2006

Acquisitions

Amortissement des actifs incorporels acquis

Les acquisitions de la société depuis le premier appel public à l'épargne ont entraîné l'ajout, au bilan consolidé non vérifié, d'actifs incorporels qui sont amortis sur des périodes allant de 3 à 15 ans. Ces actifs incorporels se composent de frais de développement (logiciels) acquis, de listes de clients, de marques de commerce et d'une entente de non-concurrence. L'amortissement lié à ces actifs incorporels s'est élevé à 326 000 $ pour le deuxième trimestre de l'exercice 2007 et à 625 000 $ pour le semestre terminé le 30 avril 2007, comparativement à respectivement 295 000 $ et 443 000 $ pour les périodes correspondantes de 2006.

L'information suivante se rapporte aux acquisitions conclues après la fin du deuxième trimestre de l'exercice 2006 et doit être lue avec la note 6 afférente aux états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés pour plus d'information sur les contreparties de base payées, les paiements additionnels futurs fondés sur le rendement, les valeurs attribuées aux actifs acquis (y compris les actifs incorporels et l'écart d'acquisition) et le passif pris en charge à la date des opérations, le cas échéant.

Pattern Systems International, Inc.

(1 000 000 $ - avant les coûts d'acquisition)

Le 8 janvier 2007, une filiale en propriété exclusive de la société a acquis la majorité des actifs de Pattern Systems International, Inc. ("PSI"), établie à Mount Arlington au New Jersey, pour une contrepartie totale de 1 000 000 $ (avant les coûts d'acquisition), dont 150 000 $ demeurent à payer à titre de solde à payer du prix d'acquisition. Ce solde à payer sera réglé en espèces à mesure que le vendeur complétera le développement de composants logiciels additionnels pour la société. Le solde à payer du prix d'acquisition non réparti a été imputé à l'écart d'acquisition. La répartition préliminaire du prix d'acquisition peut changer, une fois terminée l'évaluation des actifs par la société. PSI développe une suite de logiciels destinés principalement au secteur de la fabrication d'armoires, de la menuiserie architecturale et du travail du bois qu'elle distribue par l'entremise d'un réseau de distributeurs et qu'elle vend parfois directement. La société offre également un service de soutien à la clientèle et de soutien logiciel pour ses produits, ainsi que de la formation et un service de création de catalogues.

Shanghai Rena et DesignTec Co. Ltd.

La société a conclu une entente en vue de l'acquisition de tous les actifs de Shanghai Rena (Chine) et de DesignTec Co. Ltd. (Taïwan), en décembre 2005. Les opérations n'ont pas encore été conclues, la Société faisant actuellement le nécessaire pour se conformer aux lois chinoises et ainsi permettre à une entité chinoise de propriété exclusivement étrangère d'exploiter une entreprise en Chine.

Produits

Le total de nos produits a augmenté de 8,6 % par rapport à la période correspondante de 2006. Sur une base organique, en excluant l'incidence des acquisitions et de la foire K/BIS, le total des produits au deuxième trimestre de l'exercice 2007 a augmenté de 10,1 % comparativement à une croissance organique de 11,0 % au deuxième trimestre de l'exercice 2006. Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, les produits ont affiché une croissance organique de 11,6 % comparativement à 9,6 % pour le premier semestre de l'exercice 2006.



Produits - par région géographique
Composition des produits par emplacement des clients
(En milliers de dollars américains)

---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés les Semestres terminés les
30 avril avril 30
2007 2006 2007 2006
---------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
---------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Produits par
région
géographique
Amérique du
Nord 11 646 66,5 11 376 70,5 22 156 67,0 19 434 69,0
Europe 5 470 31,2 4 555 28,2 10 303 31,1 8 236 29,2
Reste du monde 409 2,3 209 1,3 644 1,9 506 1,8
---------------------------------------------------------------------------
17 525 16 140 33 103 28 176
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


Les produits ont continué de provenir principalement de l'Amérique du Nord, qui compte pour 66,5 % du total des produits pour le deuxième trimestre et 67,0% du total des produits pour le semestre terminé le 30 avril 2007. La hausse des produits en dollars par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, attribuable à notre segment de marché nord-américain, a été de 270 000 $, ou 2,4 %, ceux-ci atteignant 11,6 millions $ pour le deuxième trimestre terminé le 30 avril 2007. Pour le premier semestre de l'exercice 2007, les produits de ce marché se sont accrus de 2,7 millions $, ou 14,0 %, pour s'établir à 22,2 millions $. La comparaison entre les périodes est touchée toutefois par le fait que la foire K/BIS a eu lieu au deuxième trimestre et au premier semestre de 2006, tandis qu'il s'est tenu au troisième trimestre et au deuxième semestre de 2007. La hausse est essentiellement attribuable :

i) pour le trimestre, à l'ajout de PSI;

ii) pour le semestre, aux produits provenant de VSI, MBI et de Data One pour un semestre complet, de même qu'aux produits provenant de PSI pour les quatre mois terminés en avril 2007;

iii) à la hausse des produits tirés de la maintenance et autres services récurrents découlant de l'expansion de notre clientèle existante, laquelle est attribuable aux solides ventes de licences enregistrées en Amérique du Nord au cours des deux derniers exercices;

iv) à plusieurs nouveaux projets d'intégration en Amérique du Nord.

Sur une base organique, rajustés pour tenir compte de la foire K/BIS, les produits générés en Amérique du Nord se sont accrus de 4,2 % pour le trimestre et de 8,3 % pour le semestre terminé le 30 avril 2007.

Au deuxième trimestre de l'exercice 2007, les produits générés dans les pays européens ont augmenté de 20,1 % (croissance entièrement organique) pour représenter 31,2 % du total pour le trimestre, soit une légère hausse comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent. La croissance dans les pays européens a contribué à hauteur de 915 000 $ à la croissance des produits. Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, les produits pour l'Europe ont augmenté de 2,1 millions $, ou 25,1 % (18,4 % sur une base organique), par rapport à la période correspondante de 2006. La croissance est en partie attribuable aux devises européennes fortes. Si l'on exclut l'effet des gains de change, les produits se sont accrus sur une base organique de 8,8 % pour le trimestre et de 7,3 % pour le semestre terminé le 30 avril 2007 par rapport à l'exercice précédent.

Les produits générés dans le reste du monde se sont accrus de 95,7 % pour s'établir à 409 000 $ pour le deuxième trimestre, croissance entièrement organique.



Produits - par type
Composition des produits
(en milliers de dollars américains)
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Semestres terminés
les 30 avril les 30 avril
2007 2006 2007 2006
(non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
$ % $ % $ % $ %
Produits par
type
Ventes de
licences 6 729 38,4 6 769 41,9 12 094 36,6 11 301 40,1
Maintenance
et autres
services
récurrents 6 895 39,3 6 081 37,7 13 482 40,7 11 260 40,0
Services
profess-
ionnels 3 901 22,3 3 290 20,4 7 527 22,7 5 615 19,9
17 525 16 140 100,0 33 103 28 176 100,0
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


Comme il était expliqué dans de précédentes communications aux actionnaires, les activités principales de certaines entreprises acquises récemment consistent à commercialiser et à vendre des solutions de fabrication (p. ex., des systèmes de planification des ressources de l'entreprise - "ERP") à leurs clients, lesquelles, comparativement à nos produits de bureautique comme 20-20 Design, Giza, CAP et d'autres solutions actuellement offertes par 20-20, produisent habituellement un ratio beaucoup plus important de produits tirés des services par rapport aux produits tirés des logiciels. Ainsi, les acquisitions des sociétés MBI et VSI, qui se spécialisent dans la commercialisation et la vente de solutions de fabrication et d'entreprise, ont entraîné une hausse du pourcentage global des produits tirés des services professionnels par rapport au total des produits de la société.

