Conseil interaméricain pour le développement intégré

Conseil interaméricain pour le développement intégré

15 nov. 2006 18h52 HE

Troisième réunion interaméricaine des Ministres et Hauts fonctionnaires chargés de la culture : Enoncé final de Montréal

Approuvé durant la séance de clôture tenue le 15 de novembre 2006

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 15 nov. 2006) -

ENONCE FINAL DE MONTREAL

(Approuvé durant la séance de clôture tenue le 15 de novembre 2006)

La Troisième réunion des Ministres et hauts fonctionnaires chargés de la culture organisée sous les auspices de l'Organisation des Etats Américains (OEA) s'est tenue à Montréal (Canada) du 13 au 15 novembre 2006. L'Honorable Beverley Oda, Ministre du Patrimoine canadien et de la condition féminine, a présidé cette réunion. Les ministres et hauts fonctionnaires chargés de la culture des Etats membres de l'OEA ainsi que des représentants de la société civile et d'organisations internationales ont participé aux discussions. Les observateurs permanents et des représentants de la société civile et d'organisations internationales y ont également assisté.

Leurs échanges sur la politique culturelle se sont axés sur quatre thèmes inspirés des priorités soulignées par les Chefs d'Etat lors du Quatrième Sommet des Amériques (Mar del Plata, Argentine, 2005) : la préservation et la mise en valeur du patrimoine culturel; la culture et la valorisation de la dignité et de l'identité de nos peuples; la culture et la création d'emplois décents, et la lutte contre la pauvreté; et la culture et le rôle des peuples autochtones. Pendant cette réunion a été également abordée une question transversale identifiée comme une priorité par l'Assemblée générale de l'OEA définie lors de sa dernière Session ordinaire, à savoir "d'appuyer les politiques et programmes interaméricains qui favorisent le développement de la culture dans la région, et qu'ils examinent l'impact que peuvent exercer les TIC sur ses diverses dimensions", ainsi que "les efforts visant à promouvoir et à protéger la diversité culturelle, ainsi que les identités culturelles au sein de la Société du savoir". (Déclaration de Santo Domingo, 2006).

I. LA PRESERVATION ET LA MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE CULTUREL

Les Etats-Unis ont collaboré à la tenue de la première séance thématique avec le soutien de la République dominicaine et de l'Institut des femmes entrepreneures, une ONG haïtienne. Cette séance a rendu possible un examen des stratégies à multiples facettes pour la préservation et la mise en valeur de l'héritage culturel tangible et intangible, en mettant particulièrement l'accent sur les partenariats intersectoriels internationaux innovants. Elle a permis de discuter sur l'ampleur de l'interconnexion entre les efforts de préservation de la culture, qui offrent un plus large accès à cette dernière et l'enrichissent. Les ministres et hauts fonctionnaires ont considéré les défis que doivent relever les institutions culturelles dans les domaines de la protection civile et de la réhabilitation en cas de catastrophe, et ont échangé les résultats d'initiatives réussies et de partenariats entrepris dans ce domaine. Ils ont partagé les pratiques optimales en matière de préservation numérique du patrimoine culturel et ont concentré leur attention sur la documentation et la présentation du patrimoine culturel intangible. Les débats ont témoigné également de partenariats internationaux qui ont réussi à préserver et à rehausser le patrimoine culturel.

II. LA CULTURE ET LA VALORISATION DE LA DIGNITE ET DE L'IDENTITE DE NOTRE PEUPLE

La Jamaïque a dirigé la seconde séance thématique, à laquelle le Canada et l'Equateur ont apporté des perspectives complémentaires. Cette séance a permis d'examiner certaines stratégies multisectorielles fondées sur des interventions dans des domaines critiques à l'égard de la construction d'identité et la réduction de la pauvreté. Les ministres et hauts fonctionnaires chargés de la culture ont examiné différentes approches et pratiques qui pourraient être envisagées pour promouvoir l'identité positive et la dignité de toutes les cultures, tout en prenant en compte, le cas échéant, la nécessité de protéger les groupes culturels vulnérables. Les débats se sont déroulés autour des moyens d'atteindre ces objectifs en encourageant l'établissement de partenariats entre le secteur de l'éducation et celui de la culture, en facilitant le développement et la promotion des industries culturelles et en mettant en place des moyens d'évaluer les réalisations et résultats. Les ministres et hauts fonctionnaires ont mis en commun les résultats de leurs expériences concrètes dans le développement de l'appréciation et du respect des arts, de la culture et des langues du Continent américain et ce, dès le plus jeune âge, notamment en incorporant ces éléments dans les programmes éducatifs.

