Thallion Pharmaceutiques Inc.
TSX : TLN

Thallion Pharmaceutiques Inc.
Ecopia BioSciences Inc.
TSX : EIA

Ecopia BioSciences Inc.

04 avr. 2007 15h30 HE

Thallion Pharmaceutiques Inc. annonce les faits saillants de son exploitation et présente les résultats financiers d'Ecopia du premier trimestre de 2007

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 4 avril 2007) - Thallion Pharmaceutiques Inc. (issue de la fusion entre Ecopia BioSciences Inc. et Caprion Pharmaceutiques Inc., effectuée le 14 mars 2007) (TSX:TLN) a passé en revue aujourd'hui les récents faits saillants de son exploitation et a annoncé les résultats financiers d'Ecopia pour le premier trimestre terminé le 28 février 2007. L'annonce d'aujourd'hui représente le dernier rapport des résultats financiers d'Ecopia en accord avec les exigences en matière de réglementation. Par la suite, l'annonce des faits saillants et des résultats financiers se fera sous le nom de Thallion Pharmaceutiques Inc. et ce, débutant par le deuxième trimestre se terminant le 31 mai 2007.

Faits saillants de Thallion :

- Ecopia BioSciences Inc. et Caprion Pharmaceutiques Inc. complètent leur regroupement et annoncent la création d'une nouvelle entité appelée Thallion Pharmaceutiques Inc. ("Thallion"), en date du 14 mars 2007.

- Le 14 mars 2007, Thallion annonce la clôture d'un placement privé moyennant un produit brut total de 45 millions de dollars.

- Thallion complète avec succès la portion à dosage croissant de son essai clinique de Phase I portant sur ECO-4601.

- Thallion débute la deuxième portion de son essai clinique de Phase I pour ECO-4601, la Phase d'extension.

- Thallion débute l'administration de CAP-232 à premier patient dans le cadre de son essai clinique de Phase II portant sur le carcinome à cellules rénales ("CCR").

- Thallion prévoit présenter son programme clinique ShigaMabs à un comité consultatif du Federal Drug Agency ("FDA") en avril 2007.

Sommaire et perspective

Commentant les progrès réalisés récemment par Thallion, M Lloyd M. Segal, Chef de la direction, a déclaré : "Maintenant que le regroupement et le financement se trouvent derrière nous, nous pouvons concentrer nos efforts et nos ressources sur le développement de nos acquis significatifs en matière de programmes cliniques".

Webdiffusion

Le 4 avril 2007 à 16 h - M. Lloyd M. Segal, Chef de la direction et M. Michael Singer, Chef de la direction financière, discuteront des faits saillants de l'exploitation et des résultats financiers du premier trimestre. Afin d'écouter cette discussion en direct, veuillez composer le numéro d'accès local : 416-644-3414 ou composez le 1-800-733-7571. Une version archivée sera disponible peu de temps après la conférence sur le site Web de Thallion à l'adresse suivante : www.thallion.com.

ANALYSE PAR LA DIRECTION DES RESULTATS D'EXPLOITATION ET DE LA SITUATION FINANCIERE POUR LE PREMIER TRIMESTRE TERMINE LE 28 FEVRIER 2007

L'analyse par la direction des résultats d'exploitation et de la situation financière passe en revue les activités de la Société et devrait être lue à la lumière des états financiers non vérifiés d'Ecopia BioSciences Inc. pour le premier trimestre terminé le 28 février 2007, des états financiers vérifiés pour l'exercice terminé le 30 novembre 2006 et des notes s'y rattachant, dressés selon les principes comptables généralement reconnus du Canada. Cette analyse compare les résultats financiers d'Ecopia pour le premier trimestre terminé le 28 février 2007 avec ceux de la période correspondante de 2006. Ce rapport a été préparé par la direction à partir d'informations disponibles au 3 avril 2007. Pour plus amples renseignements sur la Société, incluant la Notice annuelle, veuillez visiter le site SEDAR à l'adresse suivante : www.sedar.com.