Les produits tirés de la vente de licences ont diminué de 0,6 %, ou 40 000 $, pour s'établir à 6,7 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2007. Les produits tirés de la vente de licences comptabilisés par PSI au deuxième trimestre de 2007, alors qu'aucuns produits n'avaient été comptabilisés à la période correspondante de l'exercice précédent, se sont établis à 111 000 $. Pour le semestre, les produits tirés de la vente de licences ont augmenté de 7,0 %, ou 793 000 $. La contribution de PSI à cette croissance a été de 136 000 $.

La baisse des produits tirés de la vente de licences est en grande partie attribuable aux ventes de licences générées à la foire K/BIS qui a eu lieu au deuxième trimestre de 2006 mais au troisième trimestre en 2007. Si l'on exclut ces produits, la croissance organique des ventes de licences a été respectivement de 5,6 % et de 4,9 % pour le trimestre et le semestre terminés le 30 avril 2007 par rapport aux périodes correspondantes de 2006. Cette croissance s'explique par des ventes à des nouveaux clients et par les ventes additionnelles aux clients existants, résultat à la fois et d'améliorations apportées aux produits et d'efforts additionnels de vente et de marketing. L'augmentation des produits tirés de la vente de licences est essentiellement attribuable à la hausse des ventes de nos produits commerciaux et de fabrication. Les ventes de licences de MBI se sont également accrues de façon importante comparativement à celles du deuxième trimestre de 2006.

Sur une base organique, rajustées pour tenir compte de l'incidence de la foire K/BIS, les ventes de licences pour le trimestre se sont accrues de 5,6 % par rapport à la même période de 2006. Cette croissance a été enregistrée en Europe, notamment dans le secteur de la fabrication, avec une croissance de 20,1 %. La hausse de 55,0 % enregistrée dans le secteur commercial (35,1 % pour les licences exclusives) a été contrebalancée en partie par une baisse de 10,6 % observée dans le secteur résidentiel, aussi rajusté pour tenir compte de l'incidence de la foire K/BIS. Le secteur de la fabrication a contribué à hauteur de 15,4 % à la croissance des ventes de licences en Amérique du Nord. L'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain durant cette période a eu peu d'incidence sur les produits tirés de la vente de licences réalisés en Amérique du Nord, étant donné que la majorité de ces ventes sont constatées en dollars américains.

En Europe, les ventes de licences ont augmenté de 21,3 % sur une base organique, notamment grâce à l'apport du secteur de la fabrication. Par rapport à la période correspondante de l'exercice 2006, les produits tirés de la vente de licences pour le trimestre terminé le 30 avril 2007 ont bénéficié de l'appréciation des monnaies européennes auxquelles nous sommes exposés (l'euro, la livre sterling et la couronne danoise) (collectivement, les "monnaies européennes") par rapport au dollar américain.

En ce qui a trait au semestre terminé le 30 avril 2007, aussi rajustées pour tenir compte de la foire K/BIS, les ventes de licences ont grimpé de 4,9 % par rapport à la même période en 2006. L'Europe a affiché une croissance de 27,9 % des licences comparativement à une croissance de 6,9 % pour l'Amérique du Nord, ce qui représente une croissance de 59,7 % dans le secteur commercial (35,8 % pour les licences exclusives) compensée par des chutes des ventes de licences pour le semestre atteignant 13,1 % dans le secteur résidentiel et 22,6 % dans le secteur de la fabrication.

Les produits tirés de la maintenance et autres services récurrents ont augmenté de 13,4 %, ou 815 000 $, pour s'établir à 6,9 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2007, et de 19,7 %, ou 2,2 millions $, pour le semestre terminé à cette date. Sur une base organique, ces produits se sont accrus de 656 000 $, ou 10,8 %, au cours du trimestre, et de 1,4 million $, ou 12,4 %, pour le semestre terminé le 30 avril 2007, en regard des périodes correspondantes de l'exercice précédent. L'acquisition de PSI a contribué à hauteur de 158 000 $ à ces produits pour le trimestre. L'augmentation des produits découle des produits additionnels de soutien et de maintenance récurrents tirés d'un nombre croissant de détenteurs de licences, à la suite des produits records provenant de la vente de licences générés au cours des deux derniers exercices dans le marché résidentiel et, plus récemment, dans le marché commercial. Pour le premier semestre de 2007, les produits attribuables à MBI, à Data One, à VSI et à PSI se sont établis à 822 000 $. Enfin, l'augmentation s'explique en partie par le fait que les produits tirés de la maintenance et autres services récurrents réalisés en Europe ont bénéficié de l'appréciation des monnaies européennes par rapport au dollar américain au cours de cette période.

L'amélioration de l'activité globale de vente de licences au cours de l'exercice 2006, qui s'est établie à 24,3 millions $, de même que les produits de 12,1 millions $ tirés de la vente de licences comptabilisés au premier semestre de l'exercice 2007, ont contribué à la hausse des produits tirés de la maintenance et autres services récurrents qui se sont élevés à 6,9 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2007.

Les produits tirés des services professionnels ont progressé de 18,6 %, ou 611 000 $, pour atteindre 3,9 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2007. Sur une base organique, ces produits se sont accrus de 567 000 $, ou 17,3 %, au cours du trimestre par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Cette croissance a été observée en grande partie en Europe (25,7 %), tant dans le secteur résidentiel que dans le secteur commercial, l'Amérique du Nord étant à l'origine du restant de la hausse en dollars.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, les produits tirés des services professionnels ont grimpé de 34,1 %, ou 1,9 million $, pour s'établir à 7,5 millions $. Sur une base organique, ces produits se sont accrus de 1,3 million $, ou 22,9 %, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Cette croissance est attribuable à l'Amérique du Nord (29,9 %) et à l'Europe (16,5 %).

Produits - perspectives pour 2007

Compte tenu des diverses acquisitions conclues en date du présent rapport, il est prévu que la composition des produits de la société par région géographique pour l'exercice 2007 demeurera relativement inchangée.