III. LA CULTURE, LA CREATION D'EMPLOIS DECENTS ET L'ELIMINATION DE LA PAUVRETE

Le Brésil a animé la troisième séance, qui a bénéficié de la collaboration de la Colombie et de l'Instituto Axé de Salvador (Bahia). Ce sujet a été envisagé en passant par les modalités que pourrait employer l'OEA pour promouvoir l'échange des données culturelles, mettre en évidence la nature transversale des politiques culturelles et tenir compte du rôle que remplit la culture dans l'atténuation de la pauvreté. Le dialogue a souligné les défis auxquels est confronté le développement d'indicateurs culturels normalisés qui faciliteraient l'évaluation de l'ampleur et de l'impact des économies culturelles industrialisées, informelles et non industrialisées sur le développement. Les ministres et hauts fonctionnaires ont discuté de programmes concrets mis au point avec le concours d'indicateurs culturels précis et de comptes satellites ainsi que de certains projets d'envergure sociale menés par des ONG, lesquels contribuent à surmonter l'exclusion sociale. De plus, il a été suggéré que l'OEA contribue à faciliter la conception d'indicateurs communs qui permettent d'évaluer plus exactement les politiques culturelles en vigueur dans le Continent américain.

IV. LA CULTURE ET LE ROLE DES POPULATIONS AUTOCHTONES

Le Guatemala a été chargé de la quatrième séance thématique, avec des interventions du Mexique et de l'Assemblée des Premières nations du Canada. La séance a été ouverte par une analyse des politiques culturelles des Etats membres et de leur impact sur le développement des cultures des peuples autochtones. Les questions de l'influence des peuples autochtones sur la formulation des politiques culturelles ont été examinées, ainsi que de l'intégration de leurs valeurs dans les programmes d'enseignement. Les ministres et hauts fonctionnaires chargés de la culture ont examiné les mesures élaborées pour préserver et valoriser la connaissance des populations autochtones, et ont considéré le rôle du patrimoine culturel aborigène dans le développement des cultures nationales. Les discussions ont mis l'accent sur les expériences en matière de participation des populations autochtones et d'industries culturelles ; elles ont aussi reconnu la valeur et l'importance des langues, de la cosmovision, du spiritualisme, du multilinguisme, du dialogue interculturel, des arts et des technologies pour le développement intégré des populations autochtones et de la société dans son ensemble.

En résumé, les ministres et hauts fonctionnaires chargés de la culture ont saisi l'occasion pour souligner la contribution significative du secteur culturel dans les efforts appliqués à la lutte contre la pauvreté et à la valorisation de la dignité et de la qualité de vie des peuples des Amériques. Leurs discussions ont mis en relief l'importance de la prévention et de la mise en valeur des différentes expressions culturelles de nos peuples comme étant un facteur substantiel pour garantir la cohésion sociale et le développement économique durable dans les Amériques à l'ère de la mondialisation.

Les ministres et hauts fonctionnaires chargés de la culture ont exprimé leur engagement à l'égard du progrès continu et des résultats concrets dans ces domaines prioritaires en approuvant une Liste pragmatique d'actions prioritaires pour 2007-2008 (ci-annexée).

La Commission interaméricaine de la culture suivra la réalisation de ces engagements avec l'aide du Secrétariat technique de l'OEA, et fera rapport sur les résultats lors de la Quatrième Réunion interaméricaine des ministres et hauts fonctionnaires chargés de la culture qui se tiendra en 2008.

Annexe : Liste d'actions prioritaires pour 2007-2008.



