Technologies Urbanimmersive Inc.
TSX CROISSANCE : UI

Technologies Urbanimmersive Inc.

27 mai 2015 10h46 HE

Technologies Urbanimmersive inc. présente ses résultats consolidés du deuxième trimestre 2014-2015

FAITS SAILLANTS

- Diminution des charges opérationnelles de 57% et diminution de la perte nette de 64% comparativement au trimestre correspondant de l'année précédent;

- Signature de 2 ententes pour la nouvelle plateforme de blogues immersifs;

MONTRÉAL, CANADA--(Marketwired - 27 mai 2015) -

NE PAS DISTRIBUER AUX FILS DE PRESSE AMÉRICAINS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

Technologies Urbanimmersive Inc. (TSX CROISSANCE:UI) (« Technologies Urbanimmersive »), a présenté aujourd'hui ses résultats financiers consolidés audités, incluant sa filiale à part entière, Urbanimmersive Inc., (« Urbanimmersive » et, collectivement avec Technologies Urbanimmersive, la « Société »), pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2015.

Les revenus du deuxième trimestre sont restés stables par rapport au trimestre de l'année financière précédente. Toutefois, considérant que les dépenses d'opération ont diminué de 57% par rapport au même trimestre de l'année précédente, ces résultats démontrent que la réorganisation des effectifs de l'entreprise ainsi que le développement de nouvelles solutions commencent à porter fruit.

Au cours du deuxième trimestre de l'année financière 2015, la Société a conclu 2 ententes avec des leaders de l'industrie dans le marché de l'immobilier pour l'utilisation de sa nouvelle plateforme de blogue immersif. L'une des 2 ententes est avec l'APCHQ (l'Association des Professionnels de la Construction et Habitation du Québec) et la deuxième avec RE/MAX Québec, l'un des plus grands sites de courtage immobilier canadiens. Les 2 nouveaux clients recevront un service de production de contenu rédactionnel et feront également l'utilisation du système automatisé servant à optimiser le coût d'acquisition de trafic développé à même la plateforme de blogue.

Au cours du deuxième trimestre, la Société s'est affairée à livrer les blogues et d'établir les bases opérationnelles reliées au processus d'affaires de ceux-ci. Les revenus de ces nouvelles ententes se feront graduellement sentir dans les prochains résultats financiers de la Société. La visibilité de ces ententes auprès du marché immobilier génère de l'intérêt et la Société projette de conclure de nouvelles ententes dans les prochains trimestres.

Au cours du premier trimestre, Urbanimmersive avait annoncé le développement de 2 plateformes : le blogue immersif pour lequel 2 ententes ont déjà été annoncées et une place d'affaires en ligne permettant aux courtiers immobiliers de trouver et commander en ligne un photographe. En ce qui concerne cette dernière, la place d'affaires en ligne, Urbanimmersive a débuté des pourparlers avec une organisation dans le marché de l'immobilier pour le déploiement de la solution à travers un grand réseau de courtiers immobiliers. Rien ne garantit une conclusion contractuelle entre les 2 parties d'ici les prochains mois, mais les discussions progressent et permettent à la Société d'être optimiste sur une première entente durant l'année financière 2015.

« Nous sommes heureux que les premiers clients de notre nouvelle plateforme soient des leaders de l'industrie immobilière dans notre marché. La visibilité de ces ententes se fait déjà sentir auprès du marché et notre plateforme de blogue et plus particulièrement sont algorithme automatisé servant à optimiser le coût d'acquisition de trafic suscite actuellement beaucoup d'intérêt dans l'industrie. La nouvelle plateforme de blogue tend à vouloir devenir notre solution « phare » puisqu'elle met en lumière toutes les forces d'Urbanimmersive en création de contenus marketing, en immersion 3D et en développement technologique. Elle ouvre également la porte à notre place d'affaires en ligne pour nos clients souhaitant trouver et commander des services à des producteurs de contenu. Nous sommes enthousiasmés vis-à-vis le potentiel d'exportation de cette solution dont nous sommes déjà à planifier les détails. » a déclaré Ghislain Lemire, Président directeur général d'Urbanimmersive.

