SOURCE: TransUnion

TransUnion Logo

26 août 2015 06h00 HE

TransUnion: La diminution des taux de défauts de paiement se poursuit tandis que les échéanciers de paiement s’améliorent

TORONTO, ON--(Marketwired - 26 août 2015) - Les taux de défauts de paiement ont continué de décliner au Canada au premier semestre 2015, selon le rapport (NYSE: TRU) MarketTrends de TransUnion du deuxième trimestre 2015. Les taux de défauts de paiement (ratio de tous les comptes en souffrance depuis plus de 90 jours) ont diminué de 2,58% au deuxième trimestre 2015, une chute de 7 % dans le courant des deux dernières années (chute de 2,69% au deuxième trimestre 2014 et de 2,78% au deuxième trimestre 2013).

Tant les prêts à tempérament que les marges de crédit ont joué un rôle déterminant dans la diminution constante du taux général de défauts de paiement depuis le deuxième trimestre 2013. Les taux de défauts de paiement ont baissé de 3,92% au deuxième trimestre 2013 à 3,65% au deuxième trimestre 2014, puis à 3,12% au deuxième trimestre 2015.

Les taux de défauts de paiement des marges de crédit, produits de crédit non hypothécaires les plus populaires, ont chuté de 0,90% au deuxième trimestre 2013 à 0,81% au deuxième trimestre 2014 avant de se stabiliser à 0,74% à la fin du deuxième trimestre 2015. Les marges de crédit constituent 35% de l’intégralité de la dette non hypothécaire.

"Les taux de défauts de paiement de tous les produits de crédit sont relativement faibles, mais même dans ce cas, nous avons observé une nette amélioration dans certains des produits de crédit les plus populaires tels que les marges de crédit", a déclaré Jason Wang, directeur de la recherche et de l’analyse de l’industrie chez TransUnion, Canada. "C’est un signe positif de savoir que les Canadiens sont de plus en plus sensibilisés à l’importance d’effectuer leur paiement en temps et en heure, et qu’ils ont la capacité de le faire. Les récentes diminutions des taux d’intérêt ont en partie facilité la gestion des marges de crédit, qui sont en général soumises à des taux variables".

Taux de défauts de paiement de plus de 90 jours

          
Produit   Deuxième trimestre 2014   Deuxième trimestre 2015   Changement annuel en pourcentage
Toutes les lignes commerciales   2,69%   2,58%   -4,13%
Prêts automobiles   1,06%   1,10%   3,40%
Cartes de crédit   2,17%   2,18%   0,38%
Prêts à tempérament   3,65%   3,12%   -14,60%
Marges de crédit   0,81%   0,74%   -8,37%
       

Les échéanciers de paiement indiquent un marché sain

L’amélioration des échéances de paiement indique également que les Canadiens se débrouillent bien avec leurs produits de crédit. TransUnion a développé un indicateur clé de la santé du crédit à la consommation grâce à sa solution de données avancées, CreditVision, qui apporte des éclairages supplémentaires sur la santé du marché du crédit canadien.

Le pourcentage des consommateurs canadiens qui paient deux fois le minimum dû sur une carte de crédit ou moins a chuté de 11,8% au deuxième trimestre 2014 à 11,1% au deuxième trimestre 2015. Des baisses ont été observées dans toutes les principales provinces, notamment Alberta.

Pourcentage des consommateurs canadiens qui paient deux fois le minimum dû sur une carte de crédit ou moins

       
    Deuxième trimestre 2014   Deuxième trimestre 2015
Alberta   10,9%   10,2%
Colombie Britannique   10,0%   9,1%
Ontario   11,9%   11,2%
Québec   12,5%   12%
Canada   11,8%   11,1%
     

Toutefois, l’Alberta peut être marginale à cet égard étant donné que le récent rapport pétrolier de TransUnion prévoit que de nombreux consommateurs de cette province verront leurs taux de défauts de paiement augmenter en 2016.