LISTE PROVISOIRE DES ACTIVITES PRIORITAIRES POUR 2007-2008

Les ministres et hauts fonctionnaires chargés de l'établissement des politiques culturelles et des activités culturelles d'appui dans les Etats membres de l'Organisation des Etats Américains (OEA) se sont réunis à Montréal (Québec, Canada) du 13 au 15 novembre 2006, et ont adopté la Liste des activités prioritaires pour la période 2007-2008 figurant dans le tableau qui suit:

---------------------------------------------------------------------

THEME I - Préservation et de présentation du patrimoine culturel. Appuyer les efforts des Etats membres visant à préserver, protéger, gérer et promouvoir le patrimoine culturel par le partenariat et le renforcement de la capacité institutionnelle pour s'opposer au pillage, au trafic illicite, à la destruction et à la possession illicite de biens culturels; encourager des campagnes de sensibilisation du public; favoriser la création d'alliances internationales entre sites du patrimoine culturel et organismes; et étayer de documents les travaux de recherche sur le patrimoine culturel tangible et intangible et promouvoir ces travaux;

---------------------------------------------------------------------

Ateliers régionaux : Expériences en matière de défense du patrimoine culturel

Ateliers sous-régionaux pour promouvoir la coopération et l'échange des informations ainsi que la mise en commun des expériences en matière de préservation contre le pillage du patrimoine culturel. Les sujets abordés incluront : l'application de la loi, les mécanismes régionaux de coopération, l'éducation et le renforcement des capacités techniques. Le premier atelier portera sur la région de l'Amérique centrale et sera tenu au Mexique pendant le premier trimestre de 2007.

Proposition déposée par les Etats-Unis et appuyée par la Commission interaméricaine de la culture (CIC) de l'OEA.

Financement assuré par les Etats-Unis et l'OEA

---------------------------------------------------------------------

Etablir des liens entre patrimoine et collectivités à travers les frontières : Jumelage des parcs des Amériques

La conférence sera axée sur le développement des partenariats et de la collaboration entre les sites du patrimoine mondial afin de mettre en place de nouvelles approches de la durabilité, y compris la conservation des ressources, l'engagement communautaire à travers l'éducation et la vulgarisation pour appuyer la culture locale, l'héritage et la tradition, et une focalisation sur l'authenticité contrebalancée par les débouchés économiques pour les résidents.

Proposition déposée par les Etats-Unis et appuyée par la Commission interaméricaine de la culture (CIC) de l'OEA

Le financement devra être identifié

---------------------------------------------------------------------

Atelier relatif à l'échange des connaissances sur la participation communautaire dans la préservation et la conservation du patrimoine culturel

Un atelier d'une durée d'une semaine pour échanger les données d'expériences du Mexique, à travers ses Projets communautaires pour la conservation et le développement intégraux, en matière d'interactions avec les communautés dans le domaine de la reconnaissance, de la préservation et de la sauvegarde de leur patrimoine.

Proposition déposée par le Mexique et appuyée par la Commission interaméricaine de la culture (CIC) de l'OEA.

Le financement devra être identifié.

---------------------------------------------------------------------

Autres activités de préservation et de présentation du patrimoine culturel...

---------------------------------------------------------------------

THEME II - La culture et la valorisation de la dignité et de l'identité de nos peuples. Appuyer les efforts des Etats membres visant à renforcer le contenu culturel de leurs programmes éducatifs, en particulier ceux qui sont destinés aux jeunes, pour encourager le développement de l'identité culturelle, le dialogue interculturel, la créativité et l'expression artistique et une conscience et un respect accrus de la diversité culturelle et linguistique;

---------------------------------------------------------------------

Séminaire international sur la diversité culturelle / Pratiques et perspectives

Séminaire international sur la diversité culturelle, focalisé sur la mise en commun des programmes publics qui ont réussi et qui peuvent être reproduits, prévoyant des études de cas et des expériences pratiques. Le séminaire sera tenu à Brasilia (Brésil) pendant le premier semestre de 2007.

Proposition déposée par le Brésil en réponse à un mandat émané du Plan d'action de Mexico. Elle est appuyée par la Commission interaméricaine de la culture (CIC de l'OEA.

Le financement sera assuré par le Brésil, l'UNESCO, et l'OEA.

