Association Canadienne des Carburants Renouvelables

Association Canadienne des Carburants Renouvelables

22 sept. 2005 12h30 HE

Un changement de carburant permettrait de contrôler les prix de l'essence

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 22 sept. 2005) -

Il faut ajouter 10 % d'éthanol à l'essence d'ici 2010 pour réduire les prix

L'Association canadienne des carburants renouvelables a réclamé aujourd'hui un mandat fédéral de 10 % d'éthanol d'ici 2010 afin d'aider à contrôler la flambée des prix de l'essence et d'offrir un répit aux consommateurs.

"Une grande part de la solution au problème du prix de l'essence dépend de vous, a dit le directeur exécutif Kory Teneycke. Le moment est venu d'adopter une norme nationale sur les carburants renouvelables, selon laquelle l'essence comprendra 10 % d'éthanol d'ici 2010. C'est un objectif réaliste. Cela diversifierait notre approvisionnement en énergie, améliorerait notre capacité de raffinage et aiderait à contrôler les prix."

M. Teneycke a fait la proposition "E10 d'ici 2010" au Comité parlementaire spécial chargé d'étudier la récente flambée des prix de l'essence. Un mélange d'éthanol et d'essence peut être utilisé dans toutes les voitures et être facilement intégré à l'infrastructure existante. L'éthanol est fabriqué à partir de produits cultivés comme le maïs, le blé et même la paille.

Sur les 40 milliards de litres de carburant consommés chaque jour au Canada, seulement 300 millions sont renouvelables - moins de 1 %. Le monopole du brut et une capacité de raffinage très limitée rendent les consommateurs canadiens extrêmement vulnérables à des catastrophes comme les ouragans Katrina et Rita.

"Si le Canada adoptait une stratégie nationale sur le carburant prévoyant l'utilisation accrue d'éthanol, nous pourrions mettre un terme au monopole du brut, a ajouté M. Teneycke. Un tel mandat stimulerait la construction d'une série d'usines d'éthanol. Ces usines représenteraient l'équivalent d'une nouvelle raffinerie de 200 000 barils de pétrole par jour. Un changement de carburant offrirait un répit."

L'Ontario met en place une norme sur le carburant renouvelable, selon laquelle 5 % d'éthanol devra être ajouté à l'essence d'ici 2007. Des exigences similaires sont imposées en Saskatchewan et au Manitoba. Le gouvernement fédéral a élaboré le Programme d'expansion du marché de l'éthanol, offrant 100 millions de dollars en subventions afin d'intensifier la production d'éthanol au Canada. Les Etats-Unis viennent d'adopter un projet de loi sur l'énergie prévoyant la production de 28 milliards de litres par année. Des normes similaires sont adoptées partout dans le monde - notamment en Chine, en Inde, au Japon, au Brésil et dans l'UE.

Renseignements

  • Association Canadienne des Carburants Renouvelables
    Christine Albee
    (416) 304-1324