TRANSCANADA
TSX : TRP
NYSE : TRP

TRANSCANADA

02 avr. 2015 08h30 HE

TransCanada modifie la portée du Projet Oléoduc Énergie Est

La décision résulte de discussions avec les collectivités et les parties prenantes

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 2 avril 2015) - TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada) a annoncé aujourd'hui qu'elle modifiait la portée du Projet Oléoduc Énergie Est au Québec, dans le cadre de son engagement constant envers la consultation des parties prenantes, la gestion environnementale et la sécurité collective. Ceci implique la décision de ne pas construire de terminal maritime ou de réservoirs connexes à Cacouna, au Québec. D'éventuelles options alternatives pour un terminal au Québec sont présentement à l'étude. Les raffineries du Québec et du Nouveau-Brunswick demeureraient directement reliées à Énergie Est.

« Cette décision découle de la recommandation de reconnaître les bélugas comme une espèce en voie de disparition et de nos discussions continues avec les collectivités et les parties prenantes clés, » a déclaré Russ Girling, Président et Chef de la direction de TransCanada. « Nous avons été à l'écoute et notre décision en témoigne. Notre but était de trouver un équilibre entre l'engagement de TransCanada à minimiser les impacts environnementaux et la nécessité de construire une infrastructure moderne pour transporter l'énergie dont les Canadiens ont besoin chaque jour. »

Les plans d'intervention d'urgence, conçus en collaboration avec les organismes locaux tout au long du tracé de l'oléoduc, sont parmi les éléments les plus souvent évoqués lors des discussions avec les parties prenantes. Normalement, ces plans détaillés ne sont complétés et fournis à l'Office national de l'énergie (ONÉ) qu'à la toute fin du processus réglementaire. L'équipe d'Énergie Est a saisi toute l'importance que les collectivités et les parties prenantes accordent à ces documents. Conséquemment, ces plans d'intervention d'urgence seront développés et proposés à l'ONÉ plus tôt dans le processus.

« Nous voulons que la population canadienne sache que nous avons été à l'écoute et que nous continuerons de l'être, » conclut Girling. « L'Oléoduc Énergie Est sera conçu et exploité en mettant l'accent sur la sécurité - les Canadiens s'y attendent et c'est ce que TransCanada fera. Nous reconnaissons tous que le pétrole est essentiel à notre vie quotidienne. Nous en avons besoin pour faire fonctionner nos véhicules et les avions, fabriquer des téléphones intelligents, des valves cardiaques ainsi que des milliers de produits que nous utilisons chaque jour. Nous devons nous assurer que le pétrole soit transporté de façon sécuritaire et fiable, et les oléoducs constituent la meilleure manière de le faire. »

Girling souligne le fait que pour les raffineries du Québec et du Nouveau-Brunswick, Énergie Est représente la possibilité d'un approvisionnement régulier en pétrole brut, principalement de l'Ouest canadien. De plus, le projet créera 14 000 emplois temps plein directs et indirects, partout au Canada, durant le développement et la construction. Il générera également plus de 7 milliards de dollars en revenus fiscaux additionnels durant les 20 premières années d'exploitation pour les gouvernements locaux, provinciaux et fédéral, en plus de milliards de dollars en activité économique à travers le pays.

TransCanada avisera l'ONÉ que l'entreprise n'ira plus de l'avant avec le projet de terminal maritime à Cacouna et qu'elle évalue présentement d'autres options. Les modifications à apporter à la demande d'Énergie Est découlant de cette évaluation devraient être déposées à l'ONÉ au quatrième trimestre de 2015. Cette modification à la portée du projet ainsi qu'un ajustement au calendrier des travaux auront comme résultat de repousser la date de mise en service en 2020.

Le Projet Oléoduc Énergie Est, dont la capacité est de 1,1 million de barils par jour a conclu des ententes fermes et à long terme, et continue d'être une proposition économique attrayante pour ses clients et les actionnaires de TransCanada. Ce projet de 12 milliards de dollars constitue un élément important parmi les projets de croissance de TransCanada, garantis sur le plan commercial, d'une valeur totale de 46 milliards de dollars. Cet important portefeuille de projets d'infrastructures énergétiques sous contrats, sujets aux approbations requises, connaîtra une croissance significative en termes de revenus, de liquidités et de dividendes, d'ici la fin de la décennie.

Pour plus d'informations à propos du Projet Oléoduc Énergie Est, veuillez consulter les sites Web du projet au www.oleoducenergieest.com ou au www.energyeastpipeline.com.

Avec plus de 60 ans d'expérience, TransCanada est un chef de file dans le développement responsable et l'exploitation fiable d'infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, dont des pipelines de gaz naturel et d'hydrocarbures liquides, des centrales électriques et des installations de stockage de gaz. TransCanada exploite un réseau de gazoducs de plus de 68 000 kilomètres, relié à presque tous les bassins d'approvisionnement de gaz naturel en Amérique du Nord. TransCanada est l'un des plus grands fournisseurs de services de stockage de gaz et de services connexes avec une capacité de plus de 368 milliards de pieds cubes. Producteur indépendant d'électricité en pleine croissance, TransCanada est propriétaire d'installations qui produisent plus de 10 900 mégawatts au Canada et aux États-Unis. TransCanada développe actuellement l'un des plus importants réseaux de distribution de pétrole en Amérique du Nord. Les actions ordinaires de TransCanada se transigent aux bourses de Toronto et de New York sous le symbole TRP. Pour en savoir plus, visitez le www.TransCanada.com et suivez-nous sur Twitter @TransCanada ou sur blog.transcanada.com.

INFORMATIONS PROSPECTIVES

Le présent avis aux médias peut contenir certains renseignements de nature prospective, assujettis à des incertitudes et à des risques importants (de tels énoncés sont généralement accompagnés de mots tels que « prévoit », « s'attend à », « croit », « pourrait », « fera », « devrait », « estime », « a l'intention » ou d'autres termes similaires). Les énoncés prospectifs contenus dans le présent document visent à fournir aux porteurs de titres et investisseurs éventuels de TransCanada des informations relatives à TransCanada et ses filiales, y compris l'évaluation par la direction des plans et des perspectives financières futures de TransCanada et de ses filiales. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions et les hypothèses de TransCanada reposant sur les renseignements accessibles au moment de la formulation de ces énoncés et, en tant que tels, ne constituent pas une garantie des performances futures. Les lecteurs sont invités à ne pas se fier indûment à ces informations prospectives, qui sont fournies à la date mentionnée dans le présent communiqué de presse, et de ne pas utiliser les informations prospectives ou les perspectives financières à d'autres fins que celles prévues par leur utilisation. La société TransCanada n'est aucunement tenue d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, à moins que les lois ne l'exigent. Pour tout renseignement complémentaire sur les hypothèses présentées, ainsi que sur les risques et incertitudes pouvant causer une différence entre les résultats réels et ceux prévus, veuillez-vous reporter au Rapport trimestriel aux actionnaires du 13 février 2015 et au Rapport annuel 2014 déposés sous le profil de TransCanada sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis à l'adresse www.sec.gov.

Renseignements

  • TransCanada - Relations avec les médias:
    Tim Duboyce
    514.982.8403 (bureau), 514.378.5670 (portable)
    ou 1.800.608.7859

    Relations avec les investisseurs et les analystes:
    David Moneta/Lee Evans
    403.920.7911 ou 1.800.361.6522