Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

23 juin 2012 12h00 HE

Un avion d'observation russe dans le ciel du Canada en application d'un traité international

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 23 juin 2012) - Du 26 au 28 juin 2012, un avion Tupolev TU-154M de la Fédération russe effectuera des vols d'observation au-dessus du Canada en vertu du traité « Ciel ouvert ».

L'avion chargé de cette mission, un Tupolev TU-154M est arrivé à la 8e Escadre Trenton aujourd'hui. Conformément à ses obligations en vertu du traité « Ciel ouvert », le Canada l'a autorisé à effectuer des vols d'observation au-dessus du territoire canadien. Grâce à ses divers systèmes d'imagerie, l'avion est capable d'observer et de vérifier les secteurs qui présentent un intérêt ou qui sont une source de préoccupations : installations militaires, complexes industriels, agglomérations urbaines et installations de transport.

Le traité « Ciel ouvert », qui est entré en vigueur le 1er janvier 2002, favorise la transparence et l'établissement de liens de confiance entre les 34 États parties du traité. Le Canada a exercé ses droits en vertu du traité en effectuant un certain nombre de vols d'observation au-dessus du territoire d'autres pays participants comme la Biélorussie, la Bosnie-Herzégovine, la Géorgie, la Fédération russe et l'Ukraine.

Ce sera la huitième fois qu'un avion d'un autre pays signataire du traité effectuera un vol d'observation au Canada. La première fois, c'était en septembre 2004. Pour des raisons de sûreté, de sécurité et de vérification du respect des termes du traité, des militaires canadiens escorteront l'avion russe.

Le Canada est signataire de plusieurs traités qui visent à éliminer, à réduire ou à contrôler les armes de destruction massive et les armes conventionnelles. Le traité « Ciel ouvert » n'est qu'un exemple parmi d'autres de la façon dont le Canada respecte son engagement de limiter le risque de conflit armé en renforçant la confiance et la sécurité au moyen de mesures d'ouverture et de transparence entre les nations.

Renseignements