Manitoba News Media Services

Manitoba News Media Services

21 févr. 2007 17h59 HE

Trois premiers ministres se rendent à Washington pour exprimer leurs préoccupations au sujet du passeport

WINNIPEG, MANITOBA--(CCNMatthews - 21 fév. 2007) - Trois premiers ministres provinciaux se rendront dans la ville de Washington la semaine prochaine pour rencontrer des chefs de file américains et exprimer leurs préoccupations au sujet des perturbations que l'Initiative relative aux voyages dans l'hémisphère occidental des Etats-Unis risque d'entraîner dans les relations commerciales et touristiques canado-américaines ainsi que dans la vie quotidienne des Canadiens et des Américains.

Durant leur séjour dans la capitale américaine, du 25 au 28 février, MM. Dalton McGuinty, Gary Doer et Shawn Graham, respectivement premiers ministres de l'Ontario, du Manitoba et du Nouveau-Brunswick, rencontreront des gouverneurs participant à la réunion d'hiver de la National Governors' Association (NGA), pour discuter avec eux des conséquences de l'Initiative sur l'emploi et l'économie de leurs Etats. La mission est appuyée par le premier ministre québécois, M. Jean Charest, qui n'est pas en mesure d'y participer en raison du déclenchement des élections provinciales au Québec.

Les premiers ministres proposeront aux membres de la NGA de se joindre à eux pour demander instamment au gouvernement américain d'envisager et de mettre à l'essai des solutions hautement sécuritaires susceptibles de remplacer le passeport pour le passage de la frontière par voie terrestre et maritime - par exemple un permis de conduire sécurisé -, et d'évaluer en profondeur les conséquences possibles de l'Initiative relative aux voyages dans l'hémisphère occidental.

" Le Canada et les Etats-Unis sont plus que d'importants partenaires commerciaux - ce sont de bons amis. Nous voulons trouver une solution réaliste pour les familles, les entreprises et les administrations publiques des deux côtés de la frontière pour accroître la sécurité et protéger les relations commerciales et touristiques transfrontalières ", a déclaré M. McGuinty.

Au cours d'une manifestation organisée par l'ambassadeur du Canada, M. Michael Wilson, les premiers ministres rencontreront également d'importants chefs de file du secteur privé qui s'inquiètent des effets préjudiciables de l'Initiative sur leurs activités commerciales.

" Cette mission démontrera que les premiers ministres, même s'ils représentent des régions du Canada et des partis politiques différents, sont d'accord pour dire que nous devrions explorer des solutions plus abordables et mieux adaptées aux familles afin de voir si elles pourraient être efficaces ", estime M. Doer. Nous devons reconnaître la valeur apportée par les familles qui traversent la frontière pour participer à des tournois de hockey ou assister à un ballet ou à un concert. Ces déplacements quotidiens façonnent une identité communautaire importante tout en contribuant à notre économie. "

Les premiers ministres rencontreront des membres influents de la Chambre des représentants et du Sénat américains, qui jouent un rôle dans la législation entourant la mise en ouvre de l'Initiative. Ils prononceront également plusieurs discours à ce sujet au cours de manifestations organisées par des organismes et des entreprises du secteur privé intéressés par la question, notamment la chambre de commerce et l'association de l'industrie touristique des Etats-Unis ainsi que le Conseil des affaires canadiennes-américaines.

" Je reconnais que la mise en ouvre de l'Initiative relative aux voyages dans l'hémisphère occidental pour renforcer la sécurité et la prospérité dans nos deux pays est très importante, a déclaré M. Graham. Néanmoins, je m'inquiète du fait que la solution actuelle ne tienne pas compte du nombre de villages et de villes qui, des deux côtés de la frontière, agissent comme une seule collectivité, avec des déplacements fréquents de part et d'autre de la frontière, dans les deux sens. Les retombées négatives que cela pourraient entraîner pour nos activités communes dans les domaines du tourisme, de la culture, du sport, et du commerce sont très importantes. "

" Fondamentalement, l'Initiative relative aux voyages dans l'hémisphère occidental fixe un objectif auquel sont favorables aussi bien les gouverneurs que les premiers ministres : à savoir la sécurisation de la libre circulation des marchandises et des personnes à travers la frontière. Ce qui m'inquiète beaucoup, en revanche, c'est qu'une obligation liée au passeport entrave les déplacements légaux tout en apportant bien peu de choses en termes de sécurité, a conclu M. Charest. J'espère que face aux questions encore non résolues dans les domaines du droit, des compétences et de la technologie, le gouvernement fédéral américain saura tirer pleinement partie du délai supplémentaire de mise en ouvre adopté par le Congrès l'automne dernier, afin d'appliquer comme il se doit l'Initiative relative aux voyages dans l'hémisphère occidental. "

Renseignements

  • Ontario :
    bureau des médias du premier ministre
    (416) 314-8975
    ou
    Manitoba :
    communications du Cabinet
    (204) 945-1494
    ou
    Nouveau-Brunswick :
    direction des communications
    (506) 453-6449