Au cours des périodes futures, les produits tirés de la vente de licences et des services de maintenance et autres services récurrents, et les produits tirés des services professionnels devraient augmenter dans toutes nos régions géographiques puisque, d'une part, nous comptons continuer d'accroître notre clientèle et de présenter et de vendre de nouveaux produits à notre clientèle. En Amérique du Nord, nous comptons accroître nos produits par la vente de nos plus récentes solutions et de nos systèmes ERP dans les marchés résidentiels et du mobilier de bureau, et par l'automatisation des processus de vente de mobilier de bureau. En Europe, nous allons introduire graduellement notre gamme de produits nord-américaine. Plus précisément, dans le nord de l'Europe, nous continuerons de tirer parti de nos forces dans le marché résidentiel au Royaume-Uni, et nous percerons les marchés du mobilier de bureau et développerons le marché pour nos applications Web. Dans le sud de l'Europe, nous miserons sur nos solutions de création de catalogues électroniques et nos solutions ERP pour la cuisine et le rangement, ainsi que sur nos solutions à l'intention des fabricants de mobilier résidentiel. En Europe centrale et en Europe de l'Est, nous exploiterons les occasions d'expansion qu'offre l'acquisition de MBI, qui fournit des solutions ERP essentielles aux fabricants de mobilier de bureau et résidentiel; une position commerciale qui nous ouvre toutes grandes les portes de ce marché géographique, surtout dans les pays de l'Europe de l'est. Parallèlement, nous saisirons d'autres occasions de croissance dans les marchés émergents, entre autres dans la région Asie-Pacifique, particulièrement en Chine, ainsi qu'au Brésil et dans d'autres pays d'Amérique latine. Par ailleurs, étant donné le vif intérêt manifesté en 2006, nous continuerons de lancer, de manière ciblée, nos logiciels de vente et de conception de mobilier de bureau.

Coûts liés aux produits

Les coûts liés aux produits tirés de la vente de licences sont demeurés stables à 10,0 % des ventes de licences pour le deuxième trimestre de l'exercice 2007 comparativement à 10,8 % à l'exercice 2006. Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, les coûts liés aux produits tirés des ventes de licences se sont accrus de 0,3 million $ pour s'établir à 1,4 million $, en regard de 1,1 million $ au premier semestre de l'exercice 2006. Entre ces périodes, les coûts ont augmenté pour s'établir à 11,5 % des produits tirés de la vente de licences pour le semestre terminé le 30 avril 2007, par rapport à 9,6 % à la période correspondante de l'exercice 2006. L'augmentation s'explique surtout par le nombre accru de reventes de licences en 2007 par rapport à 2006. Les acquisitions de MBI, de Data One, de VSI et de PSI ont contribué à hauteur de 79 000 $ à l'augmentation globale du montant en dollars par rapport à la même période de l'exercice précédent pour laquelle elles n'ont pas été incluses pour le semestre complet.

Même si leur augmentation en dollars devait se poursuivre, les coûts liés aux produits tirés de la vente de licences, en pourcentage des produits tirés des licences, devraient s'améliorer à l'exercice 2007, sous l'effet favorable du prix de vente beaucoup plus élevé des licences de solutions ERP (comme dans le cas de MBI) sans les coûts directs proportionnellement plus élevés (médias, emballage, etc.), ainsi qu'une proportion moindre de vente de licences de tiers parties.

Les coûts liés aux produits tirés de la maintenance et autres services récurrents et ceux liés aux produits tirés des services professionnels ont augmenté de 43,1 %, ou 1,2 million $, pour atteindre 4,0 millions $, comparativement à 2,8 millions $ pour l'exercice 2006, ce qui représente respectivement 37,1 % et 29,9 % des produits tirés de la maintenance et des services. Cette augmentation est attribuable : i) aux coûts liés aux produits tirés de la maintenance et autres produits récurrents comptabilisés par PSI à l'exercice 2007, s'élevant à 90 000 $, alors qu'aucuns produits n'avaient été comptabilisés aux périodes correspondantes de l'exercice précédent; ii) à l'augmentation de 173 000 $ liée aux coûts du matériel vendu aux clients; iii) à la réaffectation de certains employés en Europe, à partir de fonctions liées à la recherche et au développement vers des fonctions touchant la maintenance et les services, dans le but de disposer de plus de ressources pour servir notre clientèle existante et grandissante, soit un montant s'élevant à 257 000 $; iv) à la hausse des coûts de logiciels de tiers inclus dans les solutions ERP en Europe, soit un montant de 99 000 $; et v) de façon générale, à la croissance du volume des services professionnels d'une année à l'autre.

Les coûts liés aux produits tirés de la maintenance et autres services récurrents et ceux liés aux services professionnels ont augmenté de 46,2 %, ou 2,5 millions $, pour s'établir à 7,8 millions $ pour le semestre terminé le 30 avril 2007 en regard de 5,3 millions $ pour la période correspondante de l'exercice 2006, soit respectivement 37,0 % et 31,5 % des produits tirés de la maintenance et des services. Outre les facteurs indiqués ci-dessus, l'augmentation est attribuable aux coûts liés aux produits, soit 1,2 million $, tirés de la maintenance et des services engagés par MBI, VSI, Data One et PSI au cours de la période de six mois.

Marge brute

La composition des produits au deuxième trimestre de l'exercice 2007 a nettement changé comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent, principalement dû à la foire commerciale K/BIS. Les licences, qui ont engendré une marge brute de 90,0 % en 2007, ont représenté 38,4 % des produits alors qu'elles en représentaient 41,9 % au deuxième trimestre de 2006. Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, les licences ont généré 36,6 % des produits et une marge brute de 88,5 % comparativement à 40,1 % des produits et à une marge brute de 90,4 % pour la même période de l'exercice précédent.

Etant donné l'importance relative tant du volume que du pourcentage de marge associés aux licences, la variation de la composition des produits au chapitre des types de licences et celle de la composition des produits globale ont une incidence directe sur le pourcentage de marge brute.

Pour ce qui est de la maintenance et autres services récurrents ainsi que des services professionnels, les marges brutes globales sont touchées négativement à la fois par le fait que ces produits ont représenté 61,6 % du total des produits comparativement à 58,1 % en 2006 et que la marge brute a été de 63,0 % en 2007 contre 70,1 % en 2006. Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, ces produits ont représenté 63,4 % du total des produits, générant une marge brute de 63,0 % comparativement à 59,9 % du total des produits, avec une marge brute de 68,5 % pour le premier semestre de 2006.

Les acquisitions pour lesquelles aucuns produits n'avaient été comptabilisés à la même période de l'exercice précédent ont contribué pour 1,8 % des produits au deuxième trimestre de l'exercice 2007 et pour 6,7 % des produits au semestre terminé le 30 avril 2007. Pour le deuxième trimestre terminé le 30 avril 2007, les produits se sont établis comme suit :



---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Trimestre terminé Semestre terminé
le 30 avril 2007 le 30 avril 2007
Acquisit- Acquisit
ions Organique Total ions Organique Total
---------------------------------------------------------------------------
% % % % % %
Produits
Ventes de licences 35,3 38,4 38,4 34,6 36,7 36,6
Maintenance et autres
services
récurrents 50,7 39,1 39,3 37,2 41,0 40,7
Services professionnels 14,0 22,4 22,3 28,2 22,3 22,7
---------------------------------------------------------------------------
100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Marge brute (%) 48,0 73,8 73,3 59,1 73,2 72,3
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


Les produits provenant de MBI comptabilisés au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2007 reposaient dans une large mesure sur les produits tirés de la maintenance et des services d'intégration, et, dans une moindre mesure, sur les produits découlant de la vente de licences à marge plus élevée. Cette situation était prévue après l'acquisition, 20-20 ayant repositionné les activités de MBI, qui avait connu des difficultés financières au milieu de 2005, en protégeant d'abord les produits tirés des services de suivi auprès des clients de MBI existants, qui avaient temporairement reporté leurs investissements en attendant une résolution définitive des difficultés financières de MBI. Depuis la date d'acquisition, les ventes de licences ont commencé à s'accroître et représentent maintenant 12,8 % du total des produits attribuables à MBI pour le trimestre et 11,7 % pour le semestre, les clients ayant repris confiance dans les perspectives d'avenir de MBI. Avec la hausse de ventes de licences à marge plus élevée, nous devrions commencer à constater une amélioration de la marge brute liée à cette acquisition.