Les états financiers contenus dans ce rapport intermédiaire n'ont pas été vérifiés ni révisés par les vérificateurs de la Société.

Tous les montants figurant sur ce document sont en dollars canadiens sauf indication contraire.

Déclaration prospective

La présente Analyse par la direction renferme de l'"information prospective" qui se fonde sur des attentes, des estimations et des prévisions en date de la présente Analyse par la direction. On reconnaît souvent, mais pas toujours, l'information prospective à l'emploi de termes et expressions de nature prospective comme "prévoir", "s'attendre à" ou "ne pas s'attendre à", "est prévu", "budget", "planifier", "estimer", "avoir l'intention", "anticiper" ou "ne pas anticiper" ou "croire", ou des variantes de ces termes et expressions ou des déclarations selon lesquelles certaines mesures ou certains événements ou résultats "peuvent", "devraient", "pourraient", ou "pourront" être prises, survenir ou se matérialiser. L'information prospective suppose des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus de sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels de la Société pourraient différer sensiblement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par l'information prospective dans la présente Analyse par la direction.

La présente Analyse par la direction renferme de l'information prospective notamment des énoncés relatifs i) au regroupement et aux résultats attendus de la réalisation du regroupement et d'Ecopia BioSciences Inc. et de Caprion Pharmaceutiques Inc; ii) à la capacité de réunir éventuellement des capitaux pour le financement des activités de recherche et de développement de la Société; iii) à la conclusion favorable et prompte des études cliniques; iv) à la poursuite des essais cliniques aux Etats-Unis; v) au potentiel d'ECO-4601 en tant que chimiothérapie contre les tumeurs cérébrales primaires; vi) au potentiel d'ECO-4601 pour le traitement des cancers du sein, de la prostate, du côlon, du poumon, de l'ovaire et du pancréas; vii) à la formulation d'un composé ECO-4601 de deuxième génération; viii) à la formulation d'un composé candidat apparenté qui n'est pas un ECO-4601 en vue d'un autre dépôt auprès des autorités de réglementation; ix) au potentiel de Shigamabs dans le traitement des infections bactériennes productrices de Shigatoxines; x) au potentiel de CAP-232 dans le traitement des cancers à tumeur pleine; et xi) aux bénéfices tirés de la levée d'options d'exclusivité sur des biens brevetés concédés sous licence. Cette information prospective est fondée sur un certain nombre d'hypothèses quant à des événements futurs et suppose donc un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont bon nombre échappent au contrôle de la Société. Les résultats réels pourraient donc différer sensiblement des attentes exprimées par la Société et dépendent de nombreux facteurs, notamment i) les risques liés à l'intégration des acquisitions; ii) la possibilité de retards liés au recrutement de patients ou à la participation continue à l'essai clinique de phase I; iii) les incertitudes de nature scientifique quant à la corrélation entre les données précliniques animales et les données cliniques chez l'homme; iv) l'innocuité et l'efficacité d'ECO-4601 en tant que traitement anticancéreux; v) l'innocuité et l'efficacité de Shigamabs en tant que traitement des infections bactériennes produisant des Shigatoxines; vi) l'innocuité et l'efficacité de CAP-232 en tant que traitement des cancers à tumeur pleine; vii) la progression et la conclusion de l'étude de phase I dans les délais impartis; viii) les incertitudes liées aux procédures entourant la réglementation du développement de médicaments; ix) la capacité de la Société de financer ses opérations futures compte tenu de l'absence de revenus d'exploitation dans les années à venir; et x) la conjoncture économique en général.

