Bureau de la concurrence Canada

Bureau de la concurrence Canada

22 mai 2009 12h00 HE

Un homme de Brampton est déclaré coupable d'une fraude relative à des clients secrets

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 22 mai 2009) - Le Bureau de la concurrence a annoncé aujourd'hui que Lookman Temidayo Adegbola a été déclaré coupable d'avoir dirigé à l'aide de faux chèques une fraude concernant des occasions d'emploi.

"Les fraudes par faux chèques comptent maintenant parmi les types de fraude les plus répandus en Amérique du Nord", a indiqué Andrea Rosen, sous-commissaire de la concurrence. "Nous collaborons avec nos partenaires dans le but de stimuler la confiance des consommateurs à l'égard des marchés. Ces fraudes suscitent beaucoup d'inquiétudes dans la mesure où elles prennent pour cibles des chômeurs anxieux de gagner de l'argent dans le contexte économique actuel."

Les victimes, qui se trouvaient aux Etats-Unis, étaient amenées à croire qu'elles avaient été embauchées comme clients secrets chargés d'évaluer les services de la société MoneyGram, un service international de transfert de fonds. On leur procurait des chèques et leur donnait pour instructions de les déposer dans leur propre compte, de retirer les fonds et de les retourner au Canada par virement électronique sous prétexte d'évaluer les services à la clientèle de MoneyGram.

Les chèques ont par la suite été reconnus comme étant des faux. Lorsque les banques ont annulé les faux dépôts, les victimes ont été tenues responsables des fonds retirés. Les victimes ont chacune signalé des pertes allant de 2 400 $US à 9 000 $US.

Au terme d'un procès par juge et jury à la Cour supérieure de justice de l'Ontario, M. Adegbola, âgé de 33 ans, a été déclaré coupable de plusieurs infractions en vertu du Code criminel : fraude supérieure à 5 000 $, contrefaçon, possession d'instruments de contrefaçon et emploi de documents contrefaits. Le prononcé de la sentence de M. Adegbola aura lieu le 15 septembre 2009.

Une enquête du Bureau, menée avec le concours de l'Alliance stratégique de Toronto, a été ouverte sur réception de plusieurs plaintes soumises par des victimes aux Etat-Unis. L'enquête a conduit à l'arrestation de M. Adegbola le 22 août 2007.

Les agents du Bureau ont saisi environ 600 faux chèques totalisant plus de 1 million de dollars américains lors de la perquisition du domicile de M. Adegbola à Brampton, en Ontario. Ces chèques étaient émis à l'ordre de victimes sans méfiance et étaient destinés à être postés.

L'Alliance stratégique de Toronto, vouée à la lutte contre la fraude transfrontalière par marketing de masse, comprend le Bureau de la concurrence, le service de la fraude par marketing de masse du Service de police de Toronto, l'escouade des crimes économiques de la police provinciale de l'Ontario, la section des crimes commerciaux de la GRC de la région métropolitaine de Toronto, le ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs de l'Ontario, le centre d'appel antifraude (PhoneBusters), la Federal Trade Commission des Etats-Unis, le Postal Inspection Service des Etats-Unis et l'Office of Fair Trading du Royaume-Uni.

Le Bureau de la concurrence est un organisme indépendant qui contribue à la prospérité des Canadiens en protégeant et en favorisant des marchés concurrentiels et en permettant aux consommateurs de faire des choix éclairés.

Renseignements

  • Renseignements à l'intention des médias :
    Direction générale des affaires publiques
    Gabrielle Tassé
    Conseillère principale en communications par intérim
    819-953-7734
    ou
    Renseignements généraux :
    Bureau de la concurrence
    Centre des renseignements
    819-997-4282
    Sans frais : 1-800-348-5358
    ATS (malentendants) : 1-800-642-3844