Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

07 oct. 2011 10h45 HE

Un moment en or pour l'immeuble Jean-Canfield

L'immeuble Jean-Canfield obtient une certification qui le place parmi les installations les plus écologiques du Canada atlantique

CHARLOTTETOWN, ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD--(Marketwire - 7 oct. 2011) - On a couvert le gouvernement du Canada « d'or et de vert » en décernant à l'immeuble Jean-Canfield, de Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard), la certification officielle LEED® Or (Leadership in Energy and Environmental Design). Ainsi, l'immeuble devient le premier édifice fédéral du Canada atlantique à obtenir la certification Or dans la catégorie des nouveaux immeubles ou des immeubles ayant fait l'objet de travaux de rénovation majeurs.

L'honorable Gail Shea, ministre du Revenu national, au nom de l'honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre responsable de la Condition féminine, a dévoilé la plaque officielle de la certification LEED® à l'occasion d'un événement organisé aujourd'hui à Charlottetown.

« En tant que ministre fédérale responsable de l'Île-du-Prince-Édouard, je suis fière de constater que notre gouvernement joue un rôle de premier plan en ce qui a trait à la protection de l'environnement et obtient de véritables résultats ici même à l'Île-du-Prince-Édouard pour aujourd'hui et en prévision de demain », a affirmé la ministre Shea.

L'immeuble Jean-Canfield sert de vitrine à de nombreuses technologies novatrices en matière d'environnement, sans compter qu'il fait appel à la lumière naturelle pour réduire les exigences en matière d'éclairage intérieur et à l'eau de pluie recyclée pour réduire la consommation d'eau, en plus d'être muni d'une toiture réfléchissante pour diminuer l'absorption de la chaleur provenant de l'atmosphère.

Le système d'évaluation des bâtiments écologiques LEED® est un programme de certification par un tiers reconnu internationalement qui encourage et reconnaît les réalisations écologiques dans le domaine de la conception, de la construction et de l'exploitation d'immeuble. En décernant la certification LEED® Or à l'immeuble Jean-Canfield, on reconnaît non seulement le fait que sa construction a été réalisée de manière écologique, mais aussi que l'immeuble est exploité de manière efficace, minimisant le gaspillage et la pollution, tout en favorisant un environnement de travail sain et productif.

L'immeuble de quatre étages d'une superficie de 17 500 mètres carrés a été officiellement inauguré le 25 avril 2008. Il sert actuellement de lieu de travail à environ 500 employés fédéraux représentant plus de dix ministères et organismes fédéraux.

La conception de l'immeuble Jean-Canfield a été réalisée par Bergmark Guimond Hammarlund Jones Architects en coentreprise avec HOK, et les travaux de construction ont été exécutés par Hervé Pomerleau Inc. La conception et la préparation du site ont été dirigées en s'appuyant sur trois initiatives du gouvernement du Canada concernant le développement durable, la connectivité et un milieu de travail positif.

On peut également consulter les communiqués de TPSGC sur son site Web à l'adresse suivante : http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/medias-media/index-fra.html.

FICHE D'INFORMATION

Édifice Jean-Canfield, Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard)
Certification LEED
®Or (Leadership in Energy and Environmental Design)

L'un des immeubles les plus écologiques jamais construits par Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, l'édifice Jean-Canfield est un immeuble de quatre étages qui s'appuie sur de nouvelles caractéristiques de conception et technologies écologiques sans rien perdre du caractère et de l'architecture historique qu'on peut observer dans le centre-ville de Charlottetown. L'édifice sert de vitrine à de nombreuses technologies novatrices en matière d'environnement, sans compter qu'il fait appel à la lumière naturelle pour réduire les exigences en matière d'éclairage intérieur et à l'eau de pluie recyclée pour réduire la consommation d'eau, en plus d'être muni d'une toiture réfléchissante pour diminuer l'absorption de la chaleur provenant de l'atmosphère.