PRINCIPALES DONNÉES FINANCIÈRES

Période de trois mois
terminée le
31 mars 2015
Période de trois mois
terminée le
31 mars 2014
Période de six mois
terminée le
31 mars 2015
Période de six mois
terminée le
31 mars 2014
$ $ $ $
Produits 205 527 201 969 571 103 355 573
Coût des ventes 169 198 205 713 315 465 399 801
Bénéfice (perte) brut 36 329 (3 744 ) 255 638 (44 228 )
Charges opérationnelles 208 144 485 977 447 000 936 073
Autres charges 13 199 9 218 28 746 15 882
Perte nette et résultat global (185 014 ) (498 939 ) (220 108 ) (996 183 )
Perte nette de base et diluée par action ordinaire (0,01 ) (0,03 ) (0,01 ) (0,06 )

RÉSULTATS D'EXPLOITATION

La perte nette pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2015 se chiffre à 185 014 $ soit (0,01 $) par action comparativement à 498 939 $ soit (0,03 $) par action pour la même période en 2014. La perte nette pour la période de six mois terminé le 31 mars 2015 se chiffre à 220 108 $ soit (0,01 $) par action comparativement à 996 183 $ soit (0,06 $) par action pour la même période en 2014. Les diminutions des pertes de 313 925 $ pour la période de trois mois et de 776 075 $ pour la période de six mois sont dues aux variations suivantes :

Les produits de la Société sont passés de 201 969 $ à 205 527 $, soit une augmentation de 3 558 $ ou 1,7 % pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2015 et de 355 573 $ à 571 103 $, soit une augmentation de 215 530 $ ou 60 % pour la période de six mois terminée le 31 mars 2015. Cette augmentation provient principalement d'un contrat de licence signé avec l'APCHQ, au montant de 200 000 $ pour le portail APCHQ3D.

La Société a enregistré, au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars 2015, un bénéfice brut de 36 329 $ ou 17 % (bénéfice brut de 225 638 $ ou 44,8 % pour six mois) comparativement à une perte brute de 3 744 $ ou 1,9 % (perte brute de 44 228 $ ou 12,4 % pour six mois) pour la même période en 2014. Cette augmentation au niveau de la marge brute provient de la diminution du Coût des ventes de 36 515 $ pour la période de trois mois (84 366 $ pour période de six mois) qui s'explique par la diminution de la dépense en salaires.

Les charges opérationnelles, au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars 2015, ont totalisé 208 144 $ (447 000 $ pour la période de six mois) comparativement à 485 977 $ (936 073 $ pour six mois) pour la même période en 2014, soit une diminution de 277 577 $ ou 57 % (489 073 $ ou 52,2 % pour la période de six mois) principalement due à la réduction des effectifs dans chacun des départements au cours de l'exercice terminée le 30 septembre 2014. La variation des charges opérationnelles est composée de la variation des frais de ventes, des frais administratifs et des frais de recherche et développement. Les frais de ventes ont totalisé 48 543 $ (87 971 $ pour la période de six mois) comparativement à 198 522 $ (320 858 $ pour la période de six mois), soit une diminution de 149 991 $ ou 75,5 % (232 887 $ ou 72,6 % pour la période de six mois) principalement reliée à une diminution des salaires de 53 381 $ (115 287 $ pour la période de six mois), des frais du publicité de 60 878 $ (63 566 $ pour six mois) et à la comptabilisation en 2014 d'une pénalité de 21 857 $ pour fin de contrat. Les frais administratifs ont totalisé 104 551 $ (223 833 $ pour la période de six mois) comparativement à 201 638 $ (439 083 $ pour la période de six mois), soit une diminution de 97 087 $ ou 92,9 % (215 250 $ ou 49 % pour la période de six mois) principalement reliée à une diminution des salaires de 48 515 $ (93 164 $ pour six mois), des honoraires professionnels de 21 214 $ (58 593 $ pour 6 mois), des frais de déplacement de 12 838 $ (25 085 $ pour six mois) et des paiements fondés sur des actions de 4 429 $ (19 496 $ pour de six mois). Les frais de recherche et développement ont totalisé 55 062 $ (135 196 $ pour la période de six mois) comparativement à 85 817 $ (176 132 $ pour la période de six mois) soit une diminution de 30 755 $ (40 936 $ pour la période de six mois) principalement due à la diminution de la masse salariale en recherche et développement.

Au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars 2015, les autres charges ont totalisé 13 199 $ (28 746$ pour la période de six mois) comparativement à 9 218 $ (15 882°$ pour la période de six mois) au cours de la même période en 2014, soit une augmentation de 3 981 $ (12 864 $ pour six mois). Cette augmentation est principalement due à la charge d'intérêts sur débenture convertible de 7 970 $ (14 834$ pour six mois) en 2015 comparativement à aucune en 2014 et à l'augmentation de la charge d'intérêts sur la dette à long terme de 1 286 $ (3 427 $ pour six mois) par contre, les d'intérêts sur passifs courants et charges bancaires ont diminué de 5 562 $ (6 096 $ pour six mois)

TENDANCE DES RÉSULTATS TRIMESTRIELS (EN MILLIER DE $)

Les résultats d'exploitation de chacun des huit derniers trimestres sont présentés dans le tableau ci-dessous. La direction considère que l'information pour chacun de ces trimestres a été préparée de la même façon que l'information dans les états financiers consolidés audités pour l'année financière se terminant le 30 septembre 2014.

