EXPLORATION DIOS INC.
TSX CROISSANCE : DOS

EXPLORATION DIOS INC.

05 mai 2009 08h00 HE

Teneurs significatives confirmées en oxydes d'uranium sur le projet Opinaca Nord de DIOS

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 5 mai 2009) - EXPLORATION DIOS (TSX CROISSANCE:DOS)présente les résultats finaux du suivi des travaux de fin du dernier exercice sur son projet d'uranium OPINACA NORD (option d'acquérir 50% de son partenaire Ressources Sirios) situé dans le Bassin méta-sédimentaire de LaGuiche, à la baie James, au Québec, au Canada. DIOS est l'opérateur du projet.

Les travaux de DIOS avaient permis de découvrir une zone radioactive (cibles A1, A2, A3), s'étendant sur plus de 800 mètres de long, qui avait titré, en 2008, 0.617%, 0.162 and 0.103% en oxydes d'uranium (U308) suite aux travaux de l'automne 2007. Les résultats 2009 donnent trois échantillons qui ont retourné 0.174%, 0.120%, et 0.078% U3O8 sur onze nouveaux échantillons choisis prélevés sur la zone A1-2-3 affleurante. La minéralisation consiste en disséminations d'uranophane et d'uraninite (minéraux d'uranium) dans des migmatites (paléosomes). Ces résultats proviennent du programme de terrain automnal 2008, qui avait pour but investiguer plus en détail cette anomalie héliportée de spectrométrie d'ordre presque kilométrique. Des lectures de terrain (radiation solution RS-120 & 125) sur ce secteur de première priorité montrant en moyenne de 2 000 à 5 000 cps, jusqu'à 14 000 cps (comptes par seconde).

Le Ministère des Ressources Naturelles et de la Faune du Québec a annoncé avoir trouvé des émeraudes dans le secteur, soit en fait sur la propriété OPINACA NORD de DIOS et Sirios. Des études de microsonde seraient nécessaires pour savoir si ces béryls verts sont effectivement chromifères (vraies émeraudes). Il faudrait aussi étudier la qualité de ces béryls verts pour connaître leur qualité ou potentiel de pierre gemme. La propriété OPINACA NORD est située dans un environnement géologique propice à la formation d'émeraudes, étant donné la proximité de corps intrusifs ultramafiques, qui peuvent avoir fourni la source en Cr nécessaire à la formation d'émeraudes. .

Une autre zone radioactive (cible D1) a aussi été investiguée, mais aucun des nouveaux échantillons choisis n'a retourné de résultats significatifs (moins de 0.01% U3O8). Des lectures de terrain (RS-120 & 125) sur ce secteur donnent en moyenne de 1 000 à 4 000 cps. L'équipe de DIOS croit avoir mis à jour un nouveau district uranifère au Québec, comme en fait preuve ses nombreuses découvertes récentes d'uranium dans le secteur d'Opinaca, particulièrement avec les découvertes significatives de la propriété Upinor, avec de nombreuses teneurs en affleurements supérieures à 0,1 % en oxydes d'uranium, allant jusqu'à plus de 2 % en U3O8.

DIOS est en bonne position financière pour traverser la crise financière qui sévit et compte sur un fonds de roulement de 5 M $ entièrement non accréditif pour poursuivre ses programmes d'exploration. Un budget de 1,86 M$ a été approuvé par la direction pour 2009. DIOS garde le focus de ses programmes de recherche minérale. DIOS ne compte que 34 333 839 actions en circulation et ne prévoit pas de dilution à court terme pour financer ses travaux d'exploration. DIOS n'a pas de bons de souscription d'actions en circulation et les options en circulation au 15 avril 2009 ont un prix de levée moyen de 0,48 $.

Les échantillons ont été prélevés et préparés par IOS Géoscientifiques Inc de Saguenay, Québec. Ils furent analysés au laboratoire Saskatchewan Research Council. Ce communiqué de presse a été préparé par M.-J. Girard, M.Sc. P.Géo., une personne qualifiée selon la Norme 43-101.

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué de presse.

Renseignements