Thallion Pharmaceutiques Inc.
TSX : TLN

Thallion Pharmaceutiques Inc.

13 avr. 2007 17h09 HE

Thallion Pharmaceutiques Inc. fait état des discussions qu'elle a récemment tenues auprès d'un comité consultatif de la FDA

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 13 avril 2007) - Thallion Pharmaceutiques Inc. (TSX:TLN) a fait état aujourd'hui de sa participation à un groupe consultatif conjoint, dans le cadre d'une convocation de la Food and Drug Administration Center for Drug Evaluation and Research (le FDA américain). Thallion, en tant que participant de l'industrie, a fait une présentation au comité conjoint sur des questions posées par la FDA. Cette présentation a porté sur divers sujets, incluant les critères d'évaluations adéquats pour les produits pouvant potentiellement être approuvés pour le traitement des infections causées par E. coli productrices de Shiga-toxines (STEC). Le comité conjoint a envisagé, parmi plusieurs solutions liées au développement thérapeutique des STEC, l'utilisation de critères d'évaluations, dont ceux proposés par Thallion à la FDA, autres que les critères standards utilisés dans le passé.

Parmi les questions soumises au comité, la question clef à l'égard de la Société a été le critère d'évaluation principal approprié pour déterminer l'efficacité lors d'un essai pivot. A ce jour, le syndrome hémolytique urémique (SHU) s'est avéré être le critère d'évaluation principal d'efficacité pour tous les essais cliniques récents portant sur les STEC. Le comité a discuté des mérites relatifs d'autres critères d'évaluation potentiels, incluant des critères d'évaluation substituts tel que ceux proposés par Thallion.

"Etant donné qu'aucun essai portant sur cette indication n'a utilisé de critère d'évaluation principal d'efficacité autre que le SHU, nous sommes encouragés par l'issue de cette réunion" a déclaré M Lloyd M. Segal, Président et chef de la direction de Thallion Pharmaceutiques Inc. "La prochaine étape pour nous consiste à poursuivre les discussions avec la FDA sur l'utilisation des critères d'évaluation substituts avant de débuter notre essai".

Le comité conjoint fut convoqué par la FDA afin de discuter des possibilités de développement clinique et de la conception d'essais pour des produits pouvant potentiellement être approuvés pour la prévention des séquelles liées aux infections causées par E. coli producteurs de Shiga-toxines. Le comité était composé de membres provenant du Anti-Infective Drugs Advisory Committee, un comité consultatif sur les médicaments anti-infectieux, et du Pediatric Advisory Committee of the Center for Drug Evaluation and Research, un comité consultatif en pédiatrie.

A propos des STEC

Les STEC touchent environ 314 000 personnes chaque année dans les pays industrialisés, dont 110 000 aux Etats-Unis et 97 000 dans l'Union européenne, selon les Centers for Disease Control and Prevention américains et le European Medicines Agency, respectivement. Chez 50% des sujets touchés par une infection à Shigatoxine, l'issue clinique inclut la colite hémorragique, l'anémie hémolytique, la thrombocytopenie, l'insuffisance rénale, l'atteinte cérébrale, le SHU et, chez 3 à 5 % de ces patients, le décès. Les STEC sont la principale cause du SHU, une maladie potentiellement mortelle et qui apparaît de façon plus fréquente chez les enfants atteints. Le SHU s'avère être la cause la plus fréquente d'insuffisance rénale sévère chez ces patients. Il n'existe aucun traitement approuvé pour les infections à STEC et les antibiotiques ont démontré une augmentation des risques et de la gravité des infections à Shigatoxine.

A propos de Thallion Pharmaceutiques Inc.

Conformément au regroupement entre Ecopia BioSciences Inc. et Caprion Pharmaceutiques Inc., complété le 14 mars 2007, les actions de Thallion sont inscrites à la Bourse de Toronto (symbole : TLN). Pour de plus amples informations sur Thallion, veuillez consulter le site Web de la Société à l'adresse suivante : www.thallion.com.

A propos de Caprion

Pharmaceutique Caprion Inc. est une société de biotechnologie au stade clinique qui met au point des produits pharmaceutiques dans les domaines des maladies infectieuses et de l'oncologie. Les programmes de Caprion ayant atteint le stade clinique comprennent Shigamabs®, produit pour le traitement des infections bactériennes E. coli productrices de shigatoxines, et CAP 232, substance thérapeutique ciblée ayant une efficacité potentielle dans de nombreuses applications en oncologie. CellCartaMD, technologie exclusive de protéomique de Caprion, lui fournit un moyen efficace d'identifier de nouvelles cibles médicamenteuses, de prédire quels agents thérapeutiques pourraient se révéler plus sécuritaires et efficaces et, dans certains cas, d'identifier les patients les plus susceptibles de bénéficier de traitements particuliers.