Bien que la Compagnie estime qu'elle devra peut-être modifier ses attentes à la lumière d'événements et de faits nouveaux ultérieurs, elle décline toute obligation de mettre à jour la présente information prospective, à moins que la législation ne l'y oblige. On ne doit pas se fier à la présente information prospective comme s'il s'agissait de l'avis de la Société à une date postérieure à celle de la présente Analyse par la direction. La Société a essayé de répertorier les facteurs importants susceptibles de faire en sorte que les mesures, événements ou résultats réels diffèrent sensiblement de ceux actuellement prévus et décrits dans l'information prospective. Toutefois, il peut exister d'autres facteurs pouvant faire en sorte que les mesures, événements ou résultats diffèrent de ceux prévus, estimés ou attendus et susceptibles de faire en sorte que les mesures, événements ou résultats diffèrent sensiblement des attentes actuelles. Rien ne garantit que l'information prospective se révélera exacte, étant donné que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces énoncés. Par conséquent, le lecteur ne doit pas se fier outre mesure à l'information prospective. La liste de ces facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur la Société ne se veut pas exhaustive. Les risques et incertitudes auxquels la Société est exposée sont plus amplement décrits dans la Circulaire d'information de la direction conjointe datée du 7 février 2007, l'Analyse par la direction des résultats d'exploitation et de la situation financière pour l'exercice 2006 et la Notice annuelle de 2006, disponibles au www.sedar.com.

Vue d'ensemble

Ecopia BioSciences Inc. ("Ecopia") ("la Société") était une société de biotechnologie qui développait des produits thérapeutiques novateurs dans le domaine de l'oncologie. La stratégie de la Société consistait à développer des médicaments candidats répondant à des besoins médicaux non-comblés et pouvant accéder à une mise en marché rapide. La stratégie d'Ecopia visait également à mettre sur pied des alliances dans les domaines biotechnologiques et pharmaceutiques afin d'exploiter et de développer ses acquis dans le meilleur intérêt de ses actionnaires dans une perspective à long-terme.

Le 14 mars 2007, Ecopia BioSciences Inc. a fait l'acquisition de Caprion Pharmaceutiques Inc. par voie de regroupement formant ainsi une nouvelle entité appelée Thallion Pharmaceutiques Inc ("Thallion"). A cette date, la nouvelle entité a émis, entre autres choses, 69 871 584 actions ordinaires aux actionnaires existants de Caprion, soit 50% du capital émis et en circulation à ce moment. Thallion a également réalisé la clôture d'un placement privé concomitant moyennant un produit brut total de 45 millions de dollars par l'émission de 180 millions d'unités, chaque unité étant émise au prix de 0,25 $.

Au cours du premier trimestre de 2007 et durant la période précédant la création de Thallion, l'objectif corporatif principal de la Société était la réalisation de la fusion et du financement projetés. Entre-temps, les activités de recherche et développement d'Ecopia portaient principalement sur ECO-4601, cette molécule de petit poids moléculaire, unique à la Société, ciblant les voies de signalisation RAS-MAPK (Mitogen-Activated Protein Kinases) tout en se liant au récepteur périphérique aux benzodiazépines (PBR), un récepteur surexprimé dans un grand nombre de cellules cancéreuses.

Le 11 janvier 2007, la Société a annoncé que ECO-4601 avait complété avec succès la première portion de son essai clinique de Phase I, la portion à dosage croissant. Cette portion de l'essai n'a révélé aucune toxicité pouvant limiter le dosage pour des doses atteignant jusqu'à 480 mg/m2/jour, la dose maximale déterminée selon le protocole. La Société a par la suite débuté la deuxième portion de l'essai, la Phase d'extension, qui devrait être complétée vers la fin du printemps 2007. La Société mène présentement ses essais dans deux sites cliniques, soit à l'Unité de recherche clinique de l'Hôpital général juif - Sir Mortimer B. Davis, situé à Montréal, Québec et à l'Hôpital Charles LeMoyne, situé sur la Rive-Sud de Montréal. Les résultats cliniques pour les deux portions de l'essai seront divulgués lorsque les données compilées auront été vérifiées.

