Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

30 sept. 2005 15h04 HE

Troisième réunion de la Table de concertation du mont Royal : La mise à jour du plan directeur passe par la mise au point sur les projets du mont Royal

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 30 sept. 2005) - La Table de concertation du mont Royal (TCMR), sous la présidence de Claude Corbo, a pour mission de réunir des intervenants des milieux institutionnel, associatif et municipal et devient l'organisme qui conseille et soutient le Bureau du mont Royal dans la mise à jour du Plan de mise en valeur du mont Royal qui deviendra le Plan directeur pour les vingt prochaines années et ce, dans une perspective de cohérence et de concertation.

La toute première rencontre avait eu lieu le 11 mars 2005. Par la même occasion, le gouvernement du Québec avait officialisé, par décret, le statut d'arrondissement historique et naturel au mont Royal, lui assurant ainsi une protection exceptionnelle à la hauteur de la montagne dont l'histoire est intimement liée à celle de notre métropole. Ce geste important contribue à assurer la pérennité de cet héritage collectif d'une valeur inestimable.

La TCMR a tenu aujourd'hui sa troisième réunion de travail pour l'année 2005. A cette occasion, les membres de la Table se sont prononcés sur deux points majeurs.

D'une part, sur l'importance de créer un groupe de travail ad hoc composé des arrondissements municipaux et de la Ville centre - incluant la ville éventuellement reconstituée de Westmount - dont le mandat sera de proposer un cadre de gestion pour l'arrondissement historique et naturel du mont Royal (AHNMR). Bien que l'application des règlements d'urbanisme relève essentiellement des arrondissements municipaux, tous les projets d'aménagement ou de construction, situés dans l'AHNMR, doivent maintenant être approuvés par le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Si les arrondissements municipaux veulent retrouver leur pleine juridiction, ils doivent proposer à la ministre un cadre de gestion commun qui respecte l'unicité du mont Royal.

Le groupe de travail ad hoc s'est donc vu confier le mandat d'élaborer et de transmettre à la TCMR, avant le 31 janvier 2006, un projet de cadre commun de gestion qui consisterait en des principes de gestion communs et partagés commandant des règlements, des procédures et des encadrements administratifs cohérents.

Par ailleurs, la TCMR a donc formulé un avis concernant les processus décisionnels dans l'AHNMR. Jusqu'à l'entrée en vigueur du Plan de mise en valeur du mont Royal, il est opportun et nécessaire que la Ville de Montréal, les cinq arrondissements dont les limites couvrent une partie du mont Royal, y compris la ville reconstituée de Westmount, prennent l'engagement formel et public de soumettre aux procédures d'examen de l'Office de consultation publique de Montréal, tout plan directeur institutionnel et tout projet de développement majeur situé dans l'aire de l'AHNMR et qui ne serait pas autorisé de plein droit.

Cet avis a été formulé à la lumière de consensus issus du Sommet du mont Royal et du Sommet de Montréal, à l'effet de garantir la protection et la mise en valeur du patrimoine historique, naturel, bâti et culturel du mont Royal et de définir des règles de protection claires et modulées.

Rappelons que la Ville de Montréal a posé une série de gestes pour protéger le joyau qu'est la montagne en nommant, entre autres, un responsable politique de la montagne et en créant le Bureau du mont Royal. Ces actions visent à assurer aux Montréalais d'aujourd'hui et de demain la présence d'un site unique qui leur appartient collectivement.

Renseignements

  • Source :
    Table de concertation du mont Royal
    ou
    Renseignements : Nicole Halpert, Chargée de communication
    Direction des sports, des parcs et des espaces verts
    (514) 872-4181
    ou
    Claude Corbo
    Président et porte-parole de la Table de concertation du
    mont Royal
    (514) 272-3845