BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

22 oct. 2015 08h48 HE

Un nouveau rapport de BMO sur les entrepreneurs révèle que 63 pour cent des femmes en affaires réalisent des profits dès les deux premières années d'activité de leur entreprise

- Les femmes ont eu besoin de 201 729 $ en moyenne pour démarrer leur entreprise

- Les femmes doivent relever un certain nombre de défis lorsqu'elles décident de se lancer en affaires, notamment celui de faire vivre leur famille jusqu'à ce que leur entreprise soit rentable

- Selon la Direction des études économiques de BMO, le secteur de la vente au détail (qui est, d'après les résultats de notre sondage, celui qui compte le plus d'entrepreneurs féminins) croît à un rythme modérément solide

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 22 oct. 2015) - Un rapport sur les entrepreneurs canadiens publié aujourd'hui par BMO Banque de Montréal révèle que bien qu'elles aient à relever un certain nombre de défis lorsqu'elles décident de se lancer en affaires, les femmes canadiennes considèrent qu'il y a des avantages à posséder sa propre entreprise.

Le rapport, pour lequel un sondage a été effectué auprès de femmes entrepreneures par la firme Pollara, révèle que celles-ci ont eu besoin de 201 729 $ en moyenne pour démarrer leur entreprise. Cependant, 63 pour cent d'entre elles ont réussi à dégager des profits avant la fin de leur deuxième année, faisant ainsi mentir l'idée communément admise selon laquelle la plupart des petites entreprises échouent dès leurs premières années d'activité. De plus, près des trois quarts des entreprises dirigées par des femmes (73 pour cent) dégagent actuellement des profits.

Le rapport révèle également quels sont les principaux défis que les femmes entrepreneures ont eu à relever lorsqu'elles ont démarré leur entreprise :

  • faire vivre leur famille jusqu'à ce que l'entreprise soit rentable (51 pour cent);
  • obtenir du financement pour le démarrage de l'entreprise (43 pour cent);
  • bâtir un réseau de clients (43 pour cent);
  • obtenir des conseils pour le démarrage de l'entreprise (20 pour cent).

« L'entreprenariat est une aventure pleine de défis, mais extrêmement valorisante lorsque l'on dispose d'un plan et que l'on obtient une aide et des conseils appropriés. Nous sommes ici pour aider les entreprises dirigées par des femmes au fur et à mesure qu'elles poursuivent leur croissance dans ce marché en pleine expansion », a expliqué John MacAulay, chef, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal. « En 2014, BMO a ajouté deux milliards de dollars aux crédits mis à la disposition d'entreprises appartenant à des femmes au Canada au cours des trois années subséquentes. Une partie des objectifs de BMO en matière de services bancaires aux entreprises consiste à combler les besoins grandissants des femmes en affaires. »

Les secteurs des services et de la vente au détail sont ceux qui comptent le plus d'entrepreneurs féminins

Le Conseil consultatif économique des femmes en affaires (Women's Business Economic Advisory Council - WBEAC) stipule que les entreprises entièrement ou partiellement détenues par des femmes représentent 47 pour cent des petites et moyennes entreprises au Canada.

Dans l'ensemble, le secteur du détail a tendance à présenter le plus grand nombre de femmes entrepreneurs. Selon le rapport de BMO, les principaux secteurs dans lesquels les femmes entrepreneurs sont actuellement en opération sont :

  • Vente au détail (vente en gros, import/export et distribution) : 30 pour cent.
  • Services (soins de santé, immobilier et aliments et boissons) : 17 pour cent.
  • Services professionnels (technologie, services financiers, services d'affaires, consultation, marketing et télécommunications) : 14 pour cent.

« Le secteur des services, qui comprend le commerce de détail, a été très solide cette année, malgré les échos concernant la possibilité d'une récession technique », selon Sal Guatieri, économiste principal, BMO Marchés des capitaux. « Les résultats réels du secteur des services étaient en hausse de 2,2 pour cent pour les six premiers mois de l'année par rapport à la même époque de l'année dernière, avec une hausse de 2,7 pour cent observée dans le secteur du commerce de détail. »

Toujours d'après M. Guatieri, la stabilité des dépenses de consommation en cette période de faiblesse des taux d'intérêt devrait favoriser un maintien de la croissance au sein du secteur des services et de l'industrie de la vente au détail en 2016.

« Fait intéressant, le rapport signale également que les secteurs de la fabrication et de la construction (dans les domaines de l'automobile, des transports et de l'industrie) sont d'autres secteurs d'importance au sein desquels les femmes exercent actuellement des activités, dans une proportion de 17 pour cent. Ces deux secteurs ont été touchés par la baisse de production dans le secteur énergétique, mais ils devraient reprendre de la vigueur lorsque les prix du pétrole remonteront l'année prochaine », a poursuivi M. Guatieri.

« Il est important, à titre d'institution financière, que nous continuions à favoriser le développement professionnel de ces femmes, et que nous maintenions notre engagement à leur fournir les ressources et les conseils dont elles ont besoin pour prendre des décisions éclairées sur le plan financier, de façon à pouvoir assurer la croissance et la prospérité de leurs entreprises », a pour sa part déclaré Sheri Griffiths, vice-présidente régionale, Services bancaires aux entreprises, direction Cité de Toronto et Est de l'Ontario, BMO Banque de Montréal.

Pour de plus amples renseignements au sujet des services aux entreprises offerts par BMO, consultez notre site, à l'adresse www.bmo.com/principal/entreprise.

Les résultats cités dans ce rapport proviennent d'un sondage téléphonique effectué par la firme Pollara du 20 août au 8 septembre 2015, auprès d'un échantillon de 501 entrepreneurs et gestionnaires canadiens, choisis au hasard. Un échantillon probabiliste de cette taille entraîne une marge d'erreur de plus ou moins 4,4 pour cent, 19 fois sur 20. Les données ont été pondérées en tenant compte des plus récentes données du recensement, afin qu'elles soient représentatives de l'ensemble des entreprises canadiennes.

BMO et les femmes entrepreneurs

BMO Banque de Montréal fait depuis longtemps la promotion de l'avancement des femmes dans le monde des affaires au Canada. BMO est partenaire de diverses organisations nationales telles que WBE Canada et Women Presidents' Organization. BMO est aussi le fondateur et le principal partenaire de développement de GroYourBiz.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés ayant son siège en Amérique du Nord. Disposant d'un actif total de 672 milliards de dollars et de plus de 47 000 employés au 31 juillet 2015, BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires, par l'intermédiaire de trois groupes d'exploitation : Services bancaires Particuliers et entreprises, Gestion de patrimoine et BMO Marchés des capitaux.

Renseignements