TRANSCANADA
NYSE : TRP
TSX : TRP

TRANSCANADA

17 oct. 2005 16h40 HE

TransCanada investira 4,25 milliards $ pour le redémarrage de Bruce Power et pour accroître sa participation dans Bruce A

CALGARY, ALBERTA--(CCNMatthews - 17 oct. 2005) - TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada) annonçait aujourd'hui que Bruce Power et l'Office de l'électricité de l'Ontario (l'OEO), une société de la Couronne de la Province de l'Ontario, ont conclu un accord à long terme en vertu duquel Bruce Power procédera au redémarrage des réacteurs 1 et 2 actuellement inactifs, prolongera le cycle d'exploitation du réacteur 3 en en remplaçant au besoin les générateurs de vapeur et les voies de combustible, et remplacera les générateurs de vapeur du réacteur 4. Le programme d'immobilisations des travaux de remise en état et de redémarrage devrait se chiffrer à quelque 4,25 milliards $, en tout. On prévoit que la part de TransCanada sera d'environ 2,125 milliards $.

Par suite de l'accord conclu aujourd'hui par Bruce Power et par l'OEO, et de la décision de Cameco Corporation de ne pas participer au programme de remise en état et de redémarrage de Bruce A, une nouvelle société en commandite a été constituée. La nouvelle société Bruce Power A Limited Partnership (BALP) procédera à la sous-location des installations de Bruce A, qui se composent des réacteurs 1 à 4, de Bruce Power. A la clôture, ces transactions auront pour effet que TransCanada et BPC Generation Infrastructure Trust feront chacune un déboursé en espèces net d'environ 100 millions $ et chaque société aura une participation de 47,4 % dans BALP. The Power Workers' Union et The Society of Energy Professionals détiendront l'autre 5,2 %. L'exploitation journalière des installations de Bruce ne sera pas influencée par ces changements. Grâce à sa participation dans Bruce Power LP, qui se poursuit, TransCanada conserve sa participation de 31,6 % des installations de Bruce B, qui sont constituées des réacteurs 5 à 8.

L'accord et la conduite à terme des transactions mentionnées ci-dessus sont assujettis à l'obtention d'une décision fiscale favorable de l'Agence du revenu du Canada.

Le chef de la direction de TransCanada, M. Hal Kvisle, a déclaré : " La remise en état et le redémarrage de Bruce Power constituent une solution à long terme concurrentielle sur le plan des coûts pour contribuer à satisfaire les besoins énergétiques de l'Ontario et constituent une occasion d'expansion à long terme intéressante pour TransCanada. L'accord de redémarrage est le fruit de plusieurs mois de diligence raisonnable, de travail ardu et de recherches indépendantes par toutes les parties. L'accord a été minutieusement structuré de manière à assurer le partage des risques et des avantages et il reflète bien la démarche prudente et disciplinée de TransCanada en matière d'expansion. "

BALP prévoit investir environ 4,25 milliards $ pour mener à terme la remise en état et le redémarrage des quatre réacteurs de Bruce A. La part de TransCanada de 2,125 milliards $ sera financée au moyen d'apports de fonds de TransCanada au cours de la période de 2005 à 2011. M. Kvisle a précisé : " L'accroissement de notre investissement dans Bruce Power constitue un moyen pour TransCanada d'utiliser sa situation financière stable et ses flux de trésorerie considérables, notamment les distributions provenant des réacteurs 3 à 8 de Bruce, de rechercher les occasions d'expansion et les investissements dans l'infrastructure énergétique de l'Amérique du Nord. "

Les travaux visant le redémarrage des réacteurs 1 et 2 commenceront immédiatement et le premier réacteur devrait être mis en réseau en 2009, sous réserve de l'obtention de l'approbation de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN). Le redémarrage des réacteurs 1 et 2, qui ont une capacité d'environ 1 500 mégawatts (MW), portera la production de Bruce Power à plus de 6 200 MW.

Voici les faits saillants des accords conclus par Bruce Power et par l'Office de l'électricité de l'Ontario :

Bruce A

- BALP prévoit le redémarrage du premier des réacteurs 1 et 2 vers la fin de 2009, le remplacement des générateurs de vapeur du réacteur 4 en 2007 et le début de la remise en état du réacteur 3 en 2010.

- BALP touchera un prix de référence de 57,37 $/MWh pour toute la production de Bruce A. En outre, le coût du combustible sera transmis à l'OEO. Le prix de référence et le coût actuel du combustible sont d'environ 63 $/MWh, en tout.

