TRANSCANADA
NYSE : TRP
TSX : TRP

TRANSCANADA
ConocoPhillips
NYSE : COP

ConocoPhillips

03 nov. 2005 19h20 HE

TransCanada et ConocoPhillips Pipe Line Company annoncent un Protocole d'entente sur le pipeline pétrolier Keystone

CALGARY, ALBERTA--(CCNMatthews - 3 nov. 2005) - TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada), ConocoPhillips Company (NYSE:COP) et ConocoPhillips Pipe Line Company (CPPL) (une filiale en propriété exclusive de ConocoPhillips Company) annonçaient aujourd'hui la conclusion d'un Protocole d'entente en vertu duquel ConocoPhillips Company s'engage à expédier du pétrole brut par le pipeline pétrolier proposé Keystone (Keystone), et qui accorde à CPPL le droit d'acquérir une participation pouvant atteindre 50 % dans le pipeline, à certaines conditions. La finalisation de cette transaction et des conditions et modalités de l'arrangement commercial est prévue après l'achèvement de la procédure d'Appels de soumissions liant les parties, qui commencera le 4 novembre 2005.

Le chef de la direction de TransCanada, M. Hal Kvisle, a déclaré : " Nous sommes heureux que ConocoPhillips se joigne à nous dans le cadre du projet Keystone pour raccorder une source canadienne fiable d'approvisionnement en pétrole aux marchés énergétiques du Midwest américain où la demande est grande, grâce à un projet de pipeline unique et économique. Notre association proposée avec ConocoPhillips Pipe Line Company offre aux expéditeurs les avantages de nos deux sociétés qui ont une expertise confirmée de la construction et de l'exploitation d'infrastructures énergétiques. "

M. Jim Nokes, vice-président administratif, Raffinage, Commercialisation, Approvisionnement et transport, chez ConocoPhillips, a pour sa part déclaré : " Le pipeline Keystone constitue une excellente occasion d'intégrer davantage nos actifs en amont au Canada à notre raffinerie de Wood River, en Illinois. Le pipeline jouera également un rôle critique relativement à l'alimentation en pétrole brut nord-américain des raffineries de la région du centre du continent des Etats-Unis. Nous avons hâte de collaborer avec TransCanada à un projet d'une telle importance, tant pour le Canada que pour les Etats-Unis. "

D'une valeur d'environ 2,1 milliards $ US, le pipeline Keystone devrait permettre de transporter quelque 435 000 barils par jour de pétrole brut, depuis Hardisty, en Alberta, à Patoka, en Illinois, au moyen d'un réseau pipelinier de 1 840 milles (2 950 kilomètres). En plus de quelque 1 100 milles (1 700 kilomètres) de pipeline nouveau aux Etats-Unis, la partie canadienne du projet proposé comprend la construction de quelque 220 milles (355 kilomètres) de pipeline nouveau et la conversion d'environ 540 milles (870 kilomètres) d'installations pipelinières existantes de TransCanada, transportant du gaz naturel, pour permettre le transport de pétrole brut. Selon les intérêts et le soutien des expéditeurs, des extensions sont possibles à chaque extrémité du pipeline. On prévoit que le pipeline Keystone sera mis en exploitation en 2009, après l'obtention du soutien nécessaire des expéditeurs et les approbations d'ordre réglementaire appropriées au Canada et aux Etats-Unis.

Les consultations auprès du public, des propriétaires fonciers susceptibles d'être touchés par le projet et des autres parties intéressées ont été entreprises immédiatement après l'annonce du projet en février 2005 et elles se poursuivront au fur et à mesure de l'avancement du projet. TransCanada tiendra en novembre et en décembre une série de séances de consultation publiques ouvertes aux Etats-Unis et au Canada pour communiquer aux personnes intéressées habitant en bordure du tracé proposé du pipeline des renseignements sur le projet et recueillir les commentaires des communautés.

Le réseau pipelinier de TransCanada d'environ 25 600 milles (41 000 kilomètres) transporte la majeure partie de la production de gaz naturel de l'ouest du Canada aux marchés clés du Canada et des Etats-Unis. Un producteur d'énergie indépendant en expansion, TransCanada possède environ 6 000 mégawatts de production d'énergie au Canada et aux Etats-Unis, ou en détient des intérêts. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Pour de plus amples renseignements, visiter www.transcanada.com.

ConocoPhillips Pipe Line Company exploite plus de 12 000 milles de pipelines et plus de 80 terminaux de stockage aux Etats-Unis. CPPL transporte des produits pétroliers tant bruts que raffinés, notamment du pétrole brut, du propane et des produits raffinés, y compris de l'essence, du carburant diesel et du carburéacteur. CPPL est une filiale en propriété exclusive de ConocoPhillips, une société d'énergie intégrée qui a des intérêts dans le monde entier. Pour de plus amples renseignements, visiter www.conocophillips.com.

