Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

18 févr. 2009 14h26 HE

Un investissement fédéral dans la recherche dans la région de l'Atlantique favorisera l'expansion du secteur de la pomme de terre

FREDERICTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 18 fév. 2009) - Le gouvernement du Canada crée de nouveaux débouchés économiques dans le Canada atlantique en investissant 5,3 millions $ dans un réseau BioPatates. Ce réseau s'efforcera de développer et d'exploiter de nouveaux marchés pour les cultivateurs de pommes de terre. Le financement a été annoncé par le député Mike Allen (Tobique-Mactaquac) au nom du ministre fédéral de l'Agriculture, M. Gerry Ritz.

"Notre gouvernement appuie les recherches et les innovations qui engendrent des résultats tangibles pour nos agriculteurs et pour tous les Canadiens, a déclaré M. Allen. Ce projet rassemblera certains des esprits les plus brillants issus des gouvernements, du milieu universitaire et de l'industrie afin d'exploiter tout le potentiel de la pomme de terre pour l'économie, la santé et l'environnement."

Le réseau concentrera ses efforts sur cinq thèmes : les utilisations à valeur ajoutée de la pomme de terre, les produits de santé et pharmaceutiques, les propriétés diététiques, les matières plastiques à base de pomme de terre et la lutte antiparasitaire. Ces recherches créeront de nouveaux emplois pour les Canadiens, engendreront de nouvelles retombées pour la santé des Canadiens et produiront une nouvelle génération de matières plastiques plus respectueuses de l'environnement.

"Le gouvernement actuel veut aider les agriculteurs à réussir, et ce succès dépend dans une large mesure des investissements engagés dans le secteur agricole pour l'aider à s'adapter et à prendre de l'expansion en cette période économique difficile, a déclaré le ministre Ritz. Ce réseau conférera aux cultivateurs de pommes de terre l'avantage concurrentiel dont ils ont besoin pour réussir dans leur secteur, ce qui, à son tour, stimulera leur revenu de base et, par conséquent, l'économie en général."

Au Canada, l'industrie de la pomme de terre rapporte près de 6 milliards $ à l'économie nationale et crée plus de 30 000 emplois, essentiellement dans les régions rurales. En 2008, les agriculteurs du Canada atlantique ont récolté plus de 1,7 million de tonnes de pommes de terre.

"Nous visons à tirer le meilleur parti des pommes de terre depuis que nous avons mis au point et mis en marché notre première variété en 1951, a déclaré M. Jacques Millette, directeur de recherche au Centre de recherches sur les pommes de terre à Fredericton. Nous sommes heureux de faire partie de cet effort visant à étendre cet examen à autant de secteurs différents susceptibles d'avoir d'intéressantes retombées pour tant de gens."

Le financement de ce projet échelonné sur trois ans est assuré par le Programme d'innovation pour les bioproduits agricoles (PIBA) d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, programme fédéral dont le but est d'intégrer les talents canadiens des universités, de l'industrie et du gouvernement afin de stimuler la créativité, de tirer profit des ressources, de réduire les coûts et d'accélérer la commercialisation des bioproduits et des bioprocédés.

Dirigé par Agriculture et Agroalimentaire Canada, le réseau BioPatates réunira 12 organismes et 32 scientifiques, notamment les centres de recherches sur les pommes de terre d'AAC à Fredericton, Guelph et Lethbridge, BioAtlantech, le Food Technology Centre de l'I.-P.-E., l'Université McMaster, l'Université de Guelph, l'Université Dalhousie, l'Université de Toronto, l'Université de l'Ile-du-Prince-Edouard, l'Université du Nouveau-Brunswick, le Collège Holland, le réseau d'innovation 2020 pour l'industrie de la pomme de terre et l'Institut des sciences nutritionnelles et de la santé du Conseil national de recherches du Canada.

Pour plus d'information sur le PIBA, veuillez consulter le site www.agr.gc.ca/piba.


DOCUMENT D'INFORMATION

LE RESEAU BIOPATATES

Le réseau BioPatates sera axé sur cinq secteurs de recherche qui conféreront aux cultivateurs de pommes de terre un avantage concurrentiel et leur permettront d'améliorer leur revenu de base :

Commercialisation d'extraits de pomme de terre

Les extraits de pomme de terre peuvent être transformés en aliments fonctionnels et en produits nutraceutiques susceptibles d'avoir d'intéressantes retombées pour la santé au-delà de leur valeur nutritionnelle fondamentale. Les scientifiques s'efforceront de découvrir un plus grand nombre de ces extraits et de trouver des moyens de commercialiser leurs découvertes, notamment de nouvelles méthodes de transformation.

Des variétés de pommes de terre plus saines

Les chercheurs entendent créer de nouvelles variétés de pommes de terre qui permettent aux consommateurs d'exercer un contrôle plus serré sur leur régime alimentaire et leur santé, notamment des variétés à indice glycémique plus bas qui permettront aux diabétiques d'ajouter la pomme de terre à leur régime alimentaire sans crainte d'une élévation rapide de leur taux de glycémie.

Utilisations pharmaceutiques

Les chercheurs étudieront de nouveaux moyens d'utiliser l'amidon et d'autres composés dans les pommes de terre comme additifs dans les aliments transformés, les cosmétiques et les produits pharmaceutiques.

Nouvelle génération de bioplastiques

Les polymères et les mélanges à base d'amidon de pomme de terre servent actuellement à fabriquer des bioplastiques, nouvelle génération de matières susceptibles d'atténuer l'impact des matières plastiques sur l'environnement. Les scientifiques s'évertueront à améliorer les bioplastiques à base de pomme de terre pour les rendre plus résistants et plus faciles à utiliser.

Biopesticides pour la lutte antiparasitaire

Certains végétaux sauvages apparentés à la pomme de terre sont dotés d'une résistance naturelle aux insectes. Les chercheurs s'efforceront d'isoler ces caractères de résistance et de les inoculer à de nouvelles variétés de pommes de terre, afin de réduire le besoin d'une lutte antiparasitaire chimique.

LE PROGRAMME D'INNOVATION POUR LES BIOPRODUITS AGRICOLES

Le Programme d'innovation pour les bioproduits agricoles (PIBA) favorise la recherche, le développement, le transfert de technologie et la commercialisation se rapportant aux bioproduits agricoles, notamment les biocarburants, au Canada.

Le programme apportera des avantages aux agriculteurs en produisant de nouvelles connaissances et technologies et en facilitant le transfert de celles-ci à ceux qui peuvent commercialiser ces innovations au profit des agriculteurs et d'autres intervenants dans le secteur de la bioéconomie canadienne.

Le PIBA favorise l'établissement, le développement et le fonctionnement des réseaux de recherche sur les bioproduits axés sur :

- le développement de plateformes culturales et de systèmes de culture propices à la production de matières premières susceptibles d'être converties en bioproduits;

- la mise au point de technologies efficaces et efficientes pour la conversion de la biomasse;

- la diversification des produits par le biais de technologies utiles à la production d'un éventail de bioproduits (comme les produits chimiques industriels, les biomatériaux et les produits de santé).

Pour avoir plus de renseignements sur le Programme d'innovation pour les bioproduits agricoles (PIBA) et sur d'autres programmes d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, veuillez consulter le site www.agr.gc.ca/piba.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Meagan Murdoch
    Attachée de presse
    613-759-1059