Par suite du lancement de nouveaux produits et des efforts d'intégration de logiciels et de localisation déployés à ce jour, notre priorité en gestion de produits et en commercialisation est d'introduire ces produits dans d'autres marchés géographiques où nous sommes déjà présents et d'accroître nos activités dans des marchés adjacents pour ainsi augmenter nos ventes de licences. En plus de contribuer à notre croissance organique, cela améliorera nos marges brutes au cours des prochains trimestres.

Par conséquent, bien que les marges brutes aient augmenté de 240 000 $, ou 1,9 %, le pourcentage de la marge brute a reculé, passant de 78,1 % au deuxième trimestre de 2006 à 73,3 % au deuxième trimestre de 2007. Le même résultat est obtenu pour le semestre terminé le 30 avril 2007, avec une augmentation de 2,2 millions $, ou 9,9 %. Le pourcentage de la marge brute a également reculé, passant de 77,3 % en 2006 à 72,3 % au premier semestre de 2007. Dans les deux cas par contre, la marge brute pour 2007 n'inclut pas le bénéfice des marges plus élevées associées aux ventes de licences provenant de la foire K/BIS.



Composition de la marge brute
(Montants en milliers sauf les pourcentages)
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Pour les trimestres terminés les 30 avril
---------------------------------------------------------------------------
2007 2006
---------------------------------------------------------------------------
Produits Marge % Produits Marge %

Licences 6 729 6 057 90,0% 6 769 6 036 89,2%

Maintenance, autres
services récurrents et
services professionnels 10 796 6 790 62,9% 9 371 6 571 70,1%
---------------------------------------------------------------------------
17 525 12 847 73,3% 16 140 12 607 78,1%
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Pour les semestres terminés les 30 avril
---------------------------------------------------------------------------
2007 2006
---------------------------------------------------------------------------
Produits Marge % Produits Marge %
Licences 12 094 10 703 88,5% 11 301 10 219 90,4%

Maintenance, autres
services récurrents et
services professionnels 21 009 13 228 63,0% 16 875 11 551 68,5%
---------------------------------------------------------------------------
33 103 23 931 72,3% 28 176 21 770 77,3%
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


La variation globale de la composition peut s'expliquer par le fait que la proportion du total des produits qui est tirée des solutions de fabrication et ERP est plus grande en 2007 qu'en 2006.

Frais d'exploitation

Ressources humaines

Au 30 avril 2007, la société comptait 530 employés à plein temps et à temps partiel dans les régions géographiques suivantes :



----------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------
Au 30 avril 2007 2006
----------------------------------------------------------
Canada 241 45,5% 239 47,4%
Etats-Unis 109 20,6% 99 19,6%
Allemagne 62 11,7% 59 11,7%
Reste de l'Europe 92 17,4% 86 17,1%
Reste du monde 26 4,9% 21 4,2%
----------------------------------------------------------
530 100% 504 100%
----------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------


Frais de vente et de marketing

Au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2007, les frais de vente et de marketing ont diminué de 4,9 %, ou 253 000 $, pour s'établir à 4,9 millions $ comparativement à 5,2 millions $ pour la période correspondante de 2006, ce qui représente respectivement 27,9 % et 32,0 % du total des produits pour chaque période. Cette diminution est attribuable à plusieurs facteurs : i) le deuxième trimestre de 2006 comprenait des foires commerciales comme la foire K/BIS, qui étaient absentes au deuxième trimestre de 2007 (les frais associés à ces foires en 2006 se sont élevés à environ 300 000 $); ii) la baisse des commissions de vente par rapport au deuxième trimestre de l'exercice précédent, qui ont été de 265 000 $; et iii) une réduction nette de divers autres éléments de dépenses totalisant 62 000 $. Ces diminutions furent contrebalancées en partie par l'acquisition de PSI, dont l'apport pour le trimestre a été de 141 000 $, la hausse des frais de déplacement et des salaires et une augmentation des créances douteuses, qui ont atteint 262 000 $.

Pour le semestre, les frais de vente et de marketing ont augmenté de 1,4 %, ou 136 000 $, pour s'établir à 9,6 millions $ en regard de 9,5 millions $ à la période correspondante de 2006, et ont représenté respectivement 29,1 % et 33,7 % du total des produits pour chaque période. Outre les facteurs cités ci-dessus, l'augmentation en dollars est notamment attribuable : i) aux frais de vente et de marketing engagés par MBI, Data One, VSI et PSI alors qu'aucuns frais de ce genre n'ont été engagés dans la période correspondante de l'exercice précédent, et qui se sont élevés à 470 000 $; et ii) à un montant additionnel de 190 000 $ lié à la foire commerciale et à d'autres événements qui ont eu lieu au premier semestre de 2006, mais non au premier semestre de 2007.

Il est prévu que les frais de vente et de marketing s'accroîtront au cours des périodes futures, étant donné que les sommes versées à notre équipe de vente et à des consultants du secteur augmenteront proportionnellement à la croissance de nos ventes. Cependant, il n'est pas prévu qu'en pourcentage des ventes, les frais de vente et de marketing varieront beaucoup dans un avenir prochain.

Frais de recherche et de développement

Nous continuerons de nous concentrer, au cours des prochains trimestres, sur l'intégration des solutions récemment acquises afin d'offrir des solutions pleinement intégrées, propres à l'industrie, à tous les intervenants du marché du design d'intérieur - allant de la vente, de la conception et des logiciels de configuration de produits aux systèmes ERP et d'exécution de la fabrication. Essentiellement, 20-20 continuera de renforcer sa position de chef de file mondial dans la fourniture d'une solution complète qui intègre efficacement tous les procédés d'affaires critiques de l'industrie du design d'intérieur. Cela se fera en maintenant et en favorisant une mise en commun totale et unique des données de l'industrie qui pourra être utilisée de manière harmonieuse avec tous les outils et toutes les solutions de 20-20. La direction estime que cette stratégie permettra à la société d'être plus à même d'offrir à ses clients la capacité de produire et de livrer des produits sur mesure de façon industrielle, ce qui est rapidement en voie de devenir nécessaire pour les participants qui veulent rester concurrentiels et rentables dans l'environnement opérationnel d'aujourd'hui. Compte tenu de ces efforts, la société continue de déployer des ressources additionnelles pour les travaux de recherche et de développement afin de faire progresser l'intégration des produits et données à l'échelle de la société, des versions subséquentes de ceux-ci ainsi que la maintenance, l'amélioration et la localisation de nos nouveaux produits incluant ceux dernièrement introduits, le tout pour faciliter leur mise en marché et élargir leur marchés cibles.



