Theratechnologies inc.
TSX : TH

Theratechnologies inc.

10 déc. 2007 09h03 HE

Theratechnologies évalue à entre 811 M$ et 1,3 G$ la taille du marché de la lipodystrophie associée au VIH en 2012

MONTREAL, CANADA--(Marketwire - 10 déc. 2007) - Theratechnologies (TSX:TH) a présenté aujourd'hui son évaluation commerciale du marché de la lipodystrophie associée au VIH qui repose sur des études de marché à jour menées par des tiers reconnus. Le nombre signalé de patients infectés par le VIH aux Etats-Unis et en Europe (G5) en 2007 s'élève à 1,9 million(i) et la projection pour 2012 s'élève à 2,3 millions, basée sur un taux de croissance annualisé de 3%. En combinant la prévalence estimée de patients atteints du VIH en 2012 avec la mise à jour des figures de marché de la Société, le nombre de patients atteints de lipodystrophie associée au VIH, et plus spécifiquement de lipohypertrophie, s'élève à approximativement 380 000 patients en 2012. D'après l'état de nos connaissances actuelles, nous évaluons à entre 811 millions et 1,3 milliard de dollars américains le marché potentiel de la lipodystrophie associée au VIH aux Etats-Unis et en Europe en 2012.

"Ces données démontrent clairement qu'un nombre significatif de patients atteints de lipodystrophie associée au VIH ont des possibilités de traitement très limitées jusqu'à présent et qu'il y a là un vrai besoin médical non comblé. En outre, "nous savons maintenant qu'un produit injectable, telle la tésamoréline, suivra la voie habituelle de remboursement du point de vue du payeur", a signalé M. Yves Rosconi, président et chef de la direction de Theratechnologies. "Nous avons déployé d'immenses efforts pour générer des données solides en nous livrant à des études de marché de grande qualité avec des organismes reconnus. Comme le marché est dynamique, nous continuerons à utiliser ces études pour peaufiner notre stratégie de commercialisation à mesure que nous progressons vers le lancement commercial de la tésamoréline", a déclaré M. Rosconi.

Trois études de marché indépendantes ont été menées par des tiers pour solliciter l'opinion de patients, de médecins et de payeurs à l'égard d'un produit, telle la tésamoréline, qui peut offrir une possibilité de traitement aux patients atteints de lipodystrophie associée au VIH. Le sondage auprès des médecins a été réalisé aux Etats-Unis et dans cinq des principaux pays européens (G5). Ces études avaient pour objet de mieux comprendre le marché de la lipodystrophie. Le but du sondage auprès des payeurs était d'instaurer un régime de remboursement de la tésamoréline afin d'assurer une couverture optimale et d'offrir un meilleur accès aux patients.

Sondage auprès des médecins

Le sondage qu'Adelphi Research by Design a mené en 2007 auprès de médecins américains était une étude quantitative comportant 101 entrevues qui ont été pondérées en fonction de statistiques selon les spécialistes du VIH et la région. En 2005, Theratechnologies a effectué un sondage semblable avec Verispan. En 2007, les médecins américains ont signalé que quelque 34 % de leurs patients étaient atteints de lipohypertrophie et que, si la tendance se maintient, la prévalence estimée de ce trouble devrait passer à 38 % au cours des cinq prochaines années. A titre comparatif, la prévalence déclarée s'élevait à 26 % en 2005. Outre le sondage effectué en 2007 aux Etats-Unis, Theratechnologies a réalisé un sondage qui reposait sur 150 entrevues avec des médecins européens pour extrapoler des tendances qualitatives dans chaque pays. Les résultats préliminaires dégagés en Europe suivent les mêmes tendances que celles constatées aux Etats-Unis : la prévalence actuelle de lipohypertrophie y est évaluée à 28 % et devrait passer à 33 % au cours des cinq prochaines années. En règle générale, la gestion de la lipohypertrophie associée au VIH en Europe et aux Etats-Unis suit les mêmes tendances.

