POSTES CANADA

POSTES CANADA

16 sept. 2010 12h26 HE

Un employé de Postes Canada termine un périple d'un bout à l'autre du pays en plongeant le pneu de son vélo dans l'océan Atlantique

NEIL'S HARBOUR, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 16 sept. 2010) - Wayne Stremel, l'employé de Postes Canada traversant le Canada à vélo pour amasser des fonds et sensibiliser la population aux maladies mentales, a trempé aujourd'hui le pneu avant de son vélo dans l'océan Atlantique, marquant ainsi la fin de son périple de 106 jours d'un bout à l'autre du pays. Parcourant en moyenne 110 kilomètres par jour, le tout dernier relevé de l'odomètre du vélo de Wayne indiquait 7 550 kilomètres. Accompagné de quelques bons amis venus de la Colombie-Britannique pour vivre ce moment avec lui, Wayne a terminé cet après-midi une aventure qui avait commencé il y a presque deux ans.

Tout au long de son voyage, Wayne a connu des accidents de vélo, des ennuis de fourgonnette et des changements d'itinéraire en raison de routes inondées, d'un soleil brûlant et de pluies torrentielles. Malgré tout, il a été accueilli comme une vedette par les Canadiens et ses collègues de Postes Canada tout au long de son parcours à travers le Canada, l'aidant à amasser des fonds et à sensibiliser la population à la cause.

Souvent interrogé à propos de sa façon de lutter pour la cause, Wayne a toujours répondu honnêtement. « Comme un Canadien sur cinq, je fais partie des gens qui sont touchés par la maladie mentale. J'ai des amis, des membres de ma famille et des voisins atteints de maladies mentales et c'est une façon pour moi de rendre hommage à ces héros. C'est également une façon de remercier les employés de Postes Canada pour les fonds qu'ils ont amassés et de souligner le travail accompli par la Fondation. » La tournée de Wayne a généré plus de 25 000 $ pour la Fondation, une somme qui est égalée par Postes Canada.

« Wayne est un peu devenu une célébrité à Postes Canada », indique Anthony Wilson-Smith, vice-président du groupe Communications et affaires publiques et responsable de la cause de prédilection qu'est la santé mentale chez Postes Canada. « Il s'est arrêté à environ une centaine de bureaux de poste en cours de route pour parler de la Fondation et de ses efforts, mais nous avons reçu des demandes de visite de la part de nombreux autres bureaux de poste. Les employés sont touchés par sa passion pour la cause et captivés par ses récits. Si nous pouvions maintenant le faire pédaler en sens inverse en suivant un itinéraire différent, nous le ferions! »

En juin 2008, lorsque la Fondation de Postes Canada pour la santé mentale a vu le jour, elle s'est engagée à réaliser deux objectifs : sensibiliser les gens à la souffrance des personnes aux prises avec une maladie mentale et augmenter la capacité des organismes de première ligne et communautaires, des familles et des soignants qui appuient les personnes atteintes. L'entreprise a tenu ses promesses. Avec le soutien des clients, des employés, des fournisseurs et du grand public, Postes Canada a amassé plus de 2,5 millions de dollars pour la Fondation de Postes Canada pour la santé mentale. En 2009, une somme de 1,5 million de dollars a été amassée par la Fondation et est distribuée ce mois-ci à 32 organismes à l'échelle du pays. Les subventions sont offertes aux groupes offrant un soutien direct, de première ligne et au niveau de la collectivité, aux personnes aux prises avec une maladie mentale et à leurs familles.

Jusqu'au 17 octobre, en fin de journée, les employés de Postes Canada demanderont aux clients de faire un don à la Fondation. Le 7 septembre, Postes Canada a aussi émis son troisième timbre bénéfice pour la santé mentale. Un dollar de la vente de chaque carnet de dix timbres est remis à la Fondation. L'objectif de la campagne de cette année s'élève à 2 millions de dollars. Postes Canada reconnaît que ses efforts font une différence. Toutefois, le besoin est fortement supérieur aux ressources disponibles de sorte que la Fondation a dû refuser d'accorder une subvention à de nombreux groupes méritants puisqu'elle n'était en mesure de financer qu'une partie d'entre eux. Pour en connaître plus au sujet de la Fondation de Postes Canada pour la santé mentale, ou pour faire un don, visitez www.postescanada.ca/fondation.

M. Stremel est disponible pour des entrevues.

Renseignements

  • Postes Canada
    Relations avec les médias
    613-734-8888