Theratechnologies inc.

TSX : TH
NASDAQ : THER


Theratechnologies inc.

11 oct. 2012 16h45 HE

Theratechnologies annonce ses résultats financiers du troisième trimestre 2012

MONTRÉAL, CANADA--(Marketwire - 11 oct. 2012) - Theratechnologies inc. (Theratechnologies) (TSX:TH)(NASDAQ:THER) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du troisième trimestre clos le 31 août 2012.

Faits saillants du troisième trimestre 2012

  • Revenus consolidés de 3 822 000 $
  • 1 027 000 $ en redevances
  • Diminution de 42 % des frais d'exploitation comparativement à ceux du 3e trimestre 2011
  • Baisse de la perte nette à 698 000 $ relativement à celle de 4 170 000 $ au 3e trimestre 2011
  • 24 638 000 $ en liquidités à la fin du trimestre

Résultats financiers du troisième trimestre

Les résultats financiers présentés dans ce communiqué de presse sont tirés du rapport de gestion et des états financiers consolidés non audités pour la période close le 31 août 2012 de la Société qui ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS ») publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »). Le rapport de gestion pour l'exercice financier clos le 31 août 2012 et les états financiers consolidés non audités y afférents sont disponibles sur www.theratech.com, www.sedar.com et sur www.sec.gov. Sauf indication contraire, tous les montants sont en dollars canadiens. L'emploi d'EGRIFTAMC dans ce document se rapporte à la tésamoréline pour la réduction de l'excès de graisse abdominale chez les patients infectés par le VIH atteints de lipodystrophie. EGRIFTAMC est notre marque de commerce.

Nous tirons principalement nos revenus de la vente d'EGRIFTAMC à EMD Serono aux fins de revente, des redevances versées par EMD Serono sur les ventes réalisées auprès de clients aux États-Unis et de l'amortissement du paiement initial reçu à la conclusion de l'entente avec EMD Serono.

Les revenus tirés de la vente de produits se sont chiffrés à 1 725 000 $ et à 3 860 000 $ pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 août 2012, respectivement, en comparaison de 1 878 000 $ et de 5 681 000 $ pour les périodes correspondantes de 2011. Le niveau de ventes plus élevé par rapport à celui de l'exercice précédent s'explique par l'accroissement des stocks dont EMD Serono avait besoin pour le lancement d'EGRIFTAMC sur le marché américain. Les revenus tirés de la vente de produits proviennent maintenant davantage des ventes aux patients, mais ils peuvent également varier considérablement selon les politiques d'approvisionnement d'EMD Serono.

Les redevances, qui proviennent presque exclusivement de la vente d'EGRIFTAMC, sont en hausse importante par rapport à celles des périodes correspondantes de 2011, alors que le lancement d'EGRIFTAMC était encore récent. Les redevances relatives à EGRIFTAMC sont versées trimestriellement à terme échu en fonction du calendrier civil. Au cours du trimestre clos le 31 août 2012, nous avons reçu des redevances de 1 027 000 $, ce qui représente une hausse de 40,5 % par rapport à celles de 731 000 $ reçues au deuxième trimestre de 2012 et une augmentation de 80,5 % en regard de celle de 569 000 $ reçues au trimestre correspondant de l'exercice 2011. Au cours de la période de neuf mois close le 31 août 2012, nous avons touché des redevances de 2 599 000 $, comparativement à 772 000 $ au cours de la période correspondante de 2011, soit une hausse de 236,7 %.

Nos revenus tiennent aussi compte de l'amortissement du paiement initial de 27 097 000 $ reçu à la clôture de l'entente avec EMD Serono. Pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 août 2012, des montants de 1 070 000 $ et de 3 209 000 $ ont été comptabilisés à titre de revenus liés à cette transaction, contre 1 070 000 $ et 4 065 000 $ pour les périodes correspondantes de 2011. La diminution du montant au titre de l'amortissement pour la période de neuf mois reflète un changement apporté en 2011 quant à la période de service attribuée au paiement initial. Le paiement initial sera entièrement amorti d'ici la fin de 2013.

En raison des changements survenus au niveau des ventes de produits, des redevances et de l'amortissement du paiement initial dont il est question ci-dessus, les revenus consolidés pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 août 2012 se sont établis respectivement à 3 822 000 $ et à 9 668 000 $, comparativement à 3 517 000 $ et à 10 518 000 $ pour les périodes correspondantes de 2011.