"Bien qu’à la fin du deuxième trimestre le fait qu’environ seulement un Albertain sur 10 possédant une carte de crédit lutte pour respecter ses paiements soit un bon signe, nous pourrions constater un changement lors des prochains trimestres", a déclaré Wang. "En se basant sur notre recherche qui se consacre à la chute conséquente et constante des prix du pétrole, nous avons observé une détérioration des échéances de paiement dans certaines villes pétrolières, et nous pensons que l’Alberta pourrait être la première province à constater une diminution marquée du ratio de paiement, ce qui signifie que de plus en plus de consommateurs de cette région rencontreront des difficultés à respecter leurs obligations mensuelles de paiement de cartes de crédit".

Légère augmentation des niveaux d’endettement

Les niveaux d’endettement des Canadiens ont légèrement augmenté au deuxième trimestre 2015 par rapport à l’année précédente, selon le rapport de TransUnion. Les soldes moyens par consommateurs (à l’exclusion des hypothèques) ont augmenté de 0,71 % de 20.880 $ au deuxième trimestre 2014 à 21.028 $ au deuxième trimestre 2015.

Tandis que les grandes villes telles que Toronto et Ottawa ont connu les plus grosses augmentations annuelles, les Albertains ont continué de ne pas mettre à profit les tendances, montrant des signes de l’impact de la chute des prix du pétrole. Calgary et Edmonton ont été les seuls marchés à connaître des baisses de soldes annuelles.

"Comme nous l’avons remarqué ces derniers trimestres, les principales villes de l’Alberta ont connu une certaine décrue grâce à des clients qui sont plus conscients des risques de crédit, notamment en raison de la chute des prix du pétrole", a déclaré Wang. "Le point positif, c’est que nous n’avons pas constaté d’augmentation des taux de défauts de paiement dans l’Alberta, bien que nous nous attendons à un renversement de tendance dans les prochains mois".

Niveaux d’endettement moyens non hypothécaire des consommateurs des plus grandes villes

          
Ville   Dette au deuxième trimestre 2014   Dette au deuxième trimestre 2015   Variation d’une année sur l’autre
Calgary   28.272 $   27.945 $   -1,15%
Edmonton   24.357 $   24.066 $   -1,20%
Montréal   15.440 $   15.562 $   0,79%
Ottawa   19.595 $   19.824 $   1,17 %
Toronto   19.809 $   20.138 $   1,66%
Vancouver   24.267 $   24.268 $   0,01%
Canada   20.880 $   21.028 $   0,71%
       

Vous pouvez trouver de plus amples informations sur le deuxième trimestre 2015 de TransUnion MarketTrends ici.

À propos de TransUnion MarketTrends
TransUnion MarketTrends est une solution approfondie et complète basée sur la population qui fournit des informations statistiques à chaque trimestre à partir du fichier positif de TransUnion, réunissant pratiquement tout dossier de crédits actifs enregistrés. Chaque fichier contient des centaines de variables de crédit qui illustrent l'utilisation du crédit à la consommation et les performances. En tirant parti de MarketTrends, les institutions à travers une variété d'industries peuvent analyser la dynamique du marché sur un cycle économique complet, aidant ainsi à comprendre le comportement des consommateurs au fil du temps et dans différents lieux géographiques à travers tout le Canada. Les entreprises peuvent accéder à plus de détails sur MarketTrends et s’y abonner à transunioninsights.ca/MarketTrends.

À propos de TransUnion (NYSE: TRU)
L’information est une chose puissante. À TransUnion, nous sommes conscients que des moyens novateurs d’utiliser l’information peuvent aider les personnes à prendre de meilleures décisions plus intelligentes; nous nous engageons donc à trouver ces moyens. Nous aidons à découvrir des histoires uniques, des tendances et des idées derrière chaque point de données, en utilisant des renseignements historiques ainsi que des sources de données alternatives. Ceci permet à une gamme de marchés et d’entreprises de mieux gérer les risques et aux consommateurs de mieux gérer leur crédit, leurs renseignements personnels et leur identité. Aujourd’hui, TransUnion atteint les consommateurs et les entreprises dans plus de 30 pays dans le monde sur les cinq continents. Basé à Burlington, Ontario, TransUnion propose des services locaux et apporte un soutien dans tout le Canada. Grâce à la puissance de l’information, TransUnion s’emploie à bâtir des économies et des familles plus robustes et des collectivités plus sûres dans le monde entier. Nous l’appelons l’information pour le bien. Consultez www.transunion.ca pour en savoir plus.

Renseignements