- Le prix de référence sera ajusté chaque année en fonction de l'évolution de l'Indice des prix à la consommation.

- Un barème de partage des risques liés au coût en capital et aux avantages pour BALP et pour l'OEO est adopté, pour les dépenses inférieures ou supérieures à l'estimation du cas de base de 4,25 milliards $ visant le coût en capital de la remise en état et du redémarrage de Bruce A.

- En se fondant sur un éventail d'hypothèses, notamment sur les résultats liés au coût en capital, aux résultats d'exploitation et à l'évolution de l'IPC, le rendement après impôt sans effet de levier devrait s'inscrire entre 9,5 % et 13,5 %.

Bruce B

- L'électricité provenant de Bruce B continuera d'être vendue dans le marché au comptant de l'Ontario et à divers clients en vertu de contrats à prix fermes. A la conclusion de l'accord, l'OEO assurera un prix plancher de 45 $/MWh qui sera ajusté chaque année en fonction de l'évolution de l'IPC.

Pour obtenir des précisions sur les conditions des accords de remise en état et de redémarrage conclus par BALP et par l'OEO, veuillez vous reporter au document de référence ci-joint. Le texte de l'accord et d'autres renseignements connexes devraient être accessibles plus tard aujourd'hui sur le site internet du ministère de l'Energie de l'Ontario, au www.energy.gov.on.ca.

Téléconférence à l'intention des analystes et des médias et webdiffusion

TransCanada tiendra une téléconférence aujourd'hui même, à 10 h 00 (heure des Rocheuses) / midi (heure de l'Est), afin de passer en revue le détail de la présente communication. Les analystes, les représentants des médias et les autres personnes intéressées qui désirent participer à la conférence devraient composer le 1-800-387-6216 ou le 416-405-9328 (région de Toronto) au moins dix minutes avant le début de la conférence. Un code d'accès n'est pas requis. Une webdiffusion audio en direct de la téléconférence avec présentation de diapositives sera également accessible au www.transcanada.com.

La conférence commencera par une courte allocution des membres de la haute direction de TransCanada; suivra une période de questions et de réponses pour les analystes du secteur des investissements. Il y aura ensuite une période de questions et de réponses pour les représentants des médias. Un enregistrement de la téléconférence sera accessible deux heures après la conclusion de la conférence, jusqu'à minuit le 24 octobre 2005, en composant le 1-800-408-3053 ou le 416-695-5800 (région de Toronto) et en entrant le code d'accès 3165139. La webdiffusion sera archivée et sera accessible.

Nota : Toutes les données financières sont en dollars canadiens, sauf avis contraire.

TransCanada est un leader de la mise en valeur responsable et de l'exploitation fiable d'infrastructures énergétiques en Amérique du Nord. Le réseau pipelinier de TransCanada d'environ 41 000 kilomètres (25 600 milles) transporte la majeure partie de la production de gaz naturel de l'ouest du Canada aux marchés clés du Canada et des Etats-Unis. Avec l'annonce d'aujourd'hui, TransCanada possède ou détient des intérêts dans environ 6 000 mégawatts de production d'énergie au Canada et aux Etats-Unis. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York.



Document de référence - Faits saillants des accords conclus par Bruce
Power et par l'OEO :

------------------------------------------------------------------------
Calendrier - BALP prévoit redémarrer le premier des réacteurs 1
et 2 vers la fin de 2009, remplacer les générateurs
de vapeur du réacteur 4 en 2007 et remettre en état
le réacteur 3 à compter de 2010.

------------------------------------------------------------------------
Bruce A Prix - A la conclusion de l'accord, BALP vendra toute la
production provenant de Bruce A dans le marché au
comptant de l'Ontario. Un prix de référence de 57,37
$/MWh (prix après les coûts du combustible, qui sera
transmis à l'OEO) servira à calculer les paiements
entre l'OEO et BALP. Le prix de référence et le coût
actuel du combustible se chiffrent au total à
environ 63 $/MWh.
- Lorsque le prix dans le marché au comptant sera
inférieur au prix de référence, l'OEO fera des
paiements à BALP. Ces paiements correspondront à la
différence entre le prix du marché au comptant et le
prix de référence.
- Lorsque le prix du marché au comptant sera supérieur
au prix de référence, BALP versera à l'OEO la
différence entre le prix du marché au comptant et le
prix de référence.

