Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

27 févr. 2015 14h00 HE

Un investissement du gouvernement Harper profite au secteur des biocarburants

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwired - 27 fév. 2015) - Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Les producteurs de biocarburants de l'Ouest canadien seront bientôt en mesure de purifier et de transformer le glycérol brut d'une manière plus rentable grâce à un investissement de 538 542 dollars annoncé aujourd'hui par l'honorable Michelle Rempel, ministre d'État chargée de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien.

Grâce à cette contribution, des chercheurs de l'Université de la Saskatchewan pourront acheter de l'équipement ultraspécialisé pour la mise au point et la commercialisation de nouvelles technologies plus efficaces et plus abordables pour purifier et transformer le glycérol.

Le glycérol, un produit dérivé de la transformation du colza en biodiesel, doit être séparé du biodiesel, car il ne brûle pas efficacement. Bien que la valeur commerciale du glycérol brut soit limitée, la technologie de purification de l'Université de la Saskatchewan pourrait permettre aux entreprises de doubler le prix qu'elles facturent pour la substance, ce qui ajouterait de la valeur à la production de biodiesel.

Faits en bref

  • La moitié des 23 entreprises de biodiesel du Canada sont installées dans l'Ouest canadien et produisent plus de 500 millions de litres de biodiesel et 50 millions de litres de glycérol par an. Les Canadiens utilisent annuellement environ 25 milliards de litres de diesel.
  • L'Université de la Saskatchewan envisage de préparer et de déposer trois brevets : un pour la technologie de purification et deux pour les technologies de transformation. Une entreprise en démarrage de la Saskatchewan est censée fabriquer les trois technologies pour l'usage commercial et les commercialiser par la suite.
  • Le glycérol purifié peut, par exemple, être utilisé en tant que solvant dans les produits d'hygiène personnelle; il n'est pas toxique et redevient du glycérol inoffensif par décomposition lorsqu'il est déversé dans l'environnement.

Citations

« Notre gouvernement est heureux de soutenir ce projet de collaboration entre l'industrie et l'Université de la Saskatchewan, car il permettra de mettre au point des technologies innovatrices destinées à aider les secteurs des biocarburants et des produits biochimiques de l'Ouest canadien à accroître leur productivité et leur compétitivité. »

  • L'honorable Michelle Rempel, ministre d'État chargée de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien

« Cet investissement important dans la recherche liée aux biocarburants s'appuie sur un ensemble de capacités de recherche remarquables de l'Université de la Saskatchewan, permettant de mettre au point de nouvelles technologies de pointe qui profiteront aux producteurs de biocarburants et à notre économie. Ce projet illustre parfaitement la façon dont nous travaillons avec les partenaires industriels et gouvernementaux à la recherche de solutions en matière d'énergie propre, solutions susceptibles de conduire à la création d'entreprises dérivées et de nouvelles possibilités d'emploi. »

  • Karen Chad, vice-président, Recherche, Université de la Saskatchewan

Liens additionnels

Inscrivez-vous à notre service d'envoi de communiqués afin de vous tenir au courant des dernières activités de DEO. Suivez-nous sur Twitter à @DEO_Canada.

L'Ouest en affaires

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT

Renseignements

  • Emily Goucher
    Cabinet de la ministre
    Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
    613-954-8097
    emily.goucher@wd-deo.gc.ca

    Kate Blau
    Agente des communications, Collège de génie
    Université de la Saskatchewan
    306-966-7924
    kate.blau@usask.ca

    Numéro sans frais de DEO : 1-888-338-9378
    Téléimprimeur (ATS) : 1-877-303-3388
    Site Web de DEO : www.wd-deo.gc.ca