L'essai de Phase I pour ECO-4601 inclut des patients atteints d'un cancer du cerveau, du sein, de la prostate, de l'ovaire, du poumon, du côlon ou du pancréas et réfractaires aux traitements existants. Le but de l'essai de Phase I est de tester le profil d'innocuité de ECO-4601, de déterminer si le composé est bien toléré et d'en évaluer la pharmacocinétique clinique.

Suite au regroupement du 14 mars 2007, deux autres programmes thérapeutiques cliniques se sont ajoutés au portefeuille de produits actuel. Le premier, appelé ShigaMabs, est un anticorps à double action développé pour le traitement des infections bactériennes produisant des Shiga-toxines. Shiga-Mabs a complété des essais cliniques de Phase I au cours desquels chaque anticorps s'est avéré sûr et bien toléré chez des volontaires en bonne santé. Un essai pivot de Phase II/III devrait débuter en 2007 sous réserve d'une révision et de l'approbation des autorités réglementaires. Le deuxième programme, appelé CAP-232, est un peptide pouvant être utilisé pour plusieurs indications en oncologie et pour lequel un essai clinique de Phase II portant sur le carcinome à cellules rénales est présentement en cours en Europe.

Thallion possèdera également deux technologies, la technologie DECIPHER®, la plate-forme de découverte de génomique d'Ecopia, et CellCarta™, la technologie protéomique de Caprion. Thallion planifie se défaire de ses activités liées à CellCarta™ dans les 12 mois suivant le regroupement.



Sommaire des résultats d'exploitation
Périodes arrêtées le 28 février (en milliers de dollars, sauf pour les
montants par action)

--------------------------------------------------------------------
(Non-vérifiés) 2007 2006 Ecart
--------------------------------------------------------------------

$ $ %
--------------------------------------------------------------------
Revenus d'intérêts 21 62 (66,1)
--------------------------------------------------------------------
Recherche et développement, avant
les crédits d'impôts et subventions 1 665 1 577 5,6
--------------------------------------------------------------------
Frais généraux et administratifs 531 769 (30,9)
--------------------------------------------------------------------
Perte nette 1 971 2 066 (4,6)
--------------------------------------------------------------------
Perte nette de base et diluée
par action 0,03 0,03 -
--------------------------------------------------------------------
Nombre moyen pondéré d'actions
en circulation (en milliers) 69 872 69 872
--------------------------------------------------------------------


Revenus

Les revenus d'intérêts se sont établis à 21 082 $ pour le trimestre terminé le 28 février 2007, comparativement à 62 176 $ pour la période correspondante de 2006, soit une baisse de 66,1 %. Cette diminution s'explique par le fait que le niveau des liquidités de la Société était plus bas au cours du premier trimestre de 2007 comparativement à la période correspondante de 2006.

Activités de recherche et développement

Les frais de recherche et développement (R&D), avant les crédits d'impôt et les subventions, se sont établis à 1 664 598 $ pour le premier trimestre de 2007, comparativement à 1 576 974 $ pour la même période en 2006, soit une augmentation des coûts de 5,6 %. Cette augmentation s'explique principalement par les coûts liés à la production BPF de ECO-4601, la mise à l'échelle des procédés de production ainsi que le traitement de patients dans le cadre de son essai clinique de Phase I, en cours. Toutefois, l'augmentation de ces coûts fut contrebalancée par des coûts élevés liés à l'achèvement d'études précliniques de toxicité effectuées au premier trimestre de 2006 et qui ne font plus partie des activités de l'année en cours.

Frais généraux et administratifs

Les frais généraux et administratifs se sont chiffrés à 531 189 $ pour le premier trimestre de 2007, comparativement à 768 655 $ pour la même période en 2006, soit une diminution de 30,9 %. Cette baisse peut être attribuée à une diminution des effectifs au sein du service de propriété intellectuelle. Cette réorganisation de la stratégie de la Société en matière de propriété intellectuelle vise à sous-contracter la poursuite de l'obtention des droits relatifs à son porte-feuille de brevets en faisant appel à l'expertise nécessaire plutôt que de gérer ces activités à l'interne.