Le coût des ventes d'EGRIFTAMC s'est établi à 1 704 000 $ et à 3 733 000 $ respectivement pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 août 2012, contre 1 971 000 $ et 7 128 000 $ pour les périodes correspondantes de 2011. Au cours de l'exercice précédent, le coût des ventes dépassait les revenus en raison d'une exigence comptable qui nécessitait que nous passions en charges certains coûts des stocks historiques ainsi que les coûts de validation des fournisseurs additionnels de matières premières et de produits finis. Les vieux stocks sont maintenant pratiquement épuisés; toutefois, la variation des marges brutes d'un trimestre à l'autre se poursuivra en raison des coûts engagés pour valider les fournisseurs additionnels et des autres coûts de fabrication indirects. Le coût des ventes est détaillé à la note 4, intitulée « Coût des ventes », de nos états financiers consolidés non audités des trimestres et des périodes de neuf mois clos les 31 août 2012 et 2011.

Les frais de recherche et de développement (« R&D »), déduction faite des crédits d'impôt, se sont chiffrés à 1 724 000 $ et à 4 447 000 $ respectivement pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 août 2012, en comparaison de 2 907 000 $ et de 8 972 000 $ pour les périodes correspondantes de 2011, soit des baisses respectives de 40,7 % et de 50,4 %. Cette baisse importante des frais de R&D est en grande partie attribuable à la restructuration et à l'adoption d'un plan d'affaires plus circonscrit. Les frais de R&D enregistrés pour la période de neuf mois close le 31 août 2012 sont associés à la poursuite du développement du TH1173 et à la mise au point d'une nouvelle formulation d'EGRIFTAMC, à l'essai clinique de phase 4 et aux démarches entreprises pour aider nos partenaires commerciaux à faire homologuer le produit dans leurs territoires respectifs.

Les frais de vente et de développement des marchés pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 août 2012 ont atteint respectivement 219 000 $ et 736 000 $, soit une diminution de 50,6 % dans les deux cas par rapport aux chiffres de 443 000 $ et de 1 489 000 $ inscrits pour les périodes correspondantes de 2011. Maintenant que des ententes de licence ont été conclues pour les marchés importants, les frais de vente et de développement des marchés ont baissé et correspondent aux coûts de gestion des relations avec nos partenaires commerciaux et des autres activités de développement des affaires.

Pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 août 2012, les frais généraux et administratifs se sont établis respectivement à 1 068 000 $ et à 4 906 000 $, contre 2 124 000 $ et 9 034 000 $ pour les périodes correspondantes de 2011, soit une diminution respective de 49,7 % et de 45,7 %. Les frais engagés au cours des périodes de 2012 sont considérablement inférieurs en raison de la restructuration et des changements apportés à la rémunération. En outre, les frais de 2011 comprennent le coût du financement proposé, l'inscription de nos actions au NASDAQ et les coûts liés au changement survenu au sein de la direction de la Société.

Les produits financiers du trimestre et de la période de neuf mois clos le 31 août 2012 se sont établis respectivement à 180 000 $ et à 698 000 $, contre 455 000 $ et 1 282 000 $ pour les périodes correspondantes de 2011. Les produits d'intérêts ont été moins élevés en 2012 qu'en 2011 en raison de la réduction graduelle de la taille du portefeuille à mesure que des placements sont liquidés afin de financer les activités.

Compte tenu des revenus et des charges dont il est fait mention plus haut, la perte nette pour le trimestre clos le 31 août 2012 a diminué considérablement pour s'établir à 698 000 $, comparativement à 4 170 000 $ pour la période correspondante de 2011. Pour la période de neuf mois close le 31 août 2012, la perte nette s'est chiffrée à 9 599 000 $ (compte tenu des frais de restructuration de 6 176 000 $), contre 16 043 000 $ pour la période correspondante de 2011 (compte tenu des frais de restructuration de 716 000 $). La perte nette par action pour le trimestre clos le 31 août 2012 s'est chiffrée à 0,01 $, contre 0,07 $ pour la période correspondante de 2011. La perte nette par action pour la période de neuf mois close le 31 août 2012 s'est établie à 0,16 $ (compte tenu de l'incidence des frais de restructuration), comparativement à 0,26 $ pour la période correspondante de 2011.