Dépenses de R et D et frais de développement
(Montants en milliers de dollars américains)
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Trimestres Semestres
terminés terminés les
les 30 avril 30 avril
2007 2006 2007 2006
---------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $

Recherche et développement
Dépenses brutes 3 049 3 041 6 257 5 381
Moins : crédits d'impôt (32) (32) (65) 78
-------------------------------
3 017 3009 6 192 5 303
-------------------------------
-------------------------------

Coûts capitalisés 1 873 1 871 3 743 3 696
Frais de développement acquis - 1 430 260 2 254
Crédits d'impôt (275) (339) (557) (583)
-------------------------------
Coûts capitalisés nets 1 598 2,962 3 446 5 375
-------------------------------
-------------------------------

Dépenses brutes 3 049 3 041 6 257 5 381
Moins : dépenses capitalisées 1 873 1 871 3 743 3 704
-------------------------------
Selon la note 4 des états financiers 1 176 1 170 2 514 1 677

Moins : crédits d'impôt (32) (32) (65) (78)
Amortissement - frais de
développement interne 1 033 614 1 972 1 136
Amortissement - frais de
développement acquis 256 259 509 370
-------------------------------
Selon l'état des résultats 2 433 2 011 4 930 3 105
-------------------------------
-------------------------------
Crédits d'impôt à l'investissement
----------------------------------
Crédités aux résultats 32 32 65 78
Réduction de la capitalisation 275 339 557 583
-------------------------------
307 371 622 661
-------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


Pour le trimestre terminé le 30 avril 2007, les dépenses brutes de recherche et développement sont demeurées stables à 3,0 millions $, représentant 17,4 % du total des produits pour la période comparativement à 18,8 % pour la période correspondante en 2006. Tel qu'indiqué antérieurement, les produits de 2007 n'incluent pas les ventes provenant de la foire K/BIS tandis que ceux de 2006 les incluent.

Les dépenses de recherche et de développement nets ont augmenté de 422 000 $, ou 21,0 %, pour s'établir à 2,4 millions $ pour le deuxième trimestre de l'exercice 2007, ce qui représente 13,9 % du total des produits pour la période comparativement à 2,0 millions $ pour la période correspondante en 2006, ou 12,5 % du total des produits pour la période. Les dépenses de recherche et de développement ont augmenté entre les périodes par suite d'une hausse de 416 000 $ liée à l'amortissement de frais de développement internes.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, les dépenses de recherche et développement brutes ont augmenté de 16,3 %, ou 876 000 $, pour atteindre 6,3 millions $, soit 18,9 % du total des produits pour la période, en regard de 5,4 millions $ en 2006, ou 19,1 % du total des produits pour la période. Les dépenses de recherche et de développement ont augmenté entre les périodes, notamment par suite des dépenses de recherche et de développement engagées par MBI, Data One, VSI et PSI dans la période de six mois, alors qu'aucunes dépenses n'avaient été engagées à l'exercice précédent et ont totalisé 681 000 $; l'augmentation découle aussi de l'ajout d'employés aux fonctions de recherche et développement.

Les dépenses de recherche et de développement nettes se sont accrues de 58,8 %, ou 1,8 million $, pour s'établir à 4,9 millions $ pour le premier semestre de l'exercice 2007, représentant 14,9 % du total des produits pour la période, comparativement à 3,1 millions $ pour la même période en 2006, ou 11,0 % du total des produits. Les dépenses de recherche et de développement nettes ont augmenté entre les périodes en raison : i) des dépenses de recherche et de développement engagées par MBI, Data One, VSI et PSI pour la période, totalisant 487 000 $, qui comprenaient 123 000 $ d'amortissement attribuables aux frais de développement pris en charge dans le cadre des acquisitions de ces sociétés, alors qu'il n'y avait pas eu d'équivalent à l'exercice 2006; ii) d'une hausse de 836 000 $ liée à l'amortissement de frais de développement internes; iii) de l'augmentation des dépenses brutes sur une base organique attribuable au temps supplémentaire alloué aux activités de recherche et de développement au cours de la période, qui se sont élevées à 212 000 $ ; et iv) d'une baisse des coûts capitalisés sur une base organique de 302 000 $, compensée par une hausse des coûts capitalisés provenant des acquisitions, s'élevant à 344 000 $.

Frais généraux et administratifs

Les frais généraux et administratifs ont diminué de 14,5 %, ou 510 000 $, pour atteindre 3,0 millions $ pour le deuxième trimestre terminé le 30 avril 2007, en regard de 3,5 millions $ pour la période correspondante de 2006, soit respectivement 17,2 % et 21,7 % du total des produits pour chaque période. La diminution est attribuable à : i) une réduction des honoraires professionnels liés aux services de comptabilité et de fiscalité et autres services de conseil fournis par des firmes extérieures, qui se sont élevés à 434 000 $; ii) une baisse des coûts liés aux activités boursières de la société, qui ont atteint 67 000 $; iii) une réduction nette de divers autres éléments de dépenses totalisant 56 000 $; et iv) ces baisses ont été contrebalancées en partie par les frais généraux et administratifs engagés par PSI, qui se sont élevés à 47 000 $.

Les frais généraux et administratifs ont diminué de 6,8 %, ou 446 000 $, pour s'établir à 6,1 millions $ pour le premier semestre de 2007, en regard de 6,5 millions $ à la période correspondante de 2006, ce qui représente 18,4 % et 23,2 % du total des produits pour chaque période respective. Outre les éléments décrits ci-dessus, la diminution découle d'une diminution supplémentaire de 132 000 $ relative à des services professionnels extérieurs et une réallocation de certaines dépenses des technologies d'information à d'autres postes. Ces diminutions ont été compensées en partie par l'augmentation de l'amortissement inclus dans les frais généraux et administratifs de 159 000 $ dont une tranche de 67 000 $ était attribuable à l'amortissement des actifs incorporels ainsi que des frais généraux et administratifs engagés par MBI, Data One, VSI et PSI pour le trimestre totalisant 331 000 $.

Sur une base organique, les frais généraux et administratifs ont diminué de 4,7 % pour le deuxième trimestre et de 16,0 % pour le premier semestre de 2007 par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Charge de rémunération à base d'actions

La charge de rémunération à base d'actions est demeurée stable pour le deuxième trimestre de 2007 et la période comparable de l'exercice précédent. La charge de rémunération à base d'actions s'est établie à 165 000 $ pour le premier semestre de l'exercice 2007, comparativement à 208 000 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Se reporter à la note 10 des états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés pour en savoir plus sur la charge de rémunération à base d'actions.

Bénéfice d'exploitation

En raison de ce qui précède, le bénéfice d'exploitation de la société a augmenté de 31,5 % pour s'établir à 2,5 millions $ au deuxième trimestre de 2007, ce qui représente 14,0 % du total des produits, comparativement à 1,9 million $, ou 11,6 %, pour la période correspondante de 2006. Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, le bénéfice d'exploitation s'est établi à 3,1 millions $ contre 2,4 millions $ pour la même période en 2006.



Bénéfice d'exploitation
(Montants en pourcentage)
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Semestres terminés
les 30 avril les 30 avril
2007 2006 2007 2006
---------------------------------------------------------------------------
% % % %
Produits 100,0 100,0 100,0 100,0
Coût des ventes 26,7 21,9 27,7 22,7
---------------------------------------------------------------------------
Marge brute 73,3 78,1 72,3 77,3
Vente et marketing 27,9 31,9 29,1 33,7
Recherche et
développement 13,9 12,5 14,9 11,0
Frais généraux et
administratifs 17,2 21,7 18,4 23,2
Rémunération à base
d'actions 0,3 0,4 0,5 0,8
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice d'exploitation 14,0 11,6 9,4 8,6
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


Autres charges

Par suite de la chute abrupte de la valeur du dollar américain par rapport au dollar canadien et, de ce fait, de la baisse de valeur relative du dollar canadien par rapport à l'euro et à la livre sterling dans les derniers jours du deuxième trimestre, la société a constaté une perte de change en grande partie latente de 542 000 $ (gain de 62 000 $ en 2006) liée principalement à ses portefeuilles d'actifs monétaires nets dans chacune des trois devises et en particulier le dollar américain. Cette perte est compensée en partie par des produits financiers pour le trimestre de 206 000 $ (339 000 $ en 2006), de sorte qu'il y a d'autres charges nettes de 336 000 $ comparativement à d'autres produits nets de 401 000 $ au deuxième trimestre de 2006.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, les autres produits ont totalisé 1 000 $, ce qui représente le résultat net de pertes de change de 432 000 $, compensé par des produits financiers nets de 433 000 $.

Mesures non conformes aux PGCR

Bénéfice d'exploitation rajusté

Comme la société a fait plusieurs acquisitions au cours des derniers mois, nous avons estimé qu'il était important de fournir une mesure qui permette de mieux comprendre nos résultats d'exploitation et les tendances, à des fins de comparaison avec ceux des périodes antérieures. Le bénéfice d'exploitation rajusté est une mesure du bénéfice d'exploitation qui n'est pas définie dans les PCGR et qui correspond pour ces raisons au bénéfice d'exploitation moins la rémunération à base d'actions et l'amortissement des actifs incorporels et des coûts de développement liés aux acquisitions d'entreprises. Le bénéfice d'exploitation rajusté est une mesure supplémentaire et ne doit pas être interprété comme pouvant remplacer le bénéfice d'exploitation défini selon les principes comptables généralement reconnus du Canada (PCGR du Canada) à titre de mesure de rentabilité. Il est peu probable que la méthode que nous utilisons pour mesurer le bénéfice d'exploitation rajusté soit comparable à des mesures similaires fournies par d'autres entreprises.

Pour le deuxième trimestre de l'exercice 2007, le bénéfice d'exploitation rajusté a augmenté pour s'établir à 2,9 millions $, ou 16,6 % des produits, par rapport à 2,3 millions $, ou 14,3 % des produits pour la période correspondante de l'exercice 2006.



Bénéfice d'exploitation rajusté
(Montants en pourcentage)
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Trimestres Semestres
terminés terminés
les 30 avril les 30 avril
2007 2006 2007 2006
---------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Bénéfice d'exploitation (PCGR) 2 457 1 868 3 121 2 432
Rémunération à base d'actions 51 59 165 208
Amortissement des actifs incorporels acquis 137 125 267 200
Amortissement des frais
de développement acquis 256 259 509 370
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice d'exploitation rajusté 2 901 2 311 4 062 3 210
---------------------------------------------------------------------------
16,6% 14,3% 12,2% 11,4%
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


BAIIA

Le BAIIA est une mesure non conforme aux PGCR liée aux résultats en trésorerie et est défini à cette fin comme le bénéfice d'exploitation majoré de l'amortissement. Le tableau qui suit fournit des données détaillées pour les périodes de trois mois et de six mois terminées en avril 2007 et 2006.



(Montants en milliers de dollars américains)
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Trimestres Semestres
terminés terminés
les 30 avril 30 avril
2007 2006 2007 2006
---------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Bénéfice d'exploitation (PCGR) 2 457 1 868 3 121 2 432
Amortissement des immobilisations 349 296 696 535
Amortissement des actifs incorporels 188 173 364 297
Amortissement des frais de
développement internes 1 033 614 1 972 1 136
Amortissement des frais de
développement acquis 256 259 509 370
---------------------------------------------------------------------------
BAIIA 4 283 3 210 6 662 4 770
---------------------------------------------------------------------------
Marge % 24,5% 19,9% 20,1% 16,9%
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


7. Situation de trésorerie

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

Pour le trimestre terminé le 30 avril 2007, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation avant les variations des éléments du fonds de roulement se sont élevés à 3,2 millions $. Pour le trimestre, des sorties de fonds de 1,4 million $ ont été attribuées à des éléments du fonds de roulement, comparativement à 726 000 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, (à l'exclusion des éléments du fonds de roulement liés aux acquisitions à la date d'entrée en vigueur des opérations qui sont comptabilisées au poste Acquisitions d'entreprises de la rubrique Activités d'investissement de l'état des flux de trésorerie).

Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation avant les variations des éléments du fonds de roulement se sont élevés à 6,1 millions $ comparativement à 5,5 millions $ pour la même période de l'exercice 2006. Au cours du semestre, une tranche de 1,4 million $ des flux de trésorerie a été utilisée pour des éléments du fonds de roulement, comparativement à 2,1 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent (à l'exclusion des éléments du fonds de roulement liés aux acquisitions à la date d'entrée en vigueur des opérations, qui sont comptabilisées au poste Acquisitions d'entreprises de la rubrique Activités d'investissement de l'état des flux de trésorerie). L'utilisation d'une partie du fonds de roulement découle principalement de l'augmentation des débiteurs, des contrats en cours et des frais payés d'avance, une diminution des impôts à payer et des créditeurs, le tout compensée en partie par une augmentation des produits reportés.

Activités d'investissement

Nos principales activités d'investissement comprennent les frais de développement (frais capitalisés internes et frais découlant des acquisitions), les acquisitions d'entreprises et l'acquisition d'immobilisations corporelles.

Pour le trimestre terminé le 30 avril 2007, la société a capitalisé des frais de développement internes s'établissant à 1,6 million $ (déduction faite des crédits applicables) (1,5 million $ en 2006) et a dépensé 344 000 $ (353 000 $ en 2006) pour l'achat d'immobilisations corporelles, soit principalement des ordinateurs et des logiciels, et pour des améliorations locatives. Aucun grand projet n'a été entrepris au cours de ces périodes et il s'agit essentiellement de dépenses de maintien.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2007, une sortie de fonds totalisant 800 000 $ a servi à l'acquisition de PSI. Se reporter à la note 6 des états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés pour en savoir plus sur la répartition des prix d'achat et les autres éléments spécifiques à cette acquisition. Les fonds qui ont servi à des acquisitions au cours de la période correspondante de l'exercice précédent se sont élevés à 8,2 millions $. La société a également dépensé 586 000 $ (2006 - 551 000 $) pour l'achat d'immobilisations, comme il est indiqué ci-dessus. Ces ajouts ne comprennent pas les dépenses prises en charge dans le cadre de l'acquisition de PSI.

Depuis le début de l'exercice, la société a augmenté l'encaisse disponible en réduisant les placements temporaires en papier commercial et obligations de 2,5 millions $. Nous continuerons d'investir une tranche de l'encaisse disponible dans des placements temporaires afin de conserver une capacité et une flexibilité de financement tout en garantissant un rendement minimal sur ces montants.

Activités de financement

Au cours de l'exercice 2005, la société a conclu avec succès (le 8 décembre 2004) un premier appel public à l'épargne (PAPE) et a inscrit ses actions ordinaires à la Bourse de Toronto pour un produit net de 30,8 millions $. Conformément à ce qui a été expliqué lors du PAPE, le produit net du placement a été et continue d'être utilisé et investi pour : i) le renforcement des équipes et des initiatives de vente et de marketing; ii) la poursuite des efforts de recherche et de développement; et iii) la réalisation d'acquisitions stratégiques et pour les besoins généraux de l'entreprise. Nous ne prévoyons aucun écart important par rapport au plan de déploiement dans un avenir rapproché. Pour de plus amples renseignements concernant le PAPE, le lecteur peut consulter le prospectus définitif de la société daté du 8 décembre 2004, disponible sur le site de SEDAR à www.sedar.com, ainsi qu'à la rubrique Relations avec les investisseurs sur le site Web de la société à www.2020technologies.com.