Perte nette

La Société a enregistré une perte nette de 1 971 168 $ ou 0,03 $ par action pour le premier trimestre de 2007, comparativement à 2 065 963 $ ou 0,03 $ par action pour la même période en 2006. La diminution de la perte reflète bien la variation des dépenses de R&D et des frais généraux et administratifs tel que décrit ci-dessus.



Situation financière

--------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars) Au 28 février Au 30 novembre
2007 2006
--------------------------------------------------------------------
(non-vérifié) (vérifié)
--------------------------------------------------------------------
Encaisse et placements
à court-terme(i) 1 133 $ 2 860 $
--------------------------------------------------------------------
Crédits d'impôt à recevoir 954 $ 750 $
--------------------------------------------------------------------
Actif total 6 116 $ 6 456 $
--------------------------------------------------------------------
Capital-actions et surplus d'apport 55 503 $ 55 413 $
--------------------------------------------------------------------
Avoir des actionnaires 3 478 $ 5 360 $
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
(i) Espèces investies dans des obligations à cote de crédit élevée
ayant une échéance de moins d'un an.
--------------------------------------------------------------------


Liquidités et situation financière

Au 28 février 2007, les liquidités de la Société, constituées de l'encaisse et des placements à court terme, se sont établies à 1 133 050 $. Les crédits d'impôt à recevoir se sont chiffrés à 953 959 $. Par conséquent, la disponibilité des liquidités de la Société, constituée de l'encaisse, des placements à court-terme et des crédits d'impôt à recevoir, a été de 2 087 009 $ au 28 février 2007, comparativement à 3 610 584 $ au 30 novembre 2006. La diminution des liquidités représente les dépenses monétaires liées au premier trimestre de 2007.

Durant le premier trimestre de l'année en cours, les sorties de fonds en matière de dépenses en capital d'Ecopia ont atteint 93 068 $ comparativement à 121 346 $ au premier trimestre de l'année dernière. Les dépenses en capital pour ce trimestre sont principalement liées à la poursuite de l'obtention des droits relatifs au portefeuille de brevet de la Société.

Au 28 février 2007, la Société avait encouru 1 163 729 $ de frais reportés liés à la fusion projetée et au financement concomitant par actions de 45 millions de dollars. Ces frais seront alloués au prix d'achat de Caprion ainsi qu'aux frais d'émission d'actions. A la fin du premier trimestre, la plupart de ces dépenses demeuraient impayées, ce qui explique l'augmentation des créditeurs et charges à payer.

L'avoir des actionnaires s'est établi à 3 478 326 $ au 28 février 2007, comparativement à 5 359 804 $ au 30 novembre 2006. L'actif total s'élève à 6 116 412 $ au 28 février 2007, par rapport à 6 456 260 $ au 30 novembre 2006. La diminution de l'avoir des actionnaires et de l'actif total reflète les sorties de fonds liées à l'exploitation pour les trois premiers mois de l'année 2007.

Au 28 février 2007, le nombre d'actions ordinaires en circulation était de 69 871 584, tandis que 4 720 600 options avaient été consenties au terme du régime d'options d'achat d'actions à un prix d'exercice moyen de 1,30 $. Un total de 7 820 834 bons de souscription demeuraient en circulation à cette date, desquels 4 154 167 peuvent être levés au prix de 1,28 $ l'action à tout moment, jusqu'au 12 février 2008, le reste des bons de souscription pouvant être levés au prix 1,03 $ jusqu'au 8 mars 2007.