Résultats
(
consolidés)
Résultats
(
consolidés)
Résultats
(
consolidés)
2015 2014 2013
T2 T1 T4 T3 T2 T1 T4 T3
$ $ $ $ $ $ $ $
Produits 205 365 140 155 202 154 218 152
Bénéfice (perte) brut 36 219 (1 ) 1 (4 ) (40 ) 43 (74 )
Perte nette (185 ) (35 ) (314 ) (373 ) (499 ) (497 ) (659 ) (614 )
Perte nette de base et diluée par Action Ordinaire (0,01 ) (0,00 ) (0,017 ) (0,020 ) (0,028 ) (0,037 ) (0,047 ) (0,040 )

LIQUIDITÉS ET PERSPECTIVES FUTURES

En date du 31 mars 2015, la Société disposait de liquidités de 71 065 $ et un déficit de fonds de roulement de 105 585 $ comparativement à un déficit de fonds de roulement de de 372 880 $ en date du 30 septembre 2014, soit une amélioration de 267 295 $. Cette amélioration est principalement due à la clôture d'un financement d'un montant total de 500 000 $ le 23 octobre 2014.

La société a préparé un budget pour 2015 en utilisant des hypothèses que la direction estime raisonnables. L'atteinte des résultats budgétisés dépend principalement de l'augmentation du chiffre d'affaires, du respect de la marge brute d'exploitation prévue et du contrôle des frais généraux et d'administration. La direction s'attend à respecter son budget, et afin d'avoir suffisamment de liquidités pour financer ses opérations au moins au-delà du 31 mars 2016 négocie actuellement une injection de l'ordre de 200 000 $, qu'elle croit être en mesure de réaliser au cours du mois de juin 2015. Bien que la direction estime qu'elle a développé des plans d'action pour atténuer les risques de liquidités et d'exploitation, rien de garantit que ces mesures porteront fruits. Dans l'éventualité que les prévisions budgétaires ne se réaliseraient pas comme planifiée, la Société pourrait avoir besoin de nouveaux capitaux pour financer ses activités et rien ne garantit qu'elle soit en mesure de recueillir les capitaux nécessaires. Les lecteurs sont invités à se référer à la section des Risques et Incertitudes pour de plus amples renseignements.

À PROPOS D'URBANIMMERSIVE

Urbanimmersive est une filiale en propriété exclusive de Technologies Urbanimmersive. Basée à Laval, Québec, Technologies Urbanimmersive est une entreprise de médias numériques dédiée au marché de l'immobilier en ligne. La Société offre des services de production de contenu marketing et des solutions technologiques innovantes spécifiquement conçues pour accroître la productivité et les revenus de sa clientèle. La clientèle de l'entreprise se compose principalement de constructeurs, promoteurs immobiliers, courtiers immobiliers, agences de courtage et opérateurs de portails immobiliers.

Mise en Garde relative aux Déclarations prospectives

Certaines déclarations faites dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques sont de nature prospective et, à ce titre, sont assujetties à d'importants risques, incertitudes et hypothèses. Les résultats ou événements dont il est question dans ces déclarations prospectives pourraient différer sensiblement des résultats ou événements réels. C'est pourquoi le lecteur est mis en garde contre le risque d'accorder une crédibilité excessive à ces déclarations prospectives. Pour plus de détails sur certains de ces facteurs de risque et hypothèses ou d'autres éléments, les lecteurs sont invités à se référer aux Rapports de gestion et d'analyse de la situation financière et des résultats d'exploitation respectifs de la Société datés du 27 janvier 2015 et déposés auprès des commissions canadiennes des valeurs mobilières. Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué reflètent nos attentes en date des présentes. Nous n'avons ni l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser l'une ou l'autre des déclarations prospectives.

Ce communiqué de nouvelles ne constitue pas une offre de vente ni une sollicitation d'une offre d'achat de titres aux États-Unis ou à toute personne des Etats-Unis. Les titres n'ont pas été et ne seront pas enregistrés au titre du United States Securities Act de 1933 tel que modifié, ou les lois des valeurs mobilières de tout état des États-Unis d'Amérique et ne peuvent être offerts ou vendus aux États-Unis d'Amérique ou de ses territoires ou possessions, sauf en vertu d'une exception.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements