TELUS Corporation
TSX : T
NYSE : TU

TELUS Corporation

30 sept. 2014 11h00 HE

TELUS demande au CRTC d'accorder la priorité au client en réaffirmant son soutien à une concurrence fondée sur les installations pour les services mobiles

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 30 sept. 2014) - TELUS Corporation (TSX:T) (NYSE:TU)

Aujourd'hui, dans la région de la capitale nationale, TELUS a présenté au CRTC sa position sur la future réglementation des tarifs des services d'itinérance de gros pour les services mobiles au pays. TELUS a félicité le gouvernement et le CRTC d'appuyer une approche de la réglementation qui a été très profitable pour les Canadiens (les plus grands consommateurs de données mobiles au monde) et a permis au pays de devenir l'un des marchés sans fil les plus évolués et concurrentiels sur la planète. TELUS a également déclaré au CRTC que le déploiement de la technologie de prochaine génération est essentiel pour que les Canadiens puissent continuer à avoir accès aux réseaux mobiles les plus rapides et les plus fiables au monde. Elle a demandé en outre au CRTC de réaffirmer son soutien à un modèle de concurrence fondée sur les installations qui, selon TELUS, est essentiel pour attirer l'investissement nécessaire dans les réseaux et ainsi conserver et accroître le leadership du Canada dans les services mobiles à l'échelle mondiale.

« Les réseaux mobiles du Canada se classent parmi les plus rapides et les plus fiables au monde, déclare Joe Natale, président et chef de la direction de TELUS. Les investissements de notre industrie dans l'innovation des services mobiles canadiens améliorent la qualité de vie puisqu'ils permettent aux gens de demeurer en contact entre eux et d'avoir accès à l'information dont ils ont besoin, peu importe où ils se trouvent au pays. Les réseaux mobiles évolués du Canada stimulent la croissance économique autant des grandes que des petites entreprises, permettent aux Canadiens d'accéder à des soins de santé de meilleure qualité et à des possibilités d'éducation accrues et améliorent la compétitivité de notre pays sur la scène internationale. Tout cela n'est pas le fruit du hasard, c'est le résultat d'un cadre réglementaire qui a poussé les télécommunicateurs canadiens à devenir des chefs de file mondiaux en matière d'investissement privé dans les services mobiles. »

Selon les données de l'OCDE, les télécommunicateurs canadiens investissent trois fois plus que la moyenne mondiale dans l'infrastructure par abonné. Ils investissent plus de capital privé par habitant dans les réseaux que les entreprises de n'importe quel autre pays. Cela se traduit par des vitesses de transmission de données sans fil qui font l'envie de bien des nations. En effet, les Canadiens profitent de vitesses de transmission de données sans fil qui se classent au deuxième rang dans le monde. Par exemple, les abonnés canadiens profitent de vitesses types plus de deux fois supérieures aux vitesses offertes en Allemagne et en Italie, trois fois supérieures aux vitesses moyennes offertes aux États-Unis et en France, et neuf fois supérieures à celles offertes au Royaume-Uni. Cela contribue au taux de pénétration du marché du téléphone intelligent au Canada, classé au troisième rang mondial.

Le comité représentant TELUS lors des audiences actuelles du CRTC comprend le Dr Georg Serentschy, ancien législateur autrichien en matière de télécommunications et ex-président de l'Organe des régulateurs européens des communications électroniques. Le Dr Serentschy a offert à l'organisme de réglementation canadien un point de vue unique sur les conséquences imprévues qui peuvent découler d'une réglementation visant à favoriser les « locataires » d'infrastructure plutôt que les « bâtisseurs » et à imposer des prix plus bas à court terme tout en ignorant la durabilité à long terme des réseaux mobiles, lesquels exigent des investissements constants pour suivre l'évolution extrêmement rapide des capacités mobiles mondiales.

« L'industrie des télécommunications en Europe et tout son écosystème numérique souffrent du fait qu'au cours des deux dernières décennies les législateurs dans ce domaine ont créé des règles visant à maintenir de bas prix pour les services mobiles en stimulant la concurrence, explique le Dr Serentschy. Les fournisseurs européens ont alors vu leurs gains chuter plus bas que leurs coûts, les dissuadant d'investir dans leurs réseaux. On peut donc dire que tout avantage issu de la réglementation pour le consommateur a été temporaire et en fin de compte illusoire à cause du déclin correspondant dans la qualité et l'évolution technologique des réseaux. Si nous considérons la situation actuelle, nous constatons que l'Europe offre de nombreux réseaux d'assez piètre qualité et que les consommateurs et les entreprises vivent des frustrations quotidiennes à cause d'appels rompus ou ratés, de vitesses de transmission de données plus lentes, d'une mauvaise couverture en zone rurale et du nombre réduit de fonctions sur leurs téléphones intelligents. »

« Au moment où le CRTC se prépare à réglementer les tarifs des services d'itinérance au pays, je l'invite à ne pas reprendre les politiques européennes défaillantes, mais à en tirer plutôt des leçons. Le marché des services mobiles canadiens est l'un des plus novateurs au monde. Ne perdez pas cet avantage. » Voilà l'avertissement que sert le Dr Serentschy.

À propos de TELUS

TELUS (TSX : T, NYSE : TU) est la société de télécommunications connaissant la croissance la plus rapide au Canada, grâce à des produits d'exploitation annuels de 11,7 milliards de dollars et à plus de 13,4 millions de connexions clients, dont 7,9 millions d'abonnés à des services mobiles, 3,2 millions de lignes d'accès au réseau filaire, 1,4 million d'abonnés à des services Internet et 865 000 clients de TELUS TV. TELUS offre une gamme complète de produits et de services de communication, notamment des services mobiles, des services de transmission de données et de la voix, des services IP, des services de télévision, de vidéo et de divertissement en plus d'être le fournisseur informatique du domaine des soins de santé le plus important au Canada.

Fidèles à leur philosophie communautaire « Nous donnons où nous vivons », TELUS et les membres de son équipe, actuels et retraités, ont versé plus de 350 millions de dollars à des organismes caritatifs et sans but lucratif, et offert 5,4 millions d'heures de bénévolat au service des communautés locales depuis 2000. TELUS a reçu l'honneur d'être désignée comme l'entreprise philanthropique la plus remarquable au monde en 2010 par l'Association of Fundraising Professionals, devenant ainsi la première entreprise canadienne à recevoir cette prestigieuse marque de reconnaissance internationale.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur TELUS, veuillez consulter le site telus.com.

Renseignements