Le 14 mars 2007, la Société a fait l'acquisition de Caprion par voie de regroupement, formant ainsi une nouvelle entité appelée Thallion. Thallion a émis aux actionnaires existants de Caprion 69 871 584 actions ordinaires ainsi que 10 millions d'actions privilégiées non-votantes. Les actions privilégiées sont rachetables à l'intérieur d'une période de 12 mois suivant la fusion, et peuvent donner au porteur, sujet à certaines conditions, le droit à certains paiements relativement à la vente de CellCartaTM. Thallion a aussi émis, dans le cadre d'une entente préexistante, 5,3 millions de bons de souscription à un prêteur à long terme et a réalisé la clôture d'un placement privé de 180 millions d'unités au prix unitaire de 0,25 $ pour un produit brut total de 45 millions de dollars, avant des frais d'émission d'actions estimés à 3,2 millions de dollars et des coûts de transaction totaux d'environ 2,3 millions de dollars. Chaque unité du placement pour compte privé permet à son détenteur de recevoir une action ordinaire et un demi-bon de souscription. Chaque bon de souscription entier habilitera son porteur de souscrire une action ordinaire au prix de 0,375 $ pour une période de 36 mois.

Au 3 avril 2007, suite à la transaction décrite ci-haut et tenant compte d'une consolidation d'actions de 10 pour 1 effectuée le 14 mars 2007, le nombre d'actions ordinaires en circulation s'élève à 31 974 317. Le nombre d'options d'achat d'actions en circulation s'élève à 470 560, à un prix d'exercice moyen de 13 $. Un total de 9 945 417 bons de souscription demeurent en circulation, desquels 415 417 peuvent être levés au prix d'exercice de 12,80 $ chacun à tout moment jusqu'au 12 février 2008, le reste pouvant être levé à un prix d'exercice de 3,75 $ pour une période déterminée.



Données financières trimestrielles
(en milliers de dollars, sauf pour les montants par action)

-------------------------------------------------------------------------
Trimestres se terminant le 31 mai 31 août 30 novembre 28 février
(non-vérifiés) 2006 2006 2006 2007
-------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
-------------------------------------------------------------------------
Revenus 39 34 257 21
-------------------------------------------------------------------------
Dépenses de recherche et
développement, avant
les crédits d'impôt
et subventions 1 297 1 115 1 299 1 665
-------------------------------------------------------------------------
Perte nette 2 169 1 192 1 377 1 971
-------------------------------------------------------------------------
Perte nette de base et
diluée par action 0,03 0,02 0,02 0,03
-------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------
Trimestres se terminant le 31 mai 31 août 30 novembre 28 février
(non-vérifiés) 2005 2005 2005 2006
-------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
-------------------------------------------------------------------------
Revenus 84 83 75 62
-------------------------------------------------------------------------
Dépenses de recherche et
développement, avant
les crédits d'impôt
et subventions 1 847 2 068 2 404 1 577
-------------------------------------------------------------------------
Perte nette 2 288 2 266 2 796 769
-------------------------------------------------------------------------
Perte nette de base et
diluée par action 0,03 0,03 0,04 0,03
-------------------------------------------------------------------------


Les variations relatives à la perte, de trimestre en trimestre, reflètent principalement les efforts de recherche et développement et la structure organisationnelle de la Société pour administrer et développer son plan d'affaires.

Modifications de conventions comptables

Au début de son exercice 2007, la Société a adopté les recommandations du chapitre 1530 du Manuel de l'Institut Canadien des Comptables Agréés ("ICCA"), "Résultats étendus", du chapitre 3855 du Manuel de l'ICCA, "Instruments financiers-Constatation et mesure", et du chapitre 3865 Manuel de l'ICCA, "Couvertures". Ces nouveaux chapitres du Manuel, qui s'appliquent aux exercices ouverts à compter du 1er octobre 2006, établissent l'ensemble des exigences relatives à la constatation et à la mesure des instruments financiers ainsi des normes qui précisent quand et comment la comptabilité de couverture peut être appliquée. En outre, le chapitre 1530 du Manuel de l'ICCA établit des normes d'information et de présentation concernant le résultat étendu. Le résultat étendu s'entend de la variation des capitaux propres découlant d'opérations et d'autres événements sans rapport avec les propriétaires. Par "autres éléments du résultat étendu", on entend les éléments comptabilisés dans le résultat étendu, mais exclus du résultat net calculé selon les Principes Comptables Généralement Reconnus (PCGR).