La conception et la préparation du site ont été dirigées en s'appuyant sur trois initiatives du gouvernement du Canada concernant le développement durable, la connectivité et un milieu de travail positif. La première vise à minimiser les répercussions négatives sur l'environnement durant la conception, la construction, l'exploitation et l'entretien de l'immeuble. La deuxième vise à accroître l'efficience du gouvernement et l'accessibilité des services aux Canadiens. La troisième vise à s'assurer que les employés disposent des locaux, des outils et de la technologie nécessaires pour être à l'aise, efficaces et efficients.

Description

  • Nombre d'étages : 4, superficie du site : 5 002 m2, superficie utile brute : 17 500 m2.
  • Capacité prévue : 500 employés.
  • Au nombre des occupants, mentionnons : Anciens Combattants Canada, Citoyenneté et Immigration Canada, Service Canada, Environnement Canada, Affaires étrangères et Commerce international Canada, Industrie Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, Patrimoine canadien, Santé Canada, Agence de la santé publique du Canada, le Conseil fédéral de l'Île-du-Prince-Édouard, le Secrétariat du Conseil du Trésor et l'École de la fonction publique du Canada.
  • Le projet est d'une valeur de 53,8 millions de dollars.

Faits saillants

  • Obtention de la certification officielle LEED® Or (Leadership in Energy and Environmental Design). Il s'agit du premier édifice fédéral du Canada atlantique à obtenir cette certification dans la catégorie des nouveaux immeubles ou des immeubles ayant fait l'objet de travaux de rénovation majeurs.
  • Étant situé dans un secteur désaffecté au centre-ville de Charlottetown, l'immeuble a une empreinte écologique réduite.
  • On a utilisé des matériaux locaux renouvelables et recyclés pendant la construction, ce qui a réduit la quantité de déchets de construction et d'exploitation.
  • La consommation annuelle d'eau est réduite grâce à la collecte, au stockage et au traitement de l'eau de pluie pour l'exploitation de l'immeuble et des appareils sanitaires à consommation réduite.
  • L'immeuble est muni d'un système de dalles refroidies/réchauffées par rayonnement, plutôt que de refroidir ou chauffer l'air de ventilation seulement.
  • Le concept de cet immeuble présente un faux plancher soulevé afin que les installations techniques soient très flexibles et faciles à utiliser, en plus d'éliminer le besoin de conduits de ventilation.
  • La configuration de l'immeuble est flexible afin de permettre d'éventuels déménagements sans devoir procéder à des rénovations mécaniques coûteuses.
  • Les fenêtres mobiles et le système d'échappement de l'atrium permettent d'assurer une ventilation naturelle de l'immeuble.
  • L'air évacué, qui entraîne une perte d'énergie, est récupéré et réutilisé pour aider à refroidir/réchauffer l'air nouveau qui entre.
  • Le recours au système de chauffage du district de Charlottetown élimine le besoin de chaudières alimentées en combustible.
  • Les degrés d'éclairage naturel et réfléchissant, dotés de dispositifs de réglage individuels, réduisent la consommation d'énergie et procurent un environnement de travail plus productif.
  • La captation de la lumière du jour permet d'exploiter davantage la lumière naturelle, alors que des détecteurs d'occupation actionnent le système d'éclairage en cas de besoin seulement.
  • Les postes de travail reçoivent la lumière du jour et offrent une vue des deux côtés, sans compter qu'ils bénéficient d'une ventilation transversale qui assure une productivité et des économies d'énergie maximales.
  • L'immeuble est muni d'une batterie solaire installée sur le toit qui produit 130 000 watts d'électricité à partir de l'énergie solaire. Cela représente une réduction d'énergie qui équivaut à 80 voitures par année.
  • On achète le courant qui alimente l'immeuble du réseau électrique provincial, en plus de faire appel à des éoliennes qui ne produisent pratiquement aucune émission.
  • Des salles du conseil, des centres d'affaires, des salles de formation, une salle du courrier et un centre d'apprentissage communs réduisent l'incidence environnementale et le coût d'exploitation par occupant.
  • La mobilisation communautaire a donné lieu à l'implication active du Holland College, de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard et d'écoles locales.

This text is also available in English.

Renseignements

  • Michelle Bakos
    Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
    819-997-5421

    Aaron Bower
    Gestionnaire régional par intérim, Communications
    Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
    902-496-5835