Utilisation du produit du PAPE
(Montants en millions de dollars américains)
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------
Fourchette de
placement indiquée Placement au
Secteur d'investissement lors du PAPE 30 avril 2007
--------------------------------------------------------------------------

Vente et marketing 3,1 $ à 4,6 $ 3,8 $
10 % - 15%

Recherche et développement 9,2 $ à 10,8 $ 8,1 $
30 % - 35%

Acquisitions 15,4 $ à 16,9 $ 11,1 $
50 % - 55%
--------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------



8. Sources de financement

Données des bilans consolidés :
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
(En milliers de dollars américains) 30 avril 2007 31 octobre 2006
---------------------------------------------------------------------------
Espèces et quasi-espèces 7 820 5 337
Placements temporaires 27 473 29 937
Fonds de roulement (compte tenu
des produits reportés) 28 946 27 600
Total de l'actif 101 079 96 579
Produits reportés 15 485 12 672
Dette à long terme (y compris
la tranche échéant à moins d'un an)
moins d'un an) 521 621
Total des capitaux propres 71 307 68 088
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


Au 30 avril 2007, notre fonds de roulement s'établissait à 28,9 millions $ comparativement à 27,6 millions $ à la fin de l'exercice 2006. Les principaux éléments qui ont contribué à l'augmentation de notre fonds de roulement au cours du semestre terminé le 30 avril 2007 sont une augmentation des débiteurs de 2,7 million $ provenant de la facturation annuel de la maintenance et le support pour les grands centres de rénovation domiciliaires dans le trimestre et une baisse des impôts à payer de 1,1 millions $. Ceux-ci ont été compensés en partie par une augmentation des revenus reportés de 2,8 millions $ reliés à la partie non gagnée de la facturation de la maintenance et du support pour les grandes centres ci haut.

A notre avis, l'encaisse, les placements et les flux de trésorerie d'exploitation prévus suffiront pour satisfaire nos besoins relatifs au fonds de roulement, aux obligations contractuelles, aux dépenses en immobilisations et au programme d'expansion des affaires dans un avenir prévisible. De plus, la société dispose de facilités de crédit bancaire autorisées, non utilisées, de 5,0 millions $ CA pour ses besoins d'exploitation courants. En outre, une filiale en propriété exclusive de la société, a des facilités de crédit autorisées, non utilisées, pour ses besoins d'exploitation courants totalisant quelque 160 000 euros.

9. Bilan et situation financière

Les variations des éléments du bilan au 30 avril 2007, comparativement à l'exercice clôturé le 31 octobre 2006, sont principalement la conséquence de l'achèvement de l'acquisition de PSI et des variations dans le fonds de roulement. Le lecteur doit se reporter à la note 6 des états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés pour plus de détails concernant la comptabilisation des acquisitions d'entreprises réalisées au cours de l'exercice 2007.

Les frais de développement sont également plus élevés en raison de la capitalisation des dépenses de recherche et de développement, tel qu'il est expliqué à la rubrique 6 du présent rapport.

Enfin, les éléments du bilan ont varié en raison de fluctuations des taux de change entre les périodes. Le taux de conversion retenu pour convertir les éléments du bilan de la monnaie de mesure, soit le dollar canadien, vers la monnaie de présentation, le dollar américain, était de 1,1153 $ CA au 30 avril 2007, en regard de 1,1227 $ CA au 31 octobre 2006.

Information sur le capital-actions

Nous sommes autorisés à émettre un nombre illimité d'actions ordinaires sans valeur nominale et un nombre illimité d'actions privilégiées sans valeur nominale. Les actions ordinaires sont participatives et comportent un droit de vote. Les actions privilégiées peuvent être émises dans une ou plusieurs séries, dont les conditions, les restrictions et les privilèges particuliers doivent être déterminés par le conseil d'administration de la société au moment de la création d'une catégorie.



---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Emises au Emises au
Autorisé 30 avril 2007 31 mai 2007
---------------------------------------------------------------------------

Actions ordinaires Nombre illimité 18 827 637 18 801 237
Actions privilégiées Nombre illimité Aucune Aucune
---------------------------------------------------------------------------
Options sur actions
- émises et en cours 787 005 787 005
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


Le 26 avril 2007, la société a annoncé son intention d'acheter, dans le cadre d'un programme de rachat dans le cours normal de ses activités (le Programme de rachat), à des fins d'annulation, certaines de ses actions ordinaires à compter du 2 mai 2007.

Aux termes du Programme de rachat, la société peut acheter à des fins d'annulation un maximum de 940 200 actions ordinaires. La contrepartie qui sera versée par la société pour le rachat de toute action ordinaire en vertu du Programme de rachat équivaudra à la valeur au marché des actions ordinaires au moment de l'acquisition. La société n'a pas racheté de ses titres au cours des douze derniers mois.

Pour la période du 2 mai 2007 au 7 juin 2007, la société a procédé au rachat de 26 400 actions ordinaires pour une considération totale de 144 027 $ versée en espèces.

10. Responsabilités, contrôles et procédures de communication de l'information

Responsabilité de la direction à l'égard de la présentation de l'information financière

Les états financiers consolidés et le rapport de gestion de Technologies 20-20 Inc. (la "société"), ainsi que toute l'information contenue dans le présent rapport intermédiaire, sont la responsabilité de la direction et ont été examinés et approuvés par le conseil d'administration.

Les états financiers consolidés ont été dressés par la direction selon les principes comptables généralement reconnus du Canada. Le rapport de gestion a été préparé conformément aux exigences des autorités en valeurs mobilières. Les états financiers et le rapport de gestion renferment certains montants fondés sur les meilleures estimations et des jugements à l'égard de l'incidence prévue des événements et opérations actuels. La direction a établi ces montants de manière raisonnable, afin d'assurer que les états financiers et le rapport de gestion sont présentés fidèlement, à tous les égards importants. L'information financière présentée ailleurs dans le présent rapport intermédiaire est conforme aux données présentées dans les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés.

Le chef de la direction et le chef de la direction financière de la société ont établi des contrôles et des procédures de communication de l'information, ou ont supervisé leur établissement, pour donner une assurance raisonnable que l'information importante liée à la société leur a été communiquée et a été communiquée adéquatement dans les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés et le rapport de gestion. Conformément au Règlement 52-109, le chef de la direction et le chef de la direction financière de la société ont fourni aux Autorités canadiennes en valeurs mobilières une attestation à l'égard des documents d'information intermédiaires de la société, y compris les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés et le rapport de gestion.

Le conseil d'administration est chargé de s'assurer que la direction assume ses responsabilités à l'égard de la présentation de l'information financière et il est l'ultime responsable de l'examen et de l'approbation des états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés et du rapport de gestion. Le conseil d'administration s'acquitte de cette responsabilité principalement par l'entremise de son comité de vérification.

