TRANSCANADA
TSX : TRP
NYSE : TRP

TRANSCANADA

05 nov. 2015 01h44 HE

TransCanada demande au Département d'Etat de suspendre son examen du projet Keystone XL

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 5 nov. 2015) - TransCanada Corporation (TSX:TRP)(NYSE:TRP) (« TransCanada ») a annoncé aujourd'hui avoir envoyé une lettre à John Kerry, Secrétaire du Département d'État américain, demandant au Département de suspendre son examen de la demande de permis présidentiel concernant le pipeline Keystone XL. La société estime qu'il existe un précédent jurisprudentiel robuste justifiant cette demande.

« Nous demandons au Département d'État des États-Unis de suspendre son examen de la demande concernant le pipeline Keystone XL sur le fait que nous avons soumis une demande auprès de la Commission de la fonction publique du Nebraska afin d'approuver son tracé préférentiel à travers cet État », a déclaré Russ Girling, président et chef de la direction de TransCanada. « Je tiens à faire remarquer que lorsque l'état du tracé prévu du pipeline du Nebraska a été contesté l'année dernière, le Département d'État a jugé approprié de suspendre son examen jusqu'à ce que ce différend soit résolu. Nous estimons que, dans les circonstances actuelles, une suspension similaire serait appropriée ».

Girling ajoute que TransCanada a pris la décision de faire une demande auprès de la Commission de la fonction publique du Nebraska (PSC) suite à des contestations judiciaires dans cet État relatives à la constitutionnalité de la loi en vertu de laquelle le gouverneur Heineman a approuvé le tracé en 2013.

Il est prévu que l'approbation du tracé proposé par la PSC prenne entre 7 et 12 mois.

Keystone XL est un projet d'infrastructure d'une valeur de 8 milliards de dollars dont l'objectif est de transporter le pétrole brut de la région de Bakken et du bassin sédimentaire de l'Ouest canadien vers les raffineries de la côte du golfe du Mexique, augmentant le nombre de millions de barils de pétrole étranger importé tous les jours. Selon le Département d'État, le projet devrait permettre de créer plus de 40 000 emplois et d'injecter des millions de dollars de recettes fiscales dans les communautés le long de la route du pipeline.

Le Département d'État a par ailleurs conclu que Keystone XL serait plus sûr et générerait moins d'émissions de gaz à effet de serre que le transport du pétrole brut par d'autres moyens.

Pour lire la lettre envoyée au Secrétaire d'État Kerry, cliquez ici.

Forte de plus de 65 ans d'expérience, la société TransCanada est l'un des chefs de file dans les secteurs du développement responsable et de l'exploitation fiable d'infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, y compris des gazoducs et des oléoducs, ainsi que des installations de production d'électricité et de stockage de gaz. TransCanada exploite un réseau de gazoducs qui s'étend sur plus de 68 000 kilomètres (42 100 miles), puisant dans presque tous les grands bassins d'approvisionnement gazier nord-américains. TransCanada est l'un des plus importants fournisseurs de services de stockage de gaz et de services connexes du continent, grâce à une capacité de stockage de gaz de 10,4 milliards de mètres cubes (368 milliards de pieds cubes). Productrice d'énergie indépendante en expansion, la société TransCanada possède, ou détient une participation, dans plus de 10 900 mégawatts de production d'énergie au Canada et aux États-Unis. TransCanada développe actuellement l'un des plus importants réseaux de pipelines de transport de liquides en Amérique du Nord. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Consultez le site TransCanada.com et notre blogue pour en apprendre davantage, ou suivez-nous sur les réseaux sociaux et sur 3BL Media.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse peut contenir certains énoncés prospectifs sujets à des incertitudes et à des risques importants (ces énoncés sont généralement accompagnés de mots comme « anticipe », « s'attend à », « croit », « pourrait », « aura », « devrait », « estime », « prévoit » ou d'autres termes similaires). Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent document visent à fournir, aux porteurs de titres de TransCanada et aux investisseurs éventuels, des informations relatives à TransCanada et à ses filiales, y compris l'évaluation par la direction des plans et des perspectives financières et opérationnelles futures de TransCanada et de ses filiales. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions et les hypothèses de TransCanada reposant sur les renseignements accessibles au moment de la formulation de ces énoncés et, par conséquent, ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les lecteurs sont invités à ne pas accorder une confiance excessive à ces énoncés prospectifs, fournis à la date de leur mention dans le présent communiqué de presse, et de ne pas utiliser les renseignements prospectifs ou les perspectives financières à d'autres fins que leur but. La société TransCanada n'est aucunement tenue d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, sauf exigence légale. Pour tout renseignement complémentaire sur les hypothèses présentées, ainsi que sur les risques et incertitudes pouvant causer une différence entre les résultats réels et ceux prévus, veuillez vous reporter au rapport trimestriel aux actionnaires en date du 30 juillet 2015 et au rapport annuel 2014 de TransCanada déposés sous le profil de TransCanada sur le site de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, à l'adresse www.sec.gov.

Renseignements

  • Personnes-ressources TransCanada auprès des médias :
    Mark Cooper/Davis Sheremata
    (403) 920-7859 ou (800) 608-7859

    Personnes-ressources TransCanada auprès
    des analystes et investisseurs :
    David Moneta/Lee Evans
    (403) 920-7911 ou (800) 361-6522