TRANSCANADA
TSX : TRP
NYSE : TRP

TRANSCANADA

27 sept. 2011 10h37 HE

TransCanada lance des publicités mettant en vedette un spécialiste dans l'aquifère Ogallala

LINCOLN, NEBRASKA--(Marketwire - 27 sept. 2011) - TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada) a annoncé aujourd'hui qu'elle lancerait une série de publicités mettant en vedette l'un des spécialistes les plus éminents en matière de l'aquifère Ogallala qui se prononce sur les risques réels que pourrait présenter l'oléoduc Keystone XL proposé.

Le professeur émérite de l'université du Nebraska-Lincoln et hydrogéologue Jim Goeke a passé 41 ans à étudier la structure unique de l'aquifère Ogallala. Cela fait quelques mois qu'il plaide en faveur de l'aquifère, et il a porté témoignage devant le Comité des ressources naturelles de l'organe législatif du Nebraska qui s'est réuni en novembre 2010 en déclarant ce qui suit :

« Une fuite de l'oléoduc Keystone XL n'affecterait pas la majorité de l'aquifère Ogallala... ceux qui pensent qu'une fuite d'oléoduc détruira l'aquifère au Nebraska doivent comprendre que l'incident serait localisé à une partie de l'ordre des dizaines ou des centaines de pieds autour de l'oléoduc. »

Il convient de noter que le professeur Goeke prend la parole dans ces publicités en qualité d'expert indépendant, il n'a pas reçu de compensation de la part de TransCanada. Goeke affirme qu'il a passé toute sa carrière à examiner l'aquifère et qu'il ne soutiendrait pas un projet s'il pensait que cela serait au détriment de la région. Il insiste qu'il veut tout simplement attirer l'attention sur les faits.

« J'ai passé toute ma carrière à percer des trous dans et à travers la formation Ogallala », a précisé le professeur émérite Jim Goeke. « Les gens pensent à tort que si l'aquifère est contaminé cela mettrait en danger l'ensemble des ressources d'eau du Nebraska, ce qui est faux. »

« Je comprends la passion et l'émotion que provoque l'aquifère », a rajouté Goeke. « En accord avec le travail d'une vie, je me sens obligé de prendre position à ce sujet car la science est le grand absent au débat dans cet État. »

Pour voir la biographie du professeur Goeke, veuillez faire clic ici : http://snr.unl.edu/aboutus/who/people/faculty-member.asp?pid=41

Pour regarder la publicité, rendez-vous sur http://www.youtube.com/watch?v=LCTGMFAIYRg

Keystone XL sera l'oléoduc le plus moderne jamais construit en Amérique du Nord. Aucun autre oléoduc ne fonctionnera avec le même niveau de sécurité ni les mêmes procédures d'exploitation. Si ce projet est approuvé d'ici la fin 2011, TransCanada commencerait la construction en début d'année 2012. Ce projet bénéficiant de financement privé et prêt à démarrer immédiatement créerait 20 000 emplois dans la construction de l'oléoduc et la fabrication de l'équipement nécessaire à son fonctionnement. Keystone XL injecterait 7 milliards de dollars dans l'économie américaine et permettra aux États-Unis l'accès à une source de pétrole canadien et américain sécuritaire, sure et fiable afin d'améliorer la sécurité énergétique de l'Amérique.

Forte de plus de 60 ans d'expérience, la société TransCanada est un chef de file de la mise en valeur responsable et de l'exploitation fiable d'infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, y compris des gazoducs et des oléoducs ainsi que des installations de stockage de gaz et de production d'électricité. Le réseau de gazoducs détenus en propriété exclusive par TransCanada s'étend sur plus de 57 000 kilomètres (35 500 miles), exploitant presque tous les grands bassins d'approvisionnement gazier de l'Amérique du Nord. TransCanada est l'un des plus importants fournisseurs de services de stockage de gaz et de services connexes du continent, grâce à une capacité de stockage de gaz d'environ 380 milliards de pieds cubes. Productrice d'énergie indépendante en expansion, la société TransCanada possède plus de 10 800 mégawatts de production d'énergie au Canada et aux États-Unis, ou en détient une participation. TransCanada procède au développement de l'un des plus importants réseaux de transport de pétrole en Amérique du Nord. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Pour plus de précisions, visiter www.transcanada.com ou consulter notre Twitter @TransCanada.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué contient des renseignements prospectifs relatifs aux projets opérationnels et à la situation financière future de TransCanada et de ses filiales (de tels énoncés sont généralement accompagnés de mots tels que « anticipe », « s'attend à », « pourrait » ou des termes semblables). Tous les énoncés prospectifs reflètent les convictions et les hypothèses de TransCanada conformément aux informations disponibles à la date des ces énoncés; ils sont valides à la date de ce communiqué et sont sujets à des risques et incertitudes importantes. Le lecteur est mis en garde de ne pas se fier outre mesure à ces renseignements prospectifs. TransCanada n'assume nulle obligation de réviser ou mettre à jour ces renseignements prospectifs, sauf dans la mesure requise par la loi. Pour plus de renseignements sur les hypothèses, les risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats actuels diffèrent des résultats anticipés, veuillez vous référer au document « Rapport de gestion de TransCanada » daté du 14 février 2011 et disponible sous le profil de TransCanada sur le site de SEDAR, www.sedar.com, ainsi qu'à d'autres documents déposés par TransCanada auprès des organismes canadiens de réglementations et de la Securities and Exchange Commission aux Etats-Unis.

Renseignements

  • TransCanada
    Renseignements aux médias
    Terry Cunha/Shawn Howard
    403.920.7859 ou 800.608.7859

    TransCanada
    Renseignements aux investisseurs & analystes
    David Moneta/Terry Hook/Lee Evans
    403.920.7911 ou 800.361.6522
    www.transcanada.com