INFORMATION SUR LES DECLARATIONS PROSPECTIVES

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse ont un caractère prospectif et sont exposés à des incertitudes et à des risques importants. Les résultats ou les événements anticipés dans ces renseignements peuvent différer des événements ou des résultats réels. Les facteurs susceptibles de faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent concrètement des prévisions comprennent notamment la capacité de TransCanada de mettre en oeuvre avec succès ses initiatives stratégiques et la réalisation des avantages attendus de ces initiatives stratégiques, la disponibilité et le prix des produits énergétiques, les décisions d'ordre réglementaire, les facteurs associés à la concurrence dans le secteur de l'industrie pipelinière et énergétique, et le contexte économique prévalant en Amérique du Nord. Pour obtenir des renseignements additionnels sur ces facteurs et sur d'autres sujets, consultez les rapports déposés par TransCanada auprès des autorités canadiennes de réglementation du commerce des valeurs mobilières et auprès de la Commission des valeurs mobilières des Etats-Unis (la United States Securities and Exchange Commission). TransCanada décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration prospective, à la suite de nouveaux renseignements, d'événements éventuels ou d'autres facteurs.

MISE EN GARDE RELATIVE AUX DISPOSITIONS DE "REFUGE" DE LA LOI INTITULEE PRIVATE SECURITIES LITIGATION REFORM ACT DE 1995

Le présent document comprend des énoncés prospectifs, selon la définition de la Section 27A de la Securities Act de 1933, avec modifications, et de la Section 21E de la Securities Exchange Act de 1934, avec modifications, qui devraient être couverts par les refuges créés par ces instruments législatifs. Diverses expressions comme " s'attend que ", " prévoit ", " a l'intention de ", " planifie ", " projette ", " croit que ", " estime que " et d'autres expressions semblables permettent d'identifier nos énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs visant les exploitations de ConocoPhillips sont fondés sur les attentes, les estimations et les prévisions de la direction concernant ConocoPhillips et l'industrie pétrolière en général à la date des communications. Ces énoncés ne constituent pas des garanties de rendement futur et ils comportent certains risques, incertitudes et hypothèses difficiles à prévoir. En outre, certains énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses visant des événements futurs qui pourraient bien ne pas s'avérer exactes. Les événements et les résultats réels pourraient donc être fort différents des attentes ou des prévisions de ces énoncés prospectifs.

Les facteurs susceptibles de faire en sorte que les événements ou résultats réels diffèrent sensiblement des attentes, comprennent, sans toutefois s'y limiter, les facteurs suivants : le prix du pétrole brut et du gaz naturel; les marges liées au raffinage et à la commercialisation; l'échec possible à réaliser et les délais possibles liés à la réalisation des réserves prévues ou des niveaux de production prévus à même les projets actuels et éventuels de mise en valeur du pétrole et du gaz, en raison des dangers d'exploitation, des risques des forages et des incertitudes inhérentes à l'interprétation des données techniques concernant les accumulations souterraines de pétrole et de gaz; les activités de forage d'exploration non couronnées de succès; l'absence de réussite liée à l'exploration; les perturbations possibles ou les difficultés techniques imprévues liées à la mise au point de produits nouveaux et de procédés de fabrication; l'échec possible de nouveaux produits liés à l'acceptation par le marché; les hausses de coût imprévues ou les difficultés techniques liées à la construction ou à la modification des installations de raffinage ou de fabrication de la Société; les difficultés imprévues liées à la fabrication, au transport, au raffinage du pétrole brut synthétique; la conjoncture monétaire internationale et les contrôles sur le change; la responsabilité possible liée aux mesures correctrices en vertu de la réglementation environnementale actuelle ou éventuelle; la responsabilité possible résultant de litiges actuels ou éventuels; la conjoncture économique et politique intérieure et internationale, ainsi que la modification des lois de l'impôt et des autres lois qui s'appliquent à l'entreprise de ConocoPhillips. D'autres facteurs susceptibles de faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des attentes précisées dans les énoncés prospectifs sont liés à des facteurs d'ordre économique, commercial, concurrentiel ou réglementaire affectant l'entreprise de ConocoPhillips dans son ensemble, comme le précisent les documents déposés par ConocoPhillips auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission). ConocoPhillips n'a aucune obligation (et nie expressément toute obligation de cette nature) visant la mise à jour ou la modification de ses énoncés prospectifs, à la suite d'information nouvelle, d'événements éventuels ou d'autres facteurs.

Renseignements

  • ConocoPhillips Pipe Line Company
    Demandes de renseignements des médias
    Rich Johnston
    (281) 293-1286
    ou
    ConocoPhillips
    Demandes de renseignements des médias
    Jeff Callender
    (281) 293-1043
    ou
    TransCanada
    Demandes de renseignements des médias
    Kurt Kadatz/Jennifer Varey
    (403) 920-7859 ou (800) 608-7859
    ou
    Demandes de renseignements des investisseurs
    et des analystes
    David Moneta
    (403) 920-7911 ou (800) 361-6522
    ou
    Demandes de renseignements des expéditeurs
    Robert Jones
    (403) 920-2033
    ou
    David Diakow
    (403) 920-6019
    Site internet: www.transcanada.com