Au 31 août 2012, les liquidités, qui comprennent la trésorerie et les obligations, s'établissaient à 24 352 000 $ et les crédits d'impôt et subventions à recevoir s'élevaient à 286 000 $, pour un total de 24 638 000 $, comparativement à 24 517 000 $ à la fin du deuxième trimestre.

Les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles positifs de 491 000 $ pour le trimestre clos le 31 août 2012 ont contribué à l'augmentation des liquidités. Les flux de trésorerie positifs rendent compte de la diminution considérable de la perte nette et des variations favorables des éléments du fonds de roulement. Au cours de la période correspondante de 2011, les flux de trésorerie affectés aux activités opérationnelles s'étaient établis à 9 175 000 $.

Les flux de trésorerie affectés aux activités opérationnelles pour la période de neuf mois close le 31 août 2012 se sont chiffrés à 11 878 000 $, comparativement à 24 896 000 $ pour la période correspondante de 2011. Le montant pour l'exercice à l'étude tient compte de l'effet de la restructuration de décembre 2011.

Pour le trimestre clos le 31 août 2012, les flux de trésorerie affectés aux activités opérationnelles, avant la variation des actifs et des passifs opérationnels, ont totalisé 537 000 $, et les revenus reportés ont enregistré une variation de 1 072 000 $ pour totaliser 1 609 000 $ pour la période.

À propos de Theratechnologies

Theratechnologies (TSX:TH)(NASDAQ:THER) est une entreprise pharmaceutique spécialisée qui découvre et développe des produits thérapeutiques novateurs de nature peptidique, plus particulièrement des peptides liés au facteur de libération de l'hormone de croissance. D'autres renseignements sur Theratechnologies sont disponibles sur son site Web à l'adresse www.theratech.com, sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com et sur le site Web de la Securities and Exchange Commission au www.sec.gov.

Informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des énoncés qui sont considérés être de l'« information prospective » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières, lesquels peuvent contenir des mots tels que « peut », « pourrait », « doit », « devrait », « devra », « prévoit », « croit », « estime », « anticipe » ou d'autres expressions similaires. L'information prospective comprend, notamment, de l'information sur l'homologation potentielle dans divers territoires hors des États-Unis de la tésamoréline pour le traitement de l'excès de graisse abdominale chez les patients atteints de lipodystrophie associée au VIH.

L'information prospective repose sur un certain nombre d'hypothèses et est assujettie à nombre de risques et d'incertitudes, dont plusieurs sont indépendants de la volonté de Theratechnologies, susceptibles d'entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux qui sont divulgués ou anticipés par cette information prospective. Les hypothèses sur lesquelles repose l'information prospective comprennent, entre autres, le fait que la tésamoréline pour la réduction de l'excès de graisse abdominale chez les patients atteints de lipodystrophie associée au VIH obtiendra les approbations requises des territoires où des demandes de mise sur le marché de la tésamoréline sont en instance, que les données obtenues sur l'innocuité et l'efficacité lors du développement de la tésamoréline seront acceptées par les autorités réglementaires où des demandes de mise sur le marché de la tésamoréline sont en instance et qu'aucune autre étude clinique ne sera requise par les autorités réglementaires pour obtenir l'homologation de la tésamoréline. Les risques et incertitudes comprennent, notamment, le risque que la tésamoréline ne soit pas homologuée là où des demandes de mise sur le marché sont en instance et que, même si homologuée, les revenus et redevances que l'on prévoit obtenir des ventes d'EGRIFTAMC ne soient pas suffisants pour soutenir nos activités.

Les investisseurs éventuels devraient consulter la rubrique « Facteurs de risque » de la notice annuelle de Theratechnologies en date du 27 février 2012. La notice annuelle figure parmi les documents publics déposés par Theratechnologies au www.sedar.com et au www.sec.gov. Le lecteur est prié d'examiner ces risques et incertitudes attentivement et de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. L'information prospective reflète les attentes actuelles concernant des événements futurs et n'est valable qu'à la date des présentes et traduit les attentes de Theratechnologies à cette date.

Theratechnologies ne s'engage aucunement à mettre à jour ou à réviser l'information contenue dans ce communiqué de presse, que ce soit suite à l'obtention de nouveaux renseignements, de nouveaux événements ou circonstances ou d'autre chose, à l'exception des changements dictés par les lois en vigueur.

Renseignements

  • Roch Landriault
    Le Cabinet de relations publiques NATIONAL
    514-843-2345