Communications André Bouthillier inc.

Communications André Bouthillier inc.

23 août 2005 13h45 HE

Un 23e Grand Parc à la Ville de Montréal : Inauguration du Parc Ruisseau-De Montigny, partie intégrante de l'un des 10 écoterritoires du territoire montréalais

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 23 août 2005) - Mme Helen Fotopulos, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal responsable du mont Royal, des espaces verts et bleus, des parcs et des Muséums nature, inaugure aujourd'hui le nouveau parc Ruisseau-De Montigny, 23e Grand Parc du territoire montréalais. Elle est accompagnée pour l'occasion de M. Carminé De Benedictis, directeur régional et directeur du Service à la clientèle chez Hydro-Québec, de M. Cosmo Maciocia, maire de l'arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles-Montréal-Est, et de M. Claude Dauphin, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal responsable des infrastructures, du transport et de l'environnement.

Situé le long du ruisseau De Montigny entre le boulevard Henri-Bourassa, au sud, et le boulevard Gouin, au nord, et avoisinant l'Hôpital Rivière-des-Prairies et le Cégep Marie-Victorin, le Parc Ruisseau-De Montigny est un espace naturel unique qui vient combler un besoin en espace vert dans le secteur est de la ville de Montréal.

Le ruisseau De Montigny est l'un des derniers cours d'eau non canalisés sur le territoire montréalais et l'aménagement d'un parc linéaire à ses abords constitue l'amorce de la mise en valeur de cet écoterritoire défini par la Ville de Montréal. "Il était primordial de préserver un écosystème viable d'une grande valeur écologique autour de ce ruisseau exceptionnel situé dans un secteur de la ville fortement urbanisé et carencé en espaces naturels, mentionne Mme Fotopulos. Montréal possède une identité où l'effervescence urbaine se combine avec la présence de la nature et ses espaces verts et bleus constituent un véritable patrimoine."

Mme Fotopulos a également mentionné que "les milieux naturels sont fragiles et leur survie dépend du soin que nous en prenons. C'est pourquoi la Ville de Montréal s'est donné comme objectif de faire de son territoire une véritable ville-nature pour atteindre un niveau de 8% de protection de son territoire, soit 6% de son Réseau Vert et 2% de son Réseau Bleu".

M. Maciocia affirme pour sa part que "le Parc Ruisseau-De Montigny est un atout indéniable pour l'est de la ville de Montréal et la création de ce parc linéaire permet de mettre en réseau un territoire s'étendant de la rivière des Prairies jusqu'au bac de rétention d'Anjou." "Le sentier crée un lien pédestre et cycliste qui se raccorde à la piste cyclable existante en bordure de la rivière des Prairies, venant ainsi consolider le réseau cyclable de Montréal", ajoute M. Dauphin.

Rappelons que l'aménagement de ce parc linéaire fait suite à une entente signée en 2000 avec Hydro-Québec prévoyant l'aménagement du ruisseau De Montigny visant la mise en valeur du milieu d'insertion du projet de la ligne Duvernay-Anjou et que la coulée verte du ruisseau De Montigny a été identifiée comme l'un des 10 écoterritoires de Montréal à protéger en vertu de la Politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels de la Ville de Montréal.

Renseignements

  • Source :
    Cabinet du maire et du comité exécutif
    ou
    Renseignements :
    Darren Becker
    (514) 872-6412
    ou
    Renseignements techniques :
    Line Morand
    Division de la gestion des grands parcs
    Ville de Montréal
    (514) 280-6708
    lmorand@ville.montreal.qc.ca