Les données à jour indiquent que 62 % des patients suivent activement une thérapie antirétrovirale et que la majorité (80 %) des patients infectés par le VIH sont exposés à des inhibiteurs de protéase pendant leur traitement. De plus, les médecins ont estimé que la proportion de patients prenant des inhibiteurs de protéase qui développeront la lipohypertrophie augmentera au cours des cinq prochaines années. Chose intéressante, les médecins ont constaté que 18 % des patients naïfs sont aussi atteints de lipohypertrophie. Theratechnologies croit que les résultats du sondage auprès des médecins font état d'une prévalence accrue de lipohypertrophie et que celle-ci augmentera au cours des cinq prochaines années à mesure que d'autres renseignements seront connus sur les graves complications liées à cette maladie.

Groupe de consultation des patients infectés par le VIH

Ce sondage a été réalisé auprès de 27 patients infectés par le VIH dans trois grands centres urbains des Etats-Unis. Un modérateur chevronné de VPMR LLC a mené l'étude auprès de petits groupes de consultation. Le sondage avait pour objet de recueillir de l'information sur la sensibilisation, les perceptions, les expériences et les besoins non comblés des patients. La majorité des participants recevaient une thérapie antirétrovirale pour contrôler leur maladie. Au fil de l'évolution de la maladie, les patients ont modifié leur régime posologique en raison essentiellement de la pharmaco-résistance, des effets secondaires intolérables et d'un lourd fardeau de la médication. Les patients atteints de lipodystrophie ont signalé que cette affection influait défavorablement sur leur qualité de vie et qu'elle comportait d'importants effets secondaires. Tous les patients qui prenaient des médicaments contre le VIH étaient couverts par leur régime d'assurance. Pour conclure, l'étude démontre que les patients ont connaissance de l'affection et qu'il semble y avoir une demande pour un traitement contre la lipodystrophie associée au VIH afin d'améliorer la qualité de vie. De plus, il semble y avoir un intérêt marqué pour un produit capable de réduire les risques cardiovasculaires associés à la maladie.

Sondage auprès des payeurs

Boston Healthcare s'est vu confier le mandat de mener une évaluation ciblée des remboursements pour isoler les possibilités et les défis éventuels auxquels la tésamoréline peut être confrontée avec des payeurs des secteurs privé et public (Medicare et Medicaid). L'évaluation avait pour but de préciser un plan stratégique de remboursement en vue d'offrir une couverture de remboursement optimale au moment du lancement. Le sondage a été effectué au moyen d'entrevues privées et détaillées avec 15 décideurs-clés situés dans les principaux Etats américains.

Selon Boston Healthcare, la tésamoréline suivra le processus habituel de remboursement puisque les réponses obtenues des payeurs étaient conformes à celles relatives au remboursement d'un nouveau produit utilisé dans une nouvelle indication. La plupart des payeurs rembourseront vraisemblablement le prix d'un produit comme la tésamoréline aux patients qui en ont besoin, à condition de savoir que ces produits sont employés à bon escient.

Theratechnologies reconnaît que la question du remboursement est d'une importance primordiale pour les patients et pour l'implantation optimale du marché et estime que cet exercice est un processus en évolution constante. Dès que Theratechnologies disposera d'un profil de produit intégral pour la tésamoréline, elle se livrera à des études de tarification et de positionnement qui s'imposeront pour évaluer à fond la question du remboursement aux Etats-Unis. Comme pour n'importe quel marché mal servi, il importera de dispenser un enseignement sur la lipodystrophie associée au VIH.

Webdiffusion audio archivée

Theratechnologies a organisé aujourd'hui une réunion dans le cadre de la Journée des analystes et une webdiffusion audio pour discuter de ses dernières études de marché sur la lipodystrophie associée au VIH. La conférence sera accessible en différé à compter de 17 h le 10 décembre 2007 jusqu'à 23 h 59 le 12 décembre 2007 aux adresses suivantes : www.investorcalendar.com ou www.theratech.com.

A propos de la lipodystrophie associée au VIH

La lipodystrophie associée au VIH est caractérisée par une modification de la répartition du tissu adipeux (tissu contenant des graisses), une dyslipidémie et une intolérance au glucose. L'accumulation de graisse viscérale et son profil métabolique concomitant accroissent notoirement le risque de maladies cardiovasculaires. Les changements dans la répartition des graisses comprennent l'accumulation de graisse viscérale ou la perte de graisse sous-cutanée, ou les deux, généralement au niveau des membres et du visage. Il n'existe aucun traitement pour l'accumulation de graisse viscérale observée chez les personnes atteintes de lipodystrophie associée au VIH.

