Conseil national de recherches Canada-CNRC

Conseil national de recherches Canada-CNRC
Saskatchewan Pulse Growers (SPG)

Saskatchewan Pulse Growers (SPG)

15 sept. 2010 17h06 HE

Un nouveau partenariat accroîtra le revenu des cultivateurs dans le secteur agricole qui connaît l'essor le plus rapide au pays

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 15 sept. 2010) - Un accord de recherche sur les légumineuses améliorera le rendement commercial, la résistance à la maladie et la tolérance à la sécheresse d'un groupe de cultures deux fois milliardaire.

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC), le Crop Development Centre (CDC) de l'Université de la Saskatchewan et les Saskatchewan Pulse Growers (SPG) ont profité du dixième Congrès international de biotechnologie agricole qui se tenait à Saskatoon, en Saskatchewan, pour annoncer aujourd'hui la conclusion d'une nouvelle alliance.

Le partenariat a pour but d'accroître le rendement des légumineuses par des recherches en génomique qui réduiront les coûts de production et les risques associés à cette culture, la valoriseront davantage et en rehausseront la qualité pour la transformation. En vertu du nouvel accord, le CNRC poursuivra des recherches connexes au programme d'amélioration génétique des légumineuses que financent déjà les SPG et le CDC. L'entente est évaluée à plus de 3,8 millions de dollars, répartis sur trois ans.

« Cette entente débouchera sur une amélioration du rendement et des revenus plus élevés pour l'industrie des légumineuses et les agriculteurs de la Saskatchewan », a affirmé M. Jerome Konecsni, directeur général de l'Institut de biotechnologie des plantes du CNRC (IBP-CNRC).

« Le projet entrepris avec l'IBP-CNRC et le CDC produira des résultats qui aideront les SPG à faire de la Saskatchewan le fournisseur privilégié de légumineuses de qualité sur les marchés alimentaires du monde entier. Nous sommes persuadés que la formule gagnante dans cette entreprise est la participation du groupe d'amélioration des légumineuses du CDC », a confié M. Kofi Agblor, directeur de la recherche auprès des SPG.

« Nous sommes enchantés de resserrer nos liens avec les SPG et le CNRC dans le cadre de ce projet qui amènera les scientifiques passionnés du CNRC et du CDC à développer et à exploiter conjointement des instruments susceptibles de faciliter l'amélioration génétique des légumineuses agricoles », a déclaré pour sa part Mme Dorothy Murrell, directrice générale du CDC.

Les légumineuses constituent le secteur à l'essor le plus rapide de l'agriculture canadienne. Leur culture s'est accrue de plus de 400 pour cent au cours des 15 dernières années. À présent, le Canada est le plus important producteur et exportateur de pois et de lentilles au monde, et figure parmi les principaux producteurs de pois chiche et de haricot. En 2009, les agriculteurs de la Saskatchewan ont ensemencé 5,3 millions d'acres de légumineuses, soit 99 pour cent de la récolte nationale de lentilles, 99 pour cent de celle de pois chiche et 80 pour cent de celle de pois, pour une valeur globale de 1,8 milliard de dollars.

L'expansion rapide de la culture des légumineuses au Canada, surtout en Saskatchewan, et des assolements plus intenses exigent des variétés qui s'adaptent bien à maintes conditions sans que leur rendement diminue pour autant, que la gamme de produits perde sa diversité et que la qualité supérieure en souffre. Les risques associés aux les maladies foliaires et à celles transmises par le sol, qui menacent la durabilité de la production, s'en trouvent cependant également accrus.

Les nouvelles approches élaborées consécutivement à l'entente favoriseront la création de cultivars qui possèdent les caractères voulus pour améliorer les systèmes de production, stabiliser les cultures et en hausser le rendement.

