TRANSCANADA
TSX : TRP
NYSE : TRP

TRANSCANADA

19 janv. 2012 08h30 HE

TransCanada s'apprête à soumettre une nouvelle demande de permis pour Keystone XL

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 19 jan. 2012) - TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada) a annoncé aujourd'hui avoir reçu la décision du Département d'État des États-Unis, refusant la demande de permis présidentiel pour Keystone XL.

« Nous avions imaginé que cela pourrait arriver. Bien que nous soyons déçus, TransCanada reste entièrement engagée dans la construction de Keystone XL. Des plans sont déjà en cours sur un certain nombre de fronts pour conserver en grande partie, le calendrier des travaux du projet », a déclaré Russ Girling, président et chef de la direction de TransCanada. « Nous ferons une nouvelle demande de permis présidentiel et prévoyons qu'elle soit traitée de manière accélérée, ce qui permettrait une mise en service d'ici à la fin de l'année 2014. »

TransCanada s'attend à ce que la considération d'une demande renouvelée tire parti des dossiers exhaustifs compilés au cours des 3 dernières années.

« Jusqu'à la construction de ce pipeline, les États-Unis continueront d'importer des millions de barils de pétrole provenant du Moyen-Orient et du Venezuela et d'autres pays étrangers ne partageant pas les valeurs démocratiques prônées par les Canadiens et les Américains », a ajouté Girling. « Des milliers d'emplois sont en jeu tant que ce projet n'aura pas été confirmé. Ce projet doit absolument démarrer, car il est trop important pour l'économie américaine, l'économie canadienne et l'intérêt national des États-Unis. »

TransCanada continuera de travailler en collaboration avec le Department of Environmental Quality du Nebraska afin de déterminer l'itinéraire le plus sûr pour Keystone XL, évitant les Sand Hills. Ce processus devrait être terminé en septembre ou en octobre de cette année.

TransCanada s'est engagée dans une convention collective avec l'Union internationale des journaliers d'Amérique du Nord, la Fraternité internationale des teamsters, l'Association unie des compagnons et apprentis de l'industrie de la plomberie et de la tuyauterie des États-Unis et du Canada, la Fédération américaine du travail et le Congrès des Organisations industrielles, l'International Union of Operating Engineers et l'Association des entrepreneurs de pipelines. Tout retard dans l'approbation de la construction empêche ce projet de créer des milliers d'emplois pour ces travailleurs.

L'investissement de TransCanada, s'élevant à plusieurs milliards de dollars provenant du secteur privé, créerait des milliers d'emplois supplémentaires dans le secteur américain de la fabrication. La société possède des contrats avec plus de 50 fournisseurs à travers les États-Unis. Les lieux de fabrication de l'équipement relatif à KeyStone XL incluent les États suivants : Texas, Missouri, Pennsylvanie, Michigan, Oklahoma, Caroline du Sud, Indiana, Géorgie, Maryland, New York, Louisiane, Minnesota, Ohio, Arkansas, Kansas et Californie. Les retombées pour ces sociétés et les résidents de ces États continuent d'être retardées, et des impacts négatifs seront ressentis.

Girling ajoute que TransCanada continue de croire dans Keystone XL en raison du soutien considérable reçu par le projet de la part des producteurs américains et canadiens et des raffineurs américains qui ont signé des contrats de 17 à 18 ans consistant à expédier plus de 800 000 barils de pétrole par jour pour répondre aux besoins des consommateurs américains.

Riche de plus de 60 ans d'expérience, TransCanada est un leader dans le développement responsable et l'exploitation fiable de l'infrastructure énergétique nord-américaine, y compris les oléoducs et les gazoducs, ainsi que les installations de production d'électricité et l'emmagasinage de gaz. Le réseau de gazoducs entièrement détenus par TransCanada, s'étend sur plus de 57 000 kilomètres (35 500 milles), puisant dans la quasi-totalité des principaux bassins d'approvisionnement de gaz d'Amérique du Nord. TransCanada est l'un des plus grands fournisseurs d'emmagasinage de gaz et services connexes du continent avec une capacité d'emmagasinage d'environ 380 milliards de pieds cubiques. En tant que producteur d'énergie indépendant en pleine expansion, TransCanada possède ou détient des intérêts dans plus de 10 800 mégawatts de production d'énergie au Canada et aux États-Unis. TransCanada développe l'un des plus grands systèmes de livraison de pétrole d'Amérique du Nord. Les actions ordinaires de TransCanada sont inscrites à la cote des bourses de Toronto et de New York sous le symbole TRP. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site : www.transcanada.com et suivez-nous sur Twitter (@TransCanada).

RENSEIGNEMENTS PROSPECTIFS Cette publication contient certaines informations prospectives, qui sont assujetties à d'importants risques et incertitudes (de tels énoncés sont généralement accompagnés de termes tels que « prévoir », « s'attendre à », « serait » ou toute terminologie similaire). Les énoncés prospectifs contenus dans le présent document ont pour objet de fournir aux détenteurs de titres de TransCanada et aux investisseurs potentiels, des renseignements concernant TransCanada et ses filiales, notamment l'évaluation par la direction des perspectives et des plans d'exploitation et financiers futurs de TransCanada et de ses filiales. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions et les hypothèses de TransCanada reposant sur les renseignements accessibles au moment de la formulation de ces énoncés. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces informations prospectives. TransCanada n'accepte aucunement l'obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, à moins que les lois ne le requièrent. Pour tout complément d'information sur les hypothèses préparées, ainsi que sur les risques et incertitudes pouvant causer une différence entre les résultats réels et ceux prévus, veuillez vous reporter aux Commentaires et analyses de la direction de TransCanada en date du 14 février 2011 sous le profil de TransCanada sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com et dans d'autres rapports déposés par TransCanada auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières du Canada et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis.

Renseignements

  • TransCanada Corporation
    Demandes des médias :
    Terry Cunha/Shawn Howard
    403.920.7859 or 800.608.7859

    TransCanada Corporation
    Demandes des investisseurs et analystes :
    David Moneta/Terry Hook/Lee Evans
    403.920.7911 or 800.361.6522
    www.transcanada.com