A propos de Theratechnologies

Theratechnologies (TSX:TH) est une entreprise biopharmaceutique canadienne qui découvre des produits thérapeutiques novateurs en vue de les développer et de les commercialiser. La Société cible des besoins médicaux non comblés dans des marchés spécialisés et financièrement attrayants. Son programme le plus avancé porte sur la tésamoréline, qui fait actuellement l'objet d'une étude clinique confirmatoire de phase 3 dans la lipodystrophie associée au VIH, un grave trouble métabolique. La Société a également d'autres projets à des stades de développement précoces.

VPMR LLC

Active depuis plus de 10 ans, VPMR (anciennement la division d'étude de marché primaire de Verispan et Kelly/Waldron) offre des services de recherche qualitative et quantitative personnalisée à service complet, se spécialisant dans les secteurs pharmaceutiques et des soins de santé.

Adelphi Research by Design

Fondée en 1989, Adelphi est spécialisée dans le domaine des soins de santé, fournissant des services de commercialisation stratégique, de recherche en commercialisation et de veille économique, de recherche en épidémiologie et en pharmaco-épidémiologie, de recherche en résultats pour la santé et économiques, d'accès au marché et de communications et d'enseignements axés sur le message.

Boston Healthcare

Boston Healthcare aide des sociétés émergentes et établies à obtenir un avantage concurrentiel sur le marché des soins de santé d'une complexité croissante. Elle fournit des services en matière de stratégie de marché, de remboursement et d'expansion des entreprises à des clients oeuvrant dans les secteurs biopharmaceutique, d'appareils médicaux et de diagnostic de par le monde, depuis 1993.

Déclarations prospectives

Ce communiqué contient des "déclarations prospectives" qui comportent des risques et des incertitudes. Toutes les déclarations autres que des déclarations de faits historiques incluses dans ce communiqué, y compris des déclarations sur la taille du marché, la croissance du marché de la lipodystrophie ou de la lipohypertrophie, ou des deux, le nombre de patients traités pour la lipodystrophie ou la lipohypertrophie, ou les deux, le pourcentage de patients suivant une thérapie antirétrovirale hautement active, la capacité de la Société de se faire rembourser ses produits et le programme clinique de la Société, peuvent constituer des déclarations prospectives au sens de la législation et de la réglementation canadienne en matière de valeurs mobilières.

Règle générale, les déclarations prospectives se reconnaissent à l'emploi de termes tels que "peut", "s'attendre à", "avoir l'intention de", "estimer", "prévoir", "planifier", "projeter", "croire" ou "continuer", de verbes au futur, de ces expressions utilisées à la forme négative ou encore de variations de ces termes ou d'expressions semblables. Bien que la Société croie que les attentes reflétées dans ces déclarations prospectives sont raisonnables, elle ne peut pas garantir que ces attentes se concrétiseront.

Les investisseurs et autres personnes devraient éviter de se fier indûment à toute déclaration prospective. Pour de plus amples renseignements sur les risques, les incertitudes et les hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, veuillez vous reporter aux documents publics déposés par la Société et accessibles au www.sedar.com. Plus particulièrement, d'autres précisions et la description de ces facteurs et d'autres facteurs sont présentées à la rubrique "Risques et incertitudes" de la notice annuelle de la Société pour l'exercice terminé le 30 novembre 2006.

Les déclarations prospectives figurant dans ce communiqué reflètent les attentes de la Société au 10 décembre 2007 et sont sous réserve des changements pouvant survenir après cette date. La Société nie expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ou de réviser des déclarations prospectives, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit.

(i) 1.9M HIV patients : Source CDC 2003, EuroAids 2005

Renseignements

  • Theratechnologies inc.
    Andrea Gilpin
    Directrice exécutive
    Relations avec les investisseurs et communications
    514-336-7800, poste 205
    communications@theratech.com