------------------------------------------------------------------------
Relèvement - Le prix de référence sera modifié en fonction de
l'Indice des prix à la consommation (IPC) lorsque
l'IPC montera de 0 % à 2,5 %. Si l'IPC est supérieur
à 2,5 %, le prix sera relevé à 2,5 % + 0,6 fois la
différence entre l'IPC réel et 2,5 %. Si l'IPC est
inférieur à zéro, le prix sera abaissé de 0,6 fois
la différence entre zéro et l'IPC réel.
- L'ajustement de prix en fonction de l'IPC se fera
chaque année le 1er avril.

------------------------------------------------------------------------
Bruce B Prix - L'électricité provenant de Bruce B continuera d'être
vendue dans le marché au comptant de l'Ontario et à
divers clients en vertu de contrats à prix ferme. A
la clôture de l'accord, l'OEO assurera un prix
plancher de 45 $/MWh pour la production de Bruce B.
Cette évolution des prix en fonction de l'IPC est
semblable à celle du prix de référence de Bruce A.

------------------------------------------------------------------------
Les frais
d'immobilisations - L'accord est fondé sur les frais d'immobilisations
estimatifs suivants :
-- Remise en état des réacteurs 1 et 2 : 2,75
milliards $
-- Remise en état du réacteur 3 : 1,15 milliard $
-- Remplacement de générateur de vapeur du réacteur
4 : 350 millions $

------------------------------------------------------------------------
Partage des - Un barème de partage des risques et des avantages
risques et des associés aux frais d'immobilisations pour BALP et
avantages pour l'OEO est en place, pour les dépenses
associés aux inférieures ou supérieures aux estimations liées à
frais la remise en état et au redémarrage de Bruce A.
d'immobilisations - BALP et l'OEO, grâce à des ajustements du prix de
référence, partagent la responsabilité liée aux
frais d'immobilisations étant supérieurs ou
inférieurs à 4,25 milliards $, comme suit :
-- 50/50 dans le cas des dépassements de coûts,
jusqu'à concurrence de 618 millions $, et 75/25
pour tout dépassement de coûts additionnel lié au
programme de remise en état et de redémarrage des
quatre réacteurs.
-- 50/50 du bénéfice si les coûts atteignent jusqu'à
240 millions $ de moins que prévu, et 75/25 pour le
150 millions $ suivant d'économies.
- En outre, le prix de référence de Bruce A fera
également l'objet d'un ajustement pour tenir compte
des changements de +/- 200 millions $ du coût en
capital estimatif nécessaire à la remise en état du
réacteur 3, si ces changements ont été identifiés
avant le démarrage du projet.
- BALP ou l'OEO peut exclure la remise en état du
réacteur 3 de l'accord, si l'estimation de coût
faite avant le démarrage du projet dépasse la
prévision de base de 1,15 milliard $ par plus de 500
millions $, environ.
------------------------------------------------------------------------


INFORMATION SUR LES DECLARATIONS PROSPECTIVES

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse ont un caractère prospectif et sont exposés à des incertitudes et à des risques importants. Les résultats ou les événements anticipés dans ces renseignements peuvent différer des événements ou des résultats réels. Les facteurs susceptibles de faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent concrètement des prévisions comprennent notamment la capacité de TransCanada de mettre en oeuvre avec succès ses initiatives stratégiques et la réalisation des avantages attendus de ces initiatives stratégiques, la disponibilité et le prix des produits énergétiques, les décisions d'ordre réglementaire, les facteurs associés à la concurrence dans le secteur de l'industrie pipelinière et énergétique, et le contexte économique prévalant en Amérique du Nord. Pour obtenir des renseignements additionnels sur ces facteurs et sur d'autres sujets, consultez les rapports déposés par TransCanada auprès des autorités canadiennes de réglementation du commerce des valeurs mobilières et auprès de la Commission des valeurs mobilières des Etats-Unis (la United States Securities and Exchange Commission). TransCanada décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration prospective, à la suite de nouveaux renseignements, d'événements éventuels ou d'autres facteurs.

Renseignements

  • TransCanada
    Demandes de renseignements des médias
    Kurt Kadatz/Jennifer Varey
    (403) 920-7859 ou (800) 608-7859
    ou
    Demandes de renseignements des investisseurs
    et des analystes
    David Moneta
    (403) 920-7911
    Site Internet: www.transcanada.com