Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies

Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies

17 juil. 2011 16h20 HE

Un colloque international sur la drogue au volant met en lumière un problème croissant

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 17 juillet 2011) - Selon des études, l'usage de drogues chez les conducteurs pourrait être aussi fréquent que celui d'alcool et la hausse du nombre de conducteurs aux facultés affaiblies par les drogues est de plus en plus préoccupante à l'échelle mondiale. Pourtant, les données et les initiatives de recherche et de politique sur la drogue au volant ont tendance à accuser un grand retard par rapport à celles sur l'alcool au volant.

Le Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies (CCLAT), en partenariat avec le Office of National Drug Control Policy (ONDCP) des États-Unis, l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) et le National Institute on Drug Abuse (NIDA), organise le premier Colloque international sur la drogue au volant à Montréal, Canada.

Pendant deux jours (17 et 18 juillet), des praticiens et des experts participeront à cette initiative mondiale de promotion de la coopération internationale dans le but de soutenir la lutte contre la drogue au volant sur le plan des politiques, des lois, de la santé et sécurité, de la répression et de la prévention.

Le colloque tire parti de la résolution 54/2 adoptée en 2011 par la Commission des stupéfiants des Nations Unies reconnaissant l'importance de s'attaquer, avec une approche coordonnée de recherche, aux conséquences qu'a la conduite sous l'emprise de la drogue sur la santé et la sécurité publique.

« Il s'agit ici d'un appel à l'action; il faut sensibiliser le public à cette problématique de plus en plus alarmante et veiller à l'échelle internationale à doter les décideurs de bonnes pratiques, grâce au dialogue et à la mise en commun des résultats de recherche, de façon à susciter des changements juridiques, sociaux et culturels quant à la drogue au volant », a affirmé Michel Perron, premier dirigeant du CCLAT.

Au Canada, le CCLAT a récemment publié deux études, soit Alcool et drogues chez les conducteurs : une enquête routière menée en 2010 en Colombie-Britannique et Étude visant à comparer les décès sur les routes impliquant l'alcool et la drogue, dont les résultats indiquent que la drogue au volant est aussi fréquente que l'alcool au volant et que la drogue pourrait contribuer à un tiers des collisions et accidents de la route mortels dans les régions étudiées.

Aux États-Unis, tel que mentionné dans la National Drug Control Strategy de 2010 et sa mise à jour de 2011, l'objectif national est de diminuer le taux de drogue au volant de 10 p. cent d'ici 2015. Le ONDCP veut faire de la prévention de la drogue au volant une priorité nationale au même titre que celle de l'alcool au volant.

En Europe, l'enjeu complexe qu'est la drogue au volant fait l'objet d'un grand projet multinational appelé « DRUID » (Driving under the influence of drugs, alcohol and medicines, ou Conduite sous l'influence des drogues, de l'alcool et des médicaments; www.druid-project.eu). Ce projet de 24 millions d'euros présentera ses résultats plus tard cette année et formera la base d'un débat politique sur la conduite sous l'effet de l'alcool, des drogues et des médicaments en Europe. Des experts impliqués dans ce projet seront au colloque et parleront de ses conclusions préliminaires. Chaque année, plus de 35 000 personnes meurent sur les routes européennes, nombre que l'UE entend réduire de moitié d'ici 2020.

Selon Piotr Jabloński, représentant de l'actuelle présidence polonaise de l'Union européenne, « Il nous faut des politiques de législation et de répression bien conçues, ancrées dans des études solides et proportionnelles aux problèmes auxquels nous sommes confrontés. Cela dit, nos efforts ne seront efficaces que s'ils sont combinés à des interventions visant à changer les attitudes et comportements. Il est donc essentiel de faire de la sensibilisation et de la prévention, même si, d'une certaine façon, elles représentent l'un de nos plus grands défis. »

Des experts de plusieurs domaines prendront la parole lors du Colloque international sur la drogue au volant de 2011, dont Candice Hoeppner, secrétaire parlementaire au ministre de la Sécurité publique, Sandeep Chawla, directeur, Division de l'analyse des politiques et des relations publiques, Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, R. Gil Kerlikowske, directeur, White House Office of National Drug Control Policy, et Piotr Jabloński, représentant de l'actuelle présidence polonaise de l'Union européenne.

Le colloque aborde six thèmes, et son ordre du jour est affiché sur le site Web du CCLAT.

Panel 1 : Nature et ampleur du problème de la drogue au volant

Panel 2 : Options politiques et législatives

Panel 3 : Détection, dissuasion et répression de la drogue au volant

Panel 4 : Prévention

Panel 5 : Vers un cadre global de lutte contre la drogue au volant

Panel 6 : Possibilités de renforcer l'engagement et la collaboration à l'échelle internationale

« Pour combler les lacunes dans la recherche sur la drogue au volant, le colloque servira à mettre en place une approche ciblée et unifiée qui, en définitive, facilitera la création de programmes factuels de prévention et la poursuite du dialogue international avec un pays partenaire en 2012 », a ajouté Michel Perron, premier dirigeant du CCLAT.

Au sujet du CCLAT

Titulaire d'un mandat législatif visant à réduire les méfaits liés à l'alcool et aux autres drogues, le CCLAT assure un leadership quant aux priorités nationales, favorise l'application des connaissances dans le domaine et crée des partenariats durables qui optimisent les efforts collectifs. Le CCLAT reçoit l'appui financier de Santé Canada.

Renseignements

  • Yasmina Pepa
    conseillère en communication, CCLAT
    613-235-4048, poste 276
    Cell. : 613-866-3303
    ypepa@ccsa.ca

    Jennifer Lavoie
    directrice des communications et des services généraux
    CCLAT
    613-235-4048, poste 237
    Cell. : 613-882-4048
    jlavoie@ccsa.ca