Theratechnologies inc.
TSX : TH

Theratechnologies inc.

18 mai 2011 10h30 HE

Theratechnologies tient son assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires après une année marquée par un accomplissement historique

L'approbation d'EGRIFTAMC par la FDA ouvre la voie à une stratégie de croissance

MONTRÉAL, CANADA--(Marketwire - 18 mai 2011) - Theratechnologies Inc. (TSX:TH) (" Theratechnologies " ou la " Société ") a tenu aujourd'hui son assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires à Montréal. Celle-ci a permis de célébrer de nouveau cette année charnière et de revoir les perspectives qui s'offrent à la Société pour le développement de toutes les possibilités se rapportant à son produit phare, EGRIFTAMC.

Dans son allocution aux actionnaires, M. Paul Pommier, président du conseil de Theratechnologies, a exprimé sa satisfaction à l'égard de l'approbation d'EGRIFTAMC par la Food and Drug Administration (" FDA ").

" Obtenir une approbation de la FDA est une réalisation majeure en soi. Theratechnologies est l'une des rares entreprises canadiennes de biotechnologie à avoir mené avec succès le développement d'une molécule, de sa découverte à son homologation pour la commercialisation ", a déclaré M. Pommier.

M. Pommier a expliqué que l'approbation de la FDA a ouvert la voie à deux importantes ententes de partenariat, soit celles avec Sanofi et avec Ferrer Internacional S.A.. Ces partenariats viennent soutenir l'objectif de Theratechnologies de maximiser la valeur commerciale d'EGRIFTAMC dans les marchés à travers le monde. Il a aussi annoncé que Theratechnologies est en voie de déposer une demande d'inscription de ses actions sur le marché NASDAQ aux États-Unis.

M. Pommier a lu l'allocution rédigée du président et chef de la direction, John-Michel Huss, qui n'était pas en mesure d'être présent à l'assemblée. Son absence tient au fait qu'il a dû subir hier une intervention chirurgicale ophtalmique pour traiter un décollement de la rétine de son œil droit. Ses médecins s'attendent à une convalescence de courte durée. Ils ne pouvaient toutefois retarder l'intervention sans causer davantage de risques pour la santé de M. Huss. (Les citations de ce communiqué sont extraites de l'allocution qu'il a préparée.)

" Le lancement d'EGRIFTAMC aux États-Unis est un succès en tous points. Nous en sommes maintenant à 100 nouvelles ordonnances par semaine ", a indiqué John-Michel Huss. " Les revenus de redevances commencent à entrer et le dépôt de plusieurs demandes réglementaires d'importance est prévu au cours des prochains mois, maintenant qu'EGRIFTAMC est sous licence dans la plupart des principaux marchés à travers le monde ", a-t-il ajouté.

Les actionnaires ont également été mis à jour sur le programme clinique à venir faisant appel à la tésamoréline pour le traitement de l'atrophie musculaire liée à la maladie pulmonaire obstructive chronique (" MPOC ").

" Grâce à nos études cliniques antérieures, nous savons que la tésamoréline peut faire plus que réduire la graisse abdominale. Il a également été démontré qu'elle permet d'augmenter la masse musculaire, ce qui en fait un traitement potentiel contre l'atrophie musculaire ", d'expliquer M. Huss. " Si l'augmentation de la masse maigre se traduit par une amélioration de la fonctionnalité, ce sera un énorme pas en avant pour les personnes affectées par la MPOC et qui souffrent d'atrophie musculaire ", a-t-il ajouté. Le programme clinique sur la MPOC est prévu débuter en septembre 2011.

Le programme clinique sur la MPOC fait partie d'une stratégie à quatre volets visant à faire croître la Société et à créer de la valeur pour les actionnaires. Cette stratégie est fondée sur :

  • la maximisation des opportunités commerciales mondiales pour EGRIFTAMC;
  • le développement de la tésamoréline pour le traitement de l'atrophie musculaire;
  • le renforcement de notre position de chef de file dans le secteur des produits novateurs s'adressant aux facteurs de libération de l'hormone de croissance;
  • la poursuite d'occasions de croissance externe.