A propos d'Ecopia

Ecopia découvre de nouveaux traitements contre le cancer à partir de microorganismes provenant du sol, les actinomycètes, qui représentent l'une des sources les plus riches en médicaments. Le composé principal de la Société, ECO-4601, est une nouvelle petite molécule qui possède un double mécanisme d'action et qui fait présentement l'objet d'un essai clinique de Phase I. Tout comme des chimiothérapies bien connues telles la doxorubicine et la mitomycine C, ECO-4601 provient d'un microorganisme non pathogène. Toutefois, contrairement à ces médicaments qui furent découverts il y a de cela plusieurs décennies, ECO-4601 représente une nouvelle classe chimique qui est le fruit d'une plate-forme de découverte unique en son genre : la technologie DECIPHER®, à partir de laquelle un grand nombre d'analogues sont synthétisés.

Déclarations de nature prospective

Le présent communiqué de presse renferme de l'"information prospective" qui se fonde sur des attentes, des estimations et des prévisions en date du présent communiqué. On reconnaît souvent, mais pas toujours, l'information prospective à l'emploi de termes et expressions de nature prospective comme "prévoir", "s'attendre à" ou "ne pas s'attendre à", "est prévu", "budget", "planifier", "estimer", "avoir l'intention", "anticiper" ou "ne pas anticiper" ou "croire", ou des variantes de ces termes et expressions ou des déclarations selon lesquelles certaines mesures ou certains événements ou résultats "peuvent", "devraient", "pourraient", ou "pourront" être prises, survenir ou se matérialiser. L'information prospective suppose des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus de sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels de la Société pourraient différer sensiblement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par l'information prospective dans le présent communiqué de presse.

Le présent communiqué de presse renferme de l'information prospective notamment des énoncés relatifs i) au regroupement et aux résultats attendus de la réalisation du regroupement et d'Ecopia BioSciences Inc. et de Caprion Pharmaceutiques Inc; ii) à la capacité de réunir éventuellement des capitaux pour le financement des activités de recherche et de développement de la Société; iii) à la conclusion favorable et prompte des études cliniques; iv) à la poursuite des essais cliniques aux Etats-Unis; v) au potentiel d'ECO-4601 en tant que chimiothérapie contre les tumeurs cérébrales primaires; vi) au potentiel d'ECO-4601 pour le traitement des cancers du sein, de la prostate, du côlon, du poumon, de l'ovaire et du pancréas; vii) à la formulation d'un composé ECO-4601 de deuxième génération; viii) à la formulation d'un composé candidat apparenté qui n'est pas un ECO-4601 en vue d'un autre dépôt auprès des autorités de réglementation; ix) au potentiel de Shigamabs dans le traitement des infections bactériennes productrices de Shigatoxines; x) au potentiel de CAP-232 dans le traitement des cancers à tumeur pleine; et xi) aux bénéfices tirés de la levée d'options d'exclusivité sur des biens brevetés concédés sous licence. Cette information prospective est fondée sur un certain nombre d'hypothèses quant à des événements futurs et suppose donc un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont bon nombre échappent au contrôle de la Société. Les résultats réels pourraient donc différer sensiblement des attentes exprimées par la Société et dépendent de nombreux facteurs, notamment i) les risques liés à l'intégration des acquisitions; ii) la possibilité de retards liés au recrutement de patients ou à la participation continue à l'essai clinique de phase I; iii) les incertitudes de nature scientifique quant à la corrélation entre les données précliniques animales et les données cliniques chez l'homme; iv) l'innocuité et l'efficacité d'ECO-4601 en tant que traitement anticancéreux; v) l'innocuité et l'efficacité de Shigamabs en tant que traitement des infections bactériennes produisant des Shigatoxines; vi) l'innocuité et l'efficacité de CAP-232 en tant que traitement des cancers à tumeur pleine; vii) la progression et la conclusion de l'étude de phase I dans les délais impartis; viii) les incertitudes liées aux procédures entourant la réglementation du développement de médicaments; ix) la capacité de la Société de financer ses opérations futures compte tenu de l'absence de revenus d'exploitation dans les années à venir; et x) la conjoncture économique en général.

Bien que la Société estime qu'elle devra peut-être modifier ses attentes à la lumière d'événements et de faits nouveaux ultérieurs, elle décline toute obligation de mettre à jour la présente information prospective, à moins que la législation ne l'y oblige. On ne doit pas se fier à la présente information prospective comme s'il s'agissait de l'avis de la Société à une date postérieure à celle du présent communiqué de presse. La Société a essayé de répertorier les facteurs importants susceptibles de faire en sorte que les mesures, événements ou résultats réels diffèrent sensiblement de ceux actuellement prévus et décrits dans l'information prospective. Toutefois, il peut exister d'autres facteurs pouvant faire en sorte que les mesures, événements ou résultats diffèrent de ceux prévus, estimés ou attendus et susceptibles de faire en sorte que les mesures, événements ou résultats diffèrent sensiblement des attentes actuelles. Rien ne garantit que l'information prospective se révélera exacte, étant donné que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces énoncés. Par conséquent, le lecteur ne doit pas se fier outre mesure à l'information prospective. La liste de ces facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur la Société ne se veut pas exhaustive. Les risques et incertitudes auxquels la Société est exposée sont plus amplement décrits dans la Circulaire d'information de la direction conjointe datée du 7 février 2007, l'Analyse par la direction des résultats d'exploitation et de la situation financière pour l'exercice 2006 et la Notice annuelle de 2006, disponibles au www.sedar.com.

Renseignements