Le comité de vérification est nommé par le conseil d'administration, et tous ses membres sont des administrateurs indépendants possédant des compétences financières. Le comité de vérification rencontre périodiquement la direction, ainsi que les vérificateurs externes, afin d'examiner les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés, le rapport de gestion, les questions de vérification et les questions de présentation de l'information financière, de discuter des contrôles internes à l'égard de l'information financière, et de s'assurer que chaque partie s'acquitte correctement de ses responsabilités. Cependant, les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés pour le trimestre terminé le 30 avril 2007 n'ont pas été examinés par les vérificateurs de la société. En outre, le comité de vérification est chargé d'examiner la pertinence des conventions comptables ainsi que les estimations et jugements importants qui sous-tendent les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés dressés par la direction, et d'examiner les honoraires versés aux vérificateurs externes et de faire des recommandations au conseil d'administration à leur égard. Le comité de vérification fait part de ses constatations au conseil d'administration pour qu'il en soit tenu compte lorsque ce dernier approuve la publication des états financiers consolidés et du rapport de gestion à l'intention des actionnaires.

Raymond Chabot Grant Thornton S.E.N.C.R.L., vérificateurs externes désignés par les actionnaires, rencontrent régulièrement le comité de vérification pour discuter de la vérification, de la présentation de l'information financière et d'autres sujets connexes.

Le présent rapport et nos états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été révisés par le comité de vérification de la société le 7 juin 2007 et approuvés par le conseil d'administration de 20-20 le 12 juin 2007.

Contrôles de communication de l'information

Le chef de la direction et le chef de la direction financière ont la responsabilité d'établir et de maintenir les contrôles et procédures de communication de l'information pour la société. Les contrôles et procédures de communication de l'information ont été effectués sous la surveillance du chef de la direction et du chef de la direction financière pour fournir l'assurance raisonnable que l'information importante relative à la société est communiquée à la direction dans la période au cours de laquelle les dépôts intermédiaires sont faits.

Contrôle interne à l'égard de l'information financière

Il incombe à la direction d'établir et de maintenir un contrôle interne adéquat à l'égard de l'information financière afin de fournir une assurance raisonnable que l'information financière est fiable et que les états financiers ont été préparés, aux fins de la publication de l'information financière, conformément aux PCGR. Le chef de la direction et le chef de la direction financière ont évalué si la société aurait apporté, au cours de la période intermédiaire terminée le 30 avril 2007, des modifications au contrôle interne à l'égard de l'information financière qui auraient eu une incidence importante ou qui auraient raisonnablement été susceptibles d'avoir une incidence importante sur notre contrôle interne à l'égard de l'information financière. Leur évaluation n'a fait ressortir aucune modification de cette nature.

11. Données financières trimestrielles

Le montant de capitalisation de la R&D comptabilisé au quatrième trimestre de l'exercice 2005 aux fins des ajustements des périodes précédentes totalise environ 670 000 $. Déduction faite de la dotation aux amortissements connexe, les ajustements représentent une réduction de 590 000 $ des frais de recherche et de développement du quatrième trimestre. Le montant de 590 000 $ englobe respectivement 137 000 $, 225 000 $ et 228 000 $ pour les premier, deuxième et troisième trimestres de l'exercice 2005. La section suivante illustre l'incidence de la répartition de la capitalisation dont il a été question plus haut aux trimestres respectifs de l'exercice 2005. Se reporter à la rubrique Ajustés compte tenu des éléments de fin d'exercice du tableau intitulé Principales informations financières trimestrielles non vérifiées ci-après.

Les informations trimestrielles suivantes ont été présentées sur la même base que les états financiers consolidés vérifiés, et tous les redressements nécessaires ont été inclus dans les montants figurant ci-dessous pour présenter avec justesse les résultats trimestriels non vérifiés qui doivent être lus en parallèle avec nos états financiers consolidés vérifiés et les notes y afférentes. Les résultats d'exploitation trimestriels ne doivent pas être considérés comme une indication des résultats de toute période future.

Principales informations financières trimestrielles non vérifiées
(En milliers de dollars américains, sauf les montants par action)



---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
T2 T1 T4 T3 T2 T1 T4 T3
2007 2007 2006 2006 2006 2006 2005 2005
$ $ $ $ $ $ $ $
Comme présenté
Produits 17 525 15 578 17 421 14 864 16 140 12 036 10 850 10 699
Bénéfice net 1 694 780 2 672 677 1 747 773 1 415 1 392
Bénéfice de base
par action 0,09 0,04 0,14 0,04 0,09 0,04 0,08 0,07
Bénéfice dilué
par action 0,09 0,04 0,14 0,04 0,09 0,04 0,07 0,07
Ajustés compte
tenu des
éléments de
fin d'exercice
Produits s.o s.o s.o s.o s.o s.o 10 850 10 699
Bénéfice net s.o s.o s.o s.o s.o s.o 1 030 1 539
Bénéfice de base
par action s.o s.o s.o s.o s.o s.o 0,05 0,08
Bénéfice dilué
par action s.o s.o s.o s.o s.o s.o 0,05 0,08
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


12. Autres renseignements

Le lecteur doit se reporter aux états financiers consolidés vérifiés 2006 de la société, aux notes y afférentes, et au rapport de gestion de l'exercice terminé le 31 octobre 2006 pour toute information supplémentaire relative à nos arrangements hors bilan, aux obligations contractuelles, aux conventions comptables, à l'utilisation d'estimations comptables, aux modifications futures des conventions comptables et aux risques et incertitudes, car il n'y a pas eu de changements notables de ces éléments depuis que la société a présenté ses résultats de 2006.

Risque de change

La monnaie de mesure de la société est le dollar canadien. Toutefois, les états financiers sont présentés en dollars américains. En raison de la baisse du dollar américain par rapport à la plupart des grandes monnaies au cours des deux derniers exercices, les résultats d'exploitation de la société ont été touchés, notamment dans les cas où les dépenses engagées sont dans une monnaie autre que le dollar américain. L'incidence la plus importante a été attribuable aux dépenses engagées en dollars canadiens, étant donné que la plupart des ventes sur le marché nord-américain sont en dollars américains. Par contre, dans d'autres monnaies comme l'euro et la livre sterling, nous avons une couverture naturelle puisque la plupart des produits et des dépenses sont engagés dans la même monnaie.

Toutefois, au cours du premier semestre de l'exercice 2007, l'incidence de cette variation n'a pas été aussi importante qu'elle l'avait été au cours des derniers trimestres puisque le taux de change moyen du dollar canadien a été de 0,865 $ comparativement à 0,862 $ pour la période correspondante de l'exercice 2006. La société a engagé des coûts en dollars canadiens d'environ 13 millions $ CA pour le semestre terminé le 30 avril 2007.

La société conclut des contrats de change à terme afin d'accroître la prévisibilité à court terme à l'égard de l'incidence des variations des taux de change entre les dollars canadien et américain. Les gains découlant de ces contrats, qui se sont élevés à 414 000 $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2007 comparativement à un gain de 140 000 $ pour la période correspondante de l'exercice 2006, sont constatées au poste "Produits financiers" de l'état des résultats consolidés.

Renseignements

  • 20-20 Technologies Inc.
    Jean Mignault
    Coprésident du conseil et Chef de la direction
    Laval: (514) 332-4110
    ou
    20-20 Technologies Inc.
    Steve Perrone
    Chef de la direction financière
    Laval: (514) 332-4110
    Site Web: www.2020technologies.com