Ressources humaines et Développement social Canada

Ressources humaines et Développement social Canada
VILLE DE TORONTO

VILLE DE TORONTO

21 févr. 2008 14h30 HE

Un ensemble de logements pour personnes atteintes de maladie mentale ouvre ses portes à Toronto

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 21 fév. 2008) - Des partenaires fédéraux, provinciaux, municipaux et communautaires se sont réunis aujourd'hui pour souligner l'ouverture officielle du centre Houselink Delaware, un ensemble de logements supervisés où l'on offre des services de counseling et d'aide aux adultes qui se rétablissent d'une maladie mentale.

De nombreux dignitaires ont assisté à la cérémonie, notamment le député d'Oshawa, M. Colin Carrie, qui représentait le ministre des Ressources humaines et du Développement social, l'honorable Monte Solberg; M. Joe Pantalone, adjoint au maire de Toronto (quartier 19, Trinity-Spadina); ainsi que Mmes Peggy Birnberg et Susan McMurdo, représentantes de Houselink.

"Le gouvernement respecte son engagement d'aider les personnes qui sont sans abri ou qui risquent de le devenir, a déclaré M. Carrie. Le centre Houselink Delaware donnera accès à des logements supervisés sécuritaires aux personnes ayant des problèmes de santé mentale, les aidant ainsi à devenir plus autonomes et à jouir d'une meilleure qualité de vie."

Le gouvernement du Canada favorise les partenariats entre tous les ordres de gouvernement et les organismes communautaires dans le but de lutter contre l'itinérance. Il a fourni une aide financière de 615 328 $ pour la réalisation du projet Houselink Delaware. Par ailleurs, la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) a versé 100 000 $ par l'entremise de son programme de financement pour la préparation de projets et 38 742 $ par le truchement du Programme d'aide à la remise en état des logements - maisons de chambres; elle fournit également l'assurance prêt hypothécaire.

Pour sa part, la Ville de Toronto a offert une somme de 303 072 $, provenant de son fonds d'aide aux sans-abri, ainsi qu'une aide de 202 387 $ sous forme d'exonération d'impôt foncier et de dispense de frais.

"Je tiens à féliciter les intervenants du centre Houselink qui ont déployé tant d'efforts pour que le projet se concrétise, a affirmé l'adjoint au maire, M. Pantalone. Je suis fier que la Ville de Toronto ait appuyé un service d'une telle importance pour les membres de notre collectivité."

Les membres de Into the Warmth, un organisme de citoyens, tenaient à ce que le projet se concrétise; ils ont donc contribué à hauteur d'environ 500 000 $. De même, Houselink a réuni plus de 1,53 million de dollars pour la réalisation du projet. De ce montant, environ 75 000 $ étaient des dons de particuliers. Houselink reçoit aussi des fonds de soutien du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario, pour les suppléments au loyer et les services de soutien.

Le projet consistait à rénover un immeuble de logements de transition, situé au 46, avenue Delaware. L'aide financière a permis l'ajout de logements à un immeuble appartenant à Houselink. Ainsi, on dispose maintenant de 14 logements pour des personnes atteintes de maladie mentale qui sont sans abri ou qui risquent de le devenir.

"La personne qui a fait don de cet immeuble à Houselink, en 2001, aurait de quoi être fière, a affirmé Mme McMurdo, membre de Houselink et vice-présidente du conseil d'administration de l'organisme. Non seulement l'immeuble permet à environ 18 personnes qui seraient sans abri de se loger, mais on l'a aussi rénové de façon à conserver des éléments de style d'origine, pour qu'ainsi la nouvelle partie s'harmonise parfaitement aux autres édifices de la rue."

En tant qu'organisme national responsable de l'habitation, la SCHL tire parti de ses 60 ans d'expérience pour veiller à ce que les Canadiens et Canadiennes aient accès à un large éventail de logements de qualité, abordables et respectueux de l'environnement, des logements qui continueront de favoriser une vie dynamique et saine dans les collectivités et les villes de tout le pays.

En décembre 2006, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il consacrerait 256 millions de dollars pour que soient prolongés de deux ans les programmes de rénovation de la SCHL à l'intention des ménages à faible revenu. Ces programmes contribueront à améliorer les conditions de vie de près de 38 000 personnes à faible revenu, dont des gens âgés, des personnes handicapées, des victimes de violence familiale et des Autochtones.

Par l'entremise de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, le gouvernement du Canada prend des mesures pour prévenir et réduire l'itinérance. Cette stratégie,prévoit le versement de 269,6 millions de dollars sur deux ans pour aider les collectivités du Canada à lutter plus efficacement contre l'itinérance.

Pour en savoir plus sur la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, consultez le www.sans-abri.gc.ca.

Pour obtenir plus de renseignements sur le bureau du logement abordable de la Ville de Toronto, rendez-vous au www.toronto.ca/affordablehousing (en anglais seulement).

Ce communiqué est disponible, sur demande, en médias substituts.

Renseignements

  • Ressources humaines et Développement social Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559
    ou
    Ville de Toronto
    Affordable Housing Office
    Gil Hardy
    416-397-4701
    ghardy@toronto.ca