« En investissant dans le développement de marqueurs génétiques pour les légumineuses à l'IBP-CNRC, les SPG et le Crop Development Centre pourront intégrer de nouveaux outils à leurs programmes d'hybridation, ce qui accélérera la genèse de nouvelles variétés, avec la baisse des coûts que cela suppose », a expliqué M. Andrew Sharpe, directeur du laboratoire des technologies de l'ADN à l'IBP-CNRC. « Ces nouvelles variétés intéresseront les agriculteurs de la Saskatchewan, car leurs caractères en accroîtront la valeur. »

« L'équipe des légumineuses du CDC travaille depuis de nombreuses années avec les SPG et a enregistré beaucoup de succès dans le développement de nouvelles ou de meilleures variétés de pois, de lentille, de pois chiche et de haricot, ce qui a amorcé l'essor de l'industrie des légumineuses », estime M. Bunyamin Tar'an, phytogénéticien des légumineuses au CDC. « Ce projet nous aidera à élaborer et à appliquer de nouvelles techniques d'amélioration génétique, plus efficaces. »

L'IBP-CNRC développe des ressources en génomique avec le concours du ministère de l'Agriculture de la Saskatchewan et d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). Le premier finance le projet « Génomique du lin, de la lentille, du pois de grande culture et du pois », d'une valeur de 400 000 $, tandis que AAC appuie le projet « Génotypage à fort débit pour les légumineuses », évalué à 500 050 $, dans le cadre du réseau de recherche sur les légumineuses (PURENet). Le nouveau partenariat avec les SPG et le CDC lui permettra d'appliquer cette expertise au développement de nouvelles variétés qui résisteront mieux à la maladie et toléreront le stress davantage », conclut M. Konecsni.

Le partenariat a été annoncé lors du Congrès international de biotechnologie agricole (ABIC), qui se déroulait à Saskatoon du 12 au 15 septembre. En organisant de tels congrès, l'ABIC Foundation souhaite offrir aux spécialistes en biotechnologie agricole des occasions pour se perfectionner et nouer des liens avec leurs homologues.

À propos du Conseil national de recherches

Le Conseil national de recherches du Canada s'est engagé à améliorer les cultures canadiennes pour soutenir l'économie nationale. Les recherches et les innovations qu'il entreprend et encourage améliorent les méthodes de biotechnologie végétale et accroissent la valeur et la qualité des cultures canadiennes afin que notre agriculture demeure vigoureuse et concurrentielle.

À propos des Saskatchewan Pulse Growers

Les Saskatchewan Pulse Growers (SPG) regroupent plus de 18 000 cultivateurs de légumineuses de la Saskatchewan. L'organisme rend des comptes aux agriculteurs et est financé grâce à un prélèvement automatique. Les SPG sont dirigés par un conseil d'administration de sept producteurs de légumineuses élus par leurs membres. Avec pour mission, inscrite dans la loi, de bâtir une industrie des légumineuses prospère en Saskatchewan, les SPG investissent dans la recherche et le développement des marchés, et promeuvent l'innovation, la croissance et le succès par le leadership, la collaboration et l'entraide.

Pour en savoir plus, on visitera le site http://www.saskpulse.com/

À propos du Crop Development Centre

Situé au College of Agriculture and Bioresources, le Crop Development Centre est l'institut de phytotechnie de la Saskatchewan. Le CDC crée des variétés de blé de printemps, de blé dur, d'alpiste roseau, d'orge, d'avoine, de lin, de pois, de lentille, de pois chiche et de haricot pour assurer la prospérité économique des agriculteurs de l'Ouest canadien et les membres de l'industrie agricole. Depuis sa fondation en 1971, le CDC a homologué plus de 345 nouvelles variétés.

Pour en savoir plus, on visitera le site Web du CNRC à http://www.nrc-cnrc.gc.ca

www.nrc-cnrc.gc.ca

Renseignements

  • Relations avec les médias:
    Conseil national de recherches du Canada
    Lana Culley,Gestionnaire de la stratégie et des relations
    communautaires, Institut de biotechnologie des plantes
    306-975-6935
    lana.culley@nrc-cnrc.gc.ca
    ou
    Saskatchewan Pulse Growers
    Amanda Olekson
    Directrice des communications
    306-668-0032
    aolekson@saskpulse.com
    ou
    Crop Development Centre
    Dorothy Murrell
    Directrice générale
    306-966-5857
    dorothy.murrell@usask.ca