---------------------------------------------------------------------

Réunion régionale : Explorer les pratiques optimales et souhaitées dans l'intégration de l'identité et de la diversité culturelles et dans les programmes d'éducation

Une réunion spéciale des représentants des secteurs de la culture et de l'éducation. Les détails doivent être mis au point sur la base des directives qui émaneront de la Troisième Réunion ministérielle de Montréal.

Proposition soumise par la Jamaïque. Les travaux sur le sujet sont encouragés par la Commission interaméricaine de la culture (CIC)

Le financement doit être identifié.

---------------------------------------------------------------------

Autres activités dans le domaine de la culture et de la valorisation de la dignité et de l'identité de nos peuples

---------------------------------------------------------------------

THEME III - Culture, création d'emplois décents et victoire sur la pauvreté. Appuyer la création d'emplois dans le secteur culturel au moyen de forums régionaux qui traitent des difficultés et possibilités des artistes, artisans et entreprises culturelles; de projets pilotes de coopération horizontale destinés à développer la capacité gestionnaire et commerciale dans le secteur culturel; et de programmes et incitations propres à assurer un climat propice à l'épanouissement de la créativité et à la prospérité des entreprises culturelles;

---------------------------------------------------------------------

Atelier pour l'échange des connaissances en matière de sauvegarde et de promotion de la production artisanale, autochtone et traditionnelle

Séminaire d'une durée d'une semaine pour partager les données d'expériences du Honduras en matière de sauvegarde et de promotion de la production artisanale, autochtone et traditionnelle. Cette activité est prévue en décembre 2006, et s'inscrit dans le cadre de la coopération de l'échange des connaissances entre les Etats membres de l'OEA au moyen de rapport et de programmes choisis dans le portefeuille des Programmes prometteurs dans le domaine de la culture.

Proposition approuvée par la Commission interaméricaine de la culture (CIC) lors de sa première réunion

Le financement sera assuré par le Honduras et l'OEA

---------------------------------------------------------------------

Autres activités dans les domaines de la culture et de la création des emplois décents et de la victoire sur la pauvreté

---------------------------------------------------------------------

THEME IV - La culture et le rôle des peuples autochtones. Promouvoir le respect de la diversité culturelle, ainsi qu'encourager et diffuser l'information sur le patrimoine et les traditions ethniques et linguistiques.

A déterminer

---------------------------------------------------------------------

THEMES RECOUPANT PLUSIEURS DOMAINES

---------------------------------------------------------------------

Informations culturelles. Appuyer les efforts que réaliseront les Etats membres pour développer leur capacité d'évaluer l'impact social et économique des activités culturelles et pour recueillir, analyser et diffuser l'information culturelle par l'échange d'informations et de pratiques dans des systèmes d'information culturelle et en prêtant un appui aux réseaux de responsables de la formulation de la politique culturelle et à ceux qui oeuvrent dans le domaine de la culture, et en servant d'intermédiaires avec les organisations spécialisées exerçant des activités dans ce domaine.

- Réunion pour examiner les résultats des ateliers traitant des systèmes d'information sur la culture tenues sous les auspices de l'OEA à la Trinité-et-Tobago, à Mexico et au Chili en 2006, et pour planifier d'autres projets coopératifs ainsi que d'autres activités, avec la participation des pays d'accueil des trois ateliers et des organisations internationales oeuvrant dans ce domaine qui ont collaboré à cet atelier.

Réunion offerte par la Colombie. Le financement des activités de suivi devra être identifié selon les besoins.

---------------------------------------------------------------------

Portefeuille des programmes prometteurs dans le domaine de la culture

Continuer d'enrichir le portefeuille des Programmes prometteurs dans le domaine de la culture afin qu'il représente les programmes les plus réussis qui ont été menés par les Etats membres de l'OEA et qui sont dotés du potentiel pour être partagés avec eux, et transférés au moyen d'atelier d'échange des connaissances organisés dans le cadre de l'OEA.

---------------------------------------------------------------------

Autres

---------------------------------------------------------------------

Renseignements

  • Cabinet de la ministre du Patrimoine canadien et
    de la Condition féminine
    Chisholm Pothier, Directeur des communications
    613-301-4054
    ou
    Patrimoine canadien
    Donald Boulanger
    Chef p.i., Relations avec les médias
    819-994-9101