Aux termes de ces nouvelles normes, tous les instruments financiers sont classés dans l'une des cinq catégories suivantes : détenu à des fins de négociation, placements détenus jusqu'à leur échéance, prêts et créances, actifs financiers disponibles à la vente et autres passifs financiers. Tous les instruments financiers, y compris les instruments dérivés, sont inscrits au bilan et ils sont mesurés à la juste valeur, à l'exception des prêts et créances, des placements détenus jusqu'à leur échéance et des autres passifs financiers, qui sont évalués au coût amorti. L'évaluation ultérieure et la constatations des variations de la juste valeur des instruments financiers sont effectuées en fonction du classement initial de ces instruments.

Les placements détenus à des fins de négociation sont mesurés à la juste valeur et tous les gains et les pertes sont comptabilisés au poste du résultat net dans la période au cours de laquelle ils se produisent. Les instruments financiers disponibles à la vente sont mesurés à la juste valeur, et les gains et les pertes découlant de la réévaluation sont inclus dans les autres éléments du résultat étendu jusqu'à ce que l'actif soit sorti du bilan. Par suite de l'adoption de ces normes, la Société a classé ses placements temporaires à titre d'actifs disponibles à la vente, lesquels sont évalués selon le cours du marché. La Société a classé ses autres débiteurs en tant que prêts et créances et ses créditeurs et charges à payer comme autres passifs financiers, lesquels sont tous évalués au coût amorti.

A propos d'Ecopia

Ecopia découvre de nouveaux traitements contre le cancer à partir de microorganismes, qui représentent l'une des sources les plus riches en médicaments. La Société concentre présentement ses efforts à l'avancement de son composé le plus important, ECO-4601, à travers les différents stades de son essai clinique de Phase I. ECO-4601 est une nouvelle molécule de petit poids moléculaire qui possède un double mécanisme d'action. Non seulement le composé inhibe les voies de signalisation RAS-MAPK (Mitogen-Activated Protein Kinases) à un point stratégique, il se lie également de manière sélective au récepteur périphérique aux benzodiazépines (PBR), un récepteur surexprimé dans un grand nombre de cellules cancéreuses. Grâce à sa double activité, le composé se positionne comme un nouveau médicament candidat anticancéreux dont la manière de cibler est unique en son genre. Tout comme des chimiothérapies bien connues telles la doxorubicine et la mitomycine C, ECO-4601 provient d'un microorganisme non-pathogène. Toutefois, contrairement à ces médicaments qui furent découverts il y a de cela des décennies, ECO-4601, qui provient de la plate-forme de découverte unique à Ecopia, la technologie DECIPHER®, représente une nouvelle classe chimique à partir de laquelle plusieurs analogues sont synthétisés.

A propos de Caprion

Caprion Pharmaceuticals Inc. is a clinical-stage biotechnology company developing pharmaceutical products in the areas of infectious disease and oncology. Caprion's clinical-stage programs include Shigamabs®, a product for the treatment of Shigatoxin-producing E. coli bacterial infections, and CAP-232, a targeted therapy with potential efficacy in multiple oncology indications. CellCarta®, Caprion's proprietary proteomics technology, provides Caprion with an effective means to identify novel drug targets, predict which therapeutics may be safer and more efficacious, and identify which patients may benefit most from a particular therapy.

Suite au regroupement d'Ecopia et de Caprion, le 14 mars 2007, les actions de Thallion sont listées à la Bourse de Toronto sous le symbole TLN.

Pour de plus amples informations sur la Société, veuillez consulter le site web de Thallion à l'adresse suivante : www.thallion.com. L'information contenue sur le site web de Thallion n'est pas incorporée par référence dans le présent rapport.

Renseignements