Dans son allocution écrite, M. Huss a annoncé que la Société travaille sur la synthèse d'une deuxième génération d'analogues de facteurs de libération de l'hormone de croissance, qui pourrait offrir la possibilité d'être administrée autrement que par injection. " Si nous réussissons, il s'agira d'une amélioration majeure pour les patients ", a-t-il affirmé.

M. Luc Tanguay, premier vice-président exécutif et chef de la direction financière de Theratechnologies, a offert un aperçu sur la situation financière de la Société et a commenté les résultats du premier trimestre de 2011, communiqués en avril dernier. Il a rappelé aux actionnaires que Theratechnologies a terminé le premier trimestre avec 56,3 millions $ en liquidités. Il a ajouté que les revenus consolidés avaient augmenté de façon marquée au cours du trimestre, reflétant les premières ventes de produits au partenaire américain de la Société. " Disposant de 56,3 millions $ en liquidités, la Société est en bonne situation pour poursuivre sa croissance organique ", a noté M. Tanguay. Les dépenses de la Société devraient être de l'ordre de 26 millions $ en 2011, exception faite du coût des biens et des amortissements.

Lors de l'assemblée, les actionnaires de la Société ont réélu les membres actuels du conseil d'administration et ont désigné KPMG s.r.l. / S.E.N.C.R.L. comme vérificateurs de la Société pour l'année à venir. Ils ont de plus adopté une résolution pour modifier les statuts de la Société afin de permettre au conseil d'administration de nommer jusqu'à un tiers du nombre d'administrateurs élus à chaque assemblée annuelle des actionnaires.

À propos de Theratechnologies

Theratechnologies (TSX:TH) est une entreprise pharmaceutique spécialisée qui découvre et développe des produits thérapeutiques novateurs à base de peptides, spécialement dans le domaine des peptides du facteur de libération de l'hormone de croissance. Son premier produit, EGRIFTAMC (tésamoréline pour injection) a été approuvé par la Food and Drug Administration des États-Unis, en novembre 2010. À ce jour, EGRIFTAMC est le seul traitement homologué pour la réduction de l'excès de graisse abdominale chez les patients atteints de lipodystrophie associée au VIH.

EGRIFTAMC est maintenant commercialisé aux États-Unis par EMD Serono, en vertu d'une entente de collaboration et de licence signée en octobre 2008. De plus, la Société a conclu des ententes de distribution et de licence avec une filiale de Sanofi, lui accordant les droits exclusifs de commercialisation d'EGRIFTAMC, pour le traitement de l'excès de graisse abdominale chez les patients infectés par le VIH et atteints de lipodystrophie, en Amérique latine, en Afrique et au Moyen-Orient, ainsi qu'avec Ferrer Internacional S.A. lui accordant les droits exclusifs de commercialisation d'EGRIFTAMC, pour le traitement de l'excès de graisse abdominale chez les patients infectés par le VIH et atteints de lipodystrophie, en Europe, en Russie, en Corée du Sud, à Taiwan, en Thaïlande et dans certains pays d'Asie centrale.

Autres renseignements sur Theratechnologies

D'autres renseignements sur Theratechnologies sont disponibles sur le site Internet de la Société : www.theratech.com. D'autres documents, dont la notice annuelle et le rapport annuel de la Société, se trouvent sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Information prospective

Ce communiqué contient certaines déclarations qui sont considérées comme de l'" information prospective " au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. L'information prospective comprend notamment de l'information sur les revenus que pourront générer les ventes d'EGRIFTAMC à EMD Serono et la réception de redevances d'EMD Serono sur la vente d'EGRIFTAMC aux États-Unis, sur l'utilisation avec succès de la tésamoréline pour le traitement de l'atrophie musculaire liée à la MPOC, sur la découverte potentielle d'un nouvel analogue des facteurs de libération de l'hormone de croissance et sur les nouvelles façons d'administrer cet analogue ainsi que sur la croissance de la Société en fonction de sa stratégie. De plus, l'information prospective se reconnaît à l'emploi de termes tels que " va ", " peut ", " pourrait ", " devrait ", " perspectives ", " croire ", " planifier ", " envisager ", " prévoir ", " s'attendre à " et " estimer ", d'expressions utilisées à la forme négative ou encore de variations de ces termes, de verbes au futur ou au conditionnel, ou d'expressions semblables.

L'information prospective repose sur un certain nombre d'hypothèses et est assujettie à nombre de risques et d'incertitudes, dont plusieurs sont indépendants de la volonté de la Société, susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels et ceux qui sont divulgués par cette information ou qui en découlent implicitement. Ces risques et incertitudes comprennent, notamment, le risque que la Société n'obtienne pas toutes les approbations nécessaires pour commercialiser ses produits dans tous ou quelques-uns des territoires dont il est question dans ce communiqué (autres que les États-Unis d'Amérique), que les revenus et les redevances que l'on prévoit obtenir des ventes d'EGRIFTAMC soient moindres que prévus, que les approvisionnements d'EGRIFTAMC à nos partenaires commerciaux soient retardés ou suspendus en raison de difficultés avec nos fournisseurs, qu'EGRIFTAMC soit retiré du marché à la suite de défauts ou de rappels, que notre propriété intellectuelle ne soit pas adéquatement protégée, que les données provenant de la phase 2 de l'étude clinique sur la tésamoréline pour le traitement de l'atrophie musculaire liée à la MPOC ne soient pas suffisamment probantes pour que le programme clinique sur cette maladie se poursuive, et que notre niveau de liquidités diminue en raison d'activités imprévues qui doivent être effectuées afin de réaliser notre plan d'affaires.

Certaines hypothèses posées pour produire l'information prospective et énoncer les objectifs de la Société tiennent compte d'hypothèses à l'effet qu'EGRIFTAMC pour le traitement de l'excès de graisse abdominale chez les patients infectés par le VIH et atteints de lipodystrophie obtiendra les approbations requises dans les territoires dont il est question dans ce communiqué (autres que les États-Unis d'Amérique), qu'aucune étude clinique supplémentaire ne sera requise pour obtenir ces approbations, qu'EGRIFTAMC sera accepté par le marché aux États-Unis et qu'il sera sur la liste des médicaments remboursés par les tiers payeurs, que les relations avec les tiers fournisseurs d'EGRIFTAMC ne seront pas conflictuelles, que ces tiers fournisseurs disposeront de la capacité voulue pour fabriquer et fournir EGRIFTAMC en vue de répondre à la demande et qu'ils le fabriqueront en temps utile, que la Société réussira à instaurer sa stratégie à quatre volets, que la tésamoréline parviendra à traiter l'atrophie musculaire liée à la MPOC, et que le plan d'affaires de la Société ne sera pas substantiellement modifié.

Par conséquent, l'information prospective énoncée aux présentes est assujettie aux mises en garde susmentionnées, et rien ne garantit que la Société obtiendra ou réalisera les résultats ou les progrès prévus ou, si elle les obtient ou les réalise en grande partie, qu'ils aient les incidences escomptées sur la Société, ses activités, sa situation financière ou ses résultats d'exploitation. De plus, l'information prospective reflète les prévisions actuelles concernant des événements futurs, et n'est valable qu'en date de la diffusion du présent communiqué de presse.

Les investisseurs devraient consulter les documents publics déposés par la Société et accessibles à l'adresse www.sedar.com. Plus particulièrement, d'autres précisions sur les risques et leurs descriptions sont présentées sous la rubrique " Risques et incertitudes " de la notice annuelle de la Société datée du 22 février 2011 pour l'exercice terminé le